AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles cordiales [Everybody]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Retrouvailles cordiales [Everybody]    Jeu 4 Aoû 2016 - 23:45


Je balançais les clés de l'appartement sur la petite table de l'entrée avant de déposer ma valise dans un coin de celui-ci, après quoi je m'empressais d'aller ouvrir les volets et d'entrebâiller les fenêtres afin d'aérer un peu les pièces. J'étais très heureuse d'être de retour chez nous, j'avais hâte de retrouver une véritable intimité et notre paisible petite vie de couple. J'avais adoré passer ces quelques semaines en compagnie de ma sœur, d'Aaron, de Noah et de Todd mais je reconnaissais que j'aurais du mal à vivre avec eux toute l'année. Enfin je n'aurais sûrement pas de mal à côtoyer Aaron et Shae au quotidien mais les choses étaient un peu plus compliquées avec les plus jeunes de la bande ; Ils étaient vraiment désorganisés, ils ne se préoccupaient pas de grand-chose et préféraient glander que participer aux tâches ménagères. Bien évidemment je ne leur en avait jamais tenu rigueur durant notre séjour parce qu'ils étaient moins "responsables" que nous et que c'était des garçons célibataires qui vivaient certainement au jour le jour lorsqu'ils étaient seuls alors leur désordre pouvait encore se justifier. En dehors de ça ils restaient très amusant et divertissant alors je ne me plaignais pas trop mais je restais néanmoins ravie à l'idée de retrouver ma petite existence.

Peu après notre arrivée chez nous, j'informais Nath que j'allais prendre une douche et me changer avant de nous mettre en route pour rejoindre mes parents. En réalité j'avais surtout envie de rester ici et d'aller me coucher pour le restant de la journée mais je ne pouvais pas cracher sur un barbecue en compagnie de ma mère, cette dernière m'avait beaucoup manqué et j'étais très impatiente de la revoir. Le seul bémol était que mon père serait également de la partie, je n'étais pas particulièrement enjouée à l'idée de le revoir et surtout pas après notre dernière entrevue lorsqu'il avait vivement critiqué ma grossesse et reproché tous les faits à Nathanaël, depuis il était resté très remonté contre mon copain et lui avait même interdit de venir s'entraîner avec lui alors je redoutais ces retrouvailles. En plus de ça ma sœur serait également présente et elle aussi était restée en colère contre papa depuis qu'il avait insulté sa famille alors oui cette réunion de famille ne risquait pas d'être de tout repos.

L'arrivée de Nate dans la douche me coupa dans mes pensées, ce dernier s'occupa de me faire un agréable massage au gel douche tandis que je tâchais de le prévenir à propos du repas à venir. Mon copain ne semblait cependant pas plus inquiet que ça, enfin je me doutais que son attention était portée sur autre chose mais quand même. Quoiqu'il en soit nous finîmes par nous préparer tranquillement avant de nous mettre de nouveau en route vers la résidence de mes parents, je m'arrêtais devant un fleuriste afin d'acheter une jolie composition pour ma mère avant de redémarrer. Après quelques minutes je garais la voiture devant la maison et me hâtais de rejoindre l'entrée toute guillerette tandis que Nate me suivait avec les fleurs. Maman apparut rapidement derrière la porte et je me dépêchais de la serrer dans mes bras tout en lui assurant que sa présence m'avait beaucoup manquée durant ces trois semaines.

Je m'avançais ensuite dans la maison pendant qu'elle saluait mon petit-ami et croisais le regard de mon père qui préparait les grillades dans la cuisine. Je me retins de ne pas le fusiller du regard et me contentais de lui adresser un « bonjour » cordial avant de regagner la terrasse où Shae, Aaron et Noah étaient déjà installés et visiblement en pleines retrouvailles avec le petit Mae qui gazouillait joyeusement sur les genoux de sa mère. J'esquissais un léger sourire et m'approchais de la jolie petite famille avant de déposer mes lèvres sur la joue du bambin qui semblait beaucoup s'amuser du fait que tout le monde s'intéressait à lui.  

Il a tellement grandit depuis trois semaines, c'est incroyable. Affirmais-je doucement avant de m'accroupir devant lui. Je suis désolée, ta super marraine a complètement oublié de te rapporter un cadeau de France mais heureusement comme tu ne comprends pas grand-chose à ce que je te raconte, tu n'y verras que du feu quand je te rapporterais quelque chose acheté au centre commercial de Manhattan. Plaisantais-je avant de me redresser pour aller m'asseoir près de mon frère.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Everybody]    Ven 5 Aoû 2016 - 21:44


Je déposais un énième baiser sur la joue de Mae qui s’enthousiasmais toujours autant de nous voir près de lui, il agita ses petites mains en l’air et se mit à rire avant de presser ses bras contre mon cou comme pour tenir notre étreinte. A vrai dire j’imaginais que ce n’était pas le cas, mais ce petit geste me fit chaud au coeur et je regrettais d’autant plus de l’avoir laissé pendant ces trois semaines. A vrai dire je n’avais pas réfléchis que le temps serait aussi long, mais quelques jours avaient suffit à me faire regretter d’avoir laissé mon fils à New-York. Surtout quand je voyais à quel point il avait été heureux de nous revoir, quand nous étions arrivés il était tranquillement installé dans son parc et il s’était redressé maladroitement en s’agitant sur ses jambes et en nous tendant ses petits bras tout potelés. Il était certain que je ne partirai plus jamais aussi longtemps sans lui.

Les retrouvailles avec mon fils m’avaient suffies pour oublier que mon père était présent dans les alentours, à vrai dire je ne lui avais pas porté attention une seule fois et je me contentais juste de profiter de mon fils en tentant d’éviter de penser à ce que j’avais envie de dire à mon paternel. Maman quant à elle semblait radieuse, elle parlait joyeusement avec Noah et j’étais certaine que nous avions toutes les deux le même air sur le visage, sauf que moi mon fils n’avait pas encore un an contrairement à mon frère. Après tout elle devait être plutôt heureuse de retrouver son petit bébé et surtout de nouveau vivre avec papa, ou je ne sais pas trop ce qu’ils faisaient tous les deux depuis leur prétendue séparation.

Heureusement l’arrivée de Phoebe et Nath coupa cours à mes pensées et je me sentis de nouveau attristée quand elle reconnut elle aussi que Mae avait beaucoup grandit depuis que nous étions partis. Cependant je me plus à l’entendre dire qu’elle avait oublié de lui acheter un cadeau mais qu’elle se rattraperait avec un truc acheté au centre commercial, je me mis à rire tandis que Noah s’exclamait que lui au moins y avait pensé. Quelques minutes plus tard débarqua Todd toujours très joyeux qui discutait avec entrain avec mon père, il lui avait visiblement acheté quelque chose en France ce qui m’arracha une grimace et il s’élança ensuite vers ma mère pour la saluer de manière très décontractée. A vrai dire ils s’étaient déjà vus plusieurs fois mais j’étais toujours étonnée de le voir aussi à l’aise avec les autres, il avait aussi acheté une babiole à ma mère et la remercia pour l’invitation.

Mon fils sembla aussi très heureux de voir Todd et s’empressa de crier dans tous les sens pour attirer son attention, il lui tendit ensuite ses petits bras en protestant et mon ami s’empressa de le prendre dans ses bras en affirmant qu’il était lui aussi très heureux de le revoir.

Il est carrément trop sociable, il tient plus de Todd que d’Aaron et moi affirmais-je en feignant d’être déçue.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Everybody]    Sam 6 Aoû 2016 - 1:47

Je fixais mon fils qui ne cessait plus de rire et de s’amuser tandis que Shae le couvrait d’un tas de baisers. J’étais complètement attendri par cette jolie petite scène, en réalité Shae et moi attendions de retrouver Mae depuis déjà quelques jours. Le temps commençait à se faire plutôt long sans lui et c’était la première fois que nous l’abandonnions autant de temps, certes il n’avait pas été malheureux en compagnie de sa grand-mère et loin de là même mais il n’empêchait qu’être séparés de notre petit garçon aussi longtemps avait été une véritable épreuve. C’est pourquoi nous profitions pleinement de nos retrouvailles avec notre petit blondinet, ce dernier semblait également très heureux de nous revoir alors j’étais satisfait, au moins nous avions la sensation de compter réellement. En vérité cette expérience me poussait aussi à me demander comment j’allais pouvoir garder la tête haute sans ma femme et mon fils lorsque je retournerais dans l’armée, d’un côté j’étais vraiment impatient de reprendre le travail mais de l’autre je redoutais la séparation avec ma famille alors réaliser aujourd’hui comme Mae avait pu me manquer n’arrangeait rien à mes inquiétudes pour l’avenir.

Heureusement mes pensées s’éloignèrent rapidement à l’arrivée de ma belle-sœur et de son petit-ami, je préférais nettement m’intéresser à ce qu’ils pouvaient bien raconter que m’angoisser à propos de mon boulot, surtout que j’avais encore une bonne année avant de postuler de nouveau dans mon ancien régiment. Phoebe constata donc à son tour que mon fils avait beaucoup grandi depuis la dernière fois, Shae et moi ne pouvions qu’être d’accord avec sa remarque d’ailleurs même l’admettre ne nous réjouissait pas vraiment. Après quoi ce fut au tour de Todd de se pointer, Julian l’accompagnait avec une petite boîte dans les mains et ma belle-mère eut également droit au précieux cadeau du soldat. Je plissais légèrement le regard tout en le félicitant intérieurement d’être un si bon lèche botte avant qu’il ne s’approche de nous après avoir été réclamé par un Mae bien joyeux. Todd souleva donc habilement mon fils dans les airs tandis que Shae constatait que Mae était « trop sociable », elle trouvait plus de ressemblance avec Todd qu’avec nous deux réunis au niveau du caractère du petit.

C’est faux, on est très sociables aussi. Assurais-je sur un ton déterminé.

Monsieur James coupa néanmoins court à ce petit débat pour nous proposer de boire l’apéritif. Je me contentais d’acquiescer simplement avant de désigner la bouteille de champagne qu’il avait d’ors et déjà préparée, en règle générale tout le monde se porta volontaire pour goûter aux bulles sauf Phoebe qui semblait encore négocier avec Nathanaël pour qu’il l’autorise à boire une « toute petite coupe ». J’étais dans les cas soulagé de pouvoir constater que mon beau-père ne s’était pas prit un vent monumentale, certes les jumelles ne semblaient pas ravies à l’idée de le côtoyer de nouveau mais au moins elles ne l’ignoraient pas totalement et c’était déjà un bon point. Madame James avait été plutôt claire de toute manière, elle souhaitait juste réessayer pour la dernière fois.

Alors qu’est-ce que vous avez fait tous les deux pendant tout ce temps ? Finis-par interroger ma belle-mère en lançant un regard vers mon fils qui s’amusait toujours avec Todd.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Everybody]    Lun 8 Aoû 2016 - 1:34

Je fronçais les sourcils dès l’instant où Phoebe proclama vouloir boire du champagne, je m’empressais de lui affirmer qu’il en était hors de question tout en songeant qu’elle était complètement cinglée. Malheureusement ma copine ne l’entendait pas de cette oreille et j’avais beau dire elle n’entendait pas raison, je trouvais cependant du soutient en Madame James qui affirma qu’il était hors de question que sa fille boive. Je poussais un soupire de soulagement et la remerciais avant de me tourner de nouveau vers ma copine histoire de vérifier qu’elle n’allait pas boire dans le verre de sa soeur ou de je ne sais qui. Merde je n’avais pas pensé que j’aurais à la surveiller de la sorte, heureusement qu’elle ne fumait pas, songeais-je réellement soulagé par cette pensée. Je ne comprenais vraiment pas les femmes qui mettaient en danger la vie de leur enfant de la sorte, j’étais convaincu qu’il fallait savoir prendre ses responsabilités surtout quand on avait un petit bébé dans le ventre qui lui n’avait rien demandé pour être là.

Je me concentrais de nouveau sur la discussion principale en continuant de surveiller Phoebe du coin de l’oeil. Madame James s’empressa de raconter tout ce qu’elle avait fait avec Mae durant notre absence. Visiblement il avait fait pas mal de sorties culturelles, des restaurants, ils étaient même partis un week-end à « la campagne » et j’avais la sensation que le petit avait passé des vacances aussi mouvementées que les nôtres. J’esquissais un sourire en songeant que Madame James était une grand-mère remarquable et que j’avais hâtée qu’elle puisse prendre soin de mon enfant comme elle le faisait avec celui d’Aaron et Shae.

Madame James nous interrogea à son tour sur ce que nous avions fait et Noah s’empressa de lui raconter que nous avions tenté de le trainer sur une plage nudiste, cette nouvelle ne sembla pas étonner sa mère qui se mit à rire et nous demanda comment c’était. Todd prit alors le relais pour affirmer que c’était horrible et que seuls moi et Shae avions apprécié la chose. J’haussais les épaules d’un air nonchalant et laissais Shae affirmer qu’ils étaient trop pudiques et bien trop prise de tête.

Je ne rentrerai pas dans ce débat à nouveau affirmais-je simplement en prenant un ton sérieux ce que Todd s’empressa de renchérir en affirmant que d’habitude c’est plutôt moi qui lançais les débats.

Je ne pus m’empêcher de rire et haussais de nouveau les épaules en songeant qu’il valait mieux changer de discussion avant que Monsieur James pète un nouveau plomb. Mais à vrai dire je ne savais pas trop quoi dire et je n’avais pas non plus envie de discuter avec la père de ma copine, je ne lui en voulais pas particulièrement mais je ne le portais pas non plus dans mon coeur.

En tout cas on a pu remarquer que Noah avait beaucoup de succès avec les filles, vous avez élevé un vrai gentleman Madame James assurais-je sérieusement tout en sachant que les autres sauraient y trouver la moquerie.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Everybody]    Lun 8 Aoû 2016 - 23:51

Je ne pu m'empêcher de m'offusquer quand Nath refusa catégoriquement que je boive une petite coupe de champagne. J'étais d'autant plus déçue dans la mesure où je ne demandais pas la lune juste de quoi tremper mes lèvres... Je n'avais pas bu d'alcool depuis des lustres et j'en mourrais d'envie, le bébé que je portais n'allait quand même pas mourir si j'avais le malheur de consommer quelques gorgées de champagne. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi les gens étaient si angoissés à ce sujet, certes j'étais consciente que l'alcool n'était pas recommandé en grande quantité pour une femme enceinte mais malgré tout un petit verre de temps en temps ne pouvait pas tuer l'enfant. Enfin quoiqu'il en soit je compris rapidement qu'il ne valait mieux continuer de débattre sur le sujet avec mon copain et surtout pas maintenant que ma mère avait décidé de se mêler à mes négociations. Je poussais donc un soupire résigné et fus contrainte de me verser un simple jus d'orange pendant que les autres pouvaient tranquillement siroter leur champagne.

Ma mère se mit ensuite à nous raconter ses petites journées avec Mae, visiblement ils avaient beaucoup profité de leurs vacances ensembles également et le petit avait pu découvrir de nombreuses choses avec sa grand-mère. J'esquissais un petit sourire en observant ce dernier de nouveau tandis qu'il sautillait gaiement sur les genoux de Todd, le soldat s'occupait décidément très bien du garçonnet et semblait ravi de l'avoir retrouvé. En réalité j'étais un peu jalouse de tout ça parce que de mon côté je n'étais pas certaine d'être capable d'amuser l'enfant autant que Todd, j'étais plutôt sa marraine planplan tout juste bonne à lui offrir des cadeaux, pensais-je amusée par cette constatation. Enfin bientôt j'allais lui offrir un autre petit compagnon de jeu, c'était déjà beaucoup selon moi. Quoiqu'il en soit, ce fut ensuite à notre tour de raconter nos vacances à mes parents, ou du moins à ma mère puisque mon père restait très effacé vis-à-vis de nos conversations.

Noah s'empressa donc de raconter que nous nous étions retrouvés sur une plage naturiste pendant que lui avait préféré la quiétude de la piscine de notre villa. Ma mère fut intéressée par cette expérience et nous demanda nos avis sur la question. Je ne pu m'empêcher de lever les yeux au ciel tandis que Todd s'empressa de lui assurer que tout ça n'était pas du tout à son goût et je ne pu qu'être d'accord avec lui. Comme il venait de l'annoncer, seuls Shae et Nath avaient réellement apprécié la situation. Ma sœur trouvait d'ailleurs que Aaron, Todd et moi étions trop pudiques et prises de tête. Je secouais aussitôt la tête de désespoir pendant que mon copain déclarait ne pas vouloir se risquer à en reparler, je lui lançais un regard en coin et esquissais un simple sourire avant qu'il n'ajoute que nous avions en tout cas pu nous rendre compte d'une chose durant notre séjour : le succès de Noah auprès des femmes. Je pouffais légèrement et échangeais un regard avec le principal intéressé qui se mit à rougir aussitôt.

Gentleman ? Ce n'est pas exactement le mot que j'aurais employé... Ce qui est sûr c'est qu'il n'est pas discret du tout. Lâchais-je l'air de rien en haussant les épaules. Ce n'est pas Todd qui va me contredire. Ajoutais-je tandis qu'Aaron riait bruyamment.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Everybody]    Jeu 11 Aoû 2016 - 19:13

Je ne pus m’empêcher de lever les yeux au ciel quand Nath apporta sa petite remarque quant aux pratiques de Noah, bien évidemment il se voulait discret devant mes parents mais il savait très bien que nous avions tous compris, et mon frère virait déjà au rouge. Phoebe bien évidemment n’attendis pas plus longtemps pour sauter sur l’occasion et affirma les propos de son copain en affirmant que Noah n’était pas du tout discret dans son genre. Je lançais un regard désespéré à mon mari qui était hilare sur sa chaise et le seul qui gardait un peu de bienséance fut Todd qui se contentait d’hausser les épaules sans vraiment se mêler à la conversation. Je n’en revenais pas qu’ils ne lâchent pas l’affaire à ce sujet, comme si c’était si extraordinaire que ça que Noah s’envoie en l’air avec une fille et qu’elle apprécie.

Je décidais néanmoins de ne pas pas insister tout en songeant que continuer ce sujet ne ferait que révéler le dessous de l’affaire et je doutais que maman apprécie une telle discussion. Celle-ci nous fixait d’un air suspicieux mais ne se décida pas à intervenir malgré le regard curieux qu’elle lançait à Noah, mais à vrai dire sa tête de coupable le trahissait directement, et je pensais qu’elle avait plutôt bien compris de quoi nous faisions illusion. Je me demandais bien ce qu’elle pouvait penser de tout ça étant donné à quel point elle pouvait être protectrice quand on venait à en parler de mon frère.

Ce que vous pouvez être des chochottes remarquais-je simplement. Vous n’êtes pas plus discrets avec Nath qui hurle au lieu de parler et toi Phoebe qui te plaignais dès que tu mangeais quelque chose affirmais-je en soupirant. C’est de famille, même Mae sait ce faire entendre assurais-je tandis que mon fils riait aux éclats parce que Todd le faisait sautiller sur ses jambes.

Ma mère affirma aussitôt que mon fils était en effet plutôt bruyant dans son genre étant donné qu’il ne faisait que hurler quand il avait décidé que sa sieste était terminée ou quand il était très joyeux. J’esquissais un sourire et haussais les épaules en songeant qu’au moins il savait s’affirmer. Ma mère décida ensuite d’aller chercher les différents plats qu’elle avait préparé et elle revint quelques minutes plus tard tout en demandant à Noah d’aller chercher les plats de viandes pour que mon père puisse les faire griller. Ce dernier embarqua Todd qui tendit Mae à Aaron et mon fils s’enthousiasma de nouveau, il s’approcha de son père et encercla son visage de ses bras de manière maladroite avant de le serrer contre lui. Je me sentis aussitôt fondre face à cette petite image et me sentis de nouveau horrible en songeant que nous avions pu vraiment lui manquer.

Tu… Enfin… Vous… Avez prévus de partir quelque part ? Interrogeais-je ma mère sans trop savoir si je devais comprendre mon père dans cette affaire.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Everybody]    Ven 12 Aoû 2016 - 20:43

J'écoutais Nath d'une oreille attentive tandis qu'il vantait plus ou moins les talents de Noah au lit. Enfin sa remarque n'était pas très claire mais étant donné que nous avions tous vécus la situation nous pouvions facilement comprendre de quoi il voulait parler en mentionnant le côté gentleman du pilote. Phoebe en profita pour renchérir sur le sujet tandis que je me contentais de rire dans mon coin, après tout je n'avais pas grand chose à ajouter et je n'avais pas tellement l'intention de m'attirer les foudres de madame James en insistant là-dessus. En effet cette dernière semblait quelque peu perturbée par notre conversation, elle était très attachée à son cadet alors je doutais qu'elle veuille réellement en savoir plus à propos de ses ébats. Heureusement Shae s'empressa de venir à la rescousse de son frère en accusant Nath et Phoebe de n'être que des « chochottes », je pouffais légèrement et me retins de relever un autre petit détail à leur sujet : en effet, les futurs parents étaient les seuls que nous n'entendions jamais durant la nuit et pourtant le pompier s'était déjà vanté à plusieurs reprises reprises d'être plutôt doué dans le domaine, du moins il l'avait grandement insinué alors pour le coup j'étais un peu sceptique quant à ses réelles compétences dans le domaine.

Cependant, la présence de monsieur et madame James me poussa à me taire de nouveau. Je préférais nettement garder mes remarques dans un coin de mon esprit pour les sortir lors de moments plus opportun. Ce qui était certain c'est que Nath était parfois loin d'être discret lorsqu'il s'exprimait et Phoebe se faisait régulièrement remarquer pour ses plaintes au sujet de la bouffe et de son poids. C'est d'ailleurs ce que s'empressa d'affirmer ma femme afin de sauver Noah de la galère une fois de plus, elle déclara que le fait de ne pas être discret était de famille dans la mesure où Mae savait également donner de la voix. J'esquissais un léger sourire et contemplais mon fils que Todd s'amusait à faire rire. J'avais tellement hâte de le ramener à la maison, de pouvoir repasser des moments avec mon fils et de l'entendre s'exprimer aussi fort que sa mère le prétendait.

Je fus donc très heureux de pouvoir réceptionner Mae lorsque Todd fut réquisitionné à la cuisine. Je serrais doucement la petite taille de mon fils et lui adressais des tas de sourire qu'il ne cessait de me rendre. Mon blondinet déposa ensuite ses menottes contre mes joues avant de se serrer contre moi, je fus quelque peu surpris par cette étreinte bien que ravi de le voir faire et prolongeais notre petit câlin. Bon Dieu comme nous avions dû lui manquer, le pauvre n'avait pas du comprendre pourquoi il avait vécu si longtemps avec sa grand-mère et loin de son environnement habituel. J'étais si triste de l'avoir délaissé pendant autant de semaines, je regrettais sincèrement de ne pas l'avoir emmené et surtout maintenant que je réalisais à quel point nous avions dû lui manquer. J'étais certain qu'il aurait adoré découvrir la mer avec nous... Je retins un léger soupire et embrassais délicatement mon fils dans le creux de son petit cou avant de faire des petits bruits de bouche contre sa peau pour l'amuser.

Je me ré-intéressais vaguement à la conversation au moment où monsieur James s'exprima réellement pour la première fois depuis que nous étions arrivés. Ce dernier s'adressait à Shae et l'informait que lui et sa femme avait l'intention de prendre des vacances, il mentionna la maison familiale qu'il possédait en Australie, puis l'île de la Réunion ou encore l'Espagne. Visiblement mes beaux-parents ne semblaient pas bien décidés mais avaient en tout cas bel et bien l'intention de s'absenter ensembles, ils étaient donc réellement de retour tous les deux. Je supposais que c'était une bonne chose si Julian restait aimable avec le restant de sa famille.

Il paraît que l'Espagne est un très beau pays, ils ont beaucoup de petites îles réputées tout autour du pays. Ça doit être vraiment sympa. Assurais-je histoire de briser la glace. La prochaine fois on t'emmènera avec nous, on ne te laisse plus. On partira peut-être en Espagne ou sur une petite île, tu découvriras de jolis poissons et des paysages extraordinaires. Affirmais-je à Mae en rêvant déjà de m'y retrouver avec ma petite famille.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Taylor
Fireman ❊
avatar

Messages : 112
Loisirs : Etre un aventurier de la vie
Age : 33

Carte d'identité
Profession: Pompier
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Everybody]    Lun 15 Aoû 2016 - 0:33

Je ne pus m’empêcher de rire quand Shae remarqua que nous étions pas plus discrets Phoebe et moi quand il en venait à se comporter dans la vie de tous les jours. Visiblement j’avais plutôt la voix qui portait et ma copine quant à elle avait passé la plupart de son temps à rabâcher des détails à propos de son poids, à vrai dire j’étais plutôt d’accord sur ce dernier point mais j’allais éviter de le dire devant Phoebe de peur de la vexer d’autant plus. J’avais bien compris que le poids était un sujet susceptible pour elle ces derniers temps alors je préférais éviter de la blesser, même si de mon côté je ne comprenais pas pourquoi elle se prenait autant la tête, mais on parlait de Phoebe après tout. Je fis la moue tout en songeant que moi j’avais très hâte que son ventre s’arrondisse davantage et que je trouvais plutôt le temps long de ce côté.

Shae me tira à nouveau de mes pensées en demandant à sa mère si elle comptait partir en vacances, du moins avec son mari ou non. Monsieur James prit alors la parole en affirmant qu’ils avaient bien l’intention de partir, je lançais un regard en quoi à Phoebe en me demandant ce qu’elle pouvait bien en penser. Après tout nous n’avions pas trop eu l’occasion d’en parler à la suite du message que Madame James nous avait envoyé plus tôt pour nous inviter ce soir. Mais j’avais bien compris que la situation ne réjouissait ni Phoebe ni Shae. J’avais moi-même du mal à comprendre pourquoi leur mère allait se prendre la tête avec un type pareil, surtout qu’elle aurait pu trouver chaussure à son pied ailleurs. Enfin Monsieur James avait beau être riche et bien conservé pour son âge il restait une sacré plaie, et elle avait passé une bonne partie de ces derniers mois à le fuir comme la peste.

Dans tous les cas leurs préoccupations étaient de savoir quel lieu où se rendre, je restais un instant interdit face à leurs hésitations en songeant que nous vivions vraiment pas dans le même monde. Madame James affirma par la suite qu’elle aurait aimé retourner en Thaïlande mais que son mari préférait visiblement un endroit plus calme où se « dorer la pilule ». J’hochais la tête d’un air entendu tout en songeant qu’on pouvait aussi se dorer la pilule dans son jardin, pas besoin de débourser des milliers dans un trajet et une villa de luxe alors qu’on avait une baraque comme la leur ou une toute payée en Australie.

Todd et Noah revinrent alors en tendant joyeusement les différentes pièces de viande disposées sur les grandes assiettes, Monsieur James les attrapa et parti les préparer tandis que Noah s’inquiétait de savoir si sa mère lui avait préparé son gâteau préféré. Je la fixais accourir vers son fils pour le rassurer à ce sujet et me tournais vers Aaron qui jouait calmement avec son fils.

Tu parles, je suis sûr que dans quinze jours tu te plaindras déjà de rester chez toi à rien faire affirmais-je en rigolant après avoir entendu Aaron promettre de ne plus laisser son fils derrière lui.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Everybody]    Mer 24 Aoû 2016 - 0:08

Je manquais de m'étouffer avec mon jus quand Shae accusa Nath de parler trop fort avant de me reprocher à mon tour d'être trop portée sur mon poids, tout ça parce que nous nous étions amusés de la situation de Noah ! Je m'enfonçais alors dans ma chaise tout en pensant que ce n'était pas la peine de m'attaquer de la sorte et Nate n'avait pas non plus besoin d'en recevoir pour son grade. Après tout nous n'étions pas les seuls à nous être moqués ce soir là et si mon frère s'était efforcé de faire taire sa copine nous n'en serions pas là, en effet je n'étais pas certaine que maman apprécie réellement d'entendre hurler une donzelle sous son propre toit un de ces quatre alors pourquoi nous l'infliger ? Si Shae n'était pas dérangée par cette affaire, il en était tout autre de mon côté. Je n'arrivais pas à fermer les yeux, parfois j'oubliais que Noah était devenu un homme et je le voyais encore comme un petit garçon alors j'étais très gênée avec « l'incident » de la villa et en rire me permettait de vivre les choses avec plus de légèreté.

Je préférais donc ne pas renchérir sur cette affaire et me contentais à la place d'écouter ma sœur qui interrogeait maman sur ses projets de vacances. Cette dernière n'eut cependant même pas le temps de répondre puisque mon père s'empressa de prendre la parole à sa place. Je lui lançais un regard en biais tandis qu'il affirmait vouloir effectivement partir avec ma mère, seulement aucun d'eux n'étaient encore d'accord en ce qui concernait la destination. J'en déduisais donc que maman avait effectivement accepté de reprendre mon père malgré ses innombrables frasques. Je me retins de pousser un soupire tout en pensant qu'elle méritait cent fois mieux que lui, plus rien ne la retenait aux côtés de mon paternel maintenant que ses enfants étaient devenus adultes mais je savais néanmoins qu'elle était toujours amoureuse de lui et j'avais l'impression qu'elle ne serait jamais vraiment capable de le quitter pour de bon. Tout ce que j'espérais c'était qu'il sache encore la rendre heureuse.

Les éclats de voix de Todd et Noah me tirèrent de mes pensées et je ne pu m'empêcher de sourire béatement en les voyant arriver avec la viande, puis, comme pour faire écho aux gargouillements de mon ventre, de petites « bulles » résonnèrent également dans le creux de celui-ci. Je glissais doucement ma main contre le tissu de mon t-shirt tout en constatant que ce n'était pas la première fois que j'avais l'occasion de constater ces légers mouvements. C'était une sensation très douce et différente d'une manifestation quelconque de l'estomac, je n'avais d'ailleurs pas encore trouvé de moment pour en parler à Nath puisqu'au départ je n'imaginais pas que tout ça puisse avoir un rapport avec ma grossesse mais maintenant j'étais convaincue que le bébé cherchait enfin à se manifester et j'avais hâte de pouvoir l'annoncer à mon copain, je savais qu'il était impatient de pouvoir réellement interagir avec notre petit alien contrairement à moi qui était beaucoup moins emballée par la situation.

En tout cas la soirée se déroula merveilleusement bien malgré la présence de mon père et le repas fut délicieux. Ce dernier n'avait d'ailleurs heureusement pas cherché à se faire remarquer et avait plutôt discuté avec Todd et Noah dans son coin. Il avait parfaitement compris que Shae et moi n'étions pas prêtes à enterrer la hache de guerre et que nous risquions d'avoir besoin de beaucoup plus de temps avant d'être capables de lui reparler comme avant. Nous faisions néanmoins des efforts pour satisfaire maman et nous nous contentions d'être cordiales avec lui. Ma mère semblait beaucoup plus épanouie aux côté de mon père et tout ce que je souhaitais c'était qu'elle soit heureuse, pour le reste ça ne regardait que ma sœur et moi et seul le temps parviendrait à effacer les horribles paroles qu'il avait pu nous dire.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles cordiales [Everybody]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles cordiales [Everybody]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles cordiales entre turiens.
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: