AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hello tout le monde [Tout le monde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Hello tout le monde [Tout le monde]   Lun 23 Jan 2017 - 23:08

Je rejoignis Aaron sur le trottoir et lui lançais un sourire avant de m’assurer que tout allait bien pour lui. A vrai dire nous étions déjà revenus dans la rue hier pour qu’il puisse voir la maison, mais aujourd’hui c’était autre chose. Il allait retrouver papa, maman, Phoebe, Nath et Todd, et je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’avais hâte de pouvoir lire la joie sur leur visage, mais j’appréhendais aussi un peu ce qu’ils allaient bien pouvoir ressentir, surtout Aaron. Il avait beau dire il était plus perdu que jamais, son regard reflétait un vide et une inquiétude que ne le quittaient pas. Après tout ça faisait uniquement quatre jours qu’il était revenu de son enfer et j’imaginais que c’était normal qu’il soit encore aussi inquiet, alors j’espérais que cette « confrontation » ne serait pas trop difficile pour lui. Surtout que Mae allait bientôt rentrer, je n’avais toujours pas trouvé de moyen de lui expliquer les choses, j’espérais juste qu’il saurait se montrer patient avec son père et le laisser rentrer dans sa vie.

Je toquais donc contre la porte d’entrée et l’ouvris doucement tout en m’assurant qu’Aaron me suivait bien. Je fis quelque pas jusqu’au salon où maman, papa, Phoebe et Nath se trouvaient. Je les saluais du bout des lèvres et fis un petit écart pour laisser Aaron se placer à côté de moi. Ils le fixèrent tous avec un air ahuri comme il en avait dû en être pour moi quand je l’avais vu à l’aéroport. Sauf qu’eux étaient au courant de son retour, mais j’imaginais que le choc n’en n’était pas moins grand. C’était incroyablement étrange de le revoir dans cet environnement, toutes ces fois où plus jeunes il était venu ici, mais maintenant tout était différent.

Mon coeur se serra doucement et je me promis de ne pas me mettre de nouveau à pleurer tandis que maman s’approchait doucement d’Aaron pour le saluer. J’aperçus des larmes dans son regard ce qui me donna de nouveau envie de pleurer comme une madeleine, mais je m’efforçais de garder mes yeux les plus secs possible tandis que maman serrait doucement Aaron contre elle. Elle s’éloigna ensuite quelque peu de lui et lui assura qu’il nous avait tous beaucoup manqué et qu’elle était incroyablement heureuse de le revoir.

J’esquissais un léger sourire tout en réalisant que la disparition d’Aaron n’avait pas affecté que moi, mais tous mes proches, j’avais été trop égocentrée sur mon propre malheur pour porter vraiment attention à ce qu’ils avaient pu vivre de la « mort » de mon mari. Mais je savais que maman avait toujours beaucoup aimé Aaron, alors j’imaginais que sa disparition avait dû être difficile aussi, tout en sachant que j’avais moi aussi mis les voiles mois plus tard.


__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hello tout le monde [Tout le monde]   Mar 24 Jan 2017 - 0:37

Je fixais la grande maison des parents de Shae tout en me remémorant toutes les fois où j’étais venu ici. Nous avions vécu beaucoup de choses dans cette baraque et j’étais très heureux de pouvoir constater que les souvenirs que j’avais décidé d’enfouir durant ces trois années remontaient peu à peu à la surface. À vrai dire, cette journée risquait d’être un peu spéciale parce que j’étais sur le point de retrouver quelques James ainsi que Todd et Nath. Shae et moi étions maintenant si proches de la porte d’entrée que je n’appréhendais presque plus nos retrouvailles, j’avais juste hâte de les revoir parce qu’eux aussi m’avaient beaucoup manqué. Vivre sans repères, sans amis et sans famille pendant autant de temps était un véritable calvaire. J’avais passé plusieurs semaines à tenter de me souvenirs de chacune de nos soirées mais ces derniers avaient fini par devenir trop douloureux et trop éprouvants émotionnellement alors j’avais décidé de ne plus songer aux moments agréables de mon ancienne vie. J’avais essayé de souffrir le moins possible de la solitude en m’imaginant une vie d’ermite plutôt que de devoir passer mon temps à regretter les moments passés aux côtés de mes proches.

Je retins un soupire et tentais de repousser toutes mes pensées négatives, je n’avais plus besoin de me morfondre comme je le faisais avant maintenant que j’étais de retour et je devais me concentrer sur l’avenir dorénavant. C’est donc ce à quoi je songeais en passant la porte d’entrée, cette fois mon cœur se contracta nerveusement et je fus emporté par une vague d’émotion en apercevant les parents de Shae ainsi que sa sœur et Nath installés dans le canapé. Ces derniers me fixaient avec beaucoup de surprise et je comprenais leur réaction, après tout eux aussi pensaient que j’étais mort depuis tout ce temps. Heureusement, madame James s’empressa de venir me serrer doucement dans ses bras, cette étreinte était vraiment rassurante et j’étais heureux de pouvoir partager ce moment avec elle, je comprenais maintenant qu’eux aussi avaient dû souffrir de ma disparition…

Je suis sincèrement heureux d’être de retour également et je suis désolé pour tout le mal que j’ai causé autour de moi. Murmurais-je en m’éloignant légèrement.

Julian nous rejoignit quelques secondes après et me serra la main avant de m’attirer vers lui pour m’asséner une légère tape dans le dos. Son geste me surprit quelque peu même s’il restait très solennel, cependant j’appréciais ce « contact » dans la mesure où il n’était pas vraiment du genre tactile, excepté avec sa femme si mes souvenirs étaient toujours exacts. Ce fut ensuite au tour de Phoebe de venir se glisser contre moi, elle m’assura qu’elle avait encore du mal à croire que j’étais vraiment là même si mon retour la comblait réellement. J’eus par la suite droit au même genre d’étreinte que celle de monsieur James de la part de Nath, la sienne était néanmoins plus amicale et chaleureuse. Le mari de Phoebe était vraiment un type bien avec qui j’avais passé de très bons moments avant mon départ, le retrouver après ces trois ans me faisait également chaud au cœur.

J-Je ne sais pas vraiment quoi vous dire, tout ce que je peux faire c’est m’excuser. Shae m’avait demandé de ne pas partir et je ne l’ai pas écoutée. Merci d’être encore là pour moi, même après toutes ces années. Soufflais-je en tâchant de rester d’aplomb pour accueillir Todd qui ne devait normalement plus tarder.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Todd Williams
Soldier ♦
avatar

Messages : 3
Loisirs : Traîner avec les copains
Age : 26
Localisation : Avec les copains

Carte d'identité
Profession: Militaire
Enfant(s): Aucun
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hello tout le monde [Tout le monde]   Mar 24 Jan 2017 - 23:02

Je poussais un juron quand le type me barra la route de sa grosse bagnole toute défoncée et me retins de lui rouler dessus pour pouvoir me dégager de ce foutu embouteillage. De toute façon vu la merde qu’il se trimballait je n’étais pas certain qu’il voit une grande différence si j’écrasais sa carapace de ma bécane. Mais bien évidemment on ne pouvait faire ce genre de choses que dans les films et dans la réalité on devait tout simplement attendre comme un con derrière une tonne de bagnoles sans même avoir la possibilité de se faufiler entre elles. Je serrais mes mains dans mes gants tout en songeant à ce qui arrivait aussi uniquement dans les films : que son meilleur pote porté mort revienne de nulle part tout aussi vivant que je l’étais en ce moment. Je fronçais les sourcils tout en me rappelant le coup de fil de Shae, j’avais encore du mal à y croire et à vrai dire je ne la croirais que quand je le verrais de mes propres yeux.

Comment se pouvait-il qu’il soit encore vivant ? Comment ça se faisait que personne à l’armée ne se soit réellement posée la question ? Pourquoi je n’avais pas réussi à le croire vivant ? Je serrais la mâchoire et jetais un coup d’oeil au feu rouge en réalisant à quel point cette journée me semblait irréaliste. Depuis le coup de fil de Shae j’étais incapable de redescendre, j’étais partagé par tellement de sentiments que tout ce que je pouvais faire c’était me précipiter chez ses parents où elle m’avait donné rendez-vous pour constater par moi-même qu’il était bien là.

La route se dégagea enfin et je démarrais aussitôt en m’éloignant à toute vitesse de cette enfilade de voitures. Je me faufilais agilement entre les rues new-yorkaises et me retrouvais rapidement en périphérie du centre ville où résidaient les parents James. A peine j’eus franchis le panneau qui nous souhaitait la bienvenue dans cette résidence chic que l’atmosphère se transforma, les environs devinrent plus silencieux et plus apaisés, mais je n’en n’avais pas grand chose à faire pour le moment. Je garais rapidement ma bécane sur le bas côté du trottoir et retirais mon casque tandis que je m’élançais jusqu’à la porte d’entrée des James, je donnais un coup rapide et l’ouvris aussitôt en me disant bien qu’ils comprendraient ma détresse.

Je marchais à grandes enjambées jusqu’au salon où j’entendais des voix et me fixais aussitôt que j’aperçus le dos d’Aaron planté au milieu du salon. Merde elle n’avait pas menti. Je sentis aussitôt mes jambes se dérober sous mon poids tandis que les larmes noyaient mes yeux. Putain il était revenu ce con. Après tout cet enfer il était là, debout et j’étais incapable de me décider sur ce que je ressentais.

Oh putain me décidais-je enfin à lâcher.

Je fis de nouveau deux grandes enjambées pour m’approcher d’Aaron et l’attrapais précipitamment pour le serrer contre moi en réalisant toujours difficilement qu’il était là. Tout avait été horrible à partir du jour où nous avions appris qu’il était mort. Je m’en étais tellement voulu de ne pas avoir été à ses côtés ce jour-là pour le protéger ou pour avoir survécu à toutes ces missions alors que lui non. Puis Shae était partie et j’avais été incapable de veiller sur elle pour lui. J’avais été le meilleur ami le plus merdeux de l’univers et j’espérais qu’il ne m’en voudrait pas.

La prochaine fois que tu décides de faire un voyage dans le désert tu me préviens à l’avance ajoutais-je avec sarcasme avant de me dégager tout en tenant sa tête entre mes mains pour le fixer.

__________________


Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hello tout le monde [Tout le monde]   Mer 25 Jan 2017 - 0:16

J’aurais pu reconnaître la voix de Todd entres mille, même après tout ce temps passé loin de lui. Je me tournais vers lui avec une certaine précipitation avant qu’il ne m’agrippe pour me serrer brusquement contre lui. Je lui assénais plusieurs tapes dans le dos tout en peinant encore à réaliser qu’il était là, qu’ils étaient tous là. Cette journée allait sûrement rester gravée dans ma mémoire pour très longtemps, j’avais envie qu’elle ne se termine jamais tant elle était positive pour nous tous. Mes retrouvailles avec chacun de mes proches n’auraient jamais pu mieux se terminer, récupérer Todd dans ma vie était un énorme soulagement. Après Shae et Mae, il était sans doute la troisième personne que j’avais le plus regretter durant ma séquestration. Il était bien plus qu’un ami pour moi, à force de traîner ensembles j’avais fini par le considérer comme mon frère et pour être tout à fait honnête, j’aurais adoré avoir un frangin comme lui si j’avais pu avoir la chance d’en avoir un. Shae et moi avions fini par le considérer comme un membre de notre famille à part entière, nous l’avions choisi comme parrain pour Mae et le restant de nos proches avaient fini par l’adopter également. J’étais heureux de pouvoir constater que rien n’avait changé de côté-là.

Mon ami interrompit le fil de mes pensées lorsqu’il me conseilla de l’avertir lorsque je déciderais de retourner en excursion dans le désert. J’esquissais un sourire et secouais légèrement la tête, ses foutus remarques sarcastiques m’avaient manquées également. Je me sentais presque enfin entier maintenant que j’avais tous ces gens auxquels je tenais autour de moi, malheureusement il me manquait toujours mon fils qui voyageait avec Hayley. Ces vacances me semblaient être une bonne idée, Mae avait aussi besoin de voir du pays et même si j’avais été de le retrouver et bien j’espérais qu’il profite au maximum de son séjour. J’avais quelques légers doutes quant aux choix de balades de la cousine de Shae mais Noah n’était apparemment pas loin pour remonter un peu le niveau des promenades. Au final je comptais sur eux pour faire passer un voyage de rêve à mon garçon parce qu’il allait avoir besoin de s’évader avant d’être rattraper par la réalité en rentrant chez lui et d’un côté je m’en voulais par avance pour toutes les perturbations que j’allais causer dans son quotidien en débarquant de la sorte.

J’avais presque oublié à quel point tu pouvais être idiot parfois, c’est bon de te retrouver. Murmurais-je très ému. Enfin ça ne veut pas dire pour autant que je vais te rouler un palot, c’est un peu tôt pour ça. Tentais-je de plaisanter en désignant ses deux mains autour de ma tronche.

Todd termina par me rendre ma liberté et je me tournais alors légèrement pour les observer chacun leur tour, heureusement ils n’avaient pas changé physiquement et c’était assez agréable parce que mon cerveau commençait sérieusement à peiner pour enregistrer de nouvelles informations. Celles-ci s’accumuler un peu trop et l’affaire de Shae et son nouveau copain prenait beaucoup de place dans mon esprit. Heureusement il n’était pas présent dans le coin et j’avais un peu de temps pour profiter de mon répit, cependant j’avais bel et bien l’intention de retourner dans ma maison peu avant le retour du fameux Jai.

Alors comme ça j’ai loupé votre mariage… J’aurais vraiment aimé être là, j’espère que vous vous êtes amusés et que je pourrais me rattraper lorsque vous célébrerez vos dix ans. Assurais-je quelque peu amusé en m’intéressant au couple de Nath. Et félicitations, madame James, pour toutes vos actions à travers le pays. Shae m’a un peu raconté, tout ça a l'air vraiment très intéressant. Ajoutais-je tout sourire.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Todd Williams
Soldier ♦
avatar

Messages : 3
Loisirs : Traîner avec les copains
Age : 26
Localisation : Avec les copains

Carte d'identité
Profession: Militaire
Enfant(s): Aucun
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hello tout le monde [Tout le monde]   Jeu 26 Jan 2017 - 23:12

Je pris une mine vexée quand Aaron souligna qu’il avait oublié à quel point je pouvais être idiot, mais en réalité j’étais heureux de voir qu’il allait plutôt bien. Je savais très bien qu’un retour de mission pouvait être compliqué à gérer, alors je n’imaginais même pas ce qu’il vivait en ce moment. Je me mis à rire quand il affirma que malgré sa joie de me revoir il n’allait pas m’embrasser, je secouais la tête d’un air désespéré et m’éloignais quelque peu pour le laisser libre. Je me tournais ensuite vers Shae qui affichait un air que je ne lui connaissais que très peu. Elle avait l’air très émue, mais aussi assez troublée, enfin c’était toujours mieux que la tête qu’elle trainait depuis la « mort » d’Aaron. Je n’étais pas habitué à ce que Shae soit aussi las et aussi… amorphe. Il est vrai que ces derniers temps elle allait un peu mieux, surtout quand l’autre bêta était dans les parages.

J’écarquillais aussitôt les yeux et fixais Aaron en me demandant s’il était au courant. Est-ce qu’ils s’étaient remis ensemble en fin de compte ? Merde j’avais une tonne de questions en tête mais je ne pouvais pas en faire part à Aaron, parce que s’il n’était pas au courant je ne pourrais rien lui dire, je ne voulais pas le brusquer, mais il avait bien le droit de savoir que sa femme couchait avec un monsieur muscles. J’avais rien contre Shae, mais son copain était un vrai naze, toujours en train de se la péter avec ses muscles et en train de rire bruyamment. Il n’avait rien d’Aaron et je ne comprenais pas trop comment elle pouvait passer d’un type comme Aaron à lui. Enfin, ce n’était pas mon choix et je n’avais pas grand chose à dire à ce sujet, mais maintenant qu’Aaron était revenu j’espérais que les choses allaient s’arranger entre eux, dans tous les cas j’allais essayer de les y aider.

Aaron poursuivit en affirmant qu’il était déçu de ne pas avoir assister au mariage de Phoebe et Nath, puis il félicita Madame James pour toutes les actions qu’elle avait en ce moment au tour du globe. Je ne quittais pas mon sourire et attrapais précipitamment Shae pour l’attirer dans mes bras, celle-ci poussa un ronchonnement tandis que j’en faisais de même avec Aaron.

La team est de nouveau réunie affirmais-je joyeusement en les secouant comme des pruniers avant de faire signe aux autres de se joindre à nous.

__________________


Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hello tout le monde [Tout le monde]   Ven 27 Jan 2017 - 22:36

J’esquissais de nouveau un sourire quand Todd nous attira, Shae et moi, auprès de lui. Le restant des membres de sa famille ne tarda pas à nous rejoindre de manière assez spontanée. Son père préféra néanmoins rester en retrait et sourire discrètement. En tout cas j’avais vraiment l’impression de commencer ma reconstruction maintenant que je les avais retrouvés. Etre de nouveau réunis avec Shae était une première étape mais les choses s’accéléraient davantage depuis aujourd’hui. Il ne me restait plus qu’à retrouver mon fils et mes parents avant que la boucle ne soit bouclée du côté des retrouvailles. J’avais d’ores et déjà contacté ma mère par téléphone, je ne me sentais pas encore capable de me retrouver enfermé dans une voiture pendant plusieurs heures alors j’avais appelé et cette conversation avait été sans doute la plus éprouvante que j’ai pu vivre jusqu’ici.

Ma mère avait littéralement fondu en larme, à tel point qu’elle en avait eu du mal à respirer. Je n’avais alors pas pu m’empêcher de chialer comme un idiot à mon tour en l’entendant me souffler combien elle était heureuse de m’entendre et combien elle m’aimait. Au départ elle n’avait pas voulu croire à mon retour, elle était persuadée que quelqu’un lui jouait un mauvais tour tant la nouvelle semblait invraisemblable. Je comprenais assez leur désarroi pour être honnête, j’imagine qu’en étant à leur place j’aurais surement refusé de croire à cette « pseudo résurrection » aussi soudaine de l’un de mes proches moi aussi… Pour être franc, je me sentais vraiment mal à l’aise avec cette situation j’avais l’impression d’être le bouc émissaire et celui dont tout le monde parlait, c’était atroce pour quelqu’un qui n’aimait pas beaucoup être au centre des attentions. Je retins un léger soupire en y songeant tout en priant pour que la situation devienne bien vite moins pénible pour moi.

J’imagine que beaucoup de choses ont évolué dans vos vies mais en tout cas c’est agréable de voir que vous n’avez pas changé. Soufflais-je sincèrement en lançant un regard à chacun d’eux.

Mon esprit s’évada ensuite une fois de plus et je songeais à Mae qui n’allait plus tarder à rentrer. Je me demandais comment mon fils allait réagir en me revoyant, il ne me reconnaîtrait certainement pas alors j’étais curieux de voir comment il allait me considérer. Je voulais qu’il me fasse de nouveau confiance, que nous construisions d’autres souvenirs ensembles pour que plus tard, mon absence ne soit plus qu’un mauvais moment. J’avais besoin de retrouver ma place auprès des personnes que j’aimais. Je lançais un léger coup d’œil vers Shae qui discutait avec sa mère et sa sœur avant de me rapprocher quelque peu de Todd qui était quelque peu excentré.

Shae m'a parlé des changements dans sa vie et... J'avoue que je n'ai pas très envie de rester dans son appartement quand cet autre type reviendra. Je me demandais si tu serais d'accord pour venir quelques temps à la maison avec moi ? Pour être franc, je ne me sens pas prêt à vivre seul mais je ne veux pas le dire à Shae parce qu'elle me forcerait à rester et je ne veux pas risquer de tomber sur son copain. Soufflais-je, le cœur lourd.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Todd Williams
Soldier ♦
avatar

Messages : 3
Loisirs : Traîner avec les copains
Age : 26
Localisation : Avec les copains

Carte d'identité
Profession: Militaire
Enfant(s): Aucun
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hello tout le monde [Tout le monde]   Sam 28 Jan 2017 - 12:38

Je fus quelque peu étonné quand Aaron vint me voir discrètement pour me parler des changements de vie de Shae, je fronçais les sourcils en me demandant à quoi il faisait référence, était-ce à son nouvel appart, son départ à San Francisco ou à Jai ? Mais la réponse fut plutôt claire quand Aaron affirma qu’il ne voulait pas être dans les parages quand l’autre type reviendrait, j’hochais doucement la tête en imaginant quelque peu ce qu’il pouvait ressentir. Je ne savais pas s’il aimait toujours Shae,  mais savoir que sa femme fréquentait un autre homme devait être difficile et puis on ne pouvait pas blâmer Shae d’avoir essayé de reprendre sa vie en main. Mais en revanche on pouvait se plaindre de l’autre abruti Monsieur muscles qui prenait beaucoup trop ses aises que ce soit dans la famille James ou avec Mae.

Aaron me demanda alors si je voulais venir vivre avec lui dans leur ancienne maison, je sentis aussitôt mon visage s’éclairer tandis que je réalisais que j’allais pouvoir de nouveau passer mes journées avec mon ami. J’adorais passer du temps avec eux tous, mais c’est vrai qu’ils avaient tous leur vie, mais maintenant si je retournais vivre avec Aaron j’allais pouvoir passer de supers moments avec lui ! Enfin les raisons qu’avançaient Aaron étaient moins enthousiastes que les miennes étant donné qu’il craignait de tomber sur Jai et qu’il ne pensait pas être capable de vivre tout seul pour le moment.

Bien sûr ! Assurais-je joyeusement. Il y a plein de films géniaux que tu as raté qu’il faut que tu rattrapes, et y a un nouveau burger qui a ouvert pas loin on pourra se faire livrer ajoutais-je. En plus j’ai toujours rêvé de vivre dans une banlieue riche assurais-je joyeusement en fixant les lieux fièrement.

J’imaginais qu’il ne voulait pas trop parler du nouveau prétendant de Shae alors que toute la famille James nous entourait, mais je me ferai un plaisir de lui raconter à quel point c’était un gros naze à côté de lui. Enfin je ne savais pas trop où il en était dans cette histoire alors je n’allais pas trop insister et le laisser venir tout seul s’il voulait en parler.

__________________


Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hello tout le monde [Tout le monde]   Lun 30 Jan 2017 - 1:14

Je fus soulagé quand Todd accepta de venir vivre avec moi, au fond il était la seule personne avec qui j’avais réellement envie de cohabiter parce que je savais qu’il ne me jugerait jamais pour mon attitude. Je ne prétendais pas que Shae le faisait mais c’était différent, nous n’étions plus le couple que nous avions été et je n’avais pas envie qu’elle continue à me voir dans cet état, au fond notre lien était rompu et je n’avais pas la sensation qu’elle me doive quoique ce soit. Je ne voulais pas qu’elle s’inquiète pour moi en permanence comme elle le faisait et d’un autre côté Todd me semblait être un bon compromis parce qu’il n’afficherait pas sans cesse un air triste ou anxieux sur le visage m’apercevant. J’étais bien conscient que la mère de mon fils faisait de son mieux pour m’aider, elle voulait être là mais moi je ne voulais pas être un fardeau pour elle. Il fallait vraiment qu’elle puisse continuer de s’épanouir dans sa vie sans que je n’interfère dans tout ça parce que j’étais gêné d’avoir l’impression de l’emmerder constamment.

Mon ami enchaîna en m’assurant que j’avais loupé un tas de nouveaux films intéressants et j’étais également passé à côté de l’ouverture d’un nouveau fast-food non loin d’ici. Todd semblait en tout cas bien déterminé à me faire rattraper le temps perdu et son engouement me satisfaisait beaucoup, j’avais l’impression d’avoir besoin de ça. Ces films et cette nouvelle chaîne de restaurant rapide paraissaient peut-être inintéressants pour la plupart des gens ayant l’habitude de tout ça mais pour moi c’était aussi une façon d’avancer et de me projeter. Je voyais d’ici une raison de me changer les esprits et si cela pouvait passer par une bonne séance de cinéma je n’allais sûrement pas m’en plaindre. Dans tous les cas le soldat avait l’air très enthousiaste et notamment par le fait de s’installer dans une banlieue « riche ». Je ne pu m’empêcher de rire doucement et secouais désespérément la tête, cette dernière remarque me prouvait bien que je ne risquais pas de m’ennuyer.

Merci, j’ai hâte de pouvoir rendre tout ça plus concret. Et puis vivement que tu me fasses découvrir tout ça alors, il faut que j’ai besoin d’être de nouveau en phase avec la réalité même si ça paraît un peu paradoxal de comparer un film à la réalité… Songeais-je avant de hausser les épaules.

Il fallut ensuite que j’explique ma décision à Shae, cette dernière fut assez compréhensive même si je n’eus pas de mal à déceler un peu de déception dans son regard. En réalité je voulais que tout se passe au mieux pour elle, pour nous et je ne voulais pas abuser en m’éternisant chez elle alors que son copain était sur le point de rentrer. Je tâchais donc d’éloigner ces pensées pour me concentrer plutôt sur le gâteau que madame James venait de me servir et également sur la petite fille que Nath venait tout juste d’aller réveiller de sa sieste. Je devinais aisément qu’il s’agissait de sa gamine mais elle aussi avait beaucoup changé et je réalisais alors une fois de plus que je risquais d’être un peu troublé par le « nouveau » physique de mon propre fils. Quoiqu'il en soit l'enfant s'occupa de l'animation pour le restant de l'après-midi et nous pûmes achever ces retrouvailles sur une note positive, j'eus l'agréable impression de ne jamais les avoir quittés.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hello tout le monde [Tout le monde]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hello tout le monde [Tout le monde]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout est possible, tout est réalisable.. Haha
» Tout est beau, tout est rose. Tant que je l'impose.
» Tenter le tout pour le tout.
» Tout savoir sur les Sectes
» Pour ou contre dire la vérité à tout prix...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: