AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles cordiales [Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Retrouvailles cordiales [Aaron]   Jeu 13 Avr 2017 - 20:04



J’ouvris le robinet de la douche et poussais un soupire en sentant l’eau chaude couler contre ma peau, je m’empressais de saisir du gel douche et m’en badigeonnais le corps dans l’espoir d’enfin me sentir propre. Depuis trois jours je n’avais plus d’eau chaude à l’appartement, Hayley étant partie en voyage pour la marque de sa mère et Mae étant à Washington avec Noah je m’étais débrouillée en me levant au gant avec de l’eau que je faisais chauffer à la bouilloire, mais à force je me sentais réellement sale. J’avais donc contacté Todd pour savoir s’il pouvait passer chez moi regarder s’il pouvait trouver la cause d’absence d’eau chaude étant donné que je n’avais pas encore eu le temps d’appeler un plombier, face à son impossibilité de se déplacer Todd m’avait donc suggéré de venir prendre une douche « chez lui » qui était mon ancien chez moi.

Je poussais un soupire et glissais mes cheveux sous l’eau en songeant que cette situation était plutôt étrange, je me trouvais dans cette douche qui était la mienne mais pas tant que ça finalement. Pourtant j’avais fait tout un nombre de choses plutôt intéressantes avec Aaron sous cette douche, mais maintenant c’était Todd qui l’utilisait. Je poussais un soupire en repensant à tout ça et en réalisant à quel point j’avais envie de m’envoyer en l’air. Ça faisait un peu plus d’un mois que je n’avais rien fait de ce côté là et je commençais sérieusement à m’impatienter, surtout que Mae n’étant plus là j’avais tout le temps de remarquer à quel point ma vie sexuelle était inintéressante en ce moment.

Je profitais donc un dernier moment de l’eau chaude avant de couper l’arrivée d’eau et de m’enrouler dans une serviette. Je me séchais face au grand miroir et enfilais ma culotte et un tee-shirt en réalisant que j’avais oublié mon soutient gorge propre et ma crème hydratante dans mon sac à l’entrée. Je poussais un juron et ouvris la porte pour aller chercher mes affaires, je dévalais les marches rapidement avant de me retrouver face à Aaron qui se tenait dans le salon et me fixait visiblement aussi étonné que moi.

Euh… Salut lâchais-je d’un ton gêné. Je n’ai plus d’eau chaude chez moi depuis trois jours, Todd m’a dit que je pouvais prendre une douche ici pour me dépanner marmonnais-je en réalisant que je me tenais en culotte et avec un simple tee-shirt devant mon ex-toujours-époux devant moi lui aussi torse nu. Il m’a dit qu’il n’y aurait personne cet après-midi ajoutais-je en tentant de rester concentrée sur ce que je disais.



__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Aaron]   Jeu 13 Avr 2017 - 23:17


Je bifurquais légèrement vers la gauche tandis que du Velvet Underground résonnait dans mes oreilles, je ne pouvais pas vraiment écouter mes vieux groupes adorés dans la maison sans en subir les conséquences lorsque Todd traînait dans les parages alors j’en profitais au maximum lorsque je sortais courir en ville. J’appréciais beaucoup les quelques singles de ce groupe en réalité, celui-ci ne s’est fait connaître qu’après sa dissolution dans les années soixante-dix mais quelques-uns de leurs morceaux valaient vraiment le détour pensais-je en écoutant attentivement les paroles de « Venus in Furs ». Cette dernière chanson parlait essentiellement de sado-masochisme, de bondage et de soumission, rien qui ne m’inspirait réellement mais j’adorais entendre l'alto cacophonique de l’altiste du groupe. Si quelqu’un de mon entourage m’entendait avoir ce genre de pensées, j’imaginais que j’en prendrais encore pour mon grade alors j’étais forcé de me cacher pour pouvoir vivre heureux.

Ma dernière pensée me fit rire intérieurement tandis que je me chargeais de fermer l’application et de retirer mes écouteurs avant de rentrer chez moi. Je fus étonné de trouver la porte ouverte d’ailleurs, Todd n’était pas censé être à la maison d’après ce que j’avais compris mais peut-être avais-je justement mal écouté. Je me contentais de hausser les épaules et déposais mon téléphone sur la table avant de me débarrasser de mon t-shirt tout poisseux que je balançais négligemment sur un siège de la cuisine. J’attrapais ensuite une bouteille d’eau dans l’armoire et m’empressais d’avaler le contenu de celle-ci d’une traite. J’étais assez satisfait par ma petite sortie dominicale, je n’avais pas couru avec autant d’entrain depuis longtemps alors je me retrouvais de très bonne humeur et fier de moi. Une fois de plus je pouvais me rendre compte des progrès que je faisais et je m’en félicitais dans la mesure où je revenais de plutôt loin avec toutes les choses qui m’étaient arrivées ces dernières années.

Je balançais ensuite ma bouteille vide tout en continuant de songer à tout ça et m’apprêtais à aller regarder un peu la télé avant de filer à la douche sauf que je n’en eu pas vraiment l’occasion étant donné que je me retrouvais nez à nez avec Shae en… culotte au beau milieu de la pièce, pile au moment où je m’apprêtais à traverser celle-ci. Cette dernière se dandina alors nerveusement d’une jambe à l’autre tandis que son teint avait viré au rouge tomate. Elle m’expliqua qu’elle n’avait plus d’eau chaude depuis quelques jours et que Todd l’avait de ce fait autorisée à venir profiter de la nôtre étant donné que je n’étais pas censé être ici. En réalité j’étais moi aussi un peu mal à l’aise vis-à-vis de la situation, je m’attendais à tout sauf ça et voir Shae dans cette… tenue me donnait de drôle d’idées que je préférais nettement refouler.

J-Je… Il avait raison, j’étais censé passé la journée avec Ben mais il a eu un empêchement alors je suis juste allé courir un peu. L’informais-je en passant nerveusement ma main dans mes cheveux. Tu as pu en profiter comme tu voulais ? Lui demandais-je pour tenter de briser le malaise, même si au vue de nos tenues respectives cet exercice s’avérait périlleux.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.


Dernière édition par Aaron James-Hudson le Mar 18 Avr 2017 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Aaron]   Dim 16 Avr 2017 - 22:03

Aaron m'informa qu’il devait effectivement être absent cet après-midi mais étant donné que Ben avait annulé leur plan il avait préféré partir courir. Mon regard glissa jusqu’à son torse humide qui se soulevait encore rapidement des suites de son jogging, je poussais un léger soupire et écoutais d’une demie oreille ce qu’il pouvait bien me dire par la suite. A vrai dire je n’avais pas trop envie de discuter de ma douche en ce moment précis, toutes les paroles d’Hayley me revenait brusquement à l’esprit et j’avais très envie de coucher avec Aaron dès maintenant. Après tout ça faisait plus d’un mois que j’avais rompu avec Jai et par conséquent je n’avais plus rien fait depuis cette période. Alors revoir Aaron torse nu juste devant moi dans cette maison où nous avions fait tant de choses ne faisait que me rappeler des souvenirs.

Je ne savais pas si c’était une très bonne idée, je n’avais pas envie qu’Aaron se fasse des idées après ça et qu’il s’imagine que les choses étaient reparties entre nous. A vrai dire je ne savais même pas si j'avais véritablement envie que les choses reprennent, pour le moment j’avais juste envie de m’envoyer en l’air avec lui et j’en avais marre de constamment trop réfléchir à tout. La Shae d’il y a quelques années n’en n’auraient rien eu à faire de ce qu’on pouvait penser d’elle ou même de ce qu’elle était censée faire avec qui que ce soit, si elle avait eu envie de coucher avec son ex-toujours-mari elle l’aurait fait et c’est tout.

Tu as envie qu’on couche ensemble maintenant ? Lâchais-je spontanément d’un ton étrangement serein.

Je plongeais mon regard dans celui d’Aaron et attendis calmement sa réponse, après tout je doutais sincèrement qu’elle soit négative, mais j’espérais néanmoins qu’il accepterait rapidement et sans que nous ayons à trop discuter. Et s'il venait à refuser j'imaginais que je rentrerais tranquillement et irais passer un savon à Hayley.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Aaron]   Mar 18 Avr 2017 - 23:18

Je demeurais silencieux quand Shae me proposa d’un ton très naturel si je désirais m’envoyer en l’air avec elle. Je ne compris dans un premier temps pas vraiment le sens de ses paroles, du moins je n’étais pas certain qu’elle ait pu me proposer ce genre de chose. Après tout pourquoi la jolie blonde se mouillerait de la sorte en connaissant pertinemment l’étendu de mes sentiments, je me doutais que Shae s’inquiétait toujours de ce que je pouvais ressentir pour elle dans la mesure où elle n’était pas forcément prête à s’engager de nouveau mais je savais aussi qu’elle genre de fille elle était et même si dernièrement je la trouvais quelque peu différente, elle n’en restait pas moins quelqu’un de très spontané alors au fond cette demande n’était peut-être pas aussi surprenante que ça. Dans un sens j’étais plutôt flatté qu’elle vienne me le demander à moi plutôt que de se trouver un autre type, bon je me doutais que ma « tenue » devait un peu jouer en ma faveur mais tout de même.

J’attendais que tu le proposes. Soufflais-je en m’empêchant de réfléchir davantage.

Après tout moi aussi j’avais envie de coucher avec elle alors maintenant qu’elle m’en donnait l’occasion je ne voyais pas pourquoi je la repousserais. J’attendais ça depuis trop longtemps pour refuser, peut-être que j’allais regretter d’ici quelques temps en réalisant que je n’obtiendrais rien de plus que du sexe de Shae mais pour l’instant elle était tout ce dont j’avais envie, son corps me manquait, son parfum et la proximité de nos deux corps. Nous n’avions plus rien vécu d’intime depuis nos « retrouvailles » et le temps commençait sérieusement à devenir long sans elle. Alors même si elle préférait se contenter d’une partie de jambe en l’air, j’aurais au moins l’impression d’être rassasié pour quelques temps.

J’attirais alors Shae contre moi et encadrais son visage de mes mains pour l’embrasser un peu plus fougueusement que je ne l’aurais voulu. Je la poussais contre le bord du plan de travail afin d’intensifier notre baiser et la débarrassais du malheureux t-shirt qu’elle portait. Je me sentais soudainement très vivant, j’étais heureux et j’avais la sensation d’être enfin entier maintenant qu’elle était auprès de moi. Je ne réfléchissais même plus à mes faits et gestes je préférais me laisser aller et éviter de songer à l’avenir pour me concentrer sur l’instant présent à la place.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Aaron]   Mer 19 Avr 2017 - 21:01

C’est avec grand plaisir que j’accueillis de nouveau Aaron contre moi après qu’il ait assuré vouloir coucher avec moi. Je répondais à son baiser dès que ses lèvres frôlèrent les miennes et me laissais emporter par son étreinte. J’avais beaucoup craint ce que j’aurais pu ressentir une fois de nouveau dans les bras d’Aaron, j’avais peur qu’à côté de la passion débordante de Jai les choses soient trop douces et ne remplissent pas suffisamment mon coeur. Et pourtant tout mon corps s’éveilla brusquement au contact de la peau d’Aaron, je me surprise à frissonner et à soupirer de manière aussi peu contrôlée qu’avec Jai, mais les choses étaient différentes, dans le bon sens du terme. Aaron avait cette petite chose qui avait toujours fait battre mon coeur plus fort, ce petit supplément d’âme qui venait faire écho en moi et me charmait complètement.

Les choses prirent fin rapidement comme Hayley l’avait prédit, mais j’avais bien réussi à y trouver mon bonheur et j’étais rassurée que les choses se soient si bien passées entre nous. Je restais donc appuyée contre lui le souffle court en glissant doucement mes doigts dans ses cheveux sous le rythme de nos respirations. Mon esprit me revenait doucement, je pensais à toutes ces choses idiotes que nous avions traversées pour finalement nous retrouver à nouveau tous les deux l’un contre l’autre dans cette cuisine.

Il y a quatre ans de ça je n’aurais jamais pensé pouvoir un nouveau faire l’amour avec Aaron, et pourtant nous y étions à nouveau et je sentais mon coeur s’assouplir doucement de tous les maux qui avaient pu le faire souffrir. Je n’étais pas sûre de ce que tout ça voulait dire, d’où nous en étions, mais j’étais simplement heureuse de pouvoir le serrer contre moi.

On ne dit rien à personne d’accord ? Murmurais-je doucement. Todd et Hayley vont encore en faire toute une histoire sinon ajoutais-je en songeant à nos deux amis qui risquaient déjà de sortir le champagne.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Aaron]   Mer 19 Avr 2017 - 22:22

Après trop peu de temps passé contre le corps de Shae, mes membres se contractèrent nerveusement et nos ébats furent forcés de prendre fin. J’aurais préféré que les choses durent bien plus longtemps entre nous, que ces retrouvailles s’éternisent de manière à pouvoir en profiter avec plus d’intensité encore mais pour l’heure c’était tout ce que je pouvais nous offrir. En vérité je ne me plaignais pas de ce que nous venions de vivre dans la mesure où je m’étais parfaitement retrouvé dans cet échange, c’était un peu comme si nous étions redevenus le couple que nous avions toujours été. Avant toutes les choses qui avaient pu nous arriver… avant Jai. Heureusement les « superbes » performances de ce dernier n’avaient en rien gâché les miennes contrairement à ce que Todd avait pu redouter. D’ailleurs je ne voyais même pas pourquoi je continuais à écouter mon ami, j’étais satisfait de ne pas m’être arrêté à son avis puisqu’au moins je n’étais pas devenu une autre personne au lit simplement pour plaire davantage à Shae.

Etant donné sa façon de s’exprimer durant tout le temps de nos ébats, j’estimais ne pas forcément avoir besoin d’être « bestial » pour lui plaire. J’étais simplement moi et au fond peut-être qu’elle appréciait toujours ce que je représentais alors certes je n’étais pas brutal comme son ex mais j’étais authentique, elle m’avait aimé de cette façon et j’avais comme la sensation que c’était toujours le cas aujourd’hui. Tous mes sentiments s’étaient imposés d’une traite après seulement quelques minutes passés contre son corps, tout s’était décuplé et j’avais retrouvé tout l’amour que j’avais pour elle. C’était Shae la femme que j’aimais, je ne voulais pas être avec quelqu’un d’autre ou même voir d’autres nanas comme certains avaient pu me le conseiller : c’était juste elle.

La jolie blonde me tira de mes pensées lorsqu’elle me demanda de garder tout ce qu’il venait de se passer pour moi. Je hochais alors spontanément la tête tout en gardant mon visage niché dans le creux de son cou et l’écoutais ajouter que Todd et Hayley risquaient une nouvelle fois de se monter la tête. Je devais reconnaitre que je n’avais pas tellement envie qu’ils viennent me reprendre la tête non plus, je ne savais même pas ce que tout ça représentait alors il était exclu que Todd vienne à nouveau me monter le cerveau dans tous les sens. J’étais bien conscient qu’il avait envie de bien faire mais pour le coup j’avais besoin d’avoir mes petits secrets et ceux-là valaient vraiment le coup d’être gardés.

Compte sur moi, je n’ai pas trop envie que Todd me prenne la tête pendant des siècles non plus. Murmurais-je en levant les yeux au ciel. Ceci-dit tu devrais peut-être enfiler quelque chose, pas que je n’aime pas te voir nue mais je ne sais pas vraiment quand il compte rentrer. L’informais-je en me reculant légèrement pour plonger mon regard dans le sien.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Aaron]   Dim 23 Avr 2017 - 23:29

J’hochais doucement la tête quand Aaron assura qu’il ne tenait pas à ce que Todd lui prenne la tête à ce sujet dès qu’il en entendrait parler. J’avais beau beaucoup apprécier mon ami il pouvait être une vraie plaie quand il s’y mettait et ce n’était pas toujours facile de garder le cap avec quelqu’un comme lui qui chipotait toujours à droit à gauche et tentait d’aider en rendant les choses plus compliquées qu’elles ne l’étaient. Je poussais un léger soupire en songeant à tout ça tandis qu’Aaron poursuivait en me conseillant d’aller m’habiller étant donné que Todd ne risquait justement de ne pas tarder à rentrer. J’esquissais un léger sourire et hochais la tête avant de m’extirper du plan de travail pour aller enfiler mes vêtements.

Je passais mes mains derrière ma nuque pour libérer mes cheveux pris dans mon tee-shirt et fixais Aaron un instant sans trop savoir quoi lui dire. Ce que nous venions de faire rendaient les choses bien plus compliquées qu’elles l’étaient déjà et je ne voulais pas le blesser davantage, mais je ne voulais pas non plus rentrer dans de grandes discussions dès maintenant. Je voulais qu’on puisse se donner le temps de penser à tout ça, de voir les choses et de ce qui pourrait être notre avenir ou je ne sais quoi.

Il faut que j’y aille de toute façon, j’ai promis à Hayley qu’on mangeait ensemble ce soir elle va se poser des questions si je mets du temps à rentrer assurais-je simplement en imaginant ma cousine aller tout raconter à Todd qui ferait bien rapidement le lien. On essaye de se voir cette semaine d’accord ? L’interrogeais-je avant de faire un pas dans sa direction pour déposer un baiser sur sa joue

Après tout nous n’avions pas Mae à garder, j’avais donc beaucoup plus de temps libre et sûrement du temps pour réfléchir, je ne savais pas encore si c’était une bonne ou une mauvaise chose, mais ça me permettrait peut-être de mettre les choses au clair dans toute cette affaire.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Aaron]   Mar 25 Avr 2017 - 0:20

Je fixais Shae tandis qu’elle se débattait avec ses vêtements et profitais de cet instant pour enfiler mon short également. Je l’observais ensuite distraitement et fus forcé de me demander comment nous avions pu en arriver là. Enfin pour s’envoyer en l’air sur le plan de travail, quelque chose devait forcément s’être passé aujourd’hui. Je ne savais pas vraiment si tout ça été simplement dû à la vue de nos corps plus ou moins nus ou juste à une étrange alchimie qui régnait entre elle et moi. J’étais certain de mes sentiments à l’égard de Shae, en revanche je ne savais plus ce qu’il en était de son côté et avec « l’évènement » d’aujourd’hui les choses étaient d’autant plus floues. J’avais bien compris qu’elle préférait être seule et que je n’étais pas forcément tombé au meilleur moment pour réapparaître dans sa vie mais maintenant je me demandais à quoi elle pouvait bien songer.

Quoiqu’il en soit je n’aurais vraisemblablement pas d’éclaircissement maintenant, en effet la jolie blonde m’annonça qu’elle devait mettre les voiles étant donné qu’elle dînait avec sa cousine. Elle craignait que cette dernière ne s’interroge trop, à vrai dire cette « excuse » me laissait un peu pantois mais je n’osais pas piper mot à ce propos. Le moment que nous venions de passer avait été si intense que je ne voulais rien gâcher. Shae me rassura néanmoins quelque peu quand elle demanda à ce que l’on essaye de passer un autre moment ensembles durant la semaine, le tout avant de déposer ses lèvres contre ma joue. J’esquissais un léger sourire et hochais la tête doucement avant de la raccompagner vers la porte.

D’accord, envoie-moi un message quand tu es dispo. C’était… vraiment sympa. Soufflais-je en passant ma main dans mes cheveux.

Shae se contenta d’esquisser un sourire et s’échappa vers sa voiture. Je restais dans l’encadrement de la porte quelques secondes supplémentaires après son départ avant de me décider à rentrer pour observer le plan de travail de la cuisine dubitativement. Tout ça me paraissait très irréel tant c’était inattendu. Je haussais alors les épaules tout en me demandant si Shae comptait vraiment me revoir cette semaine, j’étais complètement paumé avec cette affaire même si je n’en étais pas moins satisfait de ce qu’il venait de se produire.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Aaron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles cordiales [Aaron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles cordiales entre turiens.
» Des retrouvailles tragiques...
» The third temptation [Aaron]
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: