AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Help [Nathanaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help [Nathanaël]   Lun 13 Juil 2015 - 1:04

Visiblement les histoires de couple n’avaient pas été quelque chose d’évident pour les demoiselles de la famille de Phoebe, cependant elles avaient toutes terminées par roucouler dans leur coin. Oui il fallait bien s’y attendre de toute façon, on se donnait de grands airs mais finalement quand on tombait sur quelqu’un qu’on appréciait vraiment nos résolutions passaient rapidement à la trappe. Phoebe assura ensuite que les hommes qu’elle fréquentait n’étaient pas tous des soldats et ne constituaient donc pas une secte particulière, c’était le mari de la fameuse Shae qui avait fait la liaison entre Hayley et Benjamin, et maintenant sa cousine roucoulait avec lui. Dans tous les cas Phoebe jugeait qu’elles avaient toutes leur petit caractère mais d’autant plus sa sœur, une fois de plus j’osais espérer pour son mari ou je ne sais quoi qu’elle n’était pas pareille à Hayley parce qu’il y avait de quoi s’arracher les cheveux avec cette fille.

C’est toujours comme ça en général, enfin plus chez les mecs c’est vrai, ne critique pas trop vite parce que le jour où c’est toi qui va finir par roucouler tu n’auras pas l’air plus maligne assurais-je en hochant la tête d’un air convaincu. J’ai pu constater affirmais-je en songeant qu’elle avait plus l’air de profiter de ce pauvre gars que d’être sous le charme. Si vous êtes toutes les deux comme ta cousine on ne parle plus de petit caractère remarquais-je en plaisantant.

J’attrapais le sac que me tendit la vendeuse et m’empressais de quitter la boutique tandis que Phoebe affirmait qu’elle était heureuse que j’ai reconnu que j’avais gagné du temps grâce à elle, cependant elle jugeait que la récompense que je lui refourguais après avoir sauvé sa cousine n’était pas suffisante. Soit disant qu’elle allait tout simplement la retrouver en train de chialer chez elle ou de s’exciter dans tous les sens. Pour ce qui était de son intrusion dans ma virée shopping elle tenait à savoir si j’aurais été capable de la laisser seule au milieu du hall alors qu’elle venait d’être abandonnée. Je secouais la tête d’un air faussement désespéré tout en songeant qu’elle avait un don pour dramatiser les situations.

Tu préférais la retrouver à l’hôpital ? Remarquais-je en plaisantant. Pour ma part je trouve que j’ai été très utile affirmais-je ensuite d’un air entendu. N’importe quoi, tu as besoin qu’on s’occupe de toi constamment ? Remarquais-je d’un ton léger. Je crois que toi aussi il est temps que tu ailles roucouler dans un coin, tu manques d’amour assurais-je.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help [Nathanaël]   Lun 13 Juil 2015 - 1:39

Je haussais les épaules quand mon ami remarqua que la situation que je venais d’énoncer était plutôt anodine en soi même s’il était persuadé qu’un homme agisse davantage de cette manière qu’une femme. Cependant il me prévint que critiquer de la sorte risquait de ne pas m’apporter grand-chose et que je me retrouverais un peu idiote le jour où se serait mon tour de roucouler de la même façon que les autres. Je ne pu m’empêcher de penser qu’être en couple ne m’avait pas apporter grand-chose de bon jusque ici, j’étais bien contente de retrouver la personne que j’aimais au moment voulu certes mais je ne savais pas trop si ces fameux instants que j’avais vécu pouvaient compenser ceux où je n’étais pas forcément heureuse en partageant une relation amoureuse. Enfin peu importe, je ne voulais plus songer à tout ça et j’étais plutôt d’avis de me focaliser sur l’avenir plutôt que de ruminer encore et encore mes erreurs passées. Nathanaël m’informa donc qu’il avait effectivement pu se rendre compte du « dévouement » d’Hayley vis-à-vis de Benjamin, le tout sur un ton ironique bien évidemment. Mon compagnon du moment lâcha ensuite sur le ton de la plaisanterie qu’il n’était pas forcément question de « petit caractère » si Shae et moi étions similaires à notre cousine.

Sauf que ça ne m’intéresse pas, l’autre fini toujours par faire un truc débile ou alors il prend des décisions qui sont tout autant stupides et finalement c’est toi qui te retrouve déçu. Lâchais-je plutôt convaincue de ce que j’avançais. Oh aller, si tu la connaissais mieux tu serais moins sceptique. Affirmais-je amusée. Non jamais de la vie, ma cousine est un cas exceptionnel. On reste des êtres constitués normalement à côté. Ajoutais-je en pouffant tout en pensant qu’Hayley me tuerait si elle savait tout ce que je balançais sur elle en ce moment même.

Nathanaël me demanda d’ailleurs si j’aurais préféré accompagner Hayley jusqu’à l’hôpital. Bon non peut-être pas il marquait un point sur ce coup, en tout cas lui s’était trouvé plutôt utile. C’était rassurant de voir qu’on était protégés par des personnes compétentes à vrai dire alors heureusement qu’il avait su s’occuper de ma cousine. Mon ami me tira de mes réflexions quand il me demanda l’air de rien si j’avais toujours besoin qu’on prenne soin de moi, le tout avant de constater que j’étais en mal d’amour et que je devais vraiment aller roucouler quelque part. Je fronçais les sourcils tout en pensant que n’importe qui aurait été frustré d’être remplacée par un soldat avec des gros bras après tout.

Non, pas vraiment tu n’as pas tort. Notais-je en souriant. Heureusement, tu es pompier… C’est rassurant de voir que ce sont des personnes compétentes qui nous protègent après tout. Ajoutais-je pour le taquiner. Bien sûr que oui, tu viens de le dire : je suis en mal d’amour alors on doit s’occuper de moi constamment c’est prouvé. Plaisantais-je alors que nous marchions tranquillement dans la galerie.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help [Nathanaël]   Lun 13 Juil 2015 - 1:57

Phoebe assura qu’être en couple ne l’intéressait pas, visiblement l’un des deux finissait toujours par faire une connerie et on se retrouvait déçu, je la fixais un instant tout en songeant que ce qui avait bien pu se passer chez elle pour qu’elle ait cette vision des choses. Enfin elle n’avait pas tort, jusqu’ici je n’avais jamais vécu une relation qui m’avait donné une foi inébranlable en l’amour et je n’étais pas persuadé que l’amour qui dure toute une vie puisse véritablement exister, mais je comptais bien me poser un jour avec quelqu’un. Il faut dire que j’aimais ma vie de célibataire, je vivais tranquillement dans mon coin sans demander son avis à qui que ce soit, il faut dire que ça allait faire huit mois depuis ma dernière relation alors nécessairement je n’étais pas en phase de manque affectif. Phoebe affirma que si je connaissais mieux sa cousine j’aurais un avis différent d’elle, oui sûrement mais pour le moment je me basais sur ce que j’avais vu mais que ça n’expliquait pas grand-chose tout de même. Enfin dans tous les cas Phoebe était persuadée qu’elle et sa sœur étaient différentes de leur cousine et c’était tant mieux pour elles j’imagine.

Ca ne se passe pas comme ça pour tout le monde remarquais-je en haussant les épaules. Parce que quand tu la connais mieux tu peux expliquer pourquoi elle se sert de ce pauvre type comme ça ? L’interrogeais-je en prenant un air attristé. Je veux bien te croire affirmais-je.

Mon amie concéda que malgré tout elle préférait être ici avec moi plutôt et être obligée de voir sa cousine plus tard que de devoir supporter sa cousine à l’hôpital si jamais je n’étais pas intervenu. Cette dernière affirma qu’heureusement j’étais pompier et qu’elle était contente de savoir que des personnes compétentes étaient là pour veiller sur les pauvres petits terriens sans défenses, je secouais la tête tout en songeant qu’heureusement nous étions formés pour ça. Phoebe affirma ensuite qu’en effet elle avait besoin qu’on s’occupe d’elle constamment parce qu’elle était en mal d’amour comme je l’avais dit plus tôt et qu’on devait donc s’occuper d’elle constamment.

De ton côté tu es bien servie avec tous tes amis soldats, tu n’as pas trop de quoi t’inquiéter affirmais-je. Va te trouver un copain alors ! Demande à ton beau-frère de te brancher avec un de ses collègues, ta sœur et ta cousine ont bien trouvé chaussures à leur pied dans l’armée assurais-je d’un ton léger.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help [Nathanaël]   Lun 13 Juil 2015 - 2:38

Je me pinçais légèrement les lèvres tandis que Nathanaël notait que les relations amoureuses ne se passaient pas toujours comme je venais de le prétendre. Oui effectivement, pas pour tout le monde mais ça arrivait régulièrement alors je ne savais pas trop s’il était nécessaire de tenter le diable de la sorte. Bon je reconnaissais que j’avais surtout l’air de penser comme une vieille rabat-joie à l’heure qu’il était sauf que quand je voyais ma sœur avec Aaron ou Hayley avec Benjamin, je me disais que c’était statistiquement impossible pour moi d’avoir la chance de me retrouver avec un garçon adorable et dans une relation durable à mon tour. Celle de ma cousine n’était pas forcément solide je voulais bien l’admettre mais son petit-ami tenait sincèrement à elle alors ça pesait gros dans la balance pour espérer voir leur histoire se poursuivre. Nathanaël me tira de mes pensées lorsqu’il me demanda si le fait de connaître Hayley m’aidait à être capable de justifier son attitude vis-à-vis de Ben, à vrai dire je n’étais pas en capacité d’expliquer grand-chose quand il était question de Miligan. Il termina par m’assurer qu’il était prêt à se fier à mes paroles à propos du fait que ma jumelle et moi puissions être différentes d’Hayley.

Pour moi oui en tout cas et toi aussi j’imagine sinon on ne serait pas en train d’en parler tous les deux à l’heure qu’il est. Remarquais-je amusée. Parce qu’elle a peur de s’attacher tout simplement, Ben doit avoir de l’espoir pour son couple s’il s’accroche comme ça après tout. Affirmais-je. Tu t’inquiètes pour Benjamin maintenant ? Je peux te filer son numéro si tu veux, tu iras lui donner des conseils maritaux à lui aussi. Plaisantais-je. On n’est pas vraiment cousines de toute façon alors tout va bien, enfin pas liées par le sang du moins. Conclus-je en riant.

Si Nathanaël était bien conscient qu’être pompier était un atout, il remarqua que j’étais plutôt bien entourée malgré tout avec mes « amis soldats » et que je n’avais de ce fait pas trop d’appréhensions à avoir. Après quoi il me surprit un peu en m’ordonnant presque de me trouver un mec, visiblement j’avais toujours la possibilité d’en trouver un grâce à Aaron qui serait susceptible de me foutre avec l’un de ses potes soldats. Surtout que Shae et Hayley n’étaient pas déçues des leurs. Je toisais mon ami désespérément tout en pensant que c’était vraiment un conseil étrange pour le coup et puis de toute façon ses autres amis étaient Steve et Todd, franchement pas du tout mon style.

Oui sauf que là aucun d’eux n’était là pour s’occuper de ma grande blessée, c’est utile quand tu en fréquentes un de près… Et encore. Remarquais-je en esquissant un sourire en coin. Pourquoi tu m’agresses comme ça ! Je rigolais, je ne suis pas en manque d’amour et puis j’ai d’autres priorités en ce moment figure-toi. Lui assurais-je amusée. Tu veux que je demande au mari de ma sœur de te trouver un soldat, toi ? L’interrogeais-je ensuite sur le même ton.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help [Nathanaël]   Lun 13 Juil 2015 - 15:39

Pour toutes ses paroles un peu défaitiste Phoebe reconnut qu’elle parlait de sa propre situation et aussi de la mienne parce qu’elle jugeait que si nous venions à en parler tous les deux c’étaient parce que nous étions dans le même cas de figure. J’haussais les épaules tout en songeant que de mon côté je n’avais pas une vision si noire des relations de couple ou quoique ce soit, on ne pouvait pas tous trouver la personne qui nous fallait du premier coup c’était certain, et puis même si une relation se terminait mal il restait toute une période qui avait été très agréable. Enfin dans tous les cas Hayley était un peu dans le même cas de figure et craignais de s’attacher à son fameux Ben, je poussais un soupire tout en songeant que c’était vraiment se prendre la tête pour rien du tout, on se serait cru dans ces séries mielleuses où les nanas redoutaient de tomber amoureuses parce qu’elles avaient un jour été blessées, ce que j’avais toujours trouvé très chiant et larmoyant.

Non pas nécessairement, la plupart de mes histoires se sont terminées parce qu’elles devaient se terminer et j’en étais forcément un peu responsable aussi, mais quand ça ne marche pas avec quelqu’un ça ne marche pas et ça ne sert à rien de s’entêter. Je ne crache pas sur ce que j’ai bien pu vivre, j’étais bien content quand je vivais la relation affirmais-je en haussant les épaules. C’est un personnage de série ta cousine, non il se débrouille il est grand, moi je le fais juste avec mes collègues histoire qu’ils ne soient pas trop préoccupés le moment venu et que je crame par leur faute assurais-je en souriant. Me voila rassurer ajoutais-je sur le même ton.

Pour ce qui était de sa compagnie de militaires Phoebe assura qu’ils n’avaient pas été présents sur le coup quand Hayley avait fait son malaise, pourtant elle jugeait qu’ils étaient utiles uniquement lorsque l’on en côtoyait un souvent. Phoebe affirma ensuite que contrairement à ce que j’avançais elle n’était pas en manque d’amour et qu’elle avait des choses plus importantes à faire que de se chercher un copain. Si elle le disait alors, je levais les yeux au ciel quand elle me demanda ensuite si je désirais qu’elle demande à son beau-frère de me trouver un militaire, n’importe quoi.

C’est pratique pour porter les courses, ils sont fait pour porter des grosses charges remarquais-je en prenant un air sérieux. Ha si tu as d’autres priorités alors soulevais-je en hochant la tête. Bhen tiens, je ne suis pas trop attiré par la gente masculine à vrai dire notais-je simplement.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help [Nathanaël]   Lun 13 Juil 2015 - 18:13

J’écoutais mon ami me raconter que ses relations amoureuses ne s’étaient pas forcément mal passées, pour elles s’étaient toutes achevées parce que c’était plus ou moins dans l’ordre des choses. Il se jugeait peut-être un peu responsable de certaines choses également sauf qu’il ne voyait pas l’intérêt de s’accrocher à une histoire lorsque les choses ne fonctionnaient pas. En tout cas, lui ne regrettait aucunes de ses relations de couple puisqu’il ne s’était jamais trouvé mal en fréquentant telle ou telle nana. Je haussais légèrement les épaules tout en pensant que c’était décidemment beaucoup plus facile quand on suivait son raisonnement, j’aurais préféré avoir un esprit aussi simple que le sien pour être honnête mais moi j’avais tendance à broyer du noir à chaque fois que quelque chose de négatif devait m’arriver et je campais sur mes positions en plus de ça. En ce qui concernait Hayley, il trouvait que ma cousine avait un caractère qui s’apparentait à ceux qu’on attribuait aux personnages de séries, j’éclatais de rire tout en pensant que nous n’étions pas si loin de la réalité après tout. Après quoi il m’assura qu’il préférait laisser Ben se débrouiller dans la mesure où il était un grand garçon. Nathanaël ne s’occupait que des gars avec qui il bossait pour espérer les avoir attentifs une fois sur le terrain.

C’est une manière de voir les choses en effet, j’aime bien la facilité avec laquelle tu abordes tout ça. C’est reposant. Affirmais-je en esquissant un sourire. De mon côté, je suis sans doute trop déterminée pour être capable de me dire par moi-même que ma relation ne fonctionne plus et j’ai trop peur du changement, j’avoue que c’est un réel problème parfois. L’informais-je sur un ton faussement désespéré. Ouais sûrement… Sa mère devait trop la claquer devant la télé quand elle était enfant. M’amusais-je. Tu as raison dans ce cas, il vaut mieux assurer tes arrières. Terminais-je en souriant.

Nathanaël jugeait qu’avoir un soldat sous la main était pratique pour porter les courses puisqu’ils étaient formés pour porter des lourdes charges. J’éclatais de rire avant de fixer ses bras de nouveau pour en déduire qu’un pompier devait avoir de la ressource aussi de ce côté-là après tout. Le fait que j’ai « d’autres priorités » sembla laisser mon ami un peu dubitatif mais ma mère serait fière de me l’entendre dire en tout cas, si lui pouvait se réjouir d’avoir un métier et un avenir tout tracé ça n’était pas mon cas. J’entamais ma dernière année à la rentrée prochaine et c’était surtout sur ma scolarité que j’allais devoir me concentrer pour être franche et ce avant de songer aux garçons. J’appris ensuite que mon interlocuteur ne se sentait pas tellement attiré par les hommes, sa remarque m’amusa et je ne pu m’empêcher de penser que c’était tant mieux parce que le contraire aurait été un peu du gâchis.

Evite de parler trop vite, tu as l’air bien armé aussi pour t’occuper des courses. Me moquais-je gentiment. Ne prends pas cet air condescendant, je parlais de mes études. L’informais-je amusée. Tant mieux, ça aurait été dommage. Affirmais-je plutôt certaine de ce que j’avançais. Tu as faim ? M’intéressais-je ensuite.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help [Nathanaël]   Mer 15 Juil 2015 - 0:09

Phoebe avoua qu’elle était incapable de se résoudre toute seule à se dire que sa relation battait de l’aile et elle préférait donc s’accrocher à la situation malgré le fait que les choses n’allaient pas vraiment. Son problème principal était visiblement le fait qu’elle supportait plutôt mal le changement et avait donc du mal à accepter que sa relation en fasse de même. Pour ce qui était du cas de sa cousine elle assura que sa mère avait dû trop la laisser devant la télé quand elle était gamine, j’esquissais un léger sourire tout en songeant que c’était sûrement le cas. Quant à mes conseils matrimoniaux spécifiés pour mes collègues elle jugeait qu’il était normal de chercher à surveiller ses arrières. Oui et je ne rigolais même pas en disant ça, c’était vraiment un problème quand un gars était trop fatigué ou trop préoccupé, sur le feu de l’action nous avions besoin d’être réactif et il était déjà arrivé qu’une situation se complique de manière plutôt grave parce qu’un collègue n’était pas en forme.

Ou alors elle aime trop dramatiser ajoutais-je face à sa proposition. Tu m’étonnes, je n’ai pas l’intention de perdre un bras parce que la copine de l’un d’eux fait la grève du sexe affirmais-je d’un air désolé.

Face à ma remarque sur les militaires habitués à porter des choses lourdes Phoebe affirma que j’étais moi aussi plutôt musclé pour en faire de même, j’haussais les épaules tout en songeant que ce n’était pas mon entraînement premier. Enfin bien évidemment on était obligé de porter des choses lourdes comme les tuyaux, nos uniformes et ce genre de choses, mais les soldats étaient censés pouvoir se porter les uns les autres sur de longues trajectoires, c’était différent, enfin de ce que j’en voyais à la télé. Notre formation était plutôt tournée sur la protection et les premiers secours, les militaires apprenaient plus l’attaque, leur propre défense et celle de leur collègue, et l’enjeux psychologique était aussi différent. Phoebe me tira de mes pensées analytiques en affirmant que je n’avais pas à prendre un air « condescendant » et qu’elle parlait de ses études comme choses plus importantes que de s’intéresser aux garçons. Puis finalement elle affirma que me voir attirés par les hommes aurait été dommage avant de me demander si j’avais faim.

Oui mais je parlais de leur formation, ils sont entraînés pour ça, enfin nous aussi plus ou moins mais c’est différent remarquais-je simplement. On verra ça assurais-je ensuite d’un ton amusé. Dommage ? Tu n’as pas des études à faire avant de me faire du rentre dedans ? En plus tu veux qu’on aille manger un bout remarquais-je en prenant un air faussement estomaqué avant de prendre la direction du petit restaurant. Tu as de la chance que je n’ai pas mangé ce midi ajoutais-je.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help [Nathanaël]   Mer 15 Juil 2015 - 0:55

Je haussais légèrement les épaules quand Nathanaël remarqua qu’Hayley aimait peut-être juste dramatiser. Je ne pouvais pas trop m’exprimer à ce sujet à vrai dire, c’était la première fois que je la voyais réellement attachée à quelqu’un alors c’était tout autant nouveau pour son entourage que pour elle. Je n’allais certainement pas commencer à critiquer son côté fleur-bleue de toute façon parce qu’elle serait foutue d’envoyer promener Benjamin à coups de pieds aux fesses à cause du jugement des autres sur sa relation. Le pompier me tira de mes pensées lorsqu’il nota que perdre un membre à cause de l’inattention de l’un de ses collègues serait quelque chose de bien fâcheux, surtout si c’était à cause de fait que l’intéressé était trop préoccupé par la grève du sexe que menait sa petit-amie que par les flammes qu’ils étaient censés maîtriser. Je grimaçais légèrement en imaginant la scène et estimais que Nathanaël faisait bien de jouer au conseiller conjugal avant une intervention après tout mais je me demandais si quelqu’un d’autre dans la caserne avait ce rôle quand c’était lui qui n’avait pas la forme.

Peut-être mais il ne vaut mieux pas la contrarier à ce sujet, c’était déjà bien qu’elle s’ouvre un minimum à une relation tu sais. L’informais-je en souriant. Ça serait malheureux effectivement… Enfin c’est bien beau de jouer à la bienveillante Mère Teresa mais tu n’es pas tout seul à avoir ce rôle au moins ? L’interrogeais-je en haussant les sourcils.

Nathanaël concéda bien qu’il n’aurait pas plus de difficultés qu’un soldat à transporter des sachets de courses, en revanche il tint à souligner que les formations aux deux métiers étaient différentes puisque les militaires étaient notamment entraînés pour s’occuper des lourdes charges, pas vraiment comme les pompiers. Je ne pu ensuite m’empêcher de rire quand mon compagnon du moment me demanda si je n’avais pas des études à terminer avant de lui faire « du rentre dedans », surtout que visiblement le fait d’aller manger ensembles signifiait beaucoup. Je roulais des yeux alors qu’il ajouta malgré tout que j’étais en veine puisqu’il ne s’était pas rempli la pense correctement au déjeuner. Et lui qui faisait la leçon à ma cousine, il ne montrait pas très bien l’exemple sur ce coup, pensais-je en le suivant dans le petit restaurant.

Je veux bien te croire mais je ne pense pas qu’un malheureux sachet de courses puisse te faire peur, si ? Me moquais-je gentiment. Je t’ai suggéré d’aller manger un morceau oui, ce n’était pas une demande en mariage… Ni un message caché. Assurais-je l’air de rien. Quoi ! Et tu oses faire la morale à ma cousine ? C’est du joli… Le taquinais-je sur un ton faussement offusqué alors que nous prenions place autour d’une table avant qu’un serveur ne s’empresse de venir déposer une carte devant nous.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help [Nathanaël]   Mer 15 Juil 2015 - 12:06

Phoebe avoua qu’il ne valait mieux pas dire ce que l’on pensait à sa cousine à ce sujet étant donné qu’elle n’était pas du genre à vivre une relation et que c’était bien qu’elle s’ouvre simplement à cette idée. Enfin ça ne m’intéressait pas particulièrement de discuter des états d’âmes de la fameuse Hayley, bon ok ça m’avait bien amusé de lui donner des petits conseils mais je ne la connaissais pas du tout et je n’allais pas faire un débat interplanétaire sur ce sujet. Phoebe me demanda ensuite si j’étais le seul à jouer à Mère Teresa dans la caserne, je lui lançais un regard curieux tout en me demandant où elle voulait en venir. Je ne jouais pas à Mère Teresa, surtout pas, je donnais juste des conseils pour éviter que les mecs broient du noir toute la journée, le jour où j’irai en plus de ça leur donner l’aumône ou quoi que ce soit ce serait un autre cap que je n’étais pas certain de vouloir franchir, c’étaient de vrais rapaces quand ils s’y mettaient.

Mère Teresa ? Non merci constatais-je en fronçant légèrement les sourcils.

La blondinette affirma qu’elle me croyait quand je parlais de la formation avant de remarquer que ce n’était pas un sachet de course qui allait me faire peur, non bien évidemment ce n’était pas ce que j’avais dit et je ne voyais pas trop ce que j’étais censé répondre à ça. Visiblement la demoiselle était plutôt du genre très sarcastique et cachottière parce qu’elle était incapable d’avouer qu’elle était en train d’essayer de passer du temps avec moi. Enfin dans tous les cas moi je le savais et c’était l’essentiel, il allait falloir que je lui apprenne à être discrète quand elle faisait ce genre de choses parce que ça se voyait à des mètres à la ronde, songeais-je amusé. Quant à mon histoire par rapport à mon repas Phoebe s’indigna en affirmant que j’osais donner des leçons en ayant moi-même sauté un repas, je fronçais légèrement les sourcils et fixais ma montre un instant, il était quinze heures, ce n’était pas comme si je n’avais pas mangé de la journée.

Tu es bien sarcastique remarquais-je simplement. Tu parles, apprends à être discrète dans tes avances affirmais-je en prenant un air entendu. Et bien oui, il n’est pas encore très tard et j’ai pris mon petit déjeuner il n’y a pas si longtemps que ça, alors oui je donne des leçons et contrairement à ta cousine je ne suis pas écroulé par terre conclus-je simplement.

Le reste de la journée se déroula dans la bonne humeur et je fus plutôt satisfait de ma journée quand je rentrais chez moi, pas uniquement à cause du fait que j’allais être épargné de magasins pendant un moment mais parce que j’avais aussi passé un très bon moment en compagnie de Phoebe.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Help [Nathanaël]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Help [Nathanaël]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nathanaël Van Der Woodsen {Ok}
» Dream or ... Dream? [Privé Nathanaël & Cirius]
» Au milieu des roses du jardin [Nathanaël Von Arlex]
» [Sondage]Nathanaël vs Ana
» Nathanaël. « On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c’est que c’est fait pour être rêvé. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: