AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Dim 19 Fév 2017 - 23:58


Je fixais dubitativement le thermomètre et me trouvais quelque peu démuni en réalisant que la température de Mae n’avait pas diminuée depuis la dernière fois que je l’avais prise. Les antalgiques pour enfant que Shae me fournissait automatiquement à chacune des visites de mon fils ne semblaient pas vraiment efficaces et pour être honnête je n’avais plus beaucoup d’autres options. J’allais être obligé de faire appel à un médecin, la bonne nouvelle était que la mère de mon enfant s’avérait être carrément calée dans le domaine. Je n’avais donc plus qu’une seule chose à faire : ramener Mae chez sa maman. J’en informais donc ce dernier tandis qu’il se contenta de hocher mollement la tête avant de tendre doucement ses petits bras vers moi. J’espérais vraiment qu’il n’avait rien de grave, la température n’était certes pas très élevée mais j’imaginais qu’il était toujours inquiétant de voir sa progéniture aussi faible.

J’attrapais habilement mon petit garçon pour le serrer contre moi et lui enfilais une veste avant de récupérer rapidement ses affaires pour l’emmener à la voiture. Je l’installais précautionneusement dans son siège-auto et déposais mes lèvres contre sa joue tandis qu’il fermait doucement ses petits yeux tout en serrant son doudou contre lui. Je fis légèrement la moue avant de faire le tour de la voiture pour m’installer derrière le volant. Je pris une longue inspiration avant de démarrer et tentais de faire abstraction du fait que c’était la première fois que je transportais mon fils en voiture depuis trois ans, j’avais repris la conduite depuis peu et je commençais tout juste à être vraiment assuré au volant mais savoir que Mae était à l’arrière rajoutait un petit stress complémentaire par rapport à d’habitude.

Heureusement la route se passa sans embûches, Mae avait même fini par s’éveiller quelques instants pour me demander si nous allions voir « maman et Jai ». Je devais bien reconnaître qu’entendre le nom de ce dernier ne fut pas un réel plaisir et pour être franc je n’avais même pas songé au fait qu’il risquait d’être présent lorsque je me pointerais chez Shae. Cependant je m’en fichais un peu pour l’heure, tout ce qui importait c’était que mon fils aille bien et que celle qui était toujours ma femme parvienne à trouver le traitement adapté pour notre enfant. C’est donc sur cette dernière pensée que je frappais contre le bois de la porte d’entrée menant à l’appartement de Shae. J’en profitais pour bercer tendrement notre fils tout en s’entend bien qu’il s’était de nouveau assoupit contre mon épaule. Heureusement la jolie blonde ne tarda pas à venir m’ouvrir et parut soudainement très inquiète en me voyant sur le seuil de sa porte avec notre fils ainsi avachi dans mes bras.  

Salut. Soufflais-je. Je suis désolé de venir te déranger, je sais que je devais m’occuper de Mae toute la journée mais il a de la fièvre depuis ce midi et ça ne s’améliore pas malgré les antalgiques. J’ai pensé que tu serais mieux qualifiée pour le soigner. Rassure-toi la fièvre n’est pas très élevée mais il a l’air vraiment épuisé alors je préférais que tu le vois. Ajoutais-je sur le même ton.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.


Dernière édition par Aaron James-Hudson le Jeu 2 Mar 2017 - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Lun 20 Fév 2017 - 0:18

J’esquissais un sourire quand Jai affirma que ce film n’avait aucun sens et j’étais plutôt d’accord avec lui. Depuis tout à l’heure nous nous entêtions à regarder un film à la télé mais tout ce que je parvenais à retenir des images qui défilaient devant mes yeux c’est que tout ça n’avait pas grand sens. En fin compte de je me concentrais plus sur les caresses des mains de Jai dans mes cheveux que sur la télévision, mes yeux commençaient d’ailleurs à se fatiguer et j’imaginais que très vite j’allais m’endormir et abandonner mon copain avec ce navet. Mais le tintement contre la porte d’entrée me poussa à me réveiller et à quitter mon petit canapé pour aller ouvrir. Je me retrouvais donc face à Aaron avec grande surprise et aperçus Mae tout recroqueviller dans ses bras, je lançais aussitôt un regard inquiet au père de mon fils et l’invitais à rentrer tandis qu’il m’expliquait ce que Mae avait.

Visiblement notre fils avait de la fièvre depuis un petit moment et les comprimés que je lui avais donné plus tôt dans la journée ne semblaient pas faire effet. Je posais ma main sur le front de Mae et constatais effectivement que sa peau était chaude. J’informais Aaron qu’il pouvait rejoindre le salon pour s’installer confortablement avec Mae tandis que j’allais chercher le thermomètre ainsi que de l’eau pour le réhydrater. Je partis donc précipitamment à l’étage sans vraiment réaliser que je venais d’envoyer Aaron nez à nez avec Jai sans même être présente, mais j’étais trop préoccupée par mon fils pour y penser.

Ce n’est qu’une fois de nouveau dans le salon que je réalisais ce qui se passait, je posais mon regard sur Jai qui faisait face à Aaron et bloquais quelques secondes sans trop savoir quoi faire. Merde ! Qu’est-ce que je pouvais être conne ! M’agaçais-je en baissant le regard vers le thermomètre que je tenais fermement dans ma main.

Euh… Aaron voici Jai, Jai Aaron… Murmurais-je maladroitement. Mae a de la fièvre ajoutais-je comme pour me justifier. Installe-toi vas-y, on va lui retirer son tee-shirt assurais-je ensuite à l’attention d’Aaron avant de m’agenouiller face à lui pour voir Mae.

Je jetais un coup d’oeil à Jai sans trop savoir quoi lui dire, puis me concentrais de nouveau sur mon fils. Je changeais la protection du thermomètre puis le glissais délicatement dans l’oreille de Mae en tentant de ne pas le réveiller pour le moment. J’appuyais sur le bouton pour le déclencher tout en gardant mon regard posé sur lui pour éviter de me focaliser sur la pesanteur qui régnait autour de moi.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Lun 20 Fév 2017 - 1:21


Je tournais légèrement le visage vers la porte d’entrée tandis que Shae se dirigeait tranquillement vers celle-ci et rejetais désespérément la tête en arrière en imaginant qu’il était certainement encore une fois question d’Hayley qui avait quitté l’appartement sans ses clés. Il faut dire que cette nana était sans doute la plus tête en l’air que je connaisse, enfin elle préférait se focaliser sur ce qui était important pour elle et faisait l’impasse sur les détails qu’elle jugeait futiles. À vrai dire elle se fichait pas mal de déranger sa cousine à chaque fois qu’elle omettait d’embarquer ses clés ou pour n’importe quelle autre raison d’ailleurs, elle se disait que Shae était toujours là lorsqu’elle avait besoin et ne se posait pas plus de questions que ça. Je plaignais vraiment le mec qui finirait par accepter de sortir avec elle, en réalité ce n’était pas quelqu’un de méchant mais c’était une nana très compliquée et très imbue de sa personne, c’est pourquoi il valait mieux être sacrément bien dans ses baskets pour parvenir à la supporter au quotidien et je tirais mon chapeau à Shae qui s’en sortait avec brio.  

Enfin pour le coup j’avais beaucoup parlé pour rien, en effet il n’était pas du tout question d’Hayley. Je percevais clairement une voix masculine depuis l’entrée et je n’eus pas de mal à deviner qu’il était question d’Aaron quand ce dernier mentionna de la fièvre. Je pestais intérieurement et me redressais aussitôt lorsque je compris qu’il allait se pointer jusqu’ici, je tâchais de trouver une échappatoire mais aucune idée ne me vains avant que le fameux « papa » de Mae ne finisse par débarquer au beau milieu du salon. Nous nous retrouvâmes alors comme deux idiots à se fixer dans le blanc des yeux sans savoir quoi se dire ou quoi faire. Bon Dieu où est-ce que Shae était passée ? Elle n’avait pas le droit de me laisser vivre un moment aussi embarrassant ! Heureusement qu’Aaron tenait Mae dans ses bras et nous n’étions pas obligés de trouver une manière de se saluer, c’était toujours ça de gagner.

Heureusement ma copine termina par re-pointer le bout de son nez après de longues minutes très silencieuses qui me semblèrent avoir durer des heures. Je serrais nerveusement la mâchoire et l’écoutais tandis qu’elle s’occupait des présentations pour finalement m’annoncer que Mae était souffrant. Je me contentais de hocher la tête et fixais Shae tandis qu’elle s’occupait de prendre la température de son fils. Merde, qu’est-ce que j’étais censé faire moi ? Je me retins de pousser un juron et dirigeais distraitement mon regard vers la télé tandis que je sentais mon sang pulser dans mes veines. J’avais l’impression d’être de trop dans cette pièce pendant que Shae et son pseudo-mari jouaient les docteurs. Mae n’était pas mon fils mais je m’étais occupé de lui comme si c’était le cas pendant presque un an, j’aurais vraiment aimé trouver quelque chose d’utile à faire…

Je euh… Tu veux que je fasse quelque chose ? Demandais-je à Shae en tâchant d’ignorer la proximité entre elle et le père de Mae.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Lun 20 Fév 2017 - 12:03

Quand le thermomètre émit son signal sonore je retirais l’appareil de l’oreille de mon fils et fixais le petit écran. En effet Mae était très fiévreux, il avoisinait les 38.5 et il était nécessaire de le refroidir et de l’hydrater. Je déboutonnais la veste de Mae et laissais Aaron la lui ôter tandis que Jai me demandait ce qu’il pouvait faire, je détournais mon regard dans sa direction et le fixais un instant. Je ne savais pas trop quoi lui dire, j’imaginais qu’il était très mal à l’aise en ce moment-même, mais à part mettre Mae au lit et attendre que le temps passe nous ne pouvions pas faire grand chose. J’étais désolée qu’il fasse la rencontre d’Aaron de la sorte, quoique je n’étais pas certaine que quelconque rencontre aurait été plus agréable que celle-ci…

Non ça devrait aller merci assurais-je simplement. Quand est-ce que tu lui as donné des médicaments pour la dernière fois ? Demandais-je à l’intention d’Aaron tandis que je retirais doucement le tee-shirt de Mae.

Notre fils se réveilla alors et posa des yeux brillants sur les miens, je fis la moue et passais ma main sur sa joue alors qu’il murmurait qu’il était fatigué. J’hochais doucement la tête et déposais un baiser sur sa petite main tout en lui faisant remarquer qu’il avait de la fièvre et qu’il fallait qu’il boive de l’eau pour aller mieux. Je lui tendis la petite bouteille que j’étais allée chercher tout à l’heure et le surveillais boire tout en tenant le plastique entre mes mains. Ce n’était jamais agréable de voir son enfant souffrir de la sorte, on avait envie de toute faire pour qu’il aille mieux, mais rien ne faisait. Mae se glissa plus étroitement contre son père et me demanda alors à Jai s’il pouvait lui raconter l’histoire du petit dinosaure.

Je levais mon regard en direction de mon copain, je ne connaissais pas du tout cette histoire et je ne savais pas vraiment pourquoi Mae tenait à entendre une histoire à ce moment précis, mais si ça pouvait l’aider à se concentrer sur autre chose ça ne pouvait être que bénéfique.

Tu veux qu’on te mette au lit pour que tu sois plus à l’aise et que Jai te raconte l’histoire ? Demandais-je à l’intention de mon fils en passant ma main dans ses cheveux.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Lun 20 Fév 2017 - 22:56

Je tournais la tête légèrement vers le copain de Shae quand ce dernier proposa son aide et me retins de lever les yeux au ciel. J’aurais préféré qu’il se rende utile en quittant la pièce pour être honnête, il me commençait sérieusement à me stresser en restant ainsi planter au beau milieu du salon. Cette situation était déjà suffisamment embarrassante pour tout le monde alors j’estimais qu’il aurait pu faire un effort pour s'effacer et nous laisser tranquille le temps que l’état de Mae soit stabilisé et que je puisse rentrer chez moi sereinement. Cependant Monsieur n’en ferait sûrement rien, il préférait nous fixer les bras ballants et se demander ce qu’il pourrait faire pour meubler un peu. Je ne connaissais pas cet homme et dans d’autres circonstances j’aurais sûrement été plus sympathique avec lui mais pour l’heure je n’en avais tout simplement pas la force : il restait le mec qui s’envoyait en l’air avec ma femme et j’avais du mal à le regarder dans les yeux rien que pour ça.

Je me contentais alors de calmer les battements de mon cœur qui venaient de s’intensifier et me concentrais plutôt sur la voix de Shae, cette dernière souhaitait savoir l’heure à laquelle j’avais donné les fameux antalgiques à Mae. Je levais aussitôt le poignet afin de vérifier ma montre et l’informais qu’il était trop tôt pour lui en rendre étant donné que sa dernière prise datée de moins de deux heures. Notre fils s’éveilla d’ailleurs quelque peu au moment où sa mère lui enleva son t-shirt et lui avoua qu’il avait sommeil. Je poussais un léger soupire et laissais à Shae le loisir de lui expliquer les raisons de cette fatigue, le tout avant qu’elle ne se mette à l’aider pour boire quelques gorgées de sa bouteille d’eau. Au final Mae ne résista pas bien longtemps à l’envie de dormir et se blottit de nouveau contre moi, je serrais néanmoins nerveusement la mâchoire quand il réclama une histoire à Jai.

Je levais aussitôt le regard vers l’intéressé qui semblait tout autant surprit que nous et dû prendre sur moi pour éviter d’intervenir. Il fallait vraiment que je me tienne tranquille si je voulais que Mae continue de m’apprécier, il semblait aimer le copain de sa mère et je ne risquais pas de me faire beaucoup d’amis si je me le mettais à dos. Je retins un soupire et observais le visage de celle qui était toujours ma femme tandis qu’elle suggérait à notre enfant de le mettre dans son lit afin qu’il soit plus à l’aise pour écouter l’histoire de Jai. Notre petit garçon ne semblait néanmoins pas de l’avis de sa maman et assura tout doucement qu’il avait envie de rester dans les bras de « papa » et tout près de « maman » et Jai. Je déposais doucement mes lèvres contre ses cheveux tandis que l’autre boxeur se rapprochait de nous en assurant qu’il allait faire de son mieux pour lui raconter l’histoire du « petit dinosaure ». Je lui lançais un regard agacé avant de reporter mon attention sur mon fils que je tâchais de bercer tranquillement. Merde c’était vraiment n’importe quoi, Todd se serait sûrement bien fichu de moi s’il avait été là…

Je reste parce que Mae me l'a demandé mais honnêtement j'ai dû mal à être à l'aise... Murmurais-je à Shae de façon à ce qu'elle soit la seule à pouvoir entendre.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Mer 22 Fév 2017 - 23:11

Je lançais un regard à Aaron quand il me fit remarquer qu’il restait uniquement parce que Mae le lui avait demandé et qu’il se sentait très mal à l’aise face à la situation. Je ne savais pas trop ce qu’il s’attendait en venant ici et surtout ce qu’il pensait que j’allais lui dire. Moi aussi j’étais mal à l’aise à ce moment précis, je ne savais pas quoi faire et je savais encore moins quoi lui dire. S’il voulait partir il pouvait le faire, je ne le retenais absolument pas et j’étais agacée qu’il se comporte de la sorte. Je savais bien que la situation était dérangeante pour nous lui, mais il n’était pas tout seul dans cette affaire. Jai ne devait pas être plus à l’aise que lui, et je l’étais encore moins, je n’y pouvais rien si Mae appréciait mon copain, et je savais combien cette situation pouvait être difficile.

Je me contentais donc de détourner le regard vers Mae qui battait difficilement des paupières, je détestais le voir dans cette situation que je ne savais moi-même pas gérer. A cause de moi il était entre deux hommes très importants pour lui, mais aussi pour moi sans que je sache trop comment les rassembler dans sa vie. Mae appréciait énormément Jai, mais maintenant il voulait passer du temps avec Aaron et d’ici peu il allait sûrement commencer à me poser des questions à ce sujet, les enfants avaient toujours le chic pour poser des questions embêtantes. Je ne saurais pas trop comment lui expliquer qu’Aaron était son papa mais que j’étais avec un autre homme maintenant et que ces deux-là ne s’entendaient pas beaucoup.

Je jetais un coup d’oeil vers Jai tout en me demandant ce qu’il en pensait réellement, à vrai dire nous n’en n’avions pas beaucoup parlé et j’imaginais qu’Aaron ne devait pas beaucoup lui plaire à lui non plus, mais j’appréciais qu’il n’ait rien dit, du moins pour le moment. Mae semblait à présent complètement endormi j’invitais Aaron à aller le coucher et lui emboîtais le pas pour aller préparer le lit et ouvrir les portes. Il déposa doucement Mae sur son lit et j’approchais son renard de son visage tout en tirant les rideaux pour qu’il n’y ait pas trop de lumière dans sa chambre.

Tu sais il n’a rien demandé par rapport à tout ça assurais-je simplement en posant mon regard sur Aaron. C’est quelqu’un de bien, vraiment. Mae l’apprécie beaucoup, alors même si je sais que ce n’est pas évident pour toi il va falloir qu’on essaye de faire au mieux ajoutais-je sur le même ton.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Sam 25 Fév 2017 - 19:21

Je hochais docilement la tête quand Shae me suggéra de venir coucher Mae maintenant qu’il était complètement endormi. Je lançais un dernier regard vers Jai qui observait mon fils avant de me ressaisir et de me redresser. Je tâchais d’effectuer le moins de mouvement possible afin de ne pas réveiller le petit même si j’imaginais bien qu’avec une telle fatigue, peu de choses seraient susceptibles de lui faire ouvrir les yeux à présent. Une fois dans la chambre de Mae, je laissais sa mère préparer celui-ci avant de l’allonger délicatement sur le matelas. Shae glissa son doudou préféré à ses côtés avant de se redresser pour aller tirer les rideaux. J’en profitais pour caresser doucement les cheveux de mon fils et déposais mes lèvres sur sa joue. J’espérais que notre enfant se rétablirait vite, je n’aimais pas beaucoup le voir dans cet état et le fait d’être impuissant face aux maux de son enfant me mettait dans une position assez inconfortable.

La voix de Shae me tira néanmoins de mes réflexions lorsqu’elle m’informa qu’« il » n’avait rien demandé. Je me tournais vers elle, intrigué par sa dernière phrase et l’écoutais tandis qu’elle poursuivait en m’annonçant que c’était quelqu’un de bien. Je compris alors aussitôt qu’elle parlait de son copain. Elle enchaîna de nouveau en prétextant que Mae l’aimait beaucoup et que malgré le malaise de cette situation « nous » allions devoir faire des efforts. Elle nous incluait tous les deux dans l’équation mais à vrai dire je me doutais qu’il n’était question que de moi et de la remarque que j’avais pu faire quelques minutes plus tôt lorsque nous étions encore dans le salon. En réalité j’avais énormément de mal avec tout ça, je ne voyais pas tellement comment je pourrais parvenir à faire l’impasse sur la présence de cet homme qui pour moi était toujours un inconnu et qui regardait mon fils comme s’il était le sien.

Je comprenais qu’ils aient passé beaucoup de temps tous les trois mais maintenant j’étais de retour et je ne tenais pas à ce qu’un autre mec prenne ma place dans cette affaire. Je m’investissais du mieux que je le pouvais dans ma relation avec mon fils, ce n’était pas pour qu’un autre type vienne tout gâcher en venant raconter des histoires ou je ne sais quoi. Au final j’avais peur d’être rejeté par Mae, peur qu’il préfère Jai à son propre père du fait de mon absence. Je me doutais pour l’instant qu’il considérait davantage le copain de sa mère comme sa figure paternelle que moi. Il m’appelait « papa » mais il le faisait parce qu’on lui avait dit de le faire, au fond il ne devient pas encore bien saisir ce qui était en train de se tramer dans sa petite vie.  

Moi non plus je n’avais rien demandé, je ne voulais pas que tu trouves quelqu’un d’autre, je ne voulais pas que Mae s’attache à un autre homme mais je ne te jette pas la pierre pour ça malgré tout, je sais qu’avec ma disparition tout s’est compliqué pour toi et je sais aussi qu’il a été présent pour toi quand je ne pouvais plus assurer mon rôle sauf que maintenant je veux au moins pouvoir retrouvé ma place de papa, je ne retrouvais sûrement pas celle de "mari", mais j’ai envie que Mae me considère de nouveau comme tel et pas comme un simple figurant dans sa vie qu’il peut appeler « papa ». Soupirais-je en tâchant de ne pas parler trop fort. Si tu veux faire des efforts pour le bien de Mae on devrait peut-être commencer par décider où nous en sommes dans notre relation. Comment veux-tu qu’il comprenne quelque chose si ses parents sont toujours mariés mais que sa mère fréquente quelqu’un d’autre ? Murmurais-je le cœur serré tout en pensant que je n’avais pas envie de me séparer définitivement de Shae malgré tout.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Dim 26 Fév 2017 - 23:07

Je baissais le regard au moment où Aaron assura que lui non plus n’avait rien demandé au sujet de Jai et qu’il se retrouvait lui aussi pris dans cette situation désagréable. Je ne savais pas trop ce à quoi il s’attendait en me disant toutes ces choses, je me sentais incroyablement mal en ce moment précis et même s’il tentait de me dire des choses de manière délicate je savais très bien que dans sa tête ce n’était pas aussi doux. Après tout il avait raison je l’avais complètement abandonné durant cette période, je m’étais trouvée quelqu’un d’autre et maintenant nous étions tous dans une situation compliquée. Mais pour ce qui était de Mae je ne savais pas quoi faire, je ne pouvais pas forcer notre fils à le prendre dans une figure paternelle, après tout j’avais plus la sensation que c’était mon propre père qui avait ce rôle pour lui que Jai, mais ça je n’y pouvais absolument rien.

Mais ça je n’y peux rien ! Ce n’est pas moi qui décide qu’elle place tu as dans la vie de Mae, et puis Jai n’a pas du tout un rôle de père pour lui assurais-je simplement. Qu’est-ce que tu veux que je fasse ? Que j’empêche Mae de voir Jai ? Ajoutais-je complètement perdue.

Je savais très bien que ça pouvait être difficile pour lui, mais ce qu’il demandait était complètement idiot. Je ne pouvais pas décider comment Mae l’accueillerait, je n’avais aucun pouvoir la dessus et je n’allais pas empêcher Mae de voir Jai alors qu’il l’appréciait. Puis sans vraiment que je comprenne l’enchaînement dans son esprit Aaron affirma que si je voulais penser au bien être de notre fils il fallait peut être que je tache à mettre au clair notre relation. Je fronçais les sourcils tout en me demandant ce qu’il voulait dire par là, en quoi Mae savait quelque chose que j’étais encore mariée avec son père ? Il n’avait jamais posé de question à ce sujet et il ne savait certainement rien là-dessus.

En quoi ça l’aiderait ? Tu crois sérieusement qu’il porte attention à notre statut marital ? L’interrogeais-je agacée. Tu veux qu’on divorce c’est ça ? Ajoutais-je en tentant de garder un ton sûr.

Il faisait comme si de rien n’était, mais en réalité il me balançait des piques au détour de chaque phrase, comme si tout ça avait été facile pour moi et si c’était de ma faute qu’il avait perdu sa place au près de Mae ! Et en plus j’étais coupable de tout ça parce que nous étions encore mariés alors que je fréquentais un autre homme.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Lun 27 Fév 2017 - 1:15

Je fronçais les sourcils quand Shae m’assura qu’elle était bien évidemment incapable de contrôler les sentiments que Mae pouvait avoir à l’égard de Jai et selon elle, son copain n’était absolument pas une figure paternelle aux yeux de notre fils contrairement à ce que je pensais. J’avais beau l’écouter, je n’en restais pourtant pas moins dubitatif et même si elle avait raison, cela ne changeait rien au fait que ce fameux Jai regardait mon fils comme s’il était question du sien. Shae n’avait pas l’air de vraiment remarquer ce détail mais moi je me sentais menacé alors je me méfiais et je n’avais pas eu besoin de rester des heures en compagnie du boxeur pour remarquer la manière dont il observait Mae. Dans tous les cas Shae semblait un peu paumée par tout ce que j’avais pu lui dire et me demanda même si je voulais qu’elle interdise à son mec de voir notre fils. Au fond oui, c’était ce que je désirais mais j’étais bien conscient de ne pas être en position de faire ce genre de réclamation et je n’avais pas non plus envie de rendre Mae malheureux en l’empêchant de voir les gens qu’il appréciait.

Il n’a peut-être pas un rôle de père aux yeux de Mae mais en tout cas il le regarde comme si c’était son fils. La confrontais-je sur un ton égal. Non, bien sûr que non. Je… J’ai juste peur qu’il finisse par me rejeter et qu’il le préfère à moi. C’est peut-être puéril et idiot de ma part mais c’est ce que je ressens en ce moment et aujourd’hui c’est ma plus grande crainte. Finis-je par soupirer.

Après quoi Shae m’interrogea à propos de ce que j’avais pu dire au sujet de notre relation et de l’idée que Mae pourrait s’en faire. Elle nota que notre fils n’en avait rien à faire de notre « statut marital ». Je la fixais sans rien dire tout en me demandant si j’allais devoir me contenter de ça pour le restant de ma vie. Parce que notre enfant était encore incapable de comprendre ce qu’il se passait entre sa mère et moi, nous étions simplement censés continuer comme ça ? Sous prétexte que Mae ne s’intéressait pas à notre relation, nous ne devions pas nous pencher sur la question ? Au final Shae sembla saisir plus ou moins ce que j’avais voulu prétendre et me demanda si je souhaitais que l’on divorce. Entendre ce mot me fit encore plus mal au cœur qu’imaginer l’acte en lui-même mais oui j’y pensais… Comment pourrais-je parvenir à avancer dans ma vie si je restais marié à une femme qui fréquentait un autre homme ? Je ne pouvais pas me contenter de ça sur le long terme.

Peut-être pas maintenant mais un jour il se posera des questions : sur toi, sur moi et sur nous. Et honnêtement le jour où ça arrivera j’espère que la situation sera clarifiée… Murmurais-je penaud. Tu sais très bien que je n’ai pas envie de divorcer sauf que tu crois vraiment qu’on va pouvoir continuer de vivre comme ça ? Qu’est-ce qu’on est censés faire ? Lui demandais-je perdu à mon tour.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Lun 27 Fév 2017 - 22:15

Je lançais un regard complètement désespéré à Aaron quand il affirma que si Mae ne prenait pas Jai pour son père il n’empêchait pas que ce dernier le regardait comme si il l’était. C’était n’importe quoi ! Comment est-ce qu’on pouvait deviner ce genre de choses dans le regard de quelqu’un ? Et puis quand bien ce serait vrai j’imaginais que c’était mieux que Jai apprécie Mae de la sorte qu’il ne le prenne pas en compte dans sa vie, il s’occupait très bien de lui et Mae adorait passer du temps avec lui. Mais malgré tout ça Aaron restait le père de Mae, il portait son nom et non pas celui de Jai, j’étais persuadée qu’il aurait toujours une place dans sa vie quoiqu’il advienne de notre couple. Je n’avais de toute façon pas l’intention d’empêcher Mae de passer du temps avec son père ou quoique ce soit, j’avais conscience qu’il était important qu’il ait un rôle dans sa vie alors je n’allais certainement pas l’en priver.

Tu dis n’importe quoi, puis quand bien même ce serait vrai je préfère que Jai ait de l’affection pour Mae que le contraire affirmais-je quelque peu agacée par son comportement. Il a trois ans, je ne pense pas qu’il raisonne comme ça dans sa tête. Quoiqu’il arrive tu seras toujours son père et il porte ton nom pas celui de Jai, forcément que tu auras toujours une place particulière pour lui assurais-je sans trop savoir quoi lui dire d’autre.

Cependant cette discussion très désagréable poursuivit et Aaron assura que tôt ou tard Mae viendrait à poser des questions au sujet de notre relation et qu’il espérait que d’ici là il serait peut être temps que nous soyons d’accord sur ce que nous étions l’un pour l’autre. Je détournais le regard et serrais les bras sous ma poitrine en songeant que je n’avais pas envie d’y songer surtout d’en parler dans la chambre de notre fils alors que mon copain attendait dans le salon en se demandant ce que nous faisions. Aaron affirma qu’il ne voulait pas divorcer, mais qu’il ne savait pas trop quoi faire de cette situation et surtout comment vivre. A vrai dire je n’y avais pas réfléchi, je ne voulais pas le faire, j’avais envie que les choses poursuivent leur cours et que j’arrive par miracle à trouver un équilibre à cette histoire.

Je n’en sais pas plus que toi, je n’y ai pas réfléchis et j’essaye de faire comme je peux. Pour l’instant l’important pour moi c’est Mae, j-je… j’en sais rien murmurais-je mal à l’aise. C’est encore tout récent et je n’arrive pas à me représenter les choses clairement ajoutais-je.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Mar 28 Fév 2017 - 21:43

Je serrais nerveusement la mâchoire quand Shae me reprocha de dire « n’importe quoi », du moins elle n’avait pas envie de me croire même si elle avoua préférer le fait que Jai apprécie Mae plutôt que le contraire. En tout cas moi je n’aimais pas que ce fameux Jai accapare toute l’attention de mon fils, en ce moment j’avais besoin de lui et surtout j’avais besoin de sentir qu’il était concentré sur nous plutôt que sur le copain de sa mère. J’avais sûrement un comportement puéril mais j’avais l’impression d’avoir perdu un temps infini avec Mae pendant que Jai pouvait en profiter autant qu’il le désirait. Aujourd’hui c’était mon tour de pouvoir rattraper le temps perdu alors au fond oui j’aurais aimé que mon fils ne côtoie plus le boxeur mais je n’avais pas le cran de demander une telle chose à Shae, surtout pas si tout ça devait influer sur le bonheur de Mae. En effet, je n’oubliais pas qu’il adorait le mec de sa mère alors je tâchais de mettre mon orgueil de côté autant que je le pouvais pour être au maximum tolérant.

Tu as raison. Je suis désolé, je n’aurais pas dû te dire ce genre de chose, c’était idiot. Soufflais-je à contrecœur. Je suis toujours son père sur les papiers mais redevenir un vrai papa à ses yeux risque d’être plus long que ce que j’imaginais. Finis-je ensuite par reconnaître.

En ce qui concernait notre futur, Shae était tout autant paumée que moi. Elle n’avait pas réfléchi à la question ou du moins elle n’avait pas voulu se pencher sur le sujet avec intérêt alors nous en étions toujours au même point. Elle m’assura qu’elle était davantage concentrée sur Mae ces derniers temps que sur le reste et à ce propos je comprenais parfaitement son point de vue, moi aussi je me consacrais à notre fils mais malgré tout je finissais toujours par songer au reste parce que cela me rongeait. Pour elle, les récents évènements étaient encore trop frais pour qu’elle parvienne à prendre une décision. En fin de compte je ne savais même pas ce qu’elle voulait dire par là étant donné que cette phrase résonnait d’une drôle de manière dans mes oreilles. Insinuait-elle que j’avais toujours une possibilité de faire partie de sa vie autrement qu’en étant le père de son fils ? J’étais conscient que lui poser directement la question risquait de la mettre mal à l’aise mais j’étais très curieux de connaitre la réponse pour être honnête.

Tu n’as pas non plus envie d’y réfléchir… Tu as encore des doutes à propos de nous ? Finis-je par l’interroger doucement avant de me reprendre subitement. Enfin non peu importe, je n’aurais pas dû te poser cette question c’était maladroit laisse tomber. Assurais-je mal à l’aise.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Mer 1 Mar 2017 - 18:30

Je ne fus pas tout à fait convaincue quand Aaron s’excusa de ce qu’il avait pu dire au sujet de la relation de Mae et de Jai. J’étais un peu mal à l’aise avec cette jalousie bizarre qu’il ressentait à l’égard de Jai, enfin je pouvais la comprendre dans les faits, mais pour ce qui était de Mae je trouvais ça quelque peu idiot de croire que Jai pourrait considérer notre enfant comme le sien. Bien évidemment il l’appréciait beaucoup, mais ce n’était pas comme il le considérait comme son propre fils, je n’étais même pas sûre que Jai veuille que ce soit le cas. Il ne voulait pas de gamin alors je ne voyais pas trop en quoi il irait s’encombrer du gamin d’un autre alors qu’il était libre de ce côté. Pour ce qui était de ses autres inquiétudes je ne savais pas non plus quoi lui dire, bien évidemment que c’était difficile de devenir un papa comme il aurait voulu l’être pour Mae, même si notre fils aimait passer du temps avec lui ça n’avait rien de spontané et leur relation était loin de ce qu’il avait pu imaginer quand il avait envisagé d’avoir un fils.

C’était plutôt étrange de constater que quatre ans plus tard c’était finalement moi qui savourait une place maternelle très ancrée auprès de notre fils et lui qui avait du mal à prendre ses marques. Rien ne c’était passé comme convenu finalement et c’était assez effrayant de regarder en arrière. J’avais toujours été persuadée qu’Aaron serait l’unique homme de ma vie, et maintenant je me retrouvais avec deux prétendants que je ne savais pas départager. C’était tellement flou dans mon esprit, je ne savais plus où j’en étais et ce que j’étais censée faire avec ces deux-là. J’aimais Jai et je lui en avais toujours fait voir de toutes les couleurs au sujet d’Aaron que je craignais de le blesser en songeant simplement à mon mari. Mais effectivement Aaron était mon mari, je me rappelais à quel point j’avais pu être heureuse avec lui, je tentais d’éviter d’y penser, mais j’aurais voulu pouvoir revivre quelques instants à ses côtés pour me souvenir de toutes ces choses et savoir où j’en étais par rapport à ça.

Je posais mon regard sur Aaron tout en songeant qu’il était tellement différent, il était inquiet et seul et je n’étais pas certaine de réussir à prendre en main toutes ses angoisses. C’était sûrement égoïste mais je n’étais pas non plus attirée par cette partie de lui qui était hésitante et effrayée, j’aimais le Aaron qui était joyeux et bienveillant. En fin de compte je ne me sentais plus légère quand j’étais à ses côtés. Mais visiblement il l’avait bien compris, et il me fit remarquer que je ne cherchais pas non plus à réfléchir à ce sujet, il voulait savoir si je pensais encore à nous, puis il se reprit et s’excusa de cette question.

C’est compliqué pour le moment, j’ai besoin de prendre un peu de temps, ce n’est pas comme si je pouvais tout plaquer comme ça ou te demander le divorce dès demain remarquais-je en attrapant un jouet de Mae qui trainait sur le sol. Bien évidemment que j’ai des doutes, c’est juste très… flou murmurais-je en posant mon regard sur le sien. On devrait y aller constatais-je en songeant à Jai qui devait faire les cent pas dans le salon.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Jeu 2 Mar 2017 - 15:00

Shae et Aaron s’étaient exilés dans la chambre de Mae depuis un sacré bout de temps maintenant et je commençais à trépigner d’impatience en les attendant. Enfin je me fichais que l’autre ne revienne mais j’avais surtout hâte que ma copine refasse surface. Pas de que je ne lui faisais pas confiance mais c’était de lui dont je me méfiais, ils étaient seuls dans une pièce avec leur fils alors honnêtement je m’inquiétais un peu sur les paroles qu’il serait susceptible de lui balancer pour tenter de la récupérer. Franchement j’essayais vraiment de me mettre à sa place, je voulais bien comprendre que la situation d’Aaron n’était pas évidente et que son existence était devenue assez cauchemardesque depuis son retour parmi nous mais malheureusement son tour était passé. J’étais bien conscient qu’il n’était pas responsable de son absence mais maintenant c’était avec moi que Shae sortait, nous étions un véritable couple et pas seulement un passe-temps l’un pour l’autre, du moins je l’espérais alors il serait dans son intérêt de tourner la page pour de bon et avancer dans la vie plutôt que de chercher désespérément à récupérer sa femme.

Je poussais un léger soupire tout en me demandant ce que l’intéressée pensait de cette histoire. J’étais presque certain qu’il n’était pas question de faire un choix entre nous deux ou quoique ce soit dans l’esprit de Shae mais au fond j’avais bien compris qu’elle n’envisageait pas encore de divorcer pour l’instant et j’ignorais toujours pourquoi. Je m’interrogeais souvent à son sujet et plusieurs options entraient en compte : Mae arrivait en premier. Je savais que ma copine donnerait volontiers sa vie si celle de son fils en dépendait et même si je n’avais pas d’enfants je pouvais tout à fait le comprendre alors dans sa situation peut-être qu’elle craignait de faire souffrir le petit d’une manière ou d’une autre en se séparant de son père pour de bon. Elle songeait sûrement à l’avenir, au moment où Mae considérerait davantage son paternel comme un membre de sa famille à part entière et lorsque ce jour arriverait le petit garçon serait tout à fait en mesure de comprendre que ses parents n’avaient plus rien à faire ensembles et il était possible que cette hypothèse ne réjouisse pas Shae.

Enfin je n’en savais rien et je préférais ne pas me prendre la tête à ce sujet. J’imaginais que je serais fixé bien assez tôt sur les intentions de Shae. En attendant elle et son « mari » étaient de retour dans le salon, un silence de mort régnait d’ailleurs dans la pièce et l’ambiance semblait plus électrique qu’autre chose. Je n’étais pas sûr que ce soit rassurant mais peu importe, l’essentiel était qu’ils ne se soient pas re-pointés bras-dessus bras-dessous. Je m’approchais alors doucement de ma copine et posais mon regard sur elle tandis qu’elle affichait une expression plutôt indéchiffrable sur le visage, je glissais simplement ma main le long de son dos tout en ignorant royalement Aaron.

Il n’a rien de grave ? M’assurais-je en fronçant légèrement les sourcils avant qu’Aaron ne finisse par décréter qu’il allait rentrait et que Shae devrait le tenir au courant de l’état de santé de leur fils.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Jeu 2 Mar 2017 - 20:14

Une fois de retour dans le salon Jai vint vers moi pour me demander si tout allait bien pour Mae, simultanément il posa sa main sur mon dos et je sentis aussitôt un gros poids à l’endroit où il venait de glisser ses doigts. Ce geste n’avait rien d’intime et pourtant j’avais l’impression que c’était comme si il était en train de m’embrasser à pleine bouche devant Aaron. A vrai dire la discussion que j’avais eu avec celui qui était encore mon mari me rendait incroyablement mal à l’aise et c’était sans compter sur Jai qui venait avoir un comportement tendre à mon encontre devant Aaron. Je trouvais ce geste déplacé de par la présence d’Aaron, et celui-ci s’empressa d’affirmer qu’il allait y aller. J’hochais doucement la tête et lui promis de lui donner des nouvelles dès que Mae se réveillerait de sa sieste et le raccompagnais jusqu’à l’entrée, je le saluais à demi mot et fermais doucement la porte avant de rester un instant silencieuse dans l’entrée.

J’avais l’impression que mon cerveau était trop lourd et que je venais de prendre dix ans en l’espace de quelques minutes. C’était comme si tout se compliquait à nouveau, j’avais de nouveau cette sensation que tout perdait un peu de sens et de goût. J’étais de nouveau face à tout un flot d’évènements que j’allais devoir démêler toute seule, quoiqu’il arrive je blesserai quelqu’un et j’allais m’attirer les foudres d’un autre. J’allais finir par croire que j’étais faite pour vivre seule avec Mae et personne d’autre, dès que j’avais un homme dans ma vie de manière romantique les choses devenaient trop compliquées pour moi et pour tout le monde.

Je pris une inspiration et revins dans le salon en tâchant de garder un air sûr de moi même si ma réflexion intense devait se lire sur mon visage. Je n’avais plus envie de passer la journée avec Jai, ni avec Aaron ou avec qui que ce soit, je voulais pouvoir rester seule et m’éloigner de toutes ces affaires. J’avais envie que les choses deviennent de nouveau simples et j’étais fatiguée de les voir tous les deux dans l’attente. Jai n’allait de nouveau pas comprendre, nous allions avoir une dispute monumentale à ce sujet au cours de laquelle il m’expliquerait que je devais laisser tomber Aaron et que j’avais profité de lui durant tout ce temps. Et de l’autre côté il y avait Aaron qui attendait désespérément que les choses reprennent entre nous mais je n’étais pas certaine d’être prête pour tout ça. Je n’étais plus la même qu’à l’époque où nous vivions ensemble, je n’avais pas la force de le porter pendant tout ce temps.

Il a dû attraper un rhume, je vais demander à ma mère de venir passer la nuit ici je suis de garde affirmais-je simplement en attrapant mon téléphone pour envoyer un message à ma mère pour savoir si elle était disponible.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Jeu 2 Mar 2017 - 22:35

Je baissais sur le regard vers Shae quand elle s’éloigna plutôt brusquement de moi et l’observais sans piper mot tandis qu’elle raccompagnait Aaron dans l’entrée. Merde, est-ce que j’avais fait quelque chose de mal ? J’étais soudainement très curieux à propos de ce qu’ils avaient pu se dire dans la chambre de Mae, ma copine affichait une drôle d’expression sur le visage depuis qu’elle était revenue dans le salon et j’avais la sensation qu’elle s’apprêtait avait soudainement envie de mettre de la distance entre nous. C’était du moins l’impression que j’avais eu lorsqu’elle s’était éloigné après que j’ai posé ma main dans son dos. J’estimais néanmoins ne pas avoir été indélicat en agissant de la sorte. C’était juste un réflexe dans la mesure où j’avais bien senti que quelque chose n’allait pas alors j’avais voulu la réconforter d’une manière ou d’une autre. Peut-être avais-je exagéré en me montrant trop tactile avec elle devant son « mari », je n’en savais rien. Shae restait encore une énigme pour moi, surtout dans ces moments particulièrement intriguant.

Shae termina par revenir après que le père de Mae ait quitté l’appartement et cette dernière m’informa que son fils devait juste être enrhumé. Elle ajouta qu’il allait falloir que sa mère vienne dormir ici étant donné qu’elle bossait. Je fronçais légèrement les sourcils tout en me retenant de lui faire de grands signes comme pour lui montrer que j’étais là et que je pouvais m’en occuper. En réalité je ne comprenais même pas pourquoi Aaron avait décidé de ramener Mae ici, après tout c’était aussi son rôle d’assurer quand son enfant attrapait un virus. En attendant c’était Shae qui était dans l’embarras étant donné qu’elle se retrouvait avec son gamin sur les bras alors que ce n’était même pas prévu au programme. Je me retins de soupire et tâchais d’arrêter de pester dans tous les sens, accabler le mari de ma copine n’était sûrement pas la meilleure manière de gérer la situation.

Je peux rester et m’en occuper si tu ne veux pas déranger ta mère. Proposais-je simplement. Enfin sauf si tu n’as pas envie que je reste, je comprendrais. En fait… Je te trouve un peu bizarre depuis quand vous êtes sortis de cette chambre, tu es sûre que ça va ? L’interrogeais-je. Si c’est à cause de mon geste, je préfère m’excuser tout de suite. C’était un réflexe et je n’aurais peut-être pas dû le faire devant lui, désolé si ça l’a pas blessé ou si tu t’es sentie mal à l’aise. C’est juste qu’avant que tu ne devienne ma copine on était amis alors je n’ai pas vu le mal. Lâchais-je aussitôt en priant pour que cela nous évite une dispute ou une discussion houleuse.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Dim 5 Mar 2017 - 22:40


Jai me proposa rapidement de rester et de s’occuper de Mae à la place de ma mère, je retins un soupire tout en songeant qu’après la discussion que je venais d’avoir avec Aaron je n’étais pas certaine que ce soit une bonne idée. Et puis à vrai dire j’avais bien envie de passer la soirée avec ma mère, j’avais besoin de discuter un petit peu de toutes ces choses qui m’envahissaient l’esprit et savoir ce que j’étais censée faire maintenant. Mon copain chercha ensuite à savoir ce qui c’était passé pour que je sois aussi préoccupée depuis que nous étions sortis de la chambre de Mae avec Aaron. Je ne savais pas trop comment lui dire et je n’avais pas vraiment envie d’en parler, pour le moment j’avais juste envie de me retrouver seule et loin d’eux deux.

Je regrettais aussitôt mes pensées quand Jai s’excusa du geste qu’il avait eu envers moi un peu plus tôt, il l’avait voulu purement amical et il s’en voulait que j’ai pu mal l’interpréter. Je secouais doucement la tête pour lui faire comprendre que ce n’était rien et fixais la réponse de ma mère qui venait de m’informer qu’il n’y avait aucun souci et qu’elle arrivait d’ici une vingtaine de minutes. Je glissais mon téléphone dans la poche arrière de mon jean et levais le regard vers Jai en poussant un léger soupire.

Aaron m’a fait comprendre qu’il n’appréciait pas trop que tu sois si proche de Mae, je sais que c’est difficile pour lui de retrouver ses marques en tant que papa et de voir que Mae est très attaché à toi. Alors je pense que c’est mieux si ma mère s’occupe de lui ce soir assurais-je en essayant de ne pas le froisser. Je n’ai pas envie que les choses deviennent trop compliquées entre lui et moi, j’essaye de garder les choses assez stables pour Mae, mais ce n’est pas facile ajoutais-je. Non je sais bien… C’est juste que c’est bizarre de se faire toucher par un autre homme devant lui murmurais-je.

Je ne savais pas trop comment je pouvais lui expliquer les choses autrement, j’étais moi-même très déstabilisée parce qu’il venait d’arriver. J’aurais voulu pouvoir gérer les choses autrement, mais je ne connaissais personne qui avait vécu la même chose que moi et avec qui je pourrais en discuter. Je me retrouvais donc dans une situation incroyablement compliquée que je ne savais absolument pas gérer.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Dim 5 Mar 2017 - 23:09

Je croisais les bras sur mon torse lorsque Shae m’annonça que son mari était jaloux de la relation que j’entretenais avec Mae. Je serrais alors légèrement la mâchoire tout en me demandant s’il était sérieux. Je n’avais jamais assuré le rôle de parent avec son fils, le gamin ne m’avait même jamais considéré comme son père. Julian avait bien mieux géré tout ça que moi, c’était la relation de son beau-père et de Mae qu’Aaron ferait mieux d’envier. En ce qui me concernait, j’avais juste était le mec cool avec qui l’enfant aimait s’amuser de temps en temps mais ça n’allait pas plus loin. Bien sûr je m’en étais souvent occupé comme s’il était question de mon propre fils dans la mesure où Shae appréciait mon aide et j’aimais beaucoup Mae sauf que nous n’avions pas ce genre de relation « intime » tous les deux. C’est pourquoi je ne comprenais pas vraiment la réaction de la part du soldat : j’étais certain qu’en cette période, il serait foutu de se sentir menacé par une plante verte et que toutes les excuses seraient bonnes pour permettre de m’éloigner de sa femme.

Dans tous les cas, Shae était persuadée qu’il valait mieux que sa mère se charge de rester plutôt que moi. De mon côté, je le voyais comme une manière de m’éloigner et je n’aimais pas beaucoup ça. J’avais peur que les choses commencent de cette manière pour que ma copine ne finisse finalement par se séparer définitivement de moi. Je pensais pourtant que nous étions loin de tout ça, que nous avions dépassé cette période de doute vis-à-vis du retour d’Aaron et que notre couple fonctionnait toujours aussi bien malgré la présence de son mari. Il semblait néanmoins que je m’étais trompé sur toute la ligne et que Shae était toujours déchirée entre Aaron et moi. C’est d’ailleurs ce qu’elle m’avoua plus ou moins en m’annonçant qu’elle voulait garder une relation « stable » avec son ancien compagnon pour le bien de leur fils.

Mae ne me considère pas comme son père, c’est ridicule ! Si Aaron devait être jaloux de quelqu’un il ferait mieux de s’intéresser de plus près à la relation qu’entretien ton fils avec son grand-père plutôt que de chercher la petite bête ici. C’est Julian qui a fait « office » de figure paternelle, pas moi. Soulignais-je agacé. Tu veux que les choses fonctionnent entre Aaron et toi, je veux bien l’accepter mais à quel prix ? Parce que je ne suis pas certain d’être toujours d’accord avec le fait que tu cherches à me mettre de côté à chaque fois que ton mari ouvrira la bouche. Je pensais qu’on avait dépassé tout ça ! Ajoutais-je perplexe.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Lun 6 Mar 2017 - 19:08

Je poussais un soupire quand Jai s’agaça quelque peu au sujet de ce qu’Aaron avait pu dire à propos de leur relation, j’étais tout à fait d’accord avec lui, mais ce n’était pas moi qu’il fallait convaincre. Bien évidemment mon propre père avait beaucoup plus une figure paternelle pour Mae, Jai était plutôt le compagnon rigolo avec qui il s’amusait et il mangeait des glaces au parc. Mon père avait cette stature de protection et Mae appréciait beaucoup passer du temps avec lui, mais il avait aussi une autorité tranquille sur Mae qui écoutait tout au pied de la lettre quand ça sortait de la bouche de son grand-père. De mon côté je n’étais pas dans la tête d’Aaron, je savais très bien qu’il regardait Jai du mauvais oeil essentiellement parce que nous avions une relation tous les deux, mais je ne pouvais rien lui dire pour le moment, j’étais moi-même perdue dans cette affaire à essayer de rendre tout le monde content.

Jai ne tarde pas à me le reprocher en assurant qu’il pouvait comprendre que j’essaye de faciliter les choses entre Aaron et moi, mais qu’il ne voulait pas savoir à quel prix je serais prête de faire toutes ces choses. Il exagérait un peu, je ne voyais pas trop en quoi demander à ma mère de surveiller Mae à sa place était le mettre de côté. Au contraire il allait pouvoir profiter de sa soirée tout seul, sortir avec des copains ou bien se relaxer tranquillement pour être en forme demain pour s’entraîner. Je n’étais pas non plus en train de lui dire que j’allais passer la soirée chez Aaron autour d’un petit dîner à la chandelle.

Je le sais bien moi, je n’y peux rien si il s’est mis ça dans la tête, je lui ai dit que c’était idiot mais tu peux bien reconnaître que ça ne doit pas être facile de revenir et de voir ta femme avec un autre et ton fils très proche de cette personne affirmais-je simplement. Je ne te mets pas de côté je préfère juste que ma mère s’occupe de Mae ce soir assurais-je légèrement agacée.

Je ne comprenais pas trop ce qu’ils avaient à tous jouer les capricieux, j’avais l’impression de me retrouver devant deux gamins qui ne savaient pas faire de concessions ni dans un sens ni dans l’autre, surtout que leurs demandes étaient complètement idiotes. Je n’allais pas priver Mae de voir Jai et je n’allais pas non plus ignorer complètement Aaron pour que Jai ne se sente pas mis de côté, je ne voyais pas où était le souci de proposer à ma mère de m’occuper de Mae à sa place ce soir. Jai avait beau être très doué avec Mae j’étais plus rassurée que ma mère s’en occupe, elle avait plus d’expérience avec les enfants malades que mon copain.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Mar 7 Mar 2017 - 22:32

Je ne pu m’empêcher de lever les yeux au ciel quand Shae me fit comprendre que je n’étais pas obligé de lui réexpliquer les choses à propos de ma relation avec son fils étant donné qu’elle était déjà au courant. En revanche il n’en était pas de même pour son mari qui s’obstinait à me reprocher indirectement des tas de choses. Ma copine tenta néanmoins de le défendre en m’affirmant qu’à sa place j’aurais certainement eu le même genre de réaction en découvrant ma femme et mon fils auprès d’un autre homme. Pour être franc je ne savais pas comment j’aurais réagi à sa place mais pour le coup j’estimais qu’Aaron se comportait de manière très puérile. C’était comme si toutes les raisons du monde étaient valables pour pouvoir m’accabler et m’enfoncer. Je ne voulais pas faire du père de Mae un ennemi, je me doutais bien que nous ne pourrions jamais nous tenir la main mais j’étais prêt à faire des efforts pour le bien de tout le monde, cependant s’il cherchait les problèmes je n’étais pas sûr de pouvoir tenir mes bonnes résolutions.

Shae enchaîna ensuite et m’annonça sur un ton qui ne me plu pas qu’elle ne m’écartait pas, elle était néanmoins plus à l’aise avec le fait que sa mère vienne garder Mae plutôt que moi. Je serrais de nouveau la mâchoire et haussais les épaules avec nonchalance. Après tout j’avais juste proposé de rester pour lui rendre service, si elle nous souhaitait pas m’avoir dans les parages je n’allais pas m’en plaindre. Comme souligné un peu plus tôt, je n’étais pas le père de Mae et il n’en avait jamais été question alors je n’allais sûrement pas faire de cette histoire une affaire d’état même si je n’en étais pas moins agacé dans la mesure où cette décision intervenait juste après les petites remarques d’Aaron.

Je veux bien croire que sa situation n’est pas facile mais ça ne l’empêche pas de se comporter comme une personne normale pour autant. Je trouve qu’il agit comme un gamin, on dirait que tous les prétextes sont bons pour faire scandale. Ce qui lui est arrivé est bien malheureux mais maintenant il devrait commencer à faire son deuil de votre histoire et remarquer une bonne fois pour toute que tu as avancé au lieu de vouloir te faire culpabiliser pour du n’importe quoi. M’agaçais-je de nouveau.

Aaron me faisait vraiment penser à un enfant capricieux et c’était comme si tout le monde l’écoutait au pied de la lettre. Je n’avais jamais rencontré ce type avant aujourd’hui et pourtant j’avais la sensation de le connaître par cœur à force d’en entendre parler. Son histoire avait touché tout son entourage et c’était normal dans la mesure où il avait vécu un événement très tragique, cependant ils devaient très sérieusement cesser de l’écouter et de continuer à l’enfermer dans sa petite bulle parce qu’il n’avancerait jamais et ils ne l’aidaient pas.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Ven 10 Mar 2017 - 11:14

Jai continua à taper sur le dos d’Aaron en affirmant que malgré toute la difficulté de la situation il pouvait se comporter comme une personne normale. Visiblement son caractère s’apparentait à celui d’un « gamin » et que tout était bon pour qu’il lui fasse un scène. Je lui lançais un regard noir en songeant qu’il exigerait complètement, il n’avait pas le droit d’être aussi dur avec Aaron alors qu’il ne le connaissait pas. Lui aussi prenait ses aises dans cette situation, il se laissait envahir par la jalousie ou je ne sais quoi et se permettait de dire des choses hors de propos. On ne savait rien de ce qu’Arron avait pu vivre ces dernières années, sûrement des choses très difficiles que je n’osais même pas imaginer. Et au-delà de ça il n’était personne pour le critiquer, je n’étais pas persuadée qu’il aurait fait mieux dans une telle situation s’il était à la place d’Aaron.

Je me sentis cette fois très agacée quand il affirma que malgré tout ce qui avait pu lui arriver il était temps qu’Aaron passe à autre chose, tant par rapport à ce qu’il avait vécu qu’à la vie que nous avions partagé tous les deux avant son départ. Je réalisais rapidement que Jai tentait de s’approprier la situation, de me rallier de son côté en tapant sur celui qui était encore mon mari. Je n’aimais pas du tout ce coté mauvais et attaquant qu’il me montrait en ce moment précis. Lui aussi essayait de me prendre au piège de son côté, il me faisait un marchandage affectif idiot et très déplacé.

Pas facile ? Il a passé trois ans avec ces tarés, tu sais ce qu’ils peuvent faire ? Je les ai vu à l’oeuvre plusieurs fois, et crois-moi c’est plus que « pas facile » lâchais-je en le fusillant du regard. Tu n’as aucun droit de le juger ou même de commenter ce qu’il a pu faire, ni toi, ni moi, ni personne, on ne sait pas ce qu’il a vécu. Alors tu n’as pas à dénigrer ce qu’il a vécu comme tu le fais ajoutais-je avec colère. Tu t’entends parler un peu ? Tu crois qu’il a passé trois ans à faire du tricot ? M’énervais-je sans comprendre sa désinvolture. Quoiqu’il arrive il reste le père de mon fils, alors tu n’as pas à lui manquer de respect de la sorte. Si c’est pour t’entendre parler ainsi je préfère que t’en ailles affirmais-je d’un ton dur en quittant la pièce pour aller dans ma chambre histoire de ne pas avoir à l’entendre me reprocher ses histoires habituelles.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   Sam 11 Mar 2017 - 2:02

Je serrais nerveusement la mâchoire lorsque Shae chercha à me faire passer pour le roi des idiots en jouant avec les mots. Elle trouvait que je minimisais la situation vis-à-vis d’Aaron alors que je ne savais rien de ce qu’il avait pu vivre durant ces trois années. Honnêtement je n’avais vraiment pas envie de m’emmerder avec les reproches de ma copine ce soir, ni avec ceux d’Aaron d’ailleurs. Cette situation commençait très sérieusement à me peser et j’en avais vraiment ma claque de toujours devoir jouer au mec gentil et compréhensif. Je n’avais jamais porté de jugement sur le mari de Shae avant aujourd’hui mais ce soir j’estimais qu’il avait peut-être un peu trop poussé le bouchon, je voulais bien être cool mais je n’étais pas con pour autant et je ne me laisserais pas marcher sur les pieds par ce mec déboussolé et perdu plus longtemps. En présence de Shae j’essayais toujours de ravaler ma fierté mais ce soir celle-ci en prenait un sacré coup et je ne voulais pas laisser ce sentiment perdurer.

Dans tous les cas, Shae estimait que j’avais manqué de respect au père de son gosse et elle ne tolérait pas que je parle de lui comme j’avais pu le faire. C’est pourquoi elle préférait que je mette les voiles. Je me retrouvais une fois de plus avec les poings serrés et une brutale envie de cogner partout. Parce que lui ne m’avait pas manqué de respect en me lançant tous ces regards noirs et parlant sur ma tronche derrière mon dos afin de s’approprier la situation ? Donc si je comprenais bien j’étais le seul fautif et tant qu’Aaron serait dans les parages j’avais la sensation que ce serait toujours le cas parce que ce mec était le père de son môme et elle ne manquait jamais de me le rappeler. Alors quoi il aurait peut-être fallu que je lui fasse un gamin pour être un peu mieux considéré ?

Je fixais Shae d’un mauvais œil tandis qu’elle s’échappait de la pièce et attrapais ma veste rapidement avec la ferme intention de me casser de cet endroit. Il était hors de question que je vienne m’excuser, je n’avais pas la force de revenir vers Shae la queue entre les jambes, pas cette fois. J’étais trop énervé pour m’abaisser. Tout ce que je désirais c’était rejoindre ma salle d’entrainement le plus rapidement possible et passer mes nerfs sur un sac de frappe en imaginant qu’il était question du mari de Shae. Pour l’heure c’était la seule thérapie réellement efficace pour que je parvienne à calmer les battements de mon cœur.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jai la montagne et Aaron le nounours [Shae & boyfriends²]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» The third temptation [Aaron]
» Foire de la montagne : mettre en valeur les potentialités
» La douleur de la montagne.
» Aaron Ekblad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: