AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rupture bis [Jai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Rupture bis [Jai]   Sam 12 Nov 2016 - 2:18


Je glissais mon bras autour de celui de Jai et me mis à rire joyeusement quand il me raconta son altercation avec son frère quand il avait surpris ce dernier avec une fille dans sa chambre. Visiblement son frère avait moyennement apprécié qu’il se ramène alors qu’il était sur le point de conclure, et Jai quant à lui jugeait que Jacob ferait mieux de se concentrer sur son entrée à l’université qu’aux filles. J’hochais la tête étant donné que j’étais plutôt d’accord sur ce point, après tout nus avions vraiment eu du mal à lui obtenir un entretien dans son université et il aurait mieux fait de se préparer à son oral plutôt qu’à fricoter avec une fille. Enfin après tout ça aurait pu l’aider à se détendre, mais ce n’était pas trop le moment de s’attacher à une nana alors qu’il avait comme objectif de déménager à l’autre bout du pays d’ici le mois de juillet. Je baissais aussitôt le regard en songeant à ma propre situation, à vrai dire j’étais en train de faire la même chose.

J’avais enfin décidé de rentrer à New-York, après tout ma période de travail ici touchait à sa fin et Phoebe n’allait pas tarder à épouser Nath, sans compter sur Noah qui était bien partie pour gagner sa fichue compétition de F1. Je voulais être là pour tous ces évènements, ils me manquaient vraiment et c’était difficile de passer tout ce temps sans eux. Je glissais ma clef dans la fente de la porte tout en me demandant comment j’étais censée l’annoncer à Jai, je ne savais pas trop ce qu’il allait en penser et sa réaction me faisait peur. J’étais toujours incapable de me situer dans notre relation et je vouais peut-être en discuter avec lui, enfin j’espérais qu’il allait me dire que ce n’était pas grave et qu’on pouvait rester amis, ça m’arrangerait grandement.

Tu veux que je te serve quelque chose ? L’interrogeais-je en passant dans la cuisine avant de le rejoindre dans le salon. Je voulais te parler de quelque chose assurais-je avant de m’asseoir à côté de lui sur le canapé et de glisser ma main sur son bras. Mon contrat de travail à l’hôpital prend fin le mois prochain et ma soeur va se marier cet été… Enfin, je pense qu’il est temps pour Mae et moi de rentrer à New-York ajoutais-je sans le quitter du regard. Mais comme Jacob a de grandes chances d’aller à Colombia on pourrait se revoir à cette occasion, enfin on pourrait aller visiter le campus ensemble et je vous montrerai quelques coins sympas dans New-York, et s’il a besoin de quelqu’un chez qui aller manger le week-end je serais ravie de l’accueillir affirmais-je en esquissant un sourire.



__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: Rupture bis [Jai]   Sam 12 Nov 2016 - 3:20


Je déclinais la proposition de Shae lorsque cette dernière me proposa quelque chose à boire tout en pensant que je n’allais pas devoir m’attarder trop longtemps étant donné que j’allais devoir aller m’entraîner pour le combat de ce weekend. Enfin j’allais visiblement devoir repousser un peu mes projets puisque mon amie venait tout juste de revenir dans le salon en m’annonçant qu’elle devait me parler. Je fronçais légèrement les sourcils face à son air sérieux et fixais sa main quelques secondes avant de replonger mon regard dans le sien pour l’encourager à parler. Je n’aimais vraiment pas le suspens alors pour le coup j’étais curieux de savoir ce que la blondinette pouvait bien avoir à m’annoncer de si important. Enfin en réalité j’aurais sans doute mieux fait de ne pas être pressé étant donné l’importance de la révélation qui m’attendait réellement.

En effet, Shae m’informa que son contrat de travail à l’hôpital prendrait fin dans peu de temps. Elle ajouta que sa sœur était sur le point d’épouser son mec et laissa ses deux phrases en suspend quelques secondes avant d’enchaîner pour m’annoncer cette fois qu’elle avait l’intention de rendrait à New-York. Je fronçais aussitôt les sourcils tout en comprenant soudainement où tout ça allait nous mener. Elle me laissait tomber, je me doutais un peu que ce jour arriverait tôt ou tard et qu’elle souhaiterait rentrer chez elle mais pas maintenant. Je ne comprenais plus du tout ce qu’elle avait attendu de moi pendant tout ce temps, au départ j’avais juste été bon à assouvir ses besoins sexuels mais ensuite j’avais eu la sensation que notre relation prenait une autre tournure. Visiblement j’avais été trop naïf et je m’étais attaché trop vite à cette fille, elle allait quitter la Californie et j’allais me retrouver comme un con.

Shae ne s’arrêta cependant pas là et m’affirma que nous pourrions toujours nous voir lorsque j’irais rendre visite à Jacob qui étudierait certainement à Colombia lors de la prochaine rentrée. Elle me proposa même de nous voir à l’occasion de la visite du campus et de nous servir de guide pour nous faire découvrir les coins à visiter de New-York. J’avais l’impression qu’elle se foutait totalement de ma gueule, alors quoi j’étais juste bon à lui tenir compagnie de temps à autre ? Je me sentais vraiment idiot pour le coup, je m’étais laisser aller avec elle, je lui avais fait confiance et aujourd’hui elle décidait de me quitter sans scrupules ou pas assez du moins.

Quoi ? C’est comme ça que tu me l’annonce ? Lui demandais-je incrédule. Alors je n’ai vraiment pas compté à tes yeux pendant tout ce temps ? Je suis juste le bon copain que tu seras contente de voir à l’occasion ? Parce que si c’est le cas je me sens con de t’avoir suivie comme un gentil toutou sans jamais broncher. Tu devais être bien contente d’avoir quelqu’un pour ne pas te sentir toute seule mais maintenant que tu as l’intention d’aller retrouver ta famille tu n’as plus besoin de moi, c’est censé après tout. En revanche j’ai vraiment l’impression que tu m’as pris pour un bel imbécile. Lâchais-je en m’éloignant d’elle.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Rupture bis [Jai]   Sam 12 Nov 2016 - 17:03

Sans trop que je comprenne la réaction de Jai celui-ci s’éloigna de moi en me demandant si c’était la manière que j’avais choisi pour lui annoncer mon départ. Je restais un moment interdite en essayant de comprendre ce qu’il voulait dire par là, qu’est-ce qu’il attendait de moi ? Je ne voyais pas d’autres manières de lui annoncer mon départ, je n’avais pas encore de date fixée après tout et je n’avais toujours pas commencé à ranger mes affaires, alors je ne comprenais pas pourquoi il s’énervait de la sorte. Mais les choses prirent une autre tournure quand il me demanda s’il n’avait pas compté pour moi durant toute cette période, mon coeur s’arrêta soudainement tout en réalisant ce qu’il voulait dire par là. Merde. Il avait l’impression d’être le bon copain qui m’avait tenu compagnie pendant tout ce temps pour pas que je me sente seule et que maintenant je retournais voir ma famille en le laissant en plan.

Mais à quoi est-ce qu’il s’attendait à la fin ? Je n’allais pas rester indéfiniment ici et il le savait très bien, ce n’était pas mon chez moi ici, j’avais une famille que j’avais complètement abandonnée et je ne pouvais pas rester cachée toute ma vie. Je ne lui avais jamais rien demandé, je ne lui avais pas demandé de s’attacher à moi ou de rester avec moi, c’était injuste de sa part de m’en vouloir de la sorte ! Dès le début j’avais été très claire sur ce que serait notre relation, et il savait très bien où j’en étais dans ma vie, alors il n’avait pas à réagir de la sorte, ça n’avait aucun sens.

Comment tu voulais que je te le dise ? Remarquais-je incrédule. Tu savais très bien que j’allais repartir à un moment ou à un autre, ma vie n’est pas ici, toute ma famille est à New-York, ma soeur va se marier, mon frère va sûrement gagner sa stupide compétition, je dois être avec eux pour tout ça. Et puis c’est aussi la famille de Mae je l’en ai privé pendant tout ce temps, sans compter sur le fait que je ne vais plus avoir de boulot d’ici peu, qu’est-ce que tu voudrais que je fasse ? Continuais-je sans comprendre. Arrête, je ne t’ai jamais demandé d’être mon petit toutou ou de rester avec moi, je pensais que tu étais d’accord avec tout ça ! Si tu voulais qu’on arrête ou si tu en avais assez d’être avec moi il fallait me le dire je t’aurais laissé remarquais-je complètement perdue. Enfin qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Qu’on pourra continuer de la sorte alors que je serai à New-York ? Terminais-je sur le même ton.

J’étais complètement perdue et j’avais du mal à comprendre pourquoi il réagissait de la sorte, et pourtant j’avais la vague sensation que tout ça était plutôt logique. Comme s’il y avait quelque chose que je savais depuis longtemps et que je n’avais jamais essayé de comprendre ou bien même de remarquer. Cette discussion prenait une tournure qui m’inquiétait réellement.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: Rupture bis [Jai]   Sam 12 Nov 2016 - 19:09

Je ne pu m’empêcher de rire jaune quand Shae me rappela que j’étais parfaitement au courant qu’elle serait susceptible de rentrer chez elle à un moment donné. Elle insista une nouvelle fois sur le fait que sa sœur allait se marier, que son frère était sur le point de remporter je ne sais quelle compétition et visiblement elle était censée être là pour eux. Selon moi il était un peu tard pour songer à sa famille après autant de temps passé sans les voir, elle ne leur avait pas rendue une seule visite depuis qu’elle vivait à San Francisco, du moins pas à ma connaissance alors pourquoi maintenant ? J’avais l’impression qu’elle souhaitait soudainement précipiter son départ pour je ne sais quelle raison, si ce n’est pour s’éloigner de moi. Elle en vint alors à me demander ce qu’elle était censée faire d’autre maintenant que son contrat arrivait à expiration. Je la fixais avec de grands yeux éberlués et passais mes mains sur mon visage.

La chirurgienne enchaîna en m’assurant qu’elle n’avait jamais exigé de moi que je devienne son chien, certes mais en tout cas je le ressentais comme ça maintenant et contrairement à ce qu’elle imaginait je n’avais jamais été d’accord avec le fait d’être jeté comme un malpropre lorsque madame aurait décidé que sa vie en Californie ne lui convenait pas. Pourquoi toujours prendre la fuite ? Après la mort de son mari elle avait déménagé, maintenant qu’elle avait rencontré quelqu’un d’autre avec qui les choses semblaient pourtant bien fonctionner, elle décidait de rentrer chez elle. J’avais beaucoup de mal à comprendre ses choix et une fois de plus je me sentais démuni face à la situation, le fait est que je ne voulais pas qu’elle s’en aille. Dans tous les cas j’aurais selon elle dû l’informer que j’en avais assez de nous deux, si je l’avais fait elle serait partie et m’aurais fichu la paix, enfin finalement c’était un peu ce qu’elle s’apprêtait à faire.

Ça fait longtemps que tu vis ici maintenant, pourquoi maintenant ? Pourquoi ne pas juste assister au mariage de ta sœur, féliciter ton frère et revenir trouver un job ici ? C’est moi le problème ? Parce que clairement il semblerait que ta vie de New-Yorkaise ne te convenait plus. Notais-je avec incertitude. Je n’ai jamais voulu qu’on arrête ! Je tiens vraiment à toi, je pensais qu’on était bien tous les deux mais tu n’as pas l’air du même avis et j’ai l’impression que tu en as profité, je me sens tellement con. Pestais-je en serrant nerveusement les poings. Au début on se voyait pour le sexe, maintenant ce n’est plus le cas, tu m’as laissé rencontrer ton fils, tu m’as parlé de ta vie, je t’ai parlé de la mienne. Ne me dis pas que tout ça n’a pas d’importance, à quoi est-ce que ça a servi Shae ? Dis-moi à la fin ! Finis-je par l’interroger un peu plus fort que je ne l’aurais voulu.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Rupture bis [Jai]   Dim 13 Nov 2016 - 0:17

Jai s’empressa de remarquer que ça faisait longtemps que j’étais ici alors il ne comprenait pas pourquoi soudainement j’avais besoin de retourner à New-York, selon lui je pouvais très bien aller au mariage de ma soeur et puis revenir chercher du boulot à San Francisco. Il me demanda ensuite s’il était le problème, je secouais la tête d’un air désespéré tout en songeant qu’il allait trop loin, ce qui fut confirmer quand il affirma que ma vie là-bas ne me convenait plus. Je lui lançais un regard noir tout en songeant qu’il n’avait rien compris, non ma vie ne me convenait plus que ce soit à New-York ou ici. Il poursuivit en affirmant qu’il n’avait jamais voulu que ça s’arrête entre nous et qu’il tenait vraiment à moi, alors là je ne comprenais plus rien ! Il me reprochait de lui avoir fait perdre son temps mais il ne voulait quand même pas me laisser, je restais estomaquée quand il affirma qu’il avait la sensation que j’avais profité de le situation.

La discussion dévia sur l’historique de notre relation, selon lui nous n’avions plus rien de simples amants et pour lui il y avait autre chose entre nous, parce qu’il avait rencontré Mae, que je lui avais parlé d’Aaron et qu’il m’avait parlé de lui. Jai voulait savoir à quoi il m’avait « servit », je lui lançais un regard complètement perdu en me demandant ce qu’il voulait dire par toutes ces choses, qu’est-ce qu’il attendait de moi ? Pourquoi pensait-il que je pouvais lui offrir quoique ce soit ?

Ça fait plus d’un an que je n’ai pas vu ma famille Jai, ils me manquent. J’ai une maison là-bas, je n’avais jamais prévu de rester ici, et je n’ai plus de boulot, qui va payer mon loyer, toi ? Remarquais-je nerveusement. Profité de quoi ? Je ne comprends rien à ce que tu me racontes Jai, on n’a jamais parlé de quoique ce soit entre nous deux ! Je pensais que tout était clair pour toi, je ne voulais pas te faire du mal ou quoique ce soit marmonnais-je complètement perdue. Pourquoi tu t’es attaché à moi ? Je n’ai rien à t’offrir, tu perds ton temps avec moi, je ne pourrais jamais te donner ce que tu veux. Si j’avais su que tu pensais de la sorte j’aurais arrêté tentais-je de me convaincre sans le quitter du regard. Bien sûr que oui ça a de l’importance ! Je… S’il te plait… J’avais promis de n’aimer que lui, c’était censé être lui l’homme de ma vie lâchais-je sans trop comprendre ce qui se passait.

J’avais perdu le fil des évènements, j’étais complètement bouleversée par notre conversation et je ne comprenais même pas pourquoi. Je voulais tout simplement qu’on arrête de parler de tout ça, je ne voulais pas en discuter, toutes ces choses étaient derrière moi à présent.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: Rupture bis [Jai]   Dim 13 Nov 2016 - 2:32

Je me pinçais les lèvres nerveusement quand Shae m’informa qu’elle n’avait pas vu les membres de sa famille depuis près de douze mois et que tout ça commençait à lui peser. En plus de ça, elle possédait toujours une maison à New-York et de toute manière elle n’avait jamais envisagé de s’installer définitivement ici. De toute manière elle n’avait jamais rien envisagé entre elle et moi, elle ne voulait pas me blesser mais visiblement m’être attaché à elle de la sorte avait été une erreur dans la mesure où elle n’avait « rien à m’offrir ». Elle était incapable de me donner ce que je désirais et de faire évoluer notre relation comme je l’imaginais. Une fois de plus je me sentais terriblement stupide, d’un côté je m’étais toujours convaincu que Shae se désintéresser totalement de ma personne étant donné qu’elle continuait de penser nuit et jour à son défunt mari mais de l’autre j’avais toujours gardé espoir et j’avais visiblement eu tort de m’investir à ce point, surtout que je me faisais complètement ridiculisé maintenant.

La suite de ses paroles me laissa néanmoins un peu perplexe, elle m’assura que tout ce qui s’était passé entre nous avait eu de l’importance mais elle termina par m’implorer de ne pas insister à cause de la promesse qu’elle avait faite. Visiblement elle n’était censée aimer que « lui », il devait être l’homme de sa vie. Une fois de plus je sentis mon sang pulser dans mes veines. Il fallait vraiment qu’elle arrête de tout faire tourner autour de ce type, d’accord leur histoire était très tragique et je comprenais sa tristesse mais elle ne pouvait pas évoluer dans sa propre vie tant qu’elle penserait toujours autant au soldat. Si ce mec avait un minimum de compréhension lorsqu’il était encore vie, il aurait sûrement accepté que sa femme refasse sa vie plutôt que de passer le restant de ses jours toute seule.

Il est mort Shae ! S’il était vraiment amoureux de toi il comprendrait que tu penses à refaire refaire ta vie, qu’est-ce que tu comptes faire ? Passer le restant de ton existence à pleurer sa perte en attendant de le retrouver dans l’au-delà ? Ce n’est pas ça la vraie vie, surtout que tu sais que des personnes bien vivantes sont dingues de toi et donneraient beaucoup pour te rendre heureuse, du moins c’était ce que je voulais. Lâchais-je. Mais tu as raison, j’arrête de perdre mon temps avec toi, c’était idiot d’insister et j’ai été encore plus idiot en imaginant que tu finirais par t’attacher à notre relation à ton tour. Ajoutais-je très remonté. Je te laisse, j’espère que tu trouveras le bonheur à New-York. Conclus-je avant de tourner les talons pour m’échapper de cet endroit au plus vite.

Il fallait vraiment que je tourne la page maintenant que j’étais sorti de là, la bonne nouvelle c’était qu’elle retournait vivre dans son ancienne vie alors je n’aurais plus jamais l’occasion de la croiser. La mauvaise était que je venais de perdre une femme exceptionnelle avec qui je me voyais bien vivre, malheureusement je ne me voyais pas vivre dans l’ombre d’un homme mort et Shae ne voulait même pas me donner ce rôle de « remplaçant » de toute manière alors je n’avais plus de temps à perdre ici, j’avais même eu tort de m’attarder à ses côtés parce que je m’en mordais drôlement les doigts à présent.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Rupture bis [Jai]   Dim 13 Nov 2016 - 11:25

Je restais complètement interdite quand Jai me balança qu’Aaron était mort, ce n’était pas tant le fait qu’il me le dise mais plutôt le ton employé, j’avais la sensation de me prendre une violente claque. Jai était persuadé que si Aaron avait vraiment été amoureux de moi il aurait accepté que je refasse ma vie avec un autre, selon lui je ne pouvais pas passer le restant de mes jours à me morfondre de la sorte, parce qu’il n’y aurait pas de chute. Je baissais le regard tout en sentant mes yeux se remplir de larmes, pourquoi est-ce qu’il me disait tout ça ? Il n’en savait rien après tout, il ne connaissait pas Aaron et ça se trouvait il m’en aurait voulu si j’avais agit de la sorte. Jai ajouta alors que ce que je faisais ne correspondait pas à la vraie vie et qu’il y avait des personnes bien vivantes qui étaient prêtes à me rendre heureuse parce qu’ils étaient dingues de moi. Je relevais le regard vers Jai tout en me sentant incroyablement coupable, qu’est-ce que j’avais encore fait et qu’est-ce que j’étais censée faire ?

Et puis Jai mit fin à ce je ne sais quoi qu’était notre relation, je me redressais brusquement tandis qu’il affirmait que qu’il allait arrêter de « perdre » son temps avec moi notamment parce que je n’étais pas prête à m’attacher à notre relation. Puis il me salua ou je ne sais pas quoi et décida de mettre les voiles, je restais sans bouger un instant avant de marcher précipitamment derrière lui mais au moment où j’arrivais dans le hall il claquait la porte. Je fixais la porte fermée un moment avant de taper nerveusement en sentant la colère en moi. J’attrapais la poignée de la porte et m’effondrais aussitôt en ressentant de nouveaux trop d’émotions.

J’étais de nouveau seule, j’étais persuadée que m’éloigner de Jai ne me ferait rien, mais à ce moment précis je me sentais complètement effondrée. Je sentais de nouveau l’angoisse m’envahir, pourquoi est-ce qu’il fallait que tout soit aussi compliqué ? Ma vie avait pris une tournure qui relevait de l’impensable, je n’avais jamais imaginé en arrivant là à un moment donné dans ma vie, ce n’était pas censé se passer comme ça. J’étais censée vieillir avec Aaron, il n’y aurait jamais eu de Jai ou de stupide deuil à surmonter, et personne pour ne pas comprendre ce que je vivais. Est-ce que c’était si compliqué que ça à entendre que je l’aimais encore et à quel point sa mort pouvait être douloureuse ? Pourquoi personne ne comprenait ce que je vivais ?

Je restais un long moment à m’apitoyer sur mon sort à moitié avachit contre la porte d’entrée, puis je me rappelais que je devais récupérer Mae chez son copain, je séchais maladroitement mes larmes et pris mes affaires avant de quitter les lieux pour aller chercher mon fils et fait de nouveau comme si de rien n’était.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rupture bis [Jai]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rupture bis [Jai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre de rupture [PV Kelsey Lorgan - Samaël Smith]
» Rupture de fiançailles
» Une lettre de rupture... [Pv Darren - Samaël]
» Je ne voterai ni Manigat ni Martelly
» Aire d'entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: