AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coucou papa [Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Coucou papa [Aaron]   Sam 28 Jan 2017 - 13:41


J’attrapais doucement la main de Mae quand il me l’a tendit et le fixais tandis qu’il regardait les environs avec curiosité. J’imaginais que pour lui c’était un grand moment, il allait enfin rencontrer son papa qu’il rêvait de voir depuis des mois. Après que nous en aillons discuter avec mon père Mae n’avait pas cessé de me questionner à son sujet, je lui avais montré de nombreuses photos et raconté plusieurs histoires au sujet d’Aaron mais j’avais eu la sensation que rien ne pouvais le rassasier. Alors maintenant il allait le rencontrer pour de vrai, ce papa qui n’avait pas été là pendant des années, mais Mae n’avait pas dit grand chose à sujet. J’imaginais que pour un enfant le concept de la mort était moins irrévocable que chez nous. La casquette que papa lui avait donné ne l’avait plus quitté pendant des mois, il l’a mettait à toute occasion jusqu’au jour où au parc elle était tombée dans de la boue et il avait été inconsolable pendant des semaines.

Je repositionnais le sac rempli de nourriture sur mon épaule et tournais légèrement à droite sur le petit chemin qui emmenait à l’espace en retrait auquel j’avais pensé pour ces retrouvailles. C’était un endroit familier à Mae, nous y allions souvent le dimanche pour manger et pour jouer, alors j’imaginais que ça serait réconfortant pour lui. J’aperçus alors Aaron qui se tenait un petit peu plus loin visiblement assez anxieux parce qu’y allait arriver. Mae marqua un petit arrêt en semblant comprendre ce qui arriva et tira doucement sur ma main pour m’insister à avancer de nouveau.

Une fois arrivés à distance suffisamment proche, Mae s’arrêta de nouveau et fixa ses grands yeux sur Aaron sans dire quoique ce soit. J’esquissais un léger sourire à Aaron et m’accroupissais doucement pour me mettre à la hauteur de Mae qui s’empressa de passer sa main autour de mon bras sans quitter son père du regard. Je me pinçais doucement les lèvres en cherchant quoi lui dire, j’étais moi aussi très émue par la situation et mon petit coeur de maman était en train de se gonfler dangereusement.

Tu vois il a les mêmes yeux que toi murmurais-je doucement à l’intention de Mae.

Mon fils fronça légèrement les sourcils puis se tourna vers moi pour me demander où était son dessin, je m’empressais de lui sortir du sac et de lui tendre. Il fit quelques pas en direction d’Aaron et le lui tendit en affirmant qu’il l’avait fait pour lui. De ses petits doigts il lui montra différentes parties de la feuille en lui expliquant qui était chaque personnage. Il avait dessiné Aaron comme un grand bonhomme tout étendu avec deux gros points bleus à la place des yeux et « avec beaucoup de muscles parce que papi a dit que tu étais courageux », et à côté il y avait Todd qui rigolait tout le temps et puis j’étais aussi présente tandis que je tenais Mae dans mes bras « parce que maman fait toujours de gros câlins ». J’esquissais un léger sourire en sentant les larmes envahir mes yeux, Mae continua en lui demandant s’il pourrait lui redonner une autre de ses casquettes parce qu’il avait perdu l’autre et qu’il aimait bien la porter pour lui ressembler.

Mon père lui avait donné une de tes casquettes que tu avais laissée chez eux l’informais-je doucement avant que Mae s’empresse de lui demander s’il aimait les guépards lui aussi.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Coucou papa [Aaron]   Sam 28 Jan 2017 - 19:51


Je fixais les alentours du parc avec une certaine angoisse et fus d’autant plus stressé en réalisant que le temps s’écoulait bien trop lentement à mon goût. Todd venait pourtant tout juste de me déposer mais mes inquiétudes étaient nombreuses alors tant que Shae et Mae ne se montreraient pas, j’imaginais que le temps continuerait de me paraître interminable. Je me posais tout un tas de questions à vrai dire, j’avais peur d’un tas de choses alors en attendant leur arrivée je préférais envoyer quelques messages à Todd. Je me sentais un peu nul de ne pas encore être capable de me débrouiller complètement par moi-même alors que j’étais déjà de retour depuis plus d’une semaine mais d’après les conseils de mon psychologue, j’avais besoin de m’ouvrir aux autres afin d’éviter de trop intérioriser mes angoisses. C’était donc ce que je faisais souvent et en général mon ami m’aidait beaucoup, il avait l’air de comprendre. Je faisais beaucoup d’efforts pour me « soigner », je voulais être au maximum comme avant pour pouvoir me réinvestir dans ma vie comme je le faisais trois ans plus tôt mais mes progrès me semblaient beaucoup trop minimes : j’étais encore incapable de conduire, la foule m’effrayait toujours et je n’aimais pas vraiment me retrouver seul comme à ce moment précis.

Heureusement je pu enfin mettre mes craintes de côté lorsque mon regard croisa celui de Shae au loin, elle donnait la main à un petit garçon et je n’eus pas besoin de réfléchir bien longtemps pour comprendre qu’il s’agissait de Mae. Le voir en photo avait été une première chose mais lui faire face en était une autre. Il avait beaucoup grandi, à tel point que j’avais un peu de mal à le reconnaître étant donné que j’avais toujours de vieux souvenir de lui en tête, lorsqu’il n’était encore qu’un bébé. Dans tous les cas mon fils n’osa pas s’exprimer, aucun d’entre nous ne le fit d’ailleurs et ce jusqu’à ce que Shae décide de se baisser pour se mettre à la hauteur du petit blondinet. Je tentais de lui adresser un léger sourire mais j’étais incapable d’ouvrir la bouche tant l’émotion me submergeait. Cette fois la boucle était enfin bouclée, j’avais enfin retrouvé mon fils… Songeais-je en écoutant Shae lui faire remarquer que nos yeux étaient identiques.

Après quoi, l’enfant réceptionna une feuille de papier que lui donna sa mère et s’avança prudemment vers moi avant de me la montrer. Je me baissais à son tour et observais le dessin avec attention tandis qu’il m’expliquait que j’étais le grand personnage musclé avec des yeux très bleus, je rigolais alors aussitôt et continuais d’admirer les autres personnes représentées sur la feuille. À mes côtés se trouvait donc Todd, fidèle à lui-même avec de grandes dents blanches en guise de sourire et finalement il avait dessiné Shae qui le portait dans ses bras pour le câliner. Je me pinçais légèrement les lèvres et me retins cette fois de laisser couler les larmes qui perlaient dans mes yeux tandis qu’il me réclama une autre de mes casquettes puisque la sienne était perdue. Je le toisais avec curiosité avant que Shae ne n’informe que le grand-père maternel de Mae lui avait confié une casquette que j’avais oublié chez eux quelques années plus tôt. Je fus d’autant plus ému de pouvoir constaté qu’il s’était attaché à l’un de mes objets, j’étais heureux de voir à quel point j’avais pu influé dans sa petite vie malgré mon absence.

Bien sûr, tu pourras même venir la choisir toi-même si ta maman est d’accord. Affirmais-je en lançant un regard à Shae. En tout cas ton dessin est très beau, merci beaucoup Mae. Soufflais-je en lui lançant un sourire. Les guépards ? J’ai plutôt une préférence pour les renards. Ils courent moins vite mais ils sont très beaux eux-aussi, tu ne trouves pas ? L’interrogeais-je en remarquant le doudou qui dépassait du sac de Shae, je me souvenais encore du jour où Noah le lui avait offert.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Coucou papa [Aaron]   Dim 29 Jan 2017 - 15:59

Je me trouvais un petit peu idiote quand Aaron affirma à Mae qu’il pourrait même venir choisir sa propre casquette dans notre ancienne maison, ce qui me dérangeait le plus c’est qu’il avait besoin de mon autorisation, celle de sa « maman » et non pas maman tout court. Il est vrai que j’avais eu l’autorité totale sur Mae depuis sa disparition, mais maintenant j’imaginais que sur les papiers il était autant amène à faire des choix pour Mae que moi. Je me contentais donc d’hocher la tête tout en songeant que Mae serait que trop heureux de pouvoir aller faire son petit marché dans les affaires de son père. En revanche je ne savais pas s’il était prêt à passer du temps rien qu’avec lui, Mae était un enfant assez timide et craintif, peut être qu’il était encore un peu tôt pour le laisser seul avec Aaron, mais si Todd était dans les parages ça devrait aller.

Dans tous les cas je réalisais à quel point Mae était heureux d’être avec son père, il rayonnait de tout son être et s’enthousiasma quand Aaron le remercia pour son dessin. Il s’empressa de se retourner vers moi en souriant comme si on venait de lui offrir le meilleur jouet au monde, j’esquissais un grand sourire et passais ma main dans ses cheveux tandis qu’Aaron affirmait préférer le renard aux guépards. Mae fit la moue face à cette constatation et affirma que je disais aussi la même chose pour les renards, mais que lui préférait les guépards parce qu’ils étaient « très beaux et très grands ». Il ajouta à son argumentation qu’il en avait vu au zoo avec ma mère et qu’il avait même pu les prendre en photo avec l’appareil de sa grand-mère.

Tu veux montrer à papa ce que tu as préparé pour le repas ? L’interrogeais-je avant de lui tendre la petite nappe avec laquelle il parti en courant pour chercher un endroit où l’installer. Comment tu te sens ? Demandais-je à l’intention d’Aaron. Tout se passe bien avec Todd ? Ajoutais-je en essayant de ne pas trop paraître intrusive.

A vrai dire Todd me faisait des petits rapports quotidiennement, mais j’étais inquiète pour Aaron et je savais que je n’étais plus trop en droit de lui dire quoique ce soit à ce sujet. Il vivait ailleurs maintenant, et j’essayais de lui laisser son espace, mais j’avais vraiment beaucoup de mal à le tenir aussi éloigné de moi. J’aurais voulu pouvoir l’aider autrement, mais ça faisait plusieurs jours que nous nous n’étions pas vu et je me sentais impuissante.

Si tu veux que j’aille t’acheter quelque chose en ville je le ferai avec plaisir assurais-je en attrapant le bout de la nappe pour aider Mae à l’étirer par terre.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Coucou papa [Aaron]   Dim 29 Jan 2017 - 23:36

J’écoutais avec une grande attention toute l’argumentation de mon fils qui cherchait à me convaincre que les guépards étaient plus intéressants que les renards, visiblement les félins surpassaient largement les petits animaux roux tant ils étaient « beaux et grands ». Il avait visiblement une grande expérience des guépards puisqu’il avait pu avoir la chance d’aller en photographier certains avec sa grand-mère. J’esquissais de nouveau un sourire en constatant que madame James était visiblement toujours très investie auprès de Mae malgré ses nombreux déplacements, je me souvenais que mon fils aimait déjà beaucoup passer du temps avec sa mamie à l’époque étant donné qu’elle lui faisait toujours découvrir des tas de choses. Pour le coup cette visite du zoo lui avait apparemment donné l’envie de se passionner pour les guépards et je comprenais parfaitement les raisons d’un tel engouement pour cet animal.

Shae demanda ensuite à Mae s’il avait envie de me présenter les différentes choses qu’il avait cuisiné pour moi. Je souris alors de plus bel sans le quitter du regard tandis qu’il s’empressa d’aller étendre notre nappe un peu plus loin. La voix de celle qui était toujours ma femme me tira de mes contemplations lorsqu’elle me demanda doucement comme j’allais et si ma cohabitation avec Todd se passait bien. Je tournais aussitôt le visage vers elle avant de hausser les épaules simplement. Je ne voulais pas lui parler de mes problèmes à nouveau, je voulais juste arrêter de songer à toutes ces ondes négatives alors il était exclu que je l’informe de toutes mes angoisses. Je préférais nettement qu’elle sache que j’allais bien plutôt qu’elle continue de s’inquiéter à mon sujet, j’allais finir par m’en sortir, Todd m’aidait beaucoup pour ça.

Ça va. On s’entend toujours aussi bien tous les deux, on devrait pouvoir s’en sortir. Affirmais-je simplement.

Je fus ensuite légèrement étonné quand Shae proposa d’aller faire mes courses, je l’observais tandis qu’elle donnait un coup de main à Mae pour étendre la nappe et me pinçais les lèvres en songeant au fait que c’est une gentille attention mais que je ne me verrais jamais demander concrètement à Shae de s’occuper de mes corvées. Pour l’instant Todd gérait ce côté « pratique » comme il le pouvait, en attendant que j’aille un peu mieux et bientôt j’espérais pouvoir aller moi-même en ville. Je comprenais néanmoins que Shae cherchait surtout une excuse pour m’aider, je la connaissais et je savais qu’elle se sentait coupable de ne pas pouvoir être plus proche de moi.

C’est gentil merci mais Todd s’en charge ne te préoccupe pas de ce genre de chose. Je te promets qu’on s’en sort bien. Tentais-je de la rassurer. Par contre je… enfin je me demandais si tu serais d’accord pour m’emmener voir mes parents un de ces jours, je sais que c’est beaucoup te demander mais je ne veux pas embêter Todd avec ça il en fait déjà beaucoup… Soufflais-je un peu gêné avant de porter de nouveau mon attention sur Mae qui préparait les petits plats de façon très studieuse.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Coucou papa [Aaron]   Lun 30 Jan 2017 - 21:47

J’hochais doucement la tête quand Aaron affirma qu’il s’entendait toujours aussi bien avec Todd et que par conséquent ils allaient pouvoir s’en sortir. Je me doutais qu’il ne voulait pas trop en parler avec moi et cette constatation ne me plaisait réellement pas. J’aurais voulu pouvoir faire tellement plus pour lui et je passais mes journées à rédiger des sms que j’effaçais de peur de le déranger. Je laissais Todd s’occuper de lui, et je faisais confiance à mon ami, mais je savais qu’il pouvait être maladroit et j’avais peur qu’il loupe quelque chose au sujet d’Aaron. Enfin il avait bien su me dire que parfois il devenait brusquement renfermé ou jetais des regards angoissés quand il pensait être tout seul, Todd n’osait rien lui dire, mais souvent la nuit il l’entendait déambuler dans la maison. Visiblement il avait commencé à suivi à l’Hôpital, on parlait de lui donner des médicaments mais Todd n’avait pas réussi à retenir les noms, j’aurais voulu pouvoir assister à ces rendez-vous chez le psychiatre, mais une nouvelle fois ce n’était pas ma place.

Comme pour approuver mes pensées Aaron me remballa gentiment par rapport à ma proposition de lui acheter quelque chose en ville, je demandais à Mae de me tendre ses mains et appliquais du gel antibactérien sur les siennes et vérifiais qu’il nettoyait bien ses mains en frottant les miennes à mon tour. Aaron avait cependant une requête, je levais le regard vers lui tout en songeant que j’accepterai quoi qu’il me demanderait. Il voulait tout simplement que je le conduise chez ses parents, ce qui en soi n’était pas grand chose pour moi, mais j’étais heureuse qu’il me le demande.

Oui bien sûr, tu n’as qu’à convenir d’une date avec tes parents, je t’enverrai mon planning des prochains jours par message ce soir assurais-je avec un sourire avant d’ouvrir la boîte que me tendit Mae.

Mon fils s’empressa alors de se redresser pour montrer à Aaron les oeufs que nous avions fait ce matin, j’avais acheté des espèces d’emportes-pièces en forme de panda sur internet la semaine dernière et depuis Mae n’arrêtait pas de manger des oeufs en forme de panda. Il avait insisté pour en faire à tout le monde et dès qu’il allait chez sa grand-mère ou chez sa tante il en ramenait comme remerciement. Je n’étais pas certaine que ce soit un régime adapté mais il était satisfait et Hayley affirmait que ça lui ferait du muscle. Il raconta comment il s’y était pris pour faire ses petits oeufs tandis que je sortais les barquettes du sac et les ouvris sur la nappe.

Mae me demanda alors si je pouvais prendre une photo d’un de ses oeufs pour l’envoyer à Phoebe pour qu’elle le montre à Rose, je fis la moue tout en songeant qu’il passait son temps à me demander d’envoyer des photos à droite à gauche. Je sortis néanmoins mon téléphone et pris la petite photo que j’envoyais à Phoebe avant de lui demander de manger son oeuf dur tout en lui tendant une petite assiette avec du taboulé et du jambon. Mae s’installa à côté de moi et posa sa main sur ma jambe avant de commencer à manger tranquillement.

Oh je t’ai acheté les chips au barbecue que tu aimais et j’ai essayé de faire du poulet au curry mais je ne sais pas si c’est concluant affirmais-je en faisant la grimace avant de lui tendre la boite et le paquet de chips.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Coucou papa [Aaron]   Lun 30 Jan 2017 - 23:09

Je fus tout heureux quand Shae accepta de m’accompagner jusque chez mes parents. Elle m’informa que je n’aurais qu’à convenir d’une date avec eux en fonction de son planning qu’elle avait l’intention de m’envoyer le soir même. L’idée de revoir mes parents me plaisait énormément, je savais que ma mère avait beaucoup souffert de ma disparition et devoir encore patienter en attendant de pouvoir me revoir ne devait pas vraiment être facile. De plus, mes parents ne pouvaient malheureusement plus vraiment se déplacer et faire de longs trajets en voiture à cause de leur âge et de leur aversion pour New-York. Mon père détestait conduire dans les grandes villes mais dans tous les cas je n’avais pas l’intention de les faire poireauter plus longtemps. Je me demandais même si Mae ne pourrait pas nous accompagner, je me doutais qu’ils n’avaient pas dû voir beaucoup leur petit-fils durant ces trois années étant donné que Shae était sûrement très occupée et pas vraiment disponible pour faire autant de route alors cette petite expédition était l’occasion de faire d’une pierre deux coups.

D’accord merci. J’essayerais d’appeler ma mère demain matin alors, elle sera toute folle à l’idée de pouvoir enfin me revoir et puis on pourrait peut-être prendre Mae ? J’imagine que tu as été très prise pendant mon absence et qu’organiser des week-ends chez mes parents n’a pas dû être évident alors ça sera l’occasion pour eux de le voir également, qu’est-ce que tu en penses ? Suggérais-je avec un certain entrain tandis qu’elle aidait Mae à ouvrir ses tupperwares.

Mon attention se reporta ensuite sur mon fils qui me montra toutes ses petites préparations d’œufs durs joliment découpées. J’esquissais un sourire et observais avec attention tous les petits pandas alors que Mae m’expliquait avec fierté comment il avait procédé pour leur donner cette forme. J’adorais cette manière qu’avait mon fils pour présenter les choses, on sentait qu’il s’investissait beaucoup dans chacune des choses qu’il réalisait et pouvoir le constater me rendait très fier de lui parce qu’il était devenu un petit garçon exemplaire et c’était tout ce qui comptait à mes yeux. Il insista d’ailleurs auprès de sa mère pour que cette dernière accepte de prendre en photo son travail afin de les envoyer à sa tante et qu’elle-même ne finisse par les montrer à sa propre fille. Je secouais légèrement la tête et ne pu m’empêcher de sourire à nouveau tout en l’observant s’installer pour manger avec bienveillance.

Shae termina par m’informait qu’elle avait acheté les fameuses chips dont je raffolais avant de m’envoler en mission et puis elle s’était débrouillée pour me confectionner une recette de poulet au curry qu’elle ne jugeait pas vraiment exceptionnelle. J’attrapais la boîte et les chips habilement tout en la remerciant chaleureusement pour tout ça, elle s’était vraiment donné du mal pour que ce pique-nique soit réussi et je ne la remercierais jamais assez pour ça. J’étais conscient de tout ce qu’elle faisait pour tenter de me satisfaire et pour être franc j’avais l’impression qu’elle en faisait trop parfois, je n’avais vraiment pas besoin de toutes ces petites attentions même si elles me faisaient incroyablement plaisir je n’avais pas envie qu’elle se démène pour que je sois heureux. Une fois encore, j’étais certain de pouvoir m’en sortir sans qu’elle ne m’assiste.

Merci pour tout ce que tu fais pour moi, je sais que tu voudrais en faire plus mais crois-moi c’est déjà beaucoup. Affirmais-je doucement en entamant le paquet de chips avant de lui tendre. Alors Mae, si tu me parlais de ton amoureuse maintenant ? Beau comme tu es, tu dois sûrement toutes les faire craquer à l’école. Constatais-je en l’observant avec amusement.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Coucou papa [Aaron]   Lun 30 Jan 2017 - 23:28

J’esquissais un léger sourire quand Aaron s’enthousiasma d’aller voir ses parents, il voulait aussi amener Mae étant donné qu’il se doutait que je n’avais pas dû être disponible durant sa disparition. A vrai dire j’étais partie à l’autre bout du pays et j’aurais pensé que Madame Hudson lui en aurait parlé, elle m’en avait pas mal voulu suite à mon départ et quand j’étais revenue je m’étais pris quelques reproches, mais j’estimais les mériter alors je n’avais rien dit. J’hochais néanmoins la tête tout en songeant que Mae devait aussi rendre visite à sa famille paternelle, c’était dommage qu’il ne soit pas si proche d’eux que de ma propre famille, mais Aaron avait raison, ils habitaient loin et je bossais souvent le week end je les avais que très peu vu durant ces années. Et puis les voir me déprimait énormément, surtout Madame Hudson qui avec beaucoup souffert de la disparition de son fils, et je ne pouvais que la comprendre, mais son malheur faisait écho au mien et me rendait encore plus mal. Alors j’étais un peu angoissée de retourner les voir, mais si ça faisait plaisir à Aaron c’était l’essentiel.

Oui bien sûr, il sera content de les voir, ça fait un petit bout de temps maintenant affirmais-je doucement.

Aaron me remercia pour ce que j’avais fait tout en affirmant que même s’il se doutait que je voulais faire davantage c’était déjà beaucoup, j’hochais doucement la tête tout en songeant que ce n’était vraiment pas grand chose. J’avais été contente de préparer ce repas avec lui, et Mae avait apprécié pouvoir m’aider à faire toutes ces petites choses. Aaron vint alors à questionner Mae sur son amoureuse, il trouvait que beau comme il était il devait « toutes les faire craquer ». Mon fils redressa la tête et lui lança un regard étonné, sûrement qu’il ne comprenait pas trop ce qu’il voulait lui dire, et j’imaginais déjà sa réponse dans ma tête et je n’en n’étais pas trop fière.

Mae affirma alors que son amoureuse était « maman » d’un ton très égal comme s’il venait de lui poser la question la plus idiote au monde. Je me retins de sourire face à son air désabusé tout en songeant que je ne devais pas l’enfoncer dans son espèce de complexe d’oedipe renforcé, je savais que ce n’était pas très bien qu’il dise ce genre de choses, mais je n’y pouvais pas grand chose. Je ne savais pas trop s’il avait compris que Jai était mon « amoureux » officiel, enfin il nous voyait bien nous faire des bisous et câlins mais ça n’avait pas l’air de le déranger plus que ça, il devait sûrement penser que Jai était là pour le divertir.

Maman est trop vieille pour toi affirmais-je à l’intention de Mae tandis qu’il ajoutait que j’étais la plus jolie, même plus jolie que sa maîtresse. Tu vas finir zigoto à dire des choses comme ça. Concentre-toi sur les filles de ton âge assurais-je en appuyant mon doigt sur sa tête ce qui le fit plus rire qu’autre chose.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Coucou papa [Aaron]   Mar 31 Jan 2017 - 20:06

Shae me confia que Mae n’avait pas vu ses grands-parents paternels depuis un moment et qu’il serait sûrement heureux de les retrouver. J’esquissais un sourire presque victorieux tout en pensant que j’avais déjà hâte d’y être. Bien évidemment cette sortie ne ressemblerait pas à toutes les autres que Shae et moi avions pu faire lorsque nous étions encore un vrai couple mais je n’allais pas me plaindre du fait de pouvoir passer un peu de temps seul avec elle et notre fils. Je savais que son copain serait de retour dans peu de temps et je craignais qu’elle finisse par ne plus s’intéresser à moi. Je reconnaissais que savoir qu’elle était constamment en train de s’inquiétait à mon sujet me mettait mal à l’aise parce que je ne voulais pas qu’elle se mine à cause de moi mais d’un autre côté j’aimais bien quand je pouvais constater qu’elle me considérait toujours comme un membre de sa famille. Au fond je craignais qu’elle ne décide de me délaisser complètement au profit de cet autre homme et je voulais l’éviter, après tout nous nous étions embrassés le jour de mon retour et je n’avais pas oublié ce moment parce que j’étais persuadé que cet échange avait toujours du sens aujourd’hui.

Par la suite, Mae m’informa qu’il était amoureux de sa maman. Il semblait d’ailleurs très sûr de lui et me reprochais presque de lui avoir posé la question tant ça semblait logique dans son esprit de petit garçon. Shae s’empressa donc de lui rappeler qu’elle était trop âgée pour être son amoureuse. Cependant notre fils restait ancré dans ses positions et affirma que sa mère était la plus belle, plus encore que sa maîtresse. Je ne pu m’empêcher de rire tout en pensant qu’il avait sûrement raison, enfin je n’avais jamais vu son institutrice à vrai dire mais dans tous les cas Shae restait la plus jolie des femmes à mes yeux. Quoiqu’il en soit, l’intéressée préféra lui faire remarquer qu’il allait finir « zigoto » s’il continuait à s’exprimer de la sorte et ajouta qu’il était plutôt censé porter de l’attention aux petites filles de sa classe. Je secouais légèrement la tête tout en attrapant une petite poignée de chips et observais le petit tableau qui se dressait devant moi avec une certaine fascination.

Shae et Mae se chamaillaient gentiment, ils avaient l’air de s’entendre à merveille et moi aussi je rêvais un jour de pouvoir avoir ce genre de complicité avec mon fils. Le calme revint néanmoins quelques minutes plus tard et cette fois mon fils bloqua légèrement sur mon visage avant de se rasseoir à sa place pensivement. Je le toisais curieusement avant qu’il ne finisse par se lancer, mon petit blondinet me demanda alors tout doucement comment c’était « au ciel ». Il m’annonça que son grand-père lui avait assuré que je veillais sur lui lorsque j’étais là-haut mais s’enthousiasma de me savoir de retour pour que je puisse lui raconter. J’échangeais alors un regard avec Shae et me pinçais légèrement les lèvres tout en me demandant comment j’étais censé expliquer ce genre de chose à un enfant de presque quatre ans.

Je n’étais pas au ciel, mon grand. Juste... en déplacement pour mon travail mais maintenant je suis là, je ne m'en vais plus c'est promis. L’informais-je en me demandant si je m’exprimais correctement. Je suis désolé de te décevoir, je ne vais pas pouvoir te raconter du coup mais je me rattraperais sur autre chose. Enchaînais-je en retrouvant le sourire.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Coucou papa [Aaron]   Mer 1 Fév 2017 - 22:02


Je fus très mal à l’aise quand Mae vint à questionner son père sur la période qu’il avait passé « au ciel », bien évidemment j’avais beau eu lui expliquer mon fils n’avait pas vraiment compris qu'en fin de compte son père n’était jamais allé au ciel et que c’était une erreur de notre part. En réalité je ne savais pas si Aaron était prêt à répondre aux questionnements de Mae qui allait sûrement se déverser sur lui dès qu’il ouvrirait la bouche. Mais je ne pouvais pas blâmer mon fils, il était dans l’âge où tout le questionnait, et il ne devait rien comprendre à ce qui se passait avec son père. Je ne doutais pas qu’il était heureux de le revoir, et ses petits yeux qui pétillaient de bonheur en témoignaient, mais ces choses étaient compliquées à aborder et touchaient au monde des adultes auquel il n’était pas encore prêt à y être confronté.

Dans tous les cas Aaron s’en sorti avec une galipette en affirmant qu’il avait été obligé de se déplacer pour le travail, j’étais soulagée qu’il ait réussi à trouver quelque chose à lui répondre même si vu la tête qu’affichait Mae il n’était pas très persuadé parce que son père venait de lui dire. Mais tout fut oublier quand Aaron lui proposa de se rattraper sur autre chose, mon fils fronça ses petits sourcils et je devinais qu’il était en train de chercher quelque chose qui vaudrait le coup qu’il le fasse avec son père. Je l’interpellais doucement pour lui demander de finir son assiette sinon j’allais manger tous les cookies toute seule sans l’attendre, cet argument suffit pour le pousser à continuer de manger tranquillement.

Ça l’air de plutôt bien se passer assurais-je doucement. Si tu veux demain je peux le déposer pour que vous preniez le goûter tous les deux ? Lui proposais-je en attrapant une chips dans le paquet.

A vrai dire j’envisageais plutôt de rester chez mes parents et de surveiller que tout allait bien depuis la fenêtre de mon ancienne chambre, mais si ça pouvait aider Aaron de passer du temps avec Mae et que mon fils en sortait réjouit c’était tout ce qui comptait pour moi. Je craignais un peu que tout ça soi un peu trop pour lui et je ne voulais pas qu’il se sente envahi par la situation, mais son petit air réjouit me faisait vraiment chaud au coeur, alors je ne pouvais que lui faire plaisir.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Coucou papa [Aaron]   Jeu 2 Fév 2017 - 0:14

Je hochais vivement la tête quand Shae remarqua que nos retrouvailles se déroulaient plutôt bien, je dirigeais mon regard vers mon fils de nouveau tandis qu’il était concentré sur son assiette et fus forcé de réaliser que ce moment était effectivement très beau. J’étais infiniment satisfait de voir que les choses suivaient leur cours tranquillement, Mae ne semblait pas plus perturbé que ça et c’était l’essentiel. Je me doutais qu’il devait se poser énormément de questions et qu’il aurait dû mal à me considérer comme son papa durant quelques temps encore mais dans tous les cas il ne m’avait pas rejeté et c’était déjà beaucoup pour moi parce que c’était ce que j’avais le plus craint en venant le retrouver ici. En réalité, je n’étais pas certain que j’aurais pu accepter le fait que mon propre enfant me rejette, je n’aurais pas pu lui en tenir rigueur après tout mais le mieux était qu’il ne me considère pas comme une menace. J’étais convaincu que les choses pourraient rentrer dans l’ordre avec un peu de temps et d’organisation.

Shae fit d’ailleurs écho à mes pensées et me suggéra de m’occuper de Mae dès le lendemain lors du goûter. Je lui lançais un regard tout en me demandant si elle était sérieuse ou si c’était juste une mauvaise plaisanterie. Cependant l’expression de son visage ne trompait pas : elle n’avait pas l’air d’avoir envie de rire et me donnait réellement la possibilité de passer du temps avec mon fils. J’étais heureux qu’elle le propose, j’avais l’impression d’avancer et même si Mae ne se sentait pas capable de venir seul, j’étais malgré tout satisfait d’avoir pu l’envisager. J’esquissais alors un large sourire et me tournais vers mon fils tout en réfléchissant à toute vitesse, il fallait que je trouve une manière délicate de lui poser la question afin de vérifier qu’il était d’accord.

Est-ce que tu aurais envie de venir prendre le goûter avec papa demain après-midi, Mae ? L’interrogeais-je doucement. Je me disais qu’on pourrait faire des crêpes ou des gaufres, on pourra même aller choisir ta casquette pendant que tonton Todd les fera cuire. Proposais-je en souriant de plus bel.

Mon fils releva alors le regard vers moi et m’assura qu’il adorait les « gaufres de tonton », j’en déduisis qu’il était d’accord et fus d’autant plus convaincu lorsqu’il s’enthousiasma à l’idée de pouvoir remplacée sa casquette égarée. Mon cœur s’allégea alors tout doucement et je m’empressais de remercier Shae, je me doutais que me laisser Mae ne devait pas vraiment la rassurer non plus mais j’étais heureux qu’elle accepte de me faire confiance. La suite du repas se déroula d’ailleurs dans la même ambiance, avec beaucoup de bonne humeur et nous pûmes achever l’après-midi par une partie de football américain. Pour la première fois depuis longtemps je me sentais vraiment complet, ma vie reprenait cette fois vraiment du sens grâce à Mae.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coucou papa [Aaron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coucou papa [Aaron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur papa Dessalines
» The third temptation [Aaron]
» Host papa
» Papa lui m'affirmait qu'existait son étoile .
» Décès de la maman de papa Brixhe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: