AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La rencontre liée au hasard de la vie [Jai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: La rencontre liée au hasard de la vie [Jai]   Mar 4 Oct 2016 - 23:11


J’attrapais mon téléphone et m’agenouillais devant Mae pour le prendre en photo dans son petit kimono, mon fils esquissa un grand sourire visiblement très habitué à ce que je l’immortalise avec mon appareil. Je me mis à sourire en constatant à quel point il était craquant dans son petit habit, je me précipitais pour le saisir dans mes bras une fois que j’eus rangé mon téléphone et embrassais son petit visage avant de lui assurer qu’il était le judoka le plus mignon de la planète. Mae s’exclama aussitôt et me demanda si pour ça il avait le droit à une barbapapa, je lui lançais un regard septique tout en songeant qu’il était bien trop malicieux et surtout très au courant du fait que j’étais incapable de lui refuser quoique ce soit, surtout avec sa petite bouille. Je capitulais donc et lui retirais le haut de son kimono pour lui enfiler son tee-shirt de peur qu’il ne le salisse avec le sucre ou je ne sais quoi d’autant plus que j’étais très nulle pour faire des machines.

Mae me tendit sa petite main que je saisis aussitôt et nous partîmes tous les deux en direction du marchant de sucreries, il avait son petit camion posté non loin de nous et une petite queue attendait patiemment devant. Mon fils décida alors de me raconter tout un tas d’histoires au sujet du judo et du petit numéro qu’il devait effectuer plus tard avec son groupe du lundi. Je me mis à rire en imaginant sa petite tête renfrognée quand il se laissait tomber sur ses copains pour les délivrer du chat. A vrai dire je n’avais jamais pu assister à un des cours de Mae, c’était en général la nourrice qui l’emmenait et le récupérais avant de le déposer à la maison.

Ce fut enfin notre tour de passer commande et Mae s’empressa de saisir son bien tandis que je payais le jeune-homme. Je saisis Mae dans mes bras et décidais de m’élancer en direction du petit espace qui était installé pour accueillir l’équipe « poussin » à laquelle appartenait mon fils. Après qu’il eut engloutit deux bouchées de sa barpapa le professeur les appela tous et je laissais mon fils rejoindre les tatamis sans cesser de sourire et de lui faire des signes de la main. Je me sentis de nouveau fondre quand il s’agenouilla sur le sol pour saluer son professeur avec respect, bon la plupart des autres gamins courraient dans tous les sens, mais au moins le mien était assis bien sagement. Mon petit coeur de maman se gonfla de fierté et je ne quittais pas des yeux mon fils jusqu’à ce que du mouvement sur ma droite attire mon regard.

J’aperçus alors Jai qui s’avançait dans ma direction, je le fixais sans trop comprendre ce qu’il faisait là avant de le saluer à demi mot quand il s’arrêta face à moi. Merde je n’aurais pas pensé rencontrer le boxeur en ces lieux, notamment un dimanche après-midi que j’avais prévu de passer en compagnie de mon fils. Jai ne semblait lui pas très bouleversé par les évènements et me demanda lequel des marmots était le mien.

Qu’est-ce que tu fais ici ? L’interrogeais-je interdite. Ne me dis pas que quand tu dis faire de la boxe c’est avec des marmots de quatorze ans ajoutais-je en récupérant un peu d’aplomb.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: La rencontre liée au hasard de la vie [Jai]   Mer 5 Oct 2016 - 0:41


J’esquissais un sourire lorsque mon frère me remercia d’être venu soutenir son gamin, il s’empressa d’ajouter qu’il m’était surtout redevable étant donné que j’avais accepté de l’accompagner aujourd’hui. Il craignait en effet de passer une très longue après-midi et je devais avouer que j’appréhendais un peu les prochaines heures également. J’adorais mon petit neveu mais les rassemblements de marmots dans le genre de celui-là me donnaient le tournis, je n’étais pas trop à l’aise parmi eux et mon frère semblait étonnamment dans le même état que moi. En général c’était plutôt sa femme qui s’occupait des activités extra-scolaire mais malheureusement elle n’avait pas pu assister au spectacle de son gamin étant donné qu’elle était coincée au boulot. Du coup nous n’avions pas le choix que de nous coltiner le sale boulot à sa place, enfin non j’étais mauvais, ça n’était pas non plus horrible à ce point mais j’avais quand même hâte que ça se termine histoire que l’on puisse rentrer et fêter ça autour de l’apéritif.

Cette pensée me motiva suffisamment pour que j’accepte mon triste sort et tandis que je faisais un peu le détail de la foule mon regard se posa sur une silhouette qui ne m’était pas inconnue du tout. Finalement cette après-midi ne serait peut-être pas aussi pénible que ce que j’avais imaginé, pensais-je en souriant comme un idiot. Mon frère me demanda aussitôt à quoi je songeais pour paraître soudainement aussi heureux et je me fis un malin plaisir à lui raconter la situation, ce dernier se renfrogna cependant en me reprochant de l’abandonner avant même que j’ai fait un pas. Enfin il n’avait pas tort, j’allais devoir le quitter quelques minutes, je ne pouvais pas laisser filer une telle occasion après tout. Le père de mon neveu me prévint aussitôt après que je n’avais pas intérêt d’aller me planquer dans un coin avec elle, je ne pu m’empêcher de lever les yeux au ciel tandis que je m’éloignais et me postais aux côtés d’une Shae bien attentive.

J’interrogeais la blondinette sur l’identité de son fameux petit garçon mais sa réponse ne fut pas aussi chaleureuse que ma question. Elle me demanda ce que je faisais dans les parages, le tout avec une légère tension dans la voix. Shae s’empressa tout naturellement de me demander par la suite si je boxais des gamins de quatorze ans dans mon quotidien. Sa remarque m’amuse et je fus également soulagé de l’entendre plaisanter puis observais avec attention le tatami sur lequel s’agitaient un bon nombre de gosses surexcités.

Quel accueil chaleureux ! Constatais-je sur le ton de la rigolade. Je suis là pour mon petit neveu. J’ignorais que ton fils faisait du judo, il est dans quel club ? M’intéressais-je. Et non rassure-toi, des gosses de quatorze n’auraient pas été capables de me détruire l’arcade sourcilière comme les brutes avec qui je me bats l'ont fait. Conclus-je avec amusement.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: La rencontre liée au hasard de la vie [Jai]   Mer 5 Oct 2016 - 11:23

Je plissais légèrement le regard quand Jai constata mon accueil très peu chaleureux à son sujet, oui bon il est vrai que j’avais peut-être été un peu agressive, mais je ne m’attendais vraiment pas à le voir ici. J’essayais donc de me détendre tandis que Jai m’informait qu’il était là pour venir voir son neveu, décidément il avait une famille très nombreuse, songeais-je alors qu’il s’étonnait de savoir que mon fils faisait du judo. J’haussais les épaules tout en songeant que c’était un sport comme un autre, j’aimais l’idée du respect qui était inculqué par ce sport et aussi de savoir se défendre par soi-même. Je passais trop de temps à m’inquiéter qu’il arrive quelque chose à Mae, il était tellement doux et calme que je craignais que d’autres enfants profitent de sa personne, alors je m’étais dit que le judo lui permettrait d’apprendre à s’imposer tout en inculquant le respect. Bon bien évidement pour le moment il faisait tout simplement des roulades sur le tatami, mais au moins ça lui faisait une activité extra scolaire.

Il ne fallut que quelques minutes à Jai pour reprendre l’humour en affirmant qu’aucun gosse de quatorze ans n’auraient pu lui « détruire » son arcade comme ça avait été le cas avec les « brutes » contre qui il se battait d’ordinaire. Je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire en coin face à ses paroles, il était toujours en train de se vanter d’une manière ou d’une autre, certes ça me faisait bien rire, mais je me demandais aussi pourquoi il avait besoin d’agir de la sorte.

Désolée, je suis étonnée de te voir ici, à croire que tu me suis affirmais-je avec une pointe d’amusement. Euh… Un truc du style ABC sport je crois marmonnais-je en tentant de me rappeler du nom du club. Vous êtes combien tes frères et toi ? M’intéressais-je en parcourant la foule du regard en m’imaginant apercevoir un sosie de Jai. Excuse moi monsieur muscles terminais-je en me moquant gentiment.

Je me tournais de nouveau vers les tatamis pour apercevoir Mae finir son petit enchaînement, il effectuait une petite prise maladroite sur un de ses camarades et retourna ensuite s’asseoir sur le bord du tatamis pour saluer poliment son professeur. J’esquissais un léger sourire et joins mes applaudissements à ceux des autres parents tandis que le professeur commençait son petit laïus par rapport à son club et aux activités qu’ils proposaient. Après qu’il nous ait salué et remercié d’avoir été présent il laissa les enfants reprendre leurs chaussures avant de les libérer en affirmant que le prochain groupe pouvait s’installer sur les tatamis.

Mae fixa les alentours un instant avant de m’apercevoir, il s’élança vers moi et je me baissais à sa hauteur pour le saisir dans mes bras en le félicitant pour son joli exercice. Mon fils s’empressa de me demander si je l’avais vu faire son petit exercice où il devait attraper son camarade pour leur sauver du chat, j’hochais précipitamment la tête et le félicitait de nouveau. Mae posa alors son regard sur Jai et me demanda qui s’était, j’esquissais un léger sourire et passais ma main dans ses cheveux.

C’est Jai, un ami de maman affirmais-je tandis que Mae soufflait un bonjour timide.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: La rencontre liée au hasard de la vie [Jai]   Mer 5 Oct 2016 - 22:41

Je me contentais de secouer simplement les épaules quand Shae s’excusa à propos de son accueil agressif. En réalité heureusement que je n’étais pas plus susceptible que ça parce que j’en connaissais d’autre qui aurait aussitôt lâché l’affaire face à une telle… amabilité. Bon l’essentiel était qu’elle reconnaisse sa faute et puis je comprenais qu’elle puisse être surprise de me trouver ici, comme elle venait de le souligner c’était un peu étrange comme situation mais non je n’étais pas cinglé au point de me mettre à épier les moindres faits et gestes de la nana avec qui je couchais. L’intéressée me tira d’ailleurs de mes pensées quand elle me donna le nom du club où évoluait son fils, bien qu’elle ne semblât pas très sûre d’elle. Quoiqu’il en soit je supposais qu’Ethan ne pratiquait pas dans la même association étant donné que le nom ne me parlait pas du tout. Je reconnais aussi que je n’accompagnais pas très souvent mon petit neveu à son sport, pour ne pas dire jamais, alors j’aurais eu du mal à croiser Shae un jour.

La blondinette s’interrogea ensuite au nombre de frères et sœurs que je possédais, je ne pu m’empêcher de ricaner légèrement en l’imaginant se torturer l’esprit afin d’espérer pouvoir remettre en ordre mon schéma familial. En même temps je me retrouvais toujours à lui parler d’un frère différent par la force des choses, au-delà de ça je n’avais pas une fratrie plus grande que celui d’un autre habitant des Amériques. Elle termina par s’excuser de nouveau auprès de « monsieur muscles » pour avoir douté de mes prouesses sportives.

Si je te suivais, je ne prendrais pas le risque de venir t’aborder dans ce genre d’endroit. Lui rappelais-je sur un ton amusé. Ça ne me parle pas, mon neveu doit être ailleurs. Ajoutais-je à propos du fameux club de judo. On est juste trois, j’ai un grand frère et le plus jeune que tu as aidé la dernière fois. C’est tout. Lui expliquais-je simplement. Et toi ? Tu as des frères et sœurs ? Finis-je par l’interroger histoire de tuer un peu le temps.

Peu de temps après un petit blondinet s’approcha de nous, j’en déduisis que ce gamin ne pouvait être que le fameux fils dont j’entendais si souvent parler. Je les observais alors quelques secondes tout en les écoutant distraitement et compris aussitôt qu’ils avaient l’air très liés tous les deux. Après quelques minutes de discussion l’enfant s’intéressa enfin à moi, il posa son regard sur mon visage tout en affichant un air dubitatif sur le sien avant que sa mère ne l’informe que j’étais un « ami ». Ah ? Parce que nous étions amis maintenant ! Bon je me doutais qu’elle ne pouvait pas expliquer à son fils que j’étais juste le « monsieur » avec qui elle s’envoyait en l’air de temps en temps mais voilà que j’étais carrément devenu son ami, c’était flatteur venant d’une nana comme Shae à vrai dire, j’avais l’impression d’avoir obtenu une promotion. La voix du garçonnet me tira de mes pensées quand il me salua tout doucement.

Bonjour ! Ta maman m’a beaucoup parlé de toi, tu t’es bien défendu sur le tatami en tout cas. Félicitation bonhomme. M’enjouais en tendant ma main vers lui avant qu’il ne la saisisse sans grande assurance. Et toi comment tu t’appelles ? Finis-je par l’interroger en jetant un regard rapide vers Shae.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: La rencontre liée au hasard de la vie [Jai]   Jeu 6 Oct 2016 - 9:41

Je fronçais les sourcils quand Jai vint assurer que s’il devait me suivre il ne viendrait certainement pas m’aborder dans ce genre d’endroits, je ne voyais pas trop ce qu’il voulait dire par là, mais visiblement il était expert dans la matière. Il poursuivit en remarquant que le nom de l’association où Mae faisait du judo ne lui disait rien alors son neveu était sûrement affilié à un autre club, j’haussais les épaules tout en songeant qu’il y avait beaucoup de clubs de sport dans cette ville. Personnellement j’avais pris le plus près de chez moi en imaginant que ce serait plus simple d’y aller. J’appris alors que Jai avait deux frères, ils étaient donc en réalité que trois au total, j’hochais la tête d’un air entendu tout en me disant que je n’aurais pas pensé qu’il ait une telle fratrie. Au début je l’avais plus imaginé en loup solitaire, mais finalement il était bien entouré par sa petite famille. Et puis il vint m’interroger au sujet de ma propre famille, je continuais de fixer devant moi tout en songeant que je n’avais pas envie de parler de ça, je préférais éviter de penser à toutes ces choses qui ne faisaient que me rendre triste.

Il fait quoi comme sport ? J’imagine qu’il y a de quoi faire comme clubs ici affirmais-je simplement. Et bien, trois garçons ça ne doit pas être une mince affaire remarquais-je. J’ai un frère et une soeur terminais-je sur un ton laconique.

Heureusement Mae arriva et j’oubliais rapidement toutes ces histoires, mon fils semblait très heureux de son petit spectacle et j’en étais très satisfaite. Je m’efforçais de faire mon maximum pour qu’il ait une enfance joyeuse, ce n’était pas toujours facile surtout quand je repensais à toute cette famille dont je le privais. Les jours comme celui-ci je regrettais de ne pas avoir toute ma famille avec moi, je pense qu’ils auraient été très heureux de venir encourager Mae, mais j’avais préféré faire mon égoïste et je l’avais privé de toutes ces personnes. Il n’y avait que nous deux, alors je faisais mon maximum en espérant que ce soit suffisant, je n’étais pas prête de retourner à New-York pour le moment.

Jai tendit sa main à Mae qui la saisit maladroitement, j’esquissais un sourire et déposais un baiser sur ses cheveux quand il revint vers moi. Le boxeur félicita mon fils de ses petits enchaînements sur le tatami ce qui sembla ravir l’intéressé, même à deux ans la flatterie marchait très bien. Lorsqu’il vint lui demander son prénom Mae lui répondit de sa petite voix timide et je lui tendis le reste de sa barbapapa qu’il s’empressa de saisir pour la déguster goulument.

Tu sais Jai est boxeur, alors s’il dit que tu t’es bien débrouillé c’est que tu es vraiment très doué affirmais-je doucement tandis que Mae me demandait ce que c’était d’être boxeur. Et bien euh… C’est un sport où deux personnes se battent avec leurs poings assurais-je sans trop savoir comment l’expliquer autrement. Mae sembla quelque peu étonné par ça et s’empressa de demander à Jai s’il avait mal.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: La rencontre liée au hasard de la vie [Jai]   Jeu 6 Oct 2016 - 16:19

Shae me demanda quel sport pratiquait mon petit neveu, elle constata que les clubs de sport ne devaient pas manquer ici et je ne pu qu’approuver. Je me souvenais de la facilité avec laquelle mon frère avait trouvé une association où inscrire son fils et même en termes de boxe nous étions plutôt bien lotis sur San Francisco. Après quoi le médecin réalisa qu’une petite bande de garçons ne devait pas être quelque chose d’évident à supporter au quotidien. Je me contentais de hausser les épaules tout en me demandant à qui le fait d’élever trois mecs avaient bien pu poser problème dans ma famille. Ma mère ne s’était jamais occupé réellement de nous. La seule chose qui l’avait toujours préoccupé était l’alcool. Les circonstances me faisaient alors me sentir très chanceux étant donné que j’avais malgré tout pu bénéficier de la protection de mon frère aîné. Je n’osais même pas imaginer à quel point cela avait dû être difficile pour lui de s’occuper de gamins alors qu’il n’était lui-même qu’un enfant tout juste plus âgé. Je reconnaissais que j’aurais détesté être à sa place, bien sûr aujourd’hui c’était moi qui me chargeait de Jacob mais les circonstances étaient différentes, j’étais plus âgé et plus mature que mon aîné à l’époque où il s’occupait de nous.

Du judo aussi, il est un peu plus vieux que ton fils. L’informais-je. Ça dépend pour qui. Me contentais-je de marmonner. Deux filles pour un garçon ? Le pauvre ! Terminais-je par la taquiner.

Le garçon de Shae m’informa qu’il se prénommait Mae, le tout avant de se jeter sur la barbe à papa que sa mère lui tendit. Cette dernière trouva alors judicieux d’informer son fils que j’étais boxeur et que mes compliments valaient donc vraiment quelque chose. J’esquissais de nouveau un sourire et hochais la tête d’un air entendu, je ne connaissais pas grand-chose au judo mais après tout c’était un sport de combat comme le mien alors pour un enfant de deux ans j’imaginais que le rapprochement pouvait être tout à fait possible. Cependant Mae parut quelque peu troublé par cette information, il demanda à sa mère ce que c’était qu’un boxeur. Je ne pu cette fois pas m’empêcher de rire en écoutant la blondinette se démerder comme elle le pouvait pour lui expliquer le but de ce sport. Cette fois le gamin était réellement intrigué et ne souhaitait plus passer par sa mère pour poser les questions, c’est pourquoi il me demanda aussitôt si j’avais mal.

En fait… Ce n’est pas toujours très agréable mais c’est très intéressant comme sport. Tentais-je de lui expliquer même si je sentais malgré tout le « pourquoi » arriver et je devais reconnaître que raconter à un gamin de deux ans que j’aimais bien me faire de me faire taper dessus n’était pas une mince affaire. Il vaudrait mieux que tu assistes à un entraînement pour mieux comprendre, tu es un peu jeune pour venir voir un vrai combat… Conclus-je soulagé d’en avoir terminé.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: La rencontre liée au hasard de la vie [Jai]   Dim 9 Oct 2016 - 17:39

Jai m’informa que son neveu était un peu plus grand que Mae et faisait lui aussi du judo, j’hochais la tête sans grand entrain en imaginant que c’était ce genre de discussions que devaient avoir deux adultes. Mais pour ma part je me faisais royalement chier et c’était sûrement pour ça que j’avais du mal à faire amie amie avec les autres mamans qui attendaient devant la sortie de l’école. Parfois elles venaient m’aborder, me demander si je voulais participer aux réunions pour l’organisation de je ne sais quelle activité et à chaque fois je sortais l’excuse que je travaillais ou que je n’avais personne pour garder Mae « et le papa ? », « il n’est plus là » répondais-je mécaniquement à chaque fois. Je m’étais rapidement éloignée de leur petit club de mamans parfaites qui faisaient des repas bio des légumes du marché et qui réalisaient des activités sans écrans et sans ordinateurs. Personnellement je n’avais pas le temps pour ça et encore moins l’envie, si Mae pouvait trouver du plaisir à regarder un dessin animé à la télé je n’allais pas l’en priver et manger gras ou des légumes surgelés n’allaient pas tuer mon fils.

Je sortis de mes pensées quand Jai vint constater qu’élever trois garçons n’était pas si difficile, du moins pas pour tout le monde, je lui lançais un regard en biais tout en me demandant ce qu’il sous-entendait pas là. Visiblement il avait un dent contre ses parents. Je fis à mon tour moins la maligne quand il vint me déclarer que mon frère n’avait pas dû s’amuser avec deux filles pour l’accompagner. A vrai dire mon frère n’avait jamais trop eu à se plaindre de ce côté.

Ha… C’est chiant d’être adulte, toutes ces discussions me fatiguent, le pire c’est les mères épanouies marmonnais-je en jetant un regard au groupe de mamans qui jacassaient au premier rang. Tu parles, c’est le chouchou de ma mère il n’a jamais eu à se plaindre de quoique ce soit affirmais-je simplement.

Je ne pus m’empêcher de rire face à la tête perplexe de Mae quand Jai lui expliqua que se faire taper dessus était « très intéressant », mon fils me lança un regard comme pour vérifier ma réaction avant de dévisager à nouveau Jai. Ce dernier lui proposa ensuite de participer à un entraînement pour comprendre de quoi il parlait étant donné qu’il était un peu jeune pour participer à un vrai combat. Ce fut à mon tour de froncer les sourcils tout en songeant que je n’étais pas trop d’accord pour que mon fils regarde deux mecs se taper dessus de manière violente et injustifiée. Heureusement Mae s’occupa de répondre ma place en affirmant que « maman dit que ce n’est pas bien de taper les autres », j’hochais la tête d’un air entendu pour confirmer les paroles de mon fils.

Et maman a toujours raison affirmais-je tandis que Mae demandait à Jai s’il voulait de la barpapa pour ne plus avoir mal tout en ajoutant que je faisais de super bisous magiques quand il avait mal.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Jai Myers
Bad boy ✗
avatar

Messages : 77
Loisirs : être le copain officiel
Age : 30
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Boxeur
Enfant(s): Aucun
€: Riche
MessageSujet: Re: La rencontre liée au hasard de la vie [Jai]   Lun 10 Oct 2016 - 14:58

Je lançais un regard étonné à Shae quand elle m’avoua que nos discussions « d’adulte » l’ennuyaient profondément et j’avais la chance de ne pas être une maman enjouée visiblement. Je suivis aussitôt son regard et me mis à mon tour à scruter ces bonnes femmes qui piaillaient comme des poules en s’exaltant autour des performances de leurs gamins. Moi non plus je ne voyais pas trop l’intérêt de ce comportait de la sorte et à la place de Shae je me ferais royalement chier également. Heureusement mon frère n’appartenait pas à cette catégorie de parent, il n’était pas un papa hyper collant avec Ethan. Mon neveu vivait sa vie tranquillement et ne pleurnichais pas dès qu’il se faisait un petit bobo, c’était un Myers et il était élevé comme tel, pas question de se retrouver avec des femmelettes dans la famille. Enfin pour revenir à ma conversation avec Shae, je ne voyais pas en quoi le fait que je l’informe de l’activité sportive d’Ethan était ennuyeux, elle me l’avait demandé après tout. J’avais décidément beaucoup de mal à comprendre cette femme.

Pour ce qui était de son frère, elle m’informa qu’il n’avait pas vraiment de quoi se plaindre de ses sœurs étant donné qu’il était plutôt gâté par leur mère. J’esquissais un léger sourire tout en pensant que c’était légitime, en général c’était ce qui arrivait entre une mère et son garçon surtout si le pauvre gosse devait se taper deux sœurs sur le dos. De notre côté, je ne me souvenais pas vraiment d’avoir été un jour en conflit avec mes frères, nous nous entendions relativement bien. Bien sûr, parfois les choses n’étaient pas toujours roses entre Jacob et moi étant donné que nous vivions ensembles mais j’étais content de l’avoir chez moi, il me tenait compagnie et permettait de faire vivre l’appartement et puis il était plutôt simple à vivre alors l’ambiance était rarement électrique.

La suite des évènements devint un peu étrange, quand le gamin de Shae décida de me filer un bout de sa barbe à papa histoire de me réconforter après mes « blessures ». Je ricanais légèrement tandis qu’il m’assurait que ce n’était pas bien de taper sur les autres d’après sa mère. Je levais aussitôt les yeux aux ciels tout en réalisant que les gens avaient décidemment trop de préjugés sur la boxe, nous ne faisions pas que nous frapper sur la tronche. Il y avait tout un tas d’autres facteurs à prendre en compte mais bien sûr on ne voyait que le côté violent du sport et même les gamins de deux ans s’y mettaient. Enfin pour le coup, je n’avais pas tellement le temps de m’épancher sur le sujet, en effet j’entendis la voix de mon frère résonner derrière moi avant que mon neveu ne se jette sur mes jambes en prétendant que nous devions rentrer à la maison parce que « maman » nous attendait. Il en profita pour saluer timidement Mae et Shae avant de déguerpir en m’hurlant de me dépêcher.

Désolé, le chef a parlé, je dois filer. Les informais-je. J’ai été content de te rencontrer Mae, merci pour la barbe à papa mais on va devoir remettre ça et pour le bisou magique aussi… Lâchais-je sur un ton narquois avant de tourner les talons. Bonne après-midi ! M’exclamais-je ensuite avant de rejoindre ma famille.

__________________


C'est sûr que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Il y a tellement d'histoires, tiens rien que la fameuse légende urbaine du gars qui sort s'acheter des clopes et qui se prend une caisse en bas de chez lui parce qu'il regarde son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rencontre liée au hasard de la vie [Jai]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rencontre liée au hasard de la vie [Jai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Le hasard n'existe pas
» Se croiser par hasard [pv]
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: