AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]   Jeu 24 Nov 2016 - 22:55

J’ouvris la porte de l’appartement et déposais mes affaires dans le hall avant de rejoindre le salon, moi qui rêvais de m’allonger sur celui-ci et de m’endormir devant un film c’était rapé : Hayley était allongée de tout son long sur notre sofa et regardais je ne sais qu’elle émission idiote. Je le saluais du bout des lèvres avant de rejoindre la cuisine où Phoebe se trouvait, je fixais aussitôt ma fiancée avec insistance en me demandant pourquoi sa cousine était toujours à la maison. Ça faisait presque un mois maintenant qu’Hayley vivait dans notre appartement et je n’en pouvais plus, j’avais été calme et accueillant, mais la cousine de Phoebe était insupportable au quotidien et j’avais envie de rentrer chez moi pour retrouver ma famille et me reposer, pas l’écouter se plaindre Ben encore et toujours. On avait compris il l’avait lâché, mais je commençais à comprendre pourquoi, qui aurait voulu sortir avec une gamine de vingt-six ans incapable de  vivre par elle-même ?

Enfin je comprenais qu’elle ait besoin de rebondir, mais passer trois semaines ici c’était trop et j’aurais préféré qu’elle la joue à la Shae et mette les voiles pour revenir une fois « calmée ». Je me retins de dire ça à voix haute tout en me doutant que la comparaison n’aurait pas plus à Phoebe, mais dans tous les cas je le pensais très fort. Je ne comprenais pas comment on pouvait avoir son âge et accepter de passer autant de temps dans l’appartement de sa cousine et de son copain sans se poser de questions. Et puis ce n’était pas comme si notre appartement était très spacieux, il était parfait pour nous trois, mais Hayley dormait sur le canapé, le matin il ne fallait pas faire de bruit quand on rentrait, et les soirs comme aujourd’hui où je rentrais tard de la caserne je ne pouvais même pas profiter de mon canapé parce que madame le monopolisait. Comme si son boulot à elle était aussi fatiguant que ça.

J’avais envie de retirer mon jean et de pouvoir trainer dans la maison en caleçon si ça me plaisait, mais je ne pouvais pas le faire parce qu’elle était là et qu’elle allait sortir tout un tas de remarques lubriques à mon sujet. Je poussais un soupire et tentais de me calmer tout en réalisant que je n’y arrivais pas, j’étais vraiment à bout de nerf et il était temps que Phoebe mette sa cousine à la porte. Qu’elle aille se trouver un appartement à elle, après tout elle gagnait plus de fric que moi et elle n’avait pas une famille à nourrir.

Ta cousine t’a dit quand est-ce qu’elle avait l’intention de quitter les lieux ? J’en ai ras le bol de la voir là, va falloir lui dire qu’elle ne peut pas rester là, qu’elle retourne chez sa mère ou qu’elle se loue un truc je m’en fiche, je ne la supporte plus affirmais-je d’un ton agacé sans prendre soin de baisser le ton étant donné que le volume de la télé était extrêmement fort alors que Rose était censée dormir, mais ça bien évidemment ça ne concernait pas madame.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]   Ven 25 Nov 2016 - 1:03


Je fronçais légèrement les sourcils en réalisant que je relisais bêtement la même information depuis presque trois minutes. Le fait est que j’avais beaucoup de mal à me concentrer sur mon boulot étant donné que le volume de la télévision ne devait pas être loin du maximum, j’étais étonnée que le boucan du salon n’ait pas déjà réveillé Rose d’ailleurs et surtout que les voisins ne soient pas déjà intervenus. En ce qui me concernait j’étais déjà allée demander plusieurs fois à Hayley de contrôler le son qui sortait des hauts parleurs sauf qu’elle n’avait pas l’air de saisir. Comme le fait qu’elle ne semblait pas vouloir comprendre qu’elle devait participer aux tâches ménagères durant le temps de son « séjour » chez nous : Nath et moi bossions déjà toute la journée, il était de plus en plus difficile pour nous de devoir passer après ma cousine à notre retour. Ceci dit, j’étais maintenant certaine que cette dernière ne devait pas vraiment s’occuper de l’entretien de son propre appartement lorsqu’elle vivait encore avec Ben, en effet celui-ci n’était vraiment pas à son image et je supposais que Ben était responsable de la propreté des lieux avant leur rupture.

Je posais aussitôt mon regard sur la petite brune qui contemplait la télévision avec imperturbabilité et secouais légèrement la tête en réalisant que je comprenais maintenant pourquoi Benjamin avait décidé de mettre un terme à leur histoire. Si Hayley se montrait aussi passive dans leur quotidien qu’elle ne l’était dans le nôtre, je voulais bien croire que la situation ait pu finir par ne plus être gérable. Enfin je ne souhaitais pas songer davantage à son cas, l’essentiel était qu’elle puisse se remettre de sa rupture et se trouver un autre endroit où vivre une fois qu’elle se sentirait mieux. Je fus donc sincèrement heureuse quand mon fiancé fut de retour à la maison, j’étais au moins certaine qu’il me changerait les idées… Enfin c’était ce que je croyais avant qu’il n’ouvre la bouche.

L’intéressé ne prit même pas la peine de venir m’embrasser puisqu’il préféra plutôt venir m’interroger directement à propos du départ d’Hayley, le tout sur un ton assez énervé. Il s’expliqua ensuite en m’informant qu’il n’en pouvait plus de la voir affalée dans notre canapé, c’est pourquoi il désirait que j’en parle avec elle et que je la pousse à retourner vivre chez sa mère ou à louer un nouvel appartement. Dans tous les cas il paraissait très agacé et je me doutais bien que si je ne me débarrassais pas d’Hayley, il s’en occuperait à ma place et étant donné son état d’exaspération je n’étais pas convaincu qu’il ait l’intention de faire dans la dentelle. Cependant je n’avais pas forcément prévu de mettre ma cousine à la porte, certes elle était un peu envahissante mais au-delà de ce détail elle n’était pas méchante et de bonne compagnie.

Qu’est-ce qu’elle a fait de si terrible pour que tu sois aussi catégorique à son sujet ? Lui demandais-je un peu perdue. Je sais qu’elle est envahissante et pas toujours facile à vivre au quotidien mais c’est provisoire, il lui faut un peu de temps pour se remettre de sa rupture et ensuite elle partira. L’informais-je en tâchant de paraître convaincante. Je me verrais difficilement mettre ma cousine à la porte en plus de ça… Conclus-je penaude.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]   Dim 27 Nov 2016 - 16:39

Je fixais Phoebe d’un air ahuri tandis qu’elle me demandait ce que sa cousine avait bien pu faire de « si terrible » pour que je m’énerve de la sorte. Je pouvais bien comprendre qu’elle soit mal à l’aise face à la situation étant donné qu’Hayley était sa cousine, mais celle-ci profitait bien trop de notre hospitalité, à aucun moment nous n’avions convenus qu’elle était censée rester aussi longtemps chez nous. De plus ce n’était pas comme si Hayley prévoyait de partir d’ici peu, elle était toujours dans l’optique de rester à squatter notre canapé jusqu’à je ne sais quoi, je me demandais d’ailleurs si elle n’attendait pas que Ben vienne la supplier de rentrer pour le faire et en attendant elle restait ici. Sauf que de toute évidence Ben ne reviendrait pas la chercher, et je comprenais très bien pourquoi. Je le félicitais d’avoir réussi à vivre avec une fille comme Hayley pendant tout ce temps, parce que pour ma part trois semaines avaient suffit à me faire réaliser à quel point elle pouvait être égoïste.

Je fus de nouveau estomaqué quand Phoebe remarqua que sa cousine avait beau être envahissante son séjour ici n’était que provisoire et qu’elle ne resterait pas ici indéfiniment. Enfin ! Ça faisait trois semaines qu’elle était là et je ne la voyais pas bouger un petit orteil quant au fait de partir et de se trouver un logement. Phoebe ajouta par la suite que quand bien même elle en aurait marre de sa cousine elle n’oserait pas la mettre à la porte. Je poussais un soupire et passais une main sur mon visage en songeant que cette situation était impensable.

Tu me poses vraiment la question ? Tu veux que je te liste toutes les raisons pour laquelle ta cousine est impossible à vivre ? Lâchais-je d’un ton désespéré. Ça va faire trois semaines qu’elle est ici Phoebe ! Ce n’est plus provisoire du tout, elle exagère, il faut qu’elle parte et ce n’est pas comme si je la voyais réfléchir à cette idée, elle n’en n’a rien à foutre, elle est très bien ici et tant qu’on ne dira rien elle ne bougera pas d’un pouce affirmais-je. Je peux comprendre, mais moi je n’ai aucun soucis à le faire, alors tu peux essayer de lui en parler gentiment, mais si tu ne veux pas je vais de suite lui dire qu’elle ne peut plus rester ici terminais-je sans quitter du regard Phoebe.

Je me doutais bien qu’aller confronter Hayley maintenant avec mon état d’énervement n’était pas la solution, mais j’étais sincèrement à bout et je me disais que la cousine de Phoebe ne méritait pas non plus ma bienveillance vu son comportement. Elle n’avait aucun scrupule à se comporter comme la pire invitée qu’il soit et je n’allais pas me gêner d’agir de la sorte à son encontre, même si je risquais de le regretter par la suite.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]   Dim 27 Nov 2016 - 22:48

Je fronçais légèrement les sourcils quand Nate prétendit que je me fichais de lui en faisant « semblant » de ne pas comprendre de quoi il voulait parler en mentionnant le comportement d’Hayley. Je m’empressais donc de secouer négativement la tête quand il me demanda si je souhaitais qu’il me répertorie toutes les frasques de ma cousine depuis son installation chez nous. Bon certes elle était parfois excessive mais je ne trouvais pas qu’elle soit « impossible à vivre ». Bon dans tous les cas j’étais la seule à le voir de cet œil puisque mon fiancé nota qu’elle squattait notre appartement depuis quelques semaines maintenant et il avait la sensation qu’elle n’avait pas forcément l’intention de déménager. Lui en tout cas voulait vraiment qu’elle s’en aille, il aurait préféré qu’elle se fasse la réflexion toute seule mais elle n’était vraisemblablement pas prête à se remettre en question sur le sujet. Je me retins de pousser un soupire quand il insista sur le fait que nous devions lui parler si nous voulions changer les choses.

Après quoi il m’assura qu’il comprenait que je n’ai pas forcément envie de prendre les devants et de demander à ma cousine de s’en aller mais il me rappela que lui n’aurait pas de problèmes à le faire. Il voulait donc que je m’en charge en utilisant la méthode douce et si je refusais, il n’hésiterait pas à la confronter sur le champ. Je le fusillais alors du regard tout en pensant que je détestais quand il me forçait la main de la sorte, pour l’instant il était le seul à se mettre dans des états pas possibles pour Hayley. D’accord elle abusait parfois mais il n’empêche que nous passions de bonnes soirées avec ma cousine et elle nous dépannait bien avec Rose lorsque nous terminions tous les deux trop tard le soir. La seule fois où je m’étais réellement sentie mal à l’aise avec la présence d’Hayley, c’était lorsqu’elle s’était mise à se balader en sous-vêtements un peu trop sexy devant mon petit-ami et j’étais bien consciente de l’impact que le corps de ma cousine pouvait bien avoir sur les hommes alors je lui avais simplement fait la remarque et depuis elle n’avait jamais recommencé, du moins pas en la présence de Nate.

J’ai vraiment horreur de ça quand tu me forces à faire quelque chose que je n’ai vraiment pas envie de faire, c’est injuste pour elle. Essayais-je de la défendre de nouveau. Tu étais bien content quand elle s’occupait de Rose pendant qu’on bossait. Certes elle n’est pas très coopérative en ce qui concerne les tâches ménagères mais en lui parlant je suis sûre qu’elle pourrait arranger le problème, regarde depuis que je lui ai parlé à propos de son petit défilé en petite tenue elle n’a pas réitéré. Elle comprend très bien les choses contrairement à ce que tu lui reproches. Ajoutais-je légèrement remontée. Je vais lui parler et lui conseiller de chercher un appartement mais je ne lui mettrais pas la pression, c’est ma cousine et je sais qu’elle ferait la même chose pour moi. Conclus-je en le fixant.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]   Dim 27 Nov 2016 - 23:20


Je levais les yeux au ciel quand Phoebe remarqua qu’elle détestait ma manière d’agir, visiblement le fait que je l’oblige à agir au risque de le faire par moi-même ne lui plaisait pas du tout. Oui enfin moi c’était le comportement de sa cousine qui ne me plaisait pas et que je devais supporter. Pour ce qui était de son inactivité chez nous Phoebe jugeait que j’étais trop dur étant donné qu’Hayley était bien là pour garder Rose quand nous ne pouvions pas le faire et que je n’avais rien dit à ce sujet. Et on faisait comment avant qu’Hayley débarque chez nous ? Ce n’était pas comme si son arrivée nous avait soulagée d’un point incroyable, qu’elle soit là ou non ne changeait pas grand chose du point de vue de la garde de Rose. Enfin visiblement pour Phoebe il suffisait d’en parler avec sa cousine, mais je ne voulais pas en parler ou qu’elle comprenne et arrange les choses ! Je voulais juste qu’elle parte se trouver un endroit à vivre pour elle.

Enfin dans tous les cas ma fiancée conclu en affirmant qu’elle allait lui en parler et lui suggérer de trouver un lieu à elle, mais qu’en tout cas elle ne lui mettrait pas la pression étant donné qu’elle était persuadée qu’Hayley ferait la même chose pour elle. Je fronçais les sourcils tout en songeant que Phoebe serait une invitée tout à fait différente que pouvait l’être Hayley. Dans tous les cas j’avais bien compris que ma fiancée s’en fichait un peu de ce que je pouvais dire et minimisait complètement le comportement de sa cousine, qui en soi était inacceptable.

C’est injuste pour elle ? Et ce n’est pas injuste pour moi de rentrer du boulot pour la retrouver avachie sur le canapé ou pour Rose qui doit dormir et supporter le son qu’elle met à fond, ou même pour toi qui te retrouve à bosser dans la cuisine pour être tranquille ? Lâchais-je choqué par ses propos. Je ne veux pas qu’elle arrange le problème je veux qu’elle s’en aille, elle ne peut pas rester indéfiniment ici en espérant que son mec la reprenne, il faut qu’elle apprenne à vivre par elle-même merde ajoutais-je agacé par les remarques de Phoebe. Oui elle ferait la même chose pour toi mais toi tu ne te comporterais pas comme elle, pas étonnant que son mec l’ait foutu à la porte terminais-je en tournant les talons pour aller attraper de quoi me faire un sandwich dans le frigo.

Je pouvais comprendre qu’Hayley soit mal, mais je cautionnais beaucoup moins le comportement qu’elle avait à la maison. Si encore elle avait été gentille et serviable je n’aurais pas osé la mettre à la porte, mais là j’en avais vraiment assez et je jugeais qu’elle méritait de se retrouver avec la vérité en face, parce que visiblement le fait que Ben l’a quitte n’avait pas suffit. Je déposais mon sandwich dans une assiette et mis les voiles vers notre chambre en me retenant de claquer la porte.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]   Lun 28 Nov 2016 - 0:13

Je passais mes mains sur mon visage quand Nate remarqua que le plus injuste dans cette histoire c’était de la retrouver allongée de tout son long dans le canapé presque tous les soirs mais aussi qu’elle mette le son de la télévision trop fort ou encore qu’elle m’empêcher de travailler tranquillement. Pour lui c’était toute ces choses qui étaient injustes et pas uniquement le fait de devoir foutre ma cousine dehors. Je me demandais bien comment j’allais pouvoir lui demander de mettre les voiles, elle était incapable de se faire cuire quelques pâtes alors comment assumerait-elle une vie en solitaire, sans personne pour l’aider dans ses tâches quotidiennes ? En tout cas mon copain était catégorique, il ne voulait pas juste qu’Hayley réajuste son comportement, il voulait vraiment la voir partir parce que selon lui, elle ne pouvait pas juste se contenter de rester chez nous en attendant que Ben ne se décide à venir la chercher, pour le peu qu’il accepte de le faire d’ailleurs.

Je poussais un soupire las quand il ajouta qu’elle ferait très certainement la même chose pour moi mais que contrairement à elle je n’adopterais pas un comportement aussi provocateur. Nath n’était finalement même pas étonné que son petit-ami ait décidé de se séparer d’elle. Au final je n’eus même pas le loisir de lui répondre qu’il se dépêcha de se préparer un sandwich pour aller s’enfermer dans notre chambre. Je ne pu m’empêcher de lever les yeux au ciel en pensant qu’il agissait vraiment comme un enfant parfois et pour le coup il ne valait pas mieux qu’Hayley et son attitude de gamine mais ça je ne pouvais bien évidemment pas le souligner à haute voix puisque j’allais encore m’attirer les foudres du grand méchant Taylor. Je pestais alors encore quelques secondes contre lui avant d’attraper mon téléphone pour demander un peu d’aide à Shae.

Ma sœur pensait cependant elle aussi qu’il serait plus judicieux de demander gentiment à Hayley de partir, elle constata que notre cousine ne risquait pas de prendre cette initiative par elle-même et était d’accord sur le fait que je ne pourrais pas la garder indéfiniment. Décidemment elle et Nath pourraient très bien se tenir la main à ce sujet mais je n’en étais pas moins contrariée par cette histoire et Hayley ne se doutait de rien du tout en plus de ça. Enfin dans tous les cas je n’avais pas beaucoup le choix, il fallait que je prenne mon courage à deux mains et que j’affronte ma cousine si je voulais que mon copain me lâche avec cette affaire, c’est donc ce que je m’empressais de faire après avoir répété un petit texte plusieurs fois dans ma tête.

Je m’allongeais donc sur le canapé aux côtés de ma cousine qui me laissa une place et fis mine de regarder la télé avec elle quelques minutes avant de lui demander si elle avait commencé ses recherches d’appartement. Cette dernière m’annonça que non sur un ton tout à fait nonchalant et affirma qu’elle ne savait pas trop par où commencer. Je hochais donc spontanément la tête avant de lui assurer avec un peu trop d’entrain que je pouvais lui donner un coup de main, cependant le ton de ma voix dû me trahir puisqu’Hayley me demanda calmement si je voulais qu’elle parte. Je me pinçais aussitôt les lèvres avant de me redresser tandis qu’elle m’m’imitait aussitôt. Il fallut donc que je lui explique délicatement qu’en effet, il était temps pour elle de se trouver son propre appartement.

Contre toute attente ma cousine sembla comprendre parfaitement et me demanda même si nous pouvions commencer les recherches dès demain. Je hochais donc la tête avant d’embrasser sa joue et de la remercier, en guise de réponse elle m’assura que j’aurais dû lui en parler plus tôt et termina par me souhaiter une bonne nuit. C’est donc le cœur beaucoup plus léger que je pu regagner ma chambre où Nath commençait déjà à s’assoupir malgré la télévision toujours allumée. Je me glissais à ses côtés et déposais délicatement mes lèvres sur son épaule

Elle est d’accord, on va commencer les recherches d’appartement dès demain. Lui assurais-je. Tu vois ça ne servait à rien de s’énerver, elle est plutôt compréhensive. Ajoutais-je avant d’embrasser sa joue.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]   Mar 29 Nov 2016 - 18:17

Je restais un long moment à ronchonner dans mon coin en pestant contre le volume de la télévision qui résonnait en boucle dans la chambre. Puis finalement le sommeil commença à apparaître et je m’endormis tranquillement sur le lit, enfin du moins je somnolais et pensais à toutes sortes de choses qui n’avaient vraiment pas de sens. Je me voyais revenir à la maison et retrouver Hayley sous forme de pieuvre et appuyer sur toutes sortes de choses pour faire du bruit. Elle ballottait Rose dans les airs d’une de ses tentacules et de l’autre ne faisait qu’augmenter le son de la télévision tout en faisant le foutoir dans la cuisine. Cette pensée qui s’apparentait à un rêve m’énervait extrêmement, j’entrouvris les yeux et me trouvais très énervé, et je m’apprêtais à me lever pour aller hurler sur Hayley quand j’aperçus Phoebe se glisser contre moi.

Ma fiancée m’informa que sa cousine était d’accord et qu’elles allaient commencer les recherches d’appartement dès demain, je me retins de soupirer qu’elle pouvait très bien le faire toute seule et qu’elle n’avait pas besoin de Phoebe, mais j’imaginais qu’il ne fallait pas trop en demander à mademoiselle la princesse. Ma fiancée semblait voir les choses de manière bénéfique et assura qu’il ne servait à rien de s’énerver parce que sa cousine pouvait être très compréhensive. Je me retins de lever les yeux au ciel tout en songeant que Phoebe était vraiment naïve, ou alors elle préférait se complaire dans une illusion de bonté chez toutes les personnes qu’elle connaissait.

Pour ma part je ne pensais pas qu’Hayley était compréhensive, mais qu’elle réalisait qu’elle avait assez profité de la situation et qu’elle n’en tirerait pas plus de bénéfices hormis le fait que j’hurle pour de bon pour la faire partir. Enfin si ça convenait à Phoebe de jouer les chercheuses d’appartement je n’allais pas la retenir, tant que je pouvais revenir chez moi tranquillement et sans avoir à supporter le bordel incessant de la cousine de ma fiancée.

Elle ne peut pas se chercher un appartement toute seule ? Marmonnais-je en passant mon bras autour des épaules de Phoebe. Très compréhensive oui, il n’empêche que si tu n’avais rien dit on y serait encore, faut toujours m’écouter ajoutais-je simplement.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]   Mar 29 Nov 2016 - 22:58

Je levais aussitôt les yeux au ciel quand Nate pointa du doigt le fait que j’allais aider ma cousine dans ses recherches d’appartement. Il était si agacé contre Hayley que toutes les excuses étaient bonnes pour l’accabler de reproches, pourtant je ne la trouvais vraiment pas si terrible. J’étais peut-être trop gentille ou trop tolérante avec elle mais elle ne me dérangeait vraiment pas. Cependant je n’avais pas d’autres choix que de la pousser vers la porte, il fallait qu’elle se trouve un autre endroit où vivre si je voulais que mon copain n’attrape pas trop de cheveux blancs avant notre mariage. Plus sérieusement j’étais vraiment triste que les choses ne se soient pas passées comme prévues, moi qui imaginais une cohabitation sympa avec deux personnes que j’aimais et bien je m’étais surtout bien trompée parce que Nath ne garderait pas du tout un bon souvenir de cette période et j’en étais désolée.

Il lâcha ensuite sur un ton qui ressemblait plutôt à de l’ironie que Hayley était effectivement une fille compréhensive. Je lâchais un énième soupire et l’écoutais enchainer tandis qu’il m’assura que lui parler avait été nécessaire. Il était persuadé que la situation n’aurait jamais évoluée si je ne l’avais pas écouté. Je me détachais aussitôt de son étreinte et m’adossais au mur derrière notre lit avant de croiser les bras sur ma poitrine, comme pour qu’il comprenne que j’étais mécontente. Ces remarques étaient déplacées, il savait parfaitement que j’avais mis ma cousine dehors pour qu’il puisse retrouver sa petite vie tranquille et lui ne faisait que la critiquer. Je n’avais même pas eu droit à un malheureux merci alors que j’avais foutu Hayley à la porte pour le satisfaire.

Ne sois pas médisant, c’est moi qui ai proposé de lui donner un coup de main. Tous les prétextes sont bons pour lui reprocher des choses à ce que je vois. Notais-je. Tu pourrais au moins me remercier, je me suis forcée à lui parler pour toi. Si je ne t’avais pas écouté, elle ne serait pas obligée de chercher un appartement aussi rapidement. Ajoutais-je en me redressant pour enfiler ma nuisette.

Je me changeais ensuite rapidement et balançais mes vêtements vrac dans l’armoire avant de me mettre au lit pour de bon. J’étais un peu fâchée contre Nathanaël maintenant, je ne le reconnaissais pas tellement dans son comportement de ce soir. Je savais bien qu’Hayley avait abusé, que son mode de vie ne convenait pas du tout à mon copain mais je ne voyais pas de raisons pour péter les plombs comme il l’avait fait. Ce n’était pas non plus un monstre… En tout cas cette soirée m’avait beaucoup déçue, j’allais devoir dire Adieu à la présence de ma cousine et ça me rendait vraiment triste parce que contrairement à mon fiancé, je ne la trouvais pas désagréable.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]   Lun 5 Déc 2016 - 22:04



Visiblement Phoebe n’était pas prête pour plaisanter au sujet de sa cousine, je ne comprenais pas trop pourquoi elle cherchait à la défendre à ce point alors que j’étais persuadé qu’au fond elle trouvait le comportement d’Hayley aussi déplacé que moi. Mais j’avais bien compris que critiquer la famille de ma fiancée n’était pas une bonne idée et qu’elle était incapable d’être objective quand on touchait à ce point sensible. C’est pourquoi je la laissais me faire la morale sans rien dire, je ne voulais pas repartir sur une dispute qui n’aurait pas de sens et même si j’étais fâché de la voir prendre la défense de sa cousine au lieu de la mienne, je me disais que cette dernière allait quand même quitter notre appartement et c’est ce que je désirais au départ.

Dans tous les cas je trouvais les propos de Phoebe complètement idiots, je ne voyais pas en quoi j’avais à la remercier étant donné que je ne l’avais forcé en rien et j’avais même proposé d’aller lui parler, ce que j’aurais fait très volontairement. Au contraire je m’étais retenu pour ne pas la vexer et ne pas instaurer en froid entre elle et Hayley, alors je ne voyais pas trop en quoi c’était elle qu’il fallait remercier. Je me contentais donc de faire la moue et de secouer la tête d’un air dépassé avant de retirer mon tee-shirt et le balancer sur le sol, je me retournais dans le lit et me couchais à mon tour tout en songeant que cette histoire était incroyable.

Je savais bien à quel point sa famille pouvait être importante pour elle, mais je jugeais qu’être aveugle à ce point face aux comportements de sa cousine était idiot, voir blessant. Elle ne pensait même pas à Rose qui devait avoir du mal à dormir parce qu’Hayley mettait la télé à fond jusqu’ à pas d’heure, ou bien quand monopolisait la salle de bain de sorte que l’on devait reporter le bain de Rose jusqu’à ce que madame quitte les lieux. Dans tous les cas je n’avais pas l’intention de m’excuser de quoique ce soit, Hayley allait mettre les voiles et je n’allais pas pleurer face à cette idée, il était grand temps qu’elle se prenne en main et que sa famille arrête de la traiter comme un bébé. La materner de la sorte ne lui servait à rien et la preuve elle venait de se faire larguer par son mec parce qu’elle était égoïste, tout ça était de leur faute il ne fallait pas s’en étonner, songeais-je agacé en cherchant à trouver le sommeil.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hayley mise à la porte : 2nd round [Phoebe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile
» mise a jour de la beta test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: