AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Happy birthday Nathounet [une moitié de James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   Lun 26 Sep 2016 - 23:49


Je débarbouillais le visage de ma fille à la lotion pour bébé et esquissais des tas de sourires niais à chaque fois qu’elle se mettait à sortir sa langue pour exprimer son mécontentement vis-à-vis du fait de se retrouver avec des petits bouts de cotons collés aux lèvres. Je lui enfilais ensuite un body tout propre et une nouvelle couche avant d’attraper le superbe ensemble que Juliet lui avait offert pour son anniversaire, c’était une magnifique petite robe que je n’avais encore jamais eu l’occasion de lui faire porter mais l’anniversaire de son père s’avérait être l’occasion parfaite pour remédier au « problème ». Rose ne semblait néanmoins pas ravie que je m’occupe d’elle ce matin et je me doutais que la présence de son paternel dans la pièce juste à côté ne m’aidait pas vraiment dans ma tâche. En effet, le plus souvent c’était Nath qui se chargeait de préparer notre fille lorsqu’il ne bossait pas et je n’avais plus qu’à l’emmener à la crèche. Cependant quand mon copain n’était pas à la maison, c’était mon boulot de m’occuper de notre enfant et je n’avais pas de problèmes à le faire dans la mesure où, sachant son père absent, Rose ne cherchait pas à l’appeler toutes les deux minutes.

Tu sais papa est bien meilleur cuisinier que maman, alors si tu veux que toute ta famille reste en bonne santé il est préférable que ton père reste derrière les fourneaux pendant que je m’occupe de toi parce que le contraire serait assez désastreux. Assurais-je à Rose qui me regardait de ses grands yeux interrogateurs.

Une fois prête j’embrassais ma petite blondinette sur le sommet de sa tête avant de la déposer sur le sol. Je lui tendis ensuite sa petite brosse à cheveux qu’elle s’empressa d’aller donner à son père afin qu’il la coiffe. Eh bien oui… Là aussi Nate était meilleur que moi pour faire une jolie coiffure à notre bébé. Quoiqu’il en soit nous étions prêts pour recevoir nos invités, la table était dressée, le repas sentait merveilleusement bon, Rose était apprêtée au même titre que nous alors tout me semblait en ordre. Je n’eus d’ailleurs même pas le temps de terminer d’y songer que la sonnerie résonna dans l’appartement. Ma fille se rua immédiatement vers la porte d’entrée en criant des « mamies » à tue-tête. Je secouais désespérément la tête et m’approchais à mon tour de l’entrée pour ouvrir à mes parents.

Ça fait des jours que la petite nous bassine avec ce dîner, j’ai regretté tout de suite de lui avoir parlé de ce repas avec vous. Informais-je ma mère sur un ton amusé avant de l’inviter à entrer tandis que Nate nous rejoignit au même moment.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
CIA's worker ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   Mar 27 Sep 2016 - 23:34


Je continuais d’agiter les légumes dans la poêle en peinant à réaliser que j’avais à présent trente ans. Bon à vrai dire je vivais beaucoup mieux cette nouvelle année en sachant que j’étais enfin posé dans une relation avec une femme formidable avec qui j’avais eu un bébé tout aussi incroyable. Il faut dire qu’à mes vingt-huit ans je n’étais pas aussi heureux de prendre une année surtout quand je réalisais tout ce qu’il pouvait me manquer au quotidien. Puis comme pour faire écho à mes pensées j’entendis les petits pas maladroits de Rose retentir derrière moi, j’esquissais aussitôt un sourire, éteignis le feu et tournais les manches des casseroles de sorte qu’elle ne puisse pas s’en approcher. Je saisis ma fille et l’installais sur la table de la cuisine tandis que je la coiffais délicatement, j’entrepris une espèce de natte mais l’énervement de cette dernière à l’instant où la sonnette retentis fit que ma coiffure s’arrêta plus rapidement que prévu.

Je la libérais pour lui laisser tout le loisir de courir jusqu’à la porte d’entrée et partis ranger la brosse dans la salle de bain avant de les rejoindre sur le perron. Madame James était en train de serrer joyeusement Rose contre elle tout en affirmant qu’elle était la plus belle, j’esquissais un sourire et serrais la main du père de Phoebe en le remerciant pour ses voeux d’anniversaire. J’embrassais ensuite Madame James tout en constatant qu’elle avait toujours l’air aussi fatiguée que depuis le départ de Shae même si son visage resplendissait de la présence de sa petite fille. Rose semblait tout aussi heureuse de revoir sa grand-mère et lui lançait tout plein d’informations sans grand sens comme pour rattraper le temps perdu.

Il est vrai que nous nous passions moins de temps ensemble à présent, avec l’arrivée de Rose nous n’avions plus trop le temps de faire ce que nous voulions et j’avais comme le sensation que Phoebe n’était pas trop à l’aise quand nous allions rendre visite à ses parents. De plus Noah était reparti concourir en F1 avec la ferme attention de revenir avec le trophée de champion, l’équilibre familial était quelque peu rompu depuis le départ d’Aaron. Je m’efforçais de penser à autre chose en songeant que nous étions là pour passer un bon moment et l’arrivée tonitruante de Todd me remit d’aplomb.

J’accueillais notre ami avec plaisir et le laissais saluer le reste de la troupe avant de les inviter à rejoindre le salon, je leur proposais à boire et entrepris de les servir tandis que Rose toujours assise sur les genoux de sa grand-mère discutait à présent avec Julian de choses visiblement très importantes. Ma fille agitait ses petits doigts en l’air tout en baragouinant dans tous les sens, je me mis de nouveau à sourire tout en réalisant à quel point elle était éveillée pour son âge.

On est en train de voir pour la pré-inscrire à une maternelle, apparement il faut s’y prendre très tôt pour être sûr d’avoir une place. Bon pour elle ça ne serait pas avant un ou deux ans, mais j’aimerais quel soit dans un établissement sympa remarquais-je. Vous vous y étiez pris quand vous ? Interrogeais-je Madame James en imaginant qu’elle était la plus apte pour me renseigner sur ses modalités dans une grande ville comme la nôtre.

__________________



Dernière édition par Nathanaël Taylor le Dim 2 Oct 2016 - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   Mer 28 Sep 2016 - 22:54

Je fixais ma fille avec attention tandis qu’elle s’agitait dans tous les sens, elle était si excitée que sa pauvre grand-mère peinait pour la maintenir sur ses jambes. Dans tous les cas cette scène m’amusait beaucoup et me mettait du baume au cœur. Je savais à quel point ma mère aimait passer du temps avec Rose et combien elles pouvaient s’apprécier et se manquer toutes les deux mais depuis le départ de Shae et de Mae, il était vraiment difficile pour moi de devoir affronter ma famille aussi souvent que dans le passé tout en sachant pertinemment que rien ne serait plus jamais comme avant. Je me sentais incroyablement égoïste de priver mes parents de leur petite-fille mais la disparition de ma sœur dans la nature était encore trop fraiche. C’est pourquoi le fait de continuer à rendre visite à mes parents tout en gardant le moral devant eux me semblait être une épreuve encore trop insurmontable et ce même après ces deux mois passés sans ma jumelle. La vérité c’était que je ne savais pas faire semblant et je souffrais terriblement du départ de Shae, absolument tout dans mon quotidien me rappelait les moments où elle était encore auprès de nous et ma tristesse augmentait d’autant plus quand je me retrouvais dans ma maison d’enfance.

Je me pinçais nerveusement les lèvres et cherchais une autre source de distraction susceptible de me changer les idées. Je m’intéressais alors à la question de Nate, mon copain s’interrogeait en effet sur la future école maternelle de Rose, il était conscient que New-York était une très grande ville qui abritait des tonnes d’écoles primaires, c’est pourquoi il désirait connaître l’avis de ma génitrice sur la question. Je préférais alors les laisser parler entres eux et réquisitionnais mon père à la cuisine afin qu’il me donne un coup de main pour servir l’apéritif. J’en profitais pour le questionner à propos de la santé de maman mais mon paternel ne semblait pas très optimiste. Il m’assura qu’il faisait son possible pour la soutenir mais l’absence de Shae, de Mae, de Noah et d’Aaron commençait sérieusement à peser lourd sur son cœur, elle était très fatiguée et regrettait que notre famille se soit dispersée de la sorte. Je me mordis l’intérieur de la joue et passais ma main sur le bras de mon père dans un geste que je voulu réconfortant.

Je suis désolée... Furent les seuls mots qui s’échappèrent d’entre mes lèvres.

Mon père déposa aussitôt après ses lèvres sur le sommet de mon crâne dans un geste étonnamment tendre que je ne lui reconnaissais pas vraiment puis il rejoignit les autres avec quelques amuse-bouche dans les mains, comme si de rien. Je restais légèrement embarrassée par cet élan d’affection de sa part. Une fois remise de mes émotions je me décidais à récupérer les deux bouteilles de champagne que Nath et moi avions préparées pour l’occasion. J’en glissais une devant mon copain afin de lui laisser l’honneur de l’ouverture et laissais l’autre au centre de la table. Todd montra alors à Rose comment elle était censée faire pour que le bruit du bouchon ne lui fasse pas peur et s’empara des menottes de ma fille pour les déposer sur ses petites oreilles. J’adressais un clin d’œil à notre ami avant d’applaudir en même temps que le reste de ma famille une fois le bouchon sauté.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
CIA's worker ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   Jeu 29 Sep 2016 - 23:23

Madame James s’empressa de m’informer que je pouvais déjà commencé à regarder les maternelles qu’il y avait dans le coin et les contacter pour leur demander des informations à ce sujet. Visiblement tous ses enfants étaient allées dans une maternelle privée non loin de son travail étant donné que son mari et elle avaient fait le choix d’une scolarité protégée étant donné la notoriété de Julian à l’époque. J’hochais doucement la tête tout en pensant que j’aurais moi aussi aimé pouvoir inscrire ma fille dans le meilleur établissement possible, mais je ne pensais pas que nous avions les moyens de mettre une grosse somme chaque année pour que Rose apprenne à colorier entre les lignes. Après tout je n’avais jamais été dans ce genre d’établissement et j’avais la sensation de plutôt bien m’en sortir outre le fait que je ne roulais pas sur l’or et ne pouvais pas lui payer une scolarité comme celle que Phoebe avait eu.

La mère de Phoebe sembla comprendre mon inquiétude et m’assura que ce n’était pas grave et qu’elle était persuadée qu’une école publique était tout aussi bien qu’une école privée tant que l’enfant parvenait à trouver sa place et son rythme de travail. J’hochais doucement la tête et posais mon regard sur Rose qui nous regardait tous les deux avec de gros yeux. De toute façon j’allais tout faire pour que ma fille puisse aller aussi loin qu’elle le désirait, j’espérais qu’elle serait aussi talentueuse que sa maman et que nous pourrions nous vanter d’elle plus tard. Mais j’étais persuadé que ça serait le cas, avec la famille de gagnants qu’elle avait elle ne pouvait que s’en sortir songeais-je rassuré.

Phoebe revint alors avec les bouteille de champagne, j’ouvris celle qu’elle mit devant moi et m’empressais de mettre le liquide dans les coupes de peur de baptiser notre sol. Tout le monde se mit aussitôt à applaudir et Rose éclata de rire face à l’entrain général, son petit rire cristallin m’arracha un sourire et je secouais la tête avant d’attraper les coupes pour les tendre à nos convives. Todd s’empressa de lever son bras en l’air et de faire un petit discours où il affirma qu’à présent je faisais parti des vieux, et qu’il espérait que je resterais aussi cool pour que nous puissions nous entraîner encore longtemps avec Monsieur James.

J’esquissais un sourire et hochais la tête d’un air entendu avant de remercier notre ami et de trinquer tous ensemble. J’eus un petit pincement au coeur en pensant à Aaron, j’aurais vraiment aimé qu’il soit là avec nous aujourd’hui, il est vrai que la famille James me semblait un peu bancale sans lui et sa bonne humeur. J’avais encore du mal à croire qu’un type bien comme lui avait pu perdre la vie aussi tôt, il ne le méritait pas c’était certain et je me sentais con à fêter mes trente ans alors que lui ne les avais pas atteint.

D’ailleurs en parlant d’entraînement tu ne devrais pas boire d’alcool, tu vas perdre tous tes biceps affirmais-je avant de pincer ses bras qui étaient vraiment plus solides qu’avant. J’ai essayé de ne pas faire un plat trop gras, mais bon c’est la fête alors on se l’autorise, en tout cas demain vous avez intérêt à manger brocolis et blanc de dinde ajoutais-je en hochant la tête.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   Dim 2 Oct 2016 - 17:34

Le petit discours de Todd eu le don m’amuser, ce dernier craignait que Nate devienne ennuyeux maintenant qu’il venait officiellement de passer la barre des trente ans. Je jetais un regard en biais vers mon copain tout en pensant qu’il venait effectivement de franchir un sacré cap et j’espérais que devenir trentenaire ne l’effrayait plus autant qu’avant d’ailleurs. Je me souvenais parfaitement de ses attentes au moment où nous avions commencé à nous fréquenter, à l’époque il était vraiment inquiet à l’idée de franchir la barre des trente ans puisqu’il avait l’impression de ne pas avoir accompli suffisamment de choses dans son existence, du moins en termes de vie de famille. Quoiqu’il en soit, si j’étais au moins certaine d’une chose, c’était que ses « objectifs » étaient bien atteints à présent et nous étions même complètement dans les temps étant donné que j’avais accouché de Rose l’année passée et au final savoir que j’étais celle qui avait pu contribué à son bonheur me comblait tout autant. Je me sentais même ridicule d’avoir pleuré en lui annonçant ma grossesse, surtout quand je voyais combien notre fille nous rendait heureux maintenant.

J’étais même soulagée qu’elle soit parmi nous parce que sa présence apportait toujours une ambiance légère en toutes circonstances. Ma fille faisait sourire ma mère, elle amusait souvent la galerie et m’offrait ses petites peluches pour me consoler quand je finissais par craquer. La vie sans Shae et sans Mae n’était décidément pas aussi évidente que ça mais Rose me permettait de l’accepter plus facilement, je me raccrochais à elle mais aussi à Nath et j’essayais d’avancer malgré ma peine. J’étais consciente que sans eux je ne m’en serais jamais sortie, à une autre époque j’aurais certainement passé mon temps à déprimer dans mon coin mais je me sentais plus forte à présent, je savais que ma famille comptait sur moi et que je ne pouvais pas me laisser aller trop souvent au chagrin. Rose n’avait vraiment pas besoin de vivre aux côtés d’une maman triste et franchement ennuyeuse, il fallait qu’elle se sente bien dans son environnement et je savais que sa propre humeur dépendait de l’état d’esprit de ses deux parents.

Une fois l’apéritif plus ou moins terminé, je profitais du fait que mes parents et Todd soient occupés à discuter diététique pour leur enlever Nath discrètement et le ramener avec moi vers l’espace cuisine. Je lui adressais un sourire avant de l’embrasser doucement pour ensuite finir par me blottir contre lui quelques instants. Ce dîner me rendait vraiment heureuse, j’aimais beaucoup savoir que nous faisions tout ça rien qu’en son honneur parce qu’il le méritait vraiment et qu’il était un petit-ami exceptionnel à qui je n’avais jamais rien pu reprocher. Au contraire, c’était plutôt moi la casse-pied dans cette affaire alors je lui étais reconnaissante de parvenir à me supporter même après nos quelques années de vie communes.

C’était vraiment une bonne idée d’organiser ce repas. Ma mère rayonne grâce à Rose. Soufflais-je sans m’éloigner de son corps pour autant. Alors tu abordes ce nouveau cap de ta vie sereinement ? Je n’ai pas oublié à quel point l’idée de franchir cette étape des trente ans te faisait flipper à l’époque où tu voulais des enfants. Lui rappelais-je en cherchant néanmoins à savoir s’il était satisfait de sa « nouvelle » vie même si la réponse me semblait assez évidente.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
CIA's worker ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   Dim 2 Oct 2016 - 21:20

J’écoute avec amusement les histoires sans queue ni tête de Todd, celui-ci nous expliquait comment il avait failli se faire embrouiller par un gros type musclé quand il était sorti dans un bar le week-end dernier, mais le mec c’était calmé quand il lui avait affirmé qu’il connaissait très bien Noah James et que s’il voulait il lui demanderait de l’inviter à une soirée chez Mercedes. Cet argument avait permis de calmer le gros dur pendant un moment et il en avait profité pour filer aussi rapidement que possible et à présent il ne pouvait plus se rendre dans son bar préféré de peur de retomber sur le type en question. Dans tous les cas Monsieur James semblait plutôt flatté d’apprendre que son fils suscitait un tel intérêt. A vrai dire j’étais moi aussi étonné de voir à quel point Noah avait gagné en popularité, même si l’année dernière il n’avait finalement pas remporté la F1 étant donné la disparition d’Aaron et sa non participation à plusieurs courses, cette année il était au coeur de l’intention et tout le monde pariait sur lui.

Il était parti depuis début janvier et nous ne l’avions pas revu, il était toujours aussi occupé, mais au contraire son visage était placardé un peu partout dans New-York. On parlait même de lui à la télé et dès qu’il remportait une course c’était un élan d’enthousiasme qui secouait notre quotidien. Il était même dans des magasines féminin, c’était le nouveau célibataire à séduire, il était dans plein de tops plus idiots les uns que les autres et il y avait même une rumeur comme quoi il fréquentait je ne sais plus quel top model. J’avais du mal à imaginer le petit Noah dans ce rôle, mais après tout c’était tant mieux pour lui, j’avais hâte de le revoir pour en discuter avec lui.

Alors que je m’apprêtais à inviter nos convives à table Phoebe m’entraîna dans la cuisine, je la fixais avec inquiétude tout en me demandant si ça allait et qu’elle n’était pas en train de péter un plomb à cause de l’absence de sa soeur. Heureusement il n’en n’était rien et je fus quelque peu décontenancé quand Phoebe m’embrassa et vint se blottir contre moi. Je la serrais doucement contre mon torse sans vraiment comprendre ce qui arrivait, mais je fus soulagé quand Phoebe assura que ce repas était une bonne idée surtout que sa mère semblait vraiment apaisé avec la présence de notre fille. Elle vint ensuite me questionner sur mes sentiments à l’égard de ce nouveau cap que je venais de franchir, j’esquissais un léger sourire quand elle se rappela de mon ressenti à ce sujet l’année dernière.

On devrait peut-être la laisser la récupérer de temps en temps à la crèche ça lui ferait peut-être du bien, je pourrais aller la chercher chez tes parents après murmurais-je avec prudence. Tu me crois si je te dis que je me sens moins vieux qu’il y a deux ans ajoutais-je en rigolant légèrement. Je suis très heureux affirmais-je doucement avant d’embrasser ses cheveux délicatement.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   Dim 2 Oct 2016 - 23:23

Je relevais légèrement la tête pour fixer Nath quand ce dernier me suggéra qu’on laisse ma mère s’occuper de Rose après la crèche et ce quelques fois dans le mois, il s’empressa d’ajouter qu’il se portait volontaire pour aller récupérer notre fille chez mes parents. Je fis mine de réfléchir quelques instants tout en pensant que l’idée n’était vraiment pas mauvaise après tout, j’imaginais bien que je n’aurais pas à proposer deux fois la chose à ma génitrice avant qu’elle accepte et passer beaucoup plus de temps avec sa petite-fille la comblerait de joie, ces quelques heures en sa compagnie lui permettrait de penser à autre chose qu’au départ de Shae, de Mae mais aussi celui de Noah et à la mort d’Aaron. Nous avions tous un vide en nous depuis ces évènements sauf que ma mère était de nous tous la plus fragile et la plus vulnérable, j’étais son seul enfant encore dans les parages et je n’arrivais même plus à faire l’effort de lui rendre visite aussi régulièrement qu’avant alors je pouvais au moins lui confier ma fille c’était la moindre des choses.

Oui ça pourrait être sympa, elle serait folle de joie à l’idée de pouvoir s’occuper de Rose et puis ça serait une manière pour elle de s’investir dans son éducation malgré les… circonstances. Assurais-je pleine d’entrain.

Mon copain m’annonça ensuite qu’il se sentait plus jeune qu’avant, je haussais les sourcils, surprise par cet aveu, et ne pu m’empêcher de sourire de toutes mes dents quand il m’affirma être « très heureux ». C’était tout ce que je voulais savoir, il n’imaginait pas comme l’entendre de sa propre bouche me comblait également. J’appréciais donc son baiser sur le sommet de ma tête et me hissais légèrement sur la pointe des pieds pour lui souffler que je l’aimais dans le creux de l’oreille, le tout avant d’embrasser son cou et de l’entraîner de nouveau dans le salon où mes parents et Todd s’activaient autour d’une Rose bien énervée. J’en profitais pour aller faire réchauffer son petit pot pendant que mon petit-ami invitait nos convives à s’installer à table et ramenais la nourriture pour bébé, un bavoir ainsi qu’une cuillère à ma génitrice.

Tu sais maman avec Nathanaël on se disait que tu pourrais récupérer Rose à la crèche certains soirs, il arrive que lui et moi terminions tard tous les deux et je sais que ce n’est pas drôle pour elle de passer autant de temps à la crèche alors peut-être que tu pourrais t’en occuper ? Suggérais-je l’air de rien avant de lancer un regard à mon copain.

Ma fille quant à elle était bien trop préoccupée par son petit pot pour s’intéresser à quoique ce soit d’autre mais j’étais néanmoins certaine de ce que j’avançais au sujet de la crèche. Rose aimait bien s’y rendre mais je n’étais pas certaine qu’elle soit ravie de passer autant de temps là-bas, des activités avec sa grand-mère la rendrait beaucoup plus enthousiaste j’en étais convaincue.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
CIA's worker ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   Dim 2 Oct 2016 - 23:57

J’étais heureux de voir Phoebe accepter de laisser sa mère s’occuper de notre fille de temps en temps, j’étais persuadé que ça aiderait Madame James à aller mieux et j’espérais qu’elle retrouverait bientôt sa mine reposée. J’appréciais beaucoup la mère de Phoebe, elle avait toujours été très douce et très attentive au bien être de ses enfants, alors ça me faisait beaucoup de peine de la voir ainsi. Mais je comprenais très bien ce qu’elle pouvait vivre en ce moment, j’imaginais que si Rose venait à disparaître du jour au lendemain sans me donner de nouvelles je serais complètement paniqué et prêt à remuer ciel et terre pour la retrouver. Malheureusement elle ne pouvait rien contrôler à ce sujet et si Shae ne voulait pas revenir elle ne pouvait rien faire à ce sujet. J’étais cependant persuadé que tôt ou tard Shae viendrait faire son grand retour, il était impossible qu’elle reste éloignée aussi longtemps de sa famille, pour le moment elle en avait besoin et j’imaginais comprendre pourquoi, mais quand elle irait mieux elle parviendrait à retrouver sa place auprès de sa famille.

J’esquissais un sourire quand Phoebe vint murmurer près de mon oreille qu’elle m’aimait. J’avais du mal à croire ce que je pouvais vivre en ce moment, à côté de tous ce que les autres pouvaient rencontrer en ce moment dans leur vie moi j’avais la chance incroyable d’avoir ma propre famille. Nous étions tous incroyablement heureux et je le réalisais chaque jour, j’avais la vie dont j’avais toujours rêvé et j’espérais pouvoir poursuivre de la sorte encore très longtemps. C’est sur ces jolies pensées que je me laissais de nouveau entrainer par Phoebe en direction du salon où nos invités étaient toujours installés et semblaient à peine avoir remarqué notre absence.

Je les invitais donc à s’installer à table et partis chercher les entrées tandis que Phoebe s’occupait de la nourriture de Rose. Je déposais les assiettes devant chacun de nos convives tandis que ma copine revenait dans la pièce tout en informant sa mère de notre décision. Celle-ci s’enthousiasma aussitôt en assurant que ça lui ferait très plaisir de passer un peu de temps avec sa petite fille, j’eus l’impression que son visage s’illuminait de nouveau et elle s’empressa de nous demander quand est-ce que nous voudrions qu’elle s’en occupe étant donné qu’elle avait pas mal de temps libre en ce moment.

Comme vous voulez, après on pourrait peut-être vous la laisser une journée dans la semaine, je pense que ça pourrait faire du bien à Rose de ne pas toujours être là-bas du matin au soir remarquais-je avant de me tourner vers Phoebe pour m’assurer qu’elle était d’accord là-dessus. Le mercredi par exemple, ça permettrait de couper sa semaine proposais-je finalement face à l’air entendu de Phoebe.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   Lun 3 Oct 2016 - 14:33

Je fus très heureuse de voir ma mère s’enthousiasmer face ma proposition, elle était d’ores et déjà impatiente de passer plus de temps avec Rose. J’étais consciente qu’être avec sa petite fille la remplissait de bonheur mais je n’imaginais pas qu’elle serait aussi émue à l’idée de pouvoir la récupérer à la crèche. Je me sentais d’autant plus coupable de l’avoir privée de notre bébé sous prétexte que je n’avais pas la force de lui rendre visite plus souvent, certes j’étais la maman de Rose mais ma fille avait également besoin de ses grands-parents et je m’en rendais bien compte aujourd’hui. J’esquissais un nouveau sourire quand ma mère s’empressa d’ailleurs de nous demander quand nous désirions qu’elle prenne Rose en charge puisqu’elle était assez libre ces derniers temps. Je fis légèrement la moue en me demandant si elle travaillait encore mais vu les circonstances j’avais de gros doutes quant à ses capacités. Ma mère n’état en effet pas tellement en état de conseiller un client au bureau ou de le défendre au tribunal alors au fond je me doutais bien que son boulot devait être passé au second plan depuis le départ de Shae et la mort d’Aaron.

La voix de Nath me tira cependant de mes malheureuses pensées quand il suggéra carrément à ma génitrice de garder Rose une nuit par semaine et ce jusqu’au lendemain soir. Il souhaitait en effet qu’elle puisse échapper à la crèche le temps d’une journée en la passant plutôt avec sa grand-mère. Cette idée me séduisait complètement à vrai dire, je préférais largement que notre petite puisse avoir une coupure dans la semaine comme venait de le souligner mon copain. En tout cas ça n’était surtout pas moi qui m’opposerait à ce petit projet, bien au contraire et j’étais même ravie à l’idée de pouvoir passer une soirée par semaine en toute intimité avec Nate. Depuis la naissance de Rose nous avions beaucoup moins d’occasions de passer du temps rien que tous les deux alors c’était aussi l’occasion pour nous de nous retrouver même si je n’étais en rien gênée par la présence de ma fille au quotidien, cependant tout le monde gagnait quelque chose face à cette nouvelle organisation.

C’est une super idée ! Moi aussi je préfère que Rose passe au moins journée avec toi plutôt qu’être coincée à la crèche. Affirmais-je en observant ma petite blondinette qui ne se doutait pas le moins du monde que nous parlions d’elle tant elle était occupée à se nourrir.

En tout cas ma mère ne refusa pas du tout la proposition de Nath, elle semblait même conquise par l’idée et accepta rapidement. J’étais heureuse de voir ses yeux pétiller de nouveau, je me doutais que la présence de ma fille ne remplacerait pas Shae, Noah ou Mae mais au moins elle lui permettrait d’être plus apaisée au quotidien, du moins je priais pour que ce soit le cas.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
CIA's worker ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   Lun 3 Oct 2016 - 16:15

Face à notre proposition Madame James s’enthousiasma rapidement tout en songeant à toutes les choses qu’elle pourrait faire avec Rose. J’imaginais que ma fille aurait de quoi s’occuper si elle passait tout ce temps avec sa grand-mère, à vrai dire je trouvais que Madame James était une grand-mère incroyable, avant elle gardait souvent Mae et quand elle nous racontait tout ce qu’ils faisaient ensemble je ne pouvais m’empêcher de penser à quel point j’aurais aimé que ma grand-mère soit aussi dynamique. Lorsque nous étions partis en France pour les vacances elle postait toute sorte de photo sur instagram et je dois dire que le petit Mae avait sûrement passé des vacances aussi palpitante que les nôtres. J’imaginais que c’était à ça que servait des grands-parents après tout, malheureusement mes propres parents n’habitaient pas tout près et ils n’étaient pas aussi dynamiques que les parents de Phoebe. Il faut dire que lorsqu’on vivait en ville on avait plus de choses à faire, chez mes parents à part aller visiter la ferme du coin et aller à la cueillette il n’y avait pas grand chose à faire.

J’étais néanmoins satisfait de savoir que ma fille allait pouvoir passer un peu de temps avec ses grands-parents au lieu de passer sa journée à la crèche avec des étrangers. Au moins j’aurais la certitude qu’elle était tout à fait heureuse et entre de bonnes mains. De plus certains soirs il était difficile de s’occuper d’elle, après avoir passé une grosse journée au boulot il était compliqué de trouver la patience nécessaire pour prendre soin d’elle. Cette soirée chez ses grands-parents nous permettrait de faire une petite pause, pour elle de trouver le calme et la patience suffisante chez Monsieur et Madame James et pour nous de souffler un petit peu.

La mère de Phoebe nous informa néanmoins qu’elle ne pourrait pas s’occuper de Rose d’ici la semaine prochaine étant donné qu’ils partaient, elle et son mari, rejoindre Noah au Japon étant donné qu’il avait quelques jours de repos entre sa course au pays du soleil levant et celle à Austin. Ils avaient donc prévu de le retrouver et de passer quelques jours avec lui avant de profiter un peu de ce pays qu’il n’avait jamais visité. Todd s’égaya aussitôt en affirmant qu’il avait toujours rêvé d’aller au Japon. La discussion s’élança sur les réussites de Noah en F1 qui talonnait de près Hamilton sur les classements. Je questionnais Monsieur James pour savoir où aurait lieu la dernière course et il m’informa que ce serait Abou Dabi, je poussais un sifflement tout en imaginant le luxe qui accompagnerait cette course finale.

J’imagine que vous allez le retrouver là-bas pour la grande finale affirmais-je tandis que Monsieur James hochait la tête d’un air entendu. On pourrait peut-être aller le voir, ça serait sympa suggérais-je tandis que Todd s’excitait comme une puce en assurant que c’était une super idée.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   Lun 3 Oct 2016 - 22:59

Malgré son enthousiasme ma mère nous prévint malgré tout qu’elle ne pourrait pas s’occuper de Rose dès la semaine prochaine étant donné qu’elle et papa s’apprêtaient à s’envoler pour le Japon histoire d’aller passer quelques jours aux côtés de Noah qui et de faire un peu le tour de Tokyo étant donné qu’il ne connaissait ni la ville, ni le pays. Je fus à mon tour très heureuse pour mes parents, s’éloigner de New-York pendant un moment allait leur faire le plus grand bien et j’imaginais qu’un pays aussi dépaysant que le Japon leur ferait oublier les tracas du quotidien le temps de leur voyage. En plus de ça ils allaient également pouvoir se concentrer sur les réussites de Noah et profiter de l’avoir pour eux tous seuls, c’était également l’occasion de se retrouver en tant que couple. Décidemment ces vacances étaient une excellente idée et j’étais même un peu jalouse dans la mesure où j’aurais également apprécié pouvoir passer quelques jours loin de ma ville natale et de toutes les angoisses que celle-ci pouvait m’apporter chaque jour mais malheureusement mon nouveau boulot était très prenant et je ne pouvais pas vraiment me permettre de poser des congés en ce moment.

Je préférais donc me réjouir pour mes parents qui risquaient de passer un excellent séjour, surtout en compagnie de Noah. Je me ré-intéressais d’ailleurs à la conversation quand le prénom de ce dernier résonna une nouvelle fois dans la pièce, visiblement Nath et Todd s’intéressaient à la grande finale de Formule 1, celle que Noah remporterait très probablement. C’est d’ailleurs pour cette raison que mon copain trouvait très intéressant de s’envoler pour Abou Dhabi histoire d’aller supporter mon frère pendant sa dernière course du championnat. En tout cas ça n’était certainement pas Todd qui allait refuser la proposition, ce dernier s’excitait déjà dans tous les sens à l’idée de se faire un voyage dans les émirats, surtout pour supporter Noah.

Mes parents semblaient également motivés par l’idée, ils estimaient que celle-ci était intéressante et que nous pourrions réfléchir à tout ça avec sérieux. Je hochais la tête d’un air entendu tandis que ma mère déposait Rose sur le sol afin de pouvoir entamer son entrée. Je surveillais ma fille du coin de l’œil tandis qu’elle s’empressait de rejoindre son espace de jeu et esquissais un sourire pendant qu’elle s’amusait avec ses nombreux jouets. Je ne cessais plus de le répéter mais ce repas était vraiment une bonne idée, je regrettais que nous n’ayons pas pu le faire plus souvent ces derniers temps mais ce qui était certain c’était que je passais un très bon moment en compagnie de ma famille, certes je n’oubliais pas l’absence de Shae mais je vivais avec et j’avais compris que c’était « comme ça » dorénavant.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Happy birthday Nathounet [une moitié de James]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy birthday Nathounet [une moitié de James]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪
» Happy birthday my love, from mum xx
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: