AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Baby number two [L'heureux élu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Baby number two [L'heureux élu]   Mer 26 Avr 2017 - 19:18


Je restais allongée sur le sol du salon à fixer le plafond en me demandant ce que ma vie était devenue. J’avais encore le goût de pâté de corn-flakes que j’avais dû manger à la hâte ce matin dans la bouche, tout ça parce que Mae ne voulait pas se réveiller que nous étions affreusement en retard et puis il y avait l’appartement qui était dans un bazar sans nom parce qu’hier soir Hayley ne retrouvait plus une des pièces qu’elle devait rendre à une marque. Et moi j’étais allongée au beau milieu de ce bordel, enceinte. Parce que oui j’étais enceinte. C’était ce qu’indiquait le relevé de ma prise de sang que j’avais effectué ce matin même après avoir déposé Mae à l’école et être arrivée à l’hôpital. En effet je n’avais pas eu mes règles depuis plus d’un mois et les choses avaient rapidement tilté dans mon esprit ce matin même.

Je poussais un long soupire et décidais finalement de me relever en songeant à ce bébé que j’avais dans le ventre. J’avais vraiment beaucoup de mal à y croire, qu’il y avait un autre Mae ou quelque chose du genre à l’intérieur de moi. Etrangement je n’étais pas paniquée, mais je ne savais pas non plus trop quoi y penser. Je ne me voyais pas de nouveau enceinte, ça me faisait très peur en théorie, mais je ne me voyais pas non plus élever deux enfants toute seule. Je fermais mes yeux puis pris mon courage à deux mains avant d’envoyer un message à Aaron pour savoir si je pouvais passer le voir, une fois qu’il eut accepté j’attrapais ma veste et mis les voiles.

Plusieurs minutes plus tard je me retrouvais derrière la porte et rentrais tranquillement quand il m’y invita. Je cherchais rapidement un moyen de lui dire les choses sans trop le paniquer ou me paniquer moi-même d’ailleurs. Je craignais un peu sa réaction et je savais pertinemment que la mienne déprendrait de la sienne. Alors sans vraiment trop réfléchir je me retournais spontanément vers lui alors que nous n’avions pas encore atteint la fin du couloir et plantais mon regard dans le sien.

Je suis enceinte lâchais-je brusquement sans le quitter du regard. De toi jugeais-je utile d’ajouter. J’ai fait un test ce matin ajoutais-je en prenant une inspiration.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Baby number two [L'heureux élu]   Mer 26 Avr 2017 - 21:59


« Je suis enceinte » : cette phrase avait déjà résonné cent fois dans mon esprit mais je ne parvenais toujours pas à me reconnecter à la réalité pour en comprendre le véritable sens. Shae venait de me balancer ça comme une bombe, sans même que je ne me doute de quoique ce soit. J’étais complètement paumé vis-à-vis de cette nouvelle, d’autant plus que nous n’en étions même plus à la phase de doute puisque la mère de mon fils avait passé les examens nécessaires pour avoir la confirmation de cette grossesse. Je passais mes mains sur mon visage dans un geste désespéré et m’appuyais négligemment contre le mur du couloir tout en pensant que nous étions encore dans belle merde. Je me retrouvais une fois de plus comme un idiot, j’avais mise enceinte Shae alors que nous étions dans cette situation indélicate et je me sentais très irresponsable sur ce coup, nous n’avions pas été assez prudent et maintenant nous devions en payer les pots cassés.  

Je n’imaginais vraiment pas que les choses se passeraient de cette manière. Soufflais-je en fixant le vide.

J’étais vraiment heureux à l’idée de devenir papa une seconde fois, cette grossesse me faisait sincèrement plaisir même si elle tombait vraiment mal. J’étais bien conscient que pour l’instant je ne montrais pas grand-chose de mon bonheur mais j’étais encore trop secoué et trop perdu pour pouvoir sauter de joie. J’avais fini par me convaincre que Mae serait mon seul enfant, que je lui serais entièrement dévoué et qu’il s’épanouirait malgré son statut de fils unique mais maintenant mes plans étaient totalement bouleversés et j’avais du mal à le gérer. Voilà longtemps que je n’avais pas vécu d’émotions aussi fortes, je ressentais des choses très intenses et tout se mélangeait dans ma tête. Il fallait vraiment que je me concentre pour pouvoir être capable de faire la part des choses et éviter d’inquiéter Shae plus qu’elle ne devait déjà l’être. Nous étions là-dedans ensembles et je ne comptais pas la laisser tomber sous prétexte que j’avais peur d’élever un deuxième enfant.

Tu sais quoi… Je crois que c’est une bonne nouvelle, je suis content à l’idée de devenir papa pour la seconde fois. On a conçu ce bébé alors même s’il n’était pas désiré je pense que c’est une bonne chose, on devrait pouvoir s’en sortir. Ajoutais-je en tâchant d’esquisser un sourire. Qu'est-ce que tu en penses toi ? L'interrogeais-je ensuite le cœur serré.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Baby number two [L'heureux élu]   Mer 26 Avr 2017 - 22:23

Je fis un pas en direction d’Aaron quand je l’aperçus s’éloigner jusqu’au mur avec les mains sur son visage, merde il n’en voulait pas, il allait pleurer, ou hurler, ou bien me détester, ou alors toutes ces choses. Je serrais nerveusement mes mains autour de la hanse de mon sac et le scrutais attentivement comme si toute ma vie dépendait de sa réaction, et en réalité c’était à peu près ça, enfin on parlait d’un autre bébé ! Je n’étais pas certaine d’avoir l’énergie pour un autre enfant, enfin du moins pas toute seule, je ne pourrai pas gérer un bébé et Mae sans personne. Parce que ma mère était partie à Washington et que je n’avais plus l’habitude de répondre aux besoins d’un tout petit enfant, c’était Aaron qui avait fait toutes ces choses avec Mae, sauf que s’il ne s’en sentait pas capable je ne pourrai pas le gérer non plus. Et j’allais me retrouver à m’occuper d’un bébé avec Hayley et Mae passerait ses journées à m’en vouloir d’avoir fait un autre enfant alors il allait partir vivre avec son père et j’allais me retrouver toute seule avec le bébé.

Je restais suspendue aux lèvres d’Aaron quand il affirma qu’il ne s’attendait pas à ce que les choses se passent de la sorte, moi au contraire j’étais soulagée de ne pas être tombée enceinte de Jai, les choses auraient été trop compliquées. J’avais confiance en Aaron, il était sûrement le seul homme avec qui j’aurais accepté d’avoir des enfants et dont le fait d’être enceinte ne me donnait pas envie de vomir, du moins pas pour le moment. Je sentis tous mes muscles se relâcher quand il me fixa de nouveau en affirmant que c’était une bonne nouvelle et qu’il était heureux de devenir papa une seconde fois.

Les larmes remplirent aussitôt mes yeux tandis que je le fixais en ayant la sensation qu’il était mon sauveur. Je n’aurais jamais pu faire tout ça toute seule, qu’importe qu’elle décision j’aurais prise je n’aurais jamais pu l’assumer sans lui. Je ne savais pas trop quoi penser de ce bébé ni de ce que nous étions censés faire maintenant qu’il était là, mais tout ce qui venait dans mon esprit c’est qu’un jour Mae avait été aussi petit que ça et à présent il était tout mon monde.

C’est vrai ? Murmurais-je en retenant mes larmes. J’en sais rien de ce que je ressens, j’ai envie de pleurer, et de vomir depuis ce matin, je crois que je suis un peu paniquée par tout ça, mais j’avais peur que tu me dises que tu ne pourrais pas le supporter et que j’allais devoir m’en occuper toute seule ajoutais-je. J’ai peur que Mae me déteste ou qu’il tue le bébé dans mon sommeil quand il sera là, mais lui aussi un jour il a été aussi petit que ça alors je ne peux pas vraiment l’enlever de là marmonnais-je. Et je suis heureuse de pas avoir eu ce bébé avec Jai parce que je n’aurais pas pu le supporter, mais là c’est toi et moi, c’est différent, alors je suis soulagée… Soufflais-je en glissant ma manche sous mes yeux. J’ai faim aussi marmonnais-je en ayant la sensation d’avoir explosé dans tous les sens en l’espace d’un quart de seconde.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Baby number two [L'heureux élu]   Mer 26 Avr 2017 - 23:00

Je hochais positivement la tête quand Shae me demanda sur un ton chevrotant si j’étais sincère. Elle m’informa que des tas d’émotions et de sentiments avaient raison d’elle depuis le début de la journée. Elle s’était retrouvé d’autant plus stressée qu’elle avait appréhendé ma réaction durant tout ce temps en craignant que je ne la repousse ou que je décide de l’abandonner pendant qu’elle devrait s’occuper seule d’un bébé. Je n’arrivais même pas à croire qu’elle puisse penser ça de moi pour être honnête. J’étais bien conscient d’avoir changé ces dernières années et d’être devenu un homme différent de celui qu’elle avait connu de nombreuses années plus tôt mais je n’en étais pas moins devenu un type sans cœur et sans affect. La famille était une valeur importante à mes yeux et Shae n’avait pas fait cet enfant seule alors il était de mon devoir d’être à ses côtés pour gérer tout ça et l’accompagner. Je ne savais pas encore comment nous allions nous y prendre et de quelle manière les choses allaient évoluer mais nous étions capables de le faire, ce gamin allait compter autant que Mae et nous avions encore beaucoup d’amour à lui offrir.

Mae ne décide pas. On va devenir les parents de cet autre enfant, il n’aura pas d’autre choix que de l’accepter. Il sera sans doute en colère contre nous quelques temps mais je suis sûr qu’il finira par vouloir en profiter également, ce sera un nouveau compagnon de jeu pour lui. Tentais-je de la rassurer. Ne t’inquiète pas pour notre petite tête de mule, on trouvera les mots justes pour lui annoncer une fois le moment venu. Ajoutais-je en espérant pouvoir trouver ces fameux mots.

Après quoi Shae m’annonça qu’elle se réjouissait de mon statut de futur-papa dans la mesure où elle préférait que les choses aillent dans ce sens plutôt que dans celui de Jai. Je frémis légèrement lorsqu’elle mentionna cet idiot et serrais nerveusement la mâchoire en imaginant qu’il aurait pu être à ma place en ce moment même. Si Shae avait dû se retrouver enceinte de ce type je ne sais même pas si j’aurais encore été capable de la regarder dans les yeux. Je tâchais néanmoins d’effacer cette imagine de mon esprit en me rappelant que ce bébé était le mien, vu sous un certain angle on pouvait dire que j’avais gagné la partie contre ce foutu boxeur. Il ne faisait même pas le poids. Dans tous les cas Shae semblait soulagée que nous puissions faire ça ensembles et j’en étais d’autant plus heureux.

Tu pensais vraiment que je pourrais te laisser tomber en apprenant pour la grossesse ? Je sais que je suis un peu différent d’avant mais j’ai toujours un cœur, c’est aussi mon bébé alors je ne vois pas pourquoi tu imaginais que j’aurais pu vouloir lâcher l’affaire. Je n’imaginais pas avoir un deuxième enfant… comme ça mais l’idée me plaît. Assurais-je en m’approchant d’elle pour déposer mes lèvres sur le sommet de sa tête. Tu peux aller te servir, c’est toujours chez toi. Poursuivis-je en la relâchant.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Baby number two [L'heureux élu]   Mer 26 Avr 2017 - 23:37

Aaron assura à juste titre que notre fils n’était pas celui qui décidait pour nous, cependant je ne pouvais m’empêcher de penser à quel point il avait pu vivre des situations difficiles et que je détestais lui provoquer de la peine. Dans tous les cas Aaron était persuadé qu’en fin de compte Mae serait heureux d’avoir un nouveau compagnon de jeu, je fis la moue tout en songeant que ça risquait d’être plus difficile que ça étant donné qu’un bébé n’avait pas grand chose d’amusant au début. Ainsi Aaron était persuadé que nous allions trouver les mots nécessaires pour lui expliquer calmement la situation, moi j’étais plutôt persuadée que Mae allait nous demander comment ça se faisait que nous avions fait un bébé alors que nous n’étions plus ensemble et ce genre de choses.

Par la suite Aaron s’étonna que j’ai pu penser qu’il me laisserait seule avec le bébé en apprenant que j’étais enceinte, j’hochais les épaules en songeant qu’il aurait pu ne pas supporter une telle pression ou tout seulement m’en vouloir de venir comme une fleur de la sorte après l’avoir fait tourner en bourrique comme je l’avais fait ces derniers mois. Dans tous les cas Aaron jugeait qu’avoir un second bébé était quelque chose qui le rendait heureux même s’il n’avait pas imaginé vivre les choses de la sorte. J’esquissais un léger sourire quand il vint déposer ses lèvres sur le haut de ma tête et fermais mes yeux le temps de ce contact.

Quand il s’éloigna doucement de moi en affirmant que je pouvais aller me servir dans les placards je m’empressais de le rattraper pour me glisser dans ses bras et serrais doucement son torse contre moi. Je fermais mes yeux et savourais doucement son odeur qui chatouillait mes narines et sa présence qui me rassurait profondément. Ça faisait longtemps que je n’avais plus ressenti ce sentiment, mais à ce moment précis je me sentais incroyablement bien et là où je devais être.

Tu ne veux pas qu’on se commande une pizza ? Lui proposais-je entre ses bras. J’avais peur que ce soit trop difficile pour toi murmurais-je simplement pour répondre à sa question.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Baby number two [L'heureux élu]   Jeu 27 Avr 2017 - 22:16

Je fus quelque peu étonné quand Shae se précipita de nouveau dans mes bras après que je me sois éloigné d’elle. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit soudainement aussi affectueuse à mon égard, en général elle était plutôt distante et parfois même un peu froide mais cette fois je sentais que les choses avaient changées et je me demandais si ce bébé rendait soudainement tout… plus beau. Je la serrais alors doucement contre moi et profitais de cette étreinte apaisante, j’avais l’impression d’être à ma place. En vérité le seul endroit où je me sentais entier et vivant c’était lorsque Shae se trouvait dans la même pièce, mon monde tournait beaucoup mieux lorsqu’elle me portait de l’attention. Malgré cette grande nouvelle, je me sentais étonnamment serein et détendu, je n’avais aucun doute sur notre capacité à élever un autre enfant et j’avais l’impression que ce dernier allait officiellement aider à réunir notre famille de nouveau.

Shae resta alors nichée contre mon torse mais proposa néanmoins de commander une pizza afin de nous sustenter. L’idée me séduisit aussitôt, j’étais affamé également pour être honnête. Toutes ces nouvelles avaient ouvert mon appétit. La dernière remarque de Shae me tira néanmoins de mes pensées lorsqu’elle me souffla qu’elle craignait que je ne me sente pas capable d’avoir un deuxième bébé. Je restais silencieux quelques secondes tout en réfléchissant à cette affirmation avant de hausser machinalement les épaules. Bien sûr que les choses risquaient d’être difficiles pour moi mais j’imaginais que n’importe quel futur parent trouverait la tâche compliquée. Même avant la naissance de Mae je m’étais posé beaucoup de question malgré mon engouement mais tout ça n’enlevait rien au fait que j’étais assez convaincu de là où nous nous apprêtions à mettre les pieds.

Ça ne risque pas d’être une mince affaire mais je m’en sens capable. Je crois que c’est normal de s’inquiéter et de se poser des questions, surtout dans notre cas de figure. Il faut reconnaître que nous n’avons rien du schéma familial classique mais j’ai confiance en moi et j’ai confiance en nous surtout. Le destin n’arrive pas par hasard, si cet enfant est là c’est qu’il est pour nous. Assurais-je pensivement en observant le vide derrière elle. En tout cas bonne idée pour la pizza mais vu comme tu étais affamée pendant ta première grossesse je préfère en commander trois d’entrée de jeu. Plaisantais-je en glissant ma main le long de son dos.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Baby number two [L'heureux élu]   Ven 28 Avr 2017 - 10:17

Je poussais un léger soupire quand Aaron remarqua que nous n’avions pas grand chose d’une famille classique et c’est pourquoi nous étions légitimes de nous questionner sur l’arrivée de ce bébé et de tout ce que ça allait signifier pour nous. Je ne savais même pas trop ce que nous étions censés faire maintenant, s’il fallait que je revienne vivre ici parce que j’étais persuadée de ne pas pouvoir assumer ce bébé toute seule au début, si j’avais dû prendre cette décision tout de suite j’aurais sûrement déjà commencée le déménagement. Mais je ne pouvais pas m’imposer de la sorte juste parce que j’étais terrifiée par ce qui allait arriver, ce n’était pas juste ni pour Aaron ni pour Mae ni pour le bébé. J’ouvris doucement les yeux et fixais le tissu sur l’épaule d’Aaron en songeant à toutes ces choses.

J’esquissais un sourire quand Aaron se prit l’âme d’un philosophe en assurant que rien n’arrivait par hasard et que s’il était là il était « pour nous », je fronçais les sourcils en estimant que c’était plutôt logique étant donné que nous étions ses parents. Le sujet devint plus léger quand il affirma qu’en vu de ma première grossesse il était peut être plus sage de commander non pas une pizza mais trois, je me mis à rire doucement et m’éloignais légèrement de lui pour le regarder.

Oui de toute façon je n’ai pas l’intention de le donner à la voisine assurais-je simplement avant de sortir mon téléphone de ma poche. Deux pizzas suffiront ajoutais-je en souriant. Ils vont tous faire une syncope quand ils vont savoir que je suis enceinte assurais-je en songeant à toute ma famille.

J’appelais distraitement la pizzeria tout en songeant à la réaction de mes parents quand je leur dirai que j’étais enceinte, enfin surtout mon père et Phoebe. Je ne savais pas trop comment ma soeur allait réagir à ce sujet étant donné que tout ça était très inattendu. J’imaginais que ma mère serait très heureuse de l’apprendre, notamment qu’elle était absolument fan d’Aaron depuis des années et elle allait sûrement sauter au plafond en l’apprenant.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Baby number two [L'heureux élu]   Lun 1 Mai 2017 - 14:44

Je ne pu m’empêcher de rire de rire quand Shae déclara qu’elle n’avait pas tellement envie de donner notre bébé à un inconnu. J’avais d’ailleurs encore un peu de mal à croire en mes propres paroles, en me levant ce matin je n’imaginais pas une seule seconde que j’aurais l’occasion de mentionner « mon » bébé au cours de la journée. Avoir un second enfant ne faisait absolument pas parti de mes plans, j’étais très heureux avec Mae mais malgré tout plus les minutes s’écoulaient et plus la grossesse de Shae me rendait heureux. J’étais bien conscient que tout ça était très précipité et complètement inattendu mais Shae et moi étions de bons parents, du moins Shae était une bonne mère. Elle avait assuré durant ces dernières années avec notre fils, ce dernier avait une chance incroyable de l’avoir en tant que maman. En ce qui me concernait, je voulais me racheter : je ne comptais pas utiliser ce nouvel enfant comme « pansement » mais je devais me prouver que j’étais toujours capable de m’occuper correctement d’un bébé. Je voulais pouvoir le voir grandir tout en assurant avec Mae…

Quoiqu’il en soit, Shae était convaincue que nous pourrions nous contenter de deux pizzas. J’esquissais un léger sourire avant que celui-ci ne s’efface lorsqu’elle mentionna sa famille. J’avais presque oublié ce petit détail à vrai dire. J’observais alors la jolie blonde passer son coup de fil tout en songeant à ma « belle-famille ». J’imaginais que madame James serait assez contente par la nouvelle, celui que je craignais le plus restait son mari. En effet, d’après ce que j’avais pu comprendre, il adorait littéralement l’ex de Shae alors apprendre qu’elle était enceinte de moi ne risquait pas de le réjouir. Autrement je n’avais pas d’autres craintes vis-à-vis de l’entourage de Shae, en ce qui concernait Phoebe elle ne pourrait de toute façon pas avoir de réaction pire que lors de la première grossesse de sa sœur.

Je pense qu’ils vont être surpris oui, on ne va pas leur apprendre comment on fait un bébé mais ils risquent de se poser des questions. Lâchais-je en passant ma main dans mes cheveux. J’espère qu’ils seront heureux pour nous. Bon j’avoue que je n’en attends pas trop de ton père il va encore vouloir m’enterrer dans le jardin mais lui et Phoebe ne pourront de toute façon pas être pires que quand tu leur a annoncé pour Mae. Ajoutais-je en me pinçant les lèvres.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Baby number two [L'heureux élu]   Mar 2 Mai 2017 - 21:20

Je poussais un soupire quand Aaron confirma mes pensées au sujet de mes parents. A vrai dire je n’avais pas hâte de leur dire la vérité à ce sujet, je n’avais dit à personne que je fréquentais à nouveau mon ex toujours mari et j’imaginais que j’allais encore passé pour la taré de service. Après tout de toute ma famille j’étais celle qui avait le mode de vie le plus instable et maintenant j’allais me retrouver avec un second enfant à élever. Moi-même j’avais du mal à y croire alors pour ma famille ça allait être encore plus invraisemblable. Aaron semblait tout aussi inquiet que moi et surtout espérait que ma famille serait heureuse pour nous, je fis la moue tout en songeant que j’étais incapable d’imaginer leur réaction, enfin j’imaginais qu’ils n’oseraient rien dire de peur que je parte m’exiler à nouveau à l’autre bout du pays.

Depuis que j’étais revenue ils me prenaient un peu avec des pincettes ce qui en soi avait son positif, effectivement je n’avais plus à craindre qu’ils fassent des esclandres pour un oui ou pour un non étant donné que la dernière fois j’avais mis les voiles pendant un long moment. Ainsi j’osais espérer que même s’ils étaient quelque peu étonnés d’apprendre que j’étais de nouveau enceinte et surtout d’Aaron ils n’allaient pas se mettre à hurler dans tous les sens. Aaron jugeait à ce sujet qu’ils ne risquaient pas d’être aussi durs que pour ma première grossesse, sur ce point il avait raison, par contre j’imaginais que mon père allait très mal vivre la chose, heureusement il était suffisamment loin pour que nous n’ayons pas à le voir.

Le point positif c’est qu’il est suffisamment loin pour que tu sois hors de sa portée, et au pire je te servirai de bouclier avec mon gros ventre disproportionné affirmais-je en levant les yeux au ciel à cette simple idée. C’est clair que ce ne sera pas pire, et puis avec toi qui reviens des morts je ne suis pas persuadée qu’ils osent dire quelque chose ajoutais-je en réfléchissant à la question.

Après tout il serait malvenu de venir lui hurler dessus après tout ce qu’il avait vécu, du moins j’espérais que c’est ce que dirait ma famille pour éviter toute histoire farfelue qui rendrait les choses plus compliquées qu’elles ne l’étaient déjà.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Baby number two [L'heureux élu]   Mar 2 Mai 2017 - 23:17

J’esquissais un sourire pincé quand Shae remarqua avec une pointe de soulagement que son père était heureusement trop loin pour pouvoir lancer les hostilités comme il en avait l’habitude. Autrement, elle se portait garante pour me protéger avec son ventre de femme enceinte. Je ne pu m’empêcher de rire en imaginant la scène et secouais la tête désespérément tout en priant intérieurement pour que les choses se passent bien lorsque Shae annoncerait sa grossesse. Je ne savais pas quand elle avait l’intention d’en parler, la connaissant elle risquait de vouloir attendre le plus longtemps possible avant de dévoiler ce qu’il en était et je ne m’opposerais pas à son choix. Je n’étais personne pour la forcée à se confier aux membres de sa famille, de toute manière il était préférable d’attendre au moins trois mois histoire de s’assurer que le bébé allait bien. En ce qui me concernait je me demandais comment j’allais bien pouvoir garder le secret avec Todd et mes parents, ma mère risquait d’être folle en apprenant la nouvelle et je ne parlais même pas de mon ami. Il allait néanmoins falloir que je me fasse violence pour tenir ma langue.

Dans tous les cas Shae estimait que sa famille prendrait de toute façon des pincettes avec moi étant donné que je revenais « des morts ». Il est vrai que j’étais toujours ce mec fragile à leurs yeux, l’ancien soldat qu’il fallait préserver afin de ne pas risquer de le retrouver pendu au bout d’une corde. Je comprenais leurs craintes pour être franc mais je n’allais pas me tirer une balle dans la tête à la moindre contrariété, c’était beaucoup trop facile… Je n’avais de toute manière jamais songé à en finir depuis mon retour. Peut-être un peu durant les quelques jours suivants mon retour, la redescente sur Terre ayant été la phase la plus compliquée lors de ma réadaptation mais tout ça était derrière moi. Aujourd’hui je m’apprêtais à être papa pour la seconde fois alors il était temps que j’aille de l’avant.

Quoiqu’il en soit, Shae ne semblait pas plus perturbée que ça par sa grossesse et j’en étais ravi. Nous pûmes dîner tranquillement tous les deux, en se posant le moins de question possible et en abordant des sujets beaucoup plus légers. Je proposais à la mère de mon fils de passer la nuit ici mais cette dernière dû refuser, craignant que Hayley ne se pose des questions à son sujet, au même titre que Todd qui n’allait pas tarder à rentrer et s’interroger sur la présence de Shae ici. Hayley et Todd ne seraient que trop heureux de pouvoir ragoter toute la soirée alors il valait effectivement mieux que la jolie blonde ne rentre, à mon plus grand regret d’ailleurs.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baby number two [L'heureux élu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baby number two [L'heureux élu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: