AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]   Lun 25 Avr 2016 - 23:39




J’écoutais mon interne me supplier de rejoindre une opération tandis que je tapais quelques mots à l’ordinateur histoire de faire mine d’avancer ma thèse de fin d’étude. Il faut avouer que pour le moment je pataugeais plus que je ne l’aurais imaginé, j’avais rédigé toute la première partie théorique mais j’étais incapable d’avancer parce que je passais plus de temps à m’inquiéter de mon foutu mariage qu’autre chose. Par moment il m’arrivait de me demander ce qui avait bien pu me tomber sur la tête pour que j’accepte d’avoir un enfant alors que je n’avais même pas fini mes études et surtout alors que je m’apprêtais à débuter ma thèse de fin d’étude. Je m’étais dit qu’Aaron s’en occuperait et finalement que tout se mettrait en place, mais je n’avais pas prévu que c’était mon mari qui allait me poser soucis, j’aurais plus parié sur le bébé à vrai dire. Je poussais un soupire et lançais un regard en biais à mon interne avant d’affirmer qu’il commençait sérieusement à me fatiguer et qu’au lieu de pleurnicher il n’avait qu’à me montrer de quoi il était capable, ce fut visiblement suffisant pour qu’il dégage et s’éloigne d’une démarche penaude.

Je poussais un soupire et frottais mon visage avant de fixer de nouveau mon écran. Il était tard il allait falloir que je rentre, sauf que je n’avais pas spécialement envie de rentrer. Les sms que j’avais échangé aujourd’hui avec ma soeur n’avaient fait que me rappeler à quel point ma vie conjugale était nulle, que j’étais moche et que j’étais aussi sexy qu’un sac. Je n’allais même pas pouvoir prendre de douche avant de rentrer, mais je n’étais même pas certaine que ça change grand chose au vue de la situation, je me demandais encore s’il lui arrivait de me regarder. Peut-être que c’était ça le soucis en fin de compte,  peut-être qu’il m’avait trop regardé et que maintenant il était lassé, je poussais un soupire et laissais tomber ma tête sur la table en maugréant.

Je réussi à rassembler quelques forces pour me tirer de la petite table dissimulée au fond de la cafétéria de l’hôpital et récupérais mon ordinateur avant de marcher jusqu’à la pièce réservée aux résidents. Je retirais ma blouse et enfilais mes vêtements de ce matin tout en me demandant pourquoi j’avais quitté la maison avec ce vieux sweat, je ressemblais vraiment à rien. Je décidais donc de passer nerveusement mes doigts dans mes cheveux pour les démêlés et les attachais maladroitement en une queue de cheval, Phoebe m’avait confié que Nath adorait quand elle attachait ses cheveux en hauteur et qu’il pouvait apercevoir sa nuque, alors peut-être que ça jouerait aussi en ma faveur à défaut d’être habillée comme un sac. Je poussais une énième fois un soupire en réalisant à quel point j’étais pathétique, franchement jamais je n’aurais cru en arriver là.

Une fois installée dans la voiture je conduisis calmement jusqu’à la maison tout en évitant de penser à ce qui m’y attendait, je trouvais ça bizarre de rentrer tout en sachant qu’Aaron avait l’intention de coucher avec moi ce soir, je n’aimais pas que ce soit prévu de la sorte, c’était bizarre et ça ne m’excitait pas du tout. Je garais doucement la voiture sur l’allée et en sortie en récupérant toutes mes affaires, j’ouvris la porte de la maison et retirais mes chaussures maladroitement avant de longer le couloir qui menait à la cuisine et à l’espace salle à manger pour déposer mes affaires sur la table.

Je me tournais vers Aaron qui donnait sa compote à Mae et esquissais un sourire quand mon fils se mit à gesticuler dans tous les sens en oubliant complètement sa nourriture pour me fixer de ses jolis yeux. J’aimais vraiment être accueilli de la sorte, je regrettais souvent quand je rentrais trop tard et que Mae était déjà couché, mais ce soir j’étais satisfaite de pouvoir profiter un peu de lui avant de devoir le coucher. Je m’efforçais d’agir comme si de rien n’était et me baissais pour embrasser Aaron qui était assit face à Mae. Après qu’il ait fini de manger Mae tendit ses bras dans ma direction et je m’empressais de la saisir pour l’embrasser joyeusement, Aaron l’embrassa à son tour pour lui souhaiter bonne nuit et je montais jusqu’à sa chambre.

Après avoir changé sa couche et l’avoir bercé doucement contre moi, je m’installais sur le petit fauteuil et le gardais quelques instant dans mes bras jusqu’à ce que ses petits yeux commencent à se fermer, je le déposais doucement dans son lit et mis en marche toutes ses petites affaires avant de quitter la chambre sur la pointe des pieds. Une fois à l’extérieur je pris une grande inspiration tout en réalisant que j’allais devoir affronter Aaron toute seule, j’hésitais un instant à aller me recoiffer mais décidais que c’était complètement idiot, je descendis donc les escaliers et le rejoignis dans la cuisine.

Ça été aujourd’hui ? M’intéressais-je comme si de rien n’était.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]   Mar 26 Avr 2016 - 0:47


Je frottais la bouche de Mae du bout de la cuillère avant de la planter de nouveau dans le pot de compote pour qu'il la termine. Cependant mon fils semblait plus d'humeur joueuse ce soir et préférais faire des bruits avec sa bouche, bien évidemment il envoya des postillons un peu partout et je fus arrosée de dessert plusieurs fois tant cette activité amusait le blondinet. Et puis pour être honnête moi aussi ça me faisait rire, il était toujours en train de faire le pitre alors autant dire que ça me mettait un peu de baume au cœur, surtout en ce moment. Ma vie était devenue un peu compliquée, le problème ne venait pas du tout de Mae mais plutôt de mon couple. Je ne savais pas tellement si je pouvais affirmer qu'il battait de l'aile mais je ne faisais vraiment pas le malin depuis quelques jours, Shae était toujours remontée contre moi, nous nous parlions peu et les discussions que nous partagions n'étaient franchement pas stimulantes. Maintenant je savais qu'elle m'en voulait également parce que je ne lui avais pas fais l'amour depuis longtemps, elle se sentait délaissée et avait l'impression que je ne la trouvais plus aussi séduisante qu'avant. Du moins c'est ce que j'en avais déduis de ma conversation avec elle mais également de ce que m'avait rapporté Nathanaël grâce à Phoebe.

Cependant j'avais décidé de prendre les choses en main ce soir, je ne voulais pas que ma relation soit aussi compliqué. C'était à cause de moi que nous en étions là alors j'étais aussi celui qui devait résoudre le problème. J'étais donc allé voir ma belle-mère un peu plus tôt dans la journée avec Mae, je lui avais demandé une bonne recette et quelques conseils culinaires. Je me débrouillais derrière les fourneaux mais je n'étais pas non plus un expert, mes connaissances en la matière restaient limitées. Heureusement madame James avait volé à mon secours et j'étais reparti avec quelques idées sympathiques et un bébé en moins. Ne pas avoir mon fils pour l'après-midi m'avait permis de prendre mon temps pour concocter un bon petit plat et me concentrer exclusivement sur ma manière de procéder avec ma femme. Je voulais que nous puissions nous retrouver comme avant, échanger comme n'importe quel couple et récupérer une vraie complicité. J'avais également très envie que nous puissions partager un vraie moment intime, qu'elle comprenne que je la désirais toujours autant et qu'elle était la plus belle femme à mes yeux.

J'étais finalement allé cherché Mae chez ses grands-parents en fin d'après-midi, j'appréciais particulièrement la discrétion de madame James d'ailleurs. Cette dernière ne posait pas de questions et c'était assez agréable. Mon fils et moi avions passé encore quelques temps à s'amuser au salon avant que l'heure du bain ne sonne puis arriva le moment du repas et enfin la fameuse compote. Shae débarqua au même moment je lui adressais un léger sourire et lui rendis son « baiser ». Ce fut alors Mae qui rythma la suite des événements avant de terminer son dessert et de réclamer les bras de sa mère, j'en profitais pour embrasser doucement mon fils avant que ma femme ne l'emmène à l'étage et lui adressais un signe de main qu'il me rendit maladroitement. Je ne pu m'empêcher de rire doucement et secouais la tête avant de me consacrer de nouveau au dîner. Je m'empressais de dresser une table correcte et disposais deux verres de vin près des assiettes avant le retour de Shae. Une fois tous les deux dans la cuisine, ma femme me demanda comment s'était passée ma journée de manière neutre.

Oui ça va. Mae a passé l'après-midi chez tes parents pendant que j'étais ici. J'ai préparé un repas, j'espère que ça te plaira... C'est une recette de ta mère, je ne pense pas que je suis à la hauteur mais j'ai fais en sorte que ce soit bon en tout cas. L'informais-je en désignant la casserole sur le feu. Et toi, tu as passé une bonne journée? Demandais-je sur un ton pas vraiment naturel. Euh... Tu veux un peu de vin ? J'ai choisi un plat qui s'accompagne plutôt de blanc, c'est ce que tu préfères. Ajoutais-je doucement tout en pensant que j'avais l'air d'un débile, c'était comme s'il fallait tout recommencer du début et je n'aimais pas beaucoup ça.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]   Mar 26 Avr 2016 - 12:55

Je fus quelque peu étonnée d’apprendre d’Aaron que notre fils avait passé l’après midi chez mes parents, mon regard glissa dans la pièce pour apercevoir notre table dressée, je me retins de soupirer tout en songeant que c’était idiot de faire tout ça pour en venir au sexe. Je ne savais pas trop ce qui se passait dans sa tête et je n’appréciais pas vraiment qu’il manigance de la sorte pour je ne sais quoi. J’appris par la suite que la recette qu’il cuisinait appartenait à ma mère et qu’elle lui avait confié pour que nous puissions la déguster ce soir, je me retins une nouvelle fois de faire la moue et hochais simplement la tête. Mon mari me demanda ensuite si j’avais passé une bonne journée, mais je comprenais bien à son ton qu’il n’était pas à l’aise dans cette situation et qu’il ne savait pas vraiment quoi me dire. Ça m’énervait d’autant plus que c’était de sa faute si nous en étions là et que je n’étais pas plus à l’aise que lui, je ne savais même pas comment nous étions censés coucher ensemble alors qu’on avait déjà du mal à se regarder dans les yeux et à enchaîner deux phrases.

Oui ça été assurais-je simplement.

Visiblement je n’étais pas au bout de mes surprises étant donné que mon mari me demanda si je voulais un peu de vin, cette fois je ne pus pas retenir un regard de surprise tout en réalisant qu’il avait vraiment joué le jeu à fond et je n’en n’étais que plus agacée. Je détestais la manière où tout était orchestré, nous n’avions jamais eu besoin de tout ça, d’habitude c’était beaucoup plus limpide. A présent tout était beaucoup trop compliqué, il fallait qu’il cuisine un repas, qu’il achète du vin pour simplement espérer poser les mains sur moi. Je ne voulais pas de tout ça, je voulais juste qu’on fasse l’amour quand ça nous prenait, comme avant. Certes j’avais toujours été la plus demandeuse deux nous deux, mais je me souvenais encore de toutes les fois où il était venu me chercher à ce sujet.

J’hochais de nouveau la tête et récupérais le verre qu’il me tendit avant de le porter à mes lèvres, je ne savais même pas ce que j’étais censée faire, je n’osais même pas le provoquer directement de peur qu’il me laisse en plan comme il l’avait fait de si nombreuses fois. Ce n’était pas un dîner que je voulais, ça ne m’apportait rien, je savais très bien qu’il pouvait me faire à manger, je voulais qu’il revienne vers moi et que j’ai la sensation qu’il m’aimait vraiment parce que le dire n’était plus suffisant.

Tu as besoin de préparer un dîner et de sortir le vin pour envisager de coucher avec moi ? L’interrogeais-je finalement en désespoir de cause, je ne voulais pas spécialement aborder le sujet, mais je ne tenais pas non plus à attendre de finir de manger pour savoir ce qui allait se passer, autant crever l’abcès dès maintenant pour être fixés.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]   Mar 26 Avr 2016 - 19:09

Je me contentais de hocher distraitement la tête quand Shae m'affirma que sa journée s'était également bien passée. Je détournais ensuite le regard avant qu'elle ne m'autorise à lui verser du vin dans sa verre, ce que je m'empressais de faire silencieusement. Oh merde c'était vraiment pire que ce que j'avais pu imaginer, cette soirée tournait vraiment au fiasco, l'ambiance était extrêmement pesante et ni ma femme, ni moi-même n'étions à l'aise en présence de l'un et l'autre et c'était complètement de ma faute. Cependant j'essayais d'arranger les choses, de faire en sorte d'améliorer la situation mais mes tentatives ne suffisaient pas et ne faisaient qu'aggraver mon cas parce que Shae n'attendait pas du tout de dîner avec moi contrairement à ce que j'avais pu penser, enfin clairement je savais qu'elle attendait que nous fassions l'amour et moi aussi je voulais pouvoir passer aux choses sérieuses sauf que je me voyais mal lui bondir dessus comme un animal. D'où l'idée du repas romantique, je pensais qu'il pourrait apaiser les tentions et nous rapprocher pour qu'ensuite nous nous glissions plus naturellement l'un vers l'autre mais c'était beaucoup plus compliqué que ça.

Ma femme ne s'empêcha pas de me demander si un dîner et du vin étaient vraiment nécessaires pour que je puisse coucher avec elle. Je baissais le regard avant de me ressaisir et de le planter dans le sien, j'étais trop con. Je devais vraiment arrêter d'agir comme une chiffe molle, j'avais plus de dignité que ça et il était de mon devoir de mari de faire l'amour avec celle que j'aimais. Je ne voyais même pas pourquoi j'avais tout arrêté, j'étais stupide et trop aveuglé par la paternité mais ce n'était plus ce que je voulais. Bien sûr Mae avait parfaitement sa place dans notre vie sauf que Shae aussi avait la sienne et je ne pouvais dorénavant plus la négliger, surtout pas quand je voyais que mon couple allait mal par ma faute. C'était moi qui ne faisait plus d'efforts et qui prenaient tout pour acquit alors qu'en réalité je ne devais jamais baisser ma garde, ma femme aussi avait besoin d'attention.

Oh et puis merde, t'as raison j'ai pas besoin de tout ça pour te faire l'amour. Lâchais-je précipitamment avant de me diriger vers elle pour encadrer son visage de mes mains.

Shae déposa son verre sur la table tandis que je l'embrassais avec envie et la forçais à reculer vers l’îlot de la cuisine où elle s'appuya. Nous échangeâmes un vrai baiser cette fois, passionné et intense. Mon excitation grimpa en flèche et je réalisais combien le sexe avec Shae m'avait manqué, combien pouvoir caresser son corps étaient agréable et surtout je me rendais une fois de plus bien compte que j'avais été stupide de la laisser de côté en ignorant ses besoins mais aussi les miens. J'avais tout enfoui pendant quelques temps, je ne m'en étais plus préoccupé et ça ne m'avait pas manqué parce que je n'y pensais pas mais pour le coup j'avais des tas de sentiments qui refaisaient surfaces et me rappelaient que j'étais... affamé.

Je suis désolé, ça n'arrivera plus. Je ne te laisserais plus, moi aussi j'ai besoin de te sentir auprès de moi. Je me sens tellement bien quand on est aussi proches, je ne comprends pas ce qui m'est passé par la tête. L'informais-je un peu haletant entres deux baisers avant de glisser mes doigts sous son sweat pour le lui retirer et en faire de même avec mon t-shirt.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]   Mar 26 Avr 2016 - 22:17

Sans vraiment comprendre ce qui se passa Aaron s’approcha brusquement de moi et m’embrassa avec envie, je fermais aussitôt mes yeux et le serrais à son tour contre moi en savourant cette étreinte qui m’avait tellement manquée. Je réalisais alors qu’il m’aimait vraiment, mes inquiétudes avaient été idiotes et ce simple échange me permettait de l’affirmer, c’était la preuve dont j’avais tant besoin. Aaron me poussa jusqu’à l’îlot de la cuisine et je l’embrassais de nouveau en oubliant complètement ce qui avait bien pu se passer entre nous ces derniers temps. Malgré tout je me sentais incroyablement soulagée, j’avais la sensation de retrouver en fin l’homme que j’avais épousé et qui me faisait me sentir si aimée. Je le laissais s’éloigner de moi à regret tandis qu’il s’excusait de cette distance qu’il avait pu instaurer entre nous, il affirmait que ça ne se reproduirait jamais et qu’il avait lui aussi besoin de me sentir auprès de lui. Je sentis mon coeur se serrer, plus jamais je ne voulais sentir qu’il s’éloignait de moi, ça avait été horrible pour moi et j’espérais sincèrement que nous n’aurions plus à vivre une période pareil.

Tu parles trop murmurais-je avec une pointe d’humour avant de l’embrasser de nouveau.

Aaron se chargea de retirer mon haut puis du sien, je m’empressais de passer mes mains le long de son torse et d’embrasser délicatement le haut de son cou avant qu’il n’en fasse de même avec moi. Finalement une fois tous les deux nus nous ne perdîmes pas trop de temps étant donné l’envie qui régnait entre nous deux. Les choses s’accélérèrent rapidement et après quelques minutes passés à retrouver nos corps respectifs le moment que j’attendais tellement arriva. Nos retrouvailles durèrent plusieurs minutes, des minutes que je ne vis pas passer tellement je les savourais, et puis après avoir poussé un dernier soupire le plaisir m’envahit.

Je restais un long moment essouflée en gardant Aaron entre mes bras, puis quand il s’éloigna de moi je passais mes mains sur son visage puis dans ses cheveux avant de l’embrasser doucement. Je me sentais vraiment heureuse en ce moment même, j’avais enfin l’impression d’être de nouveau en adéquation avec mon époux et j’étais étonnée qu’il m’ait fait l’amour de la sorte. D’habitude il était beaucoup plus tendre, cette fois c’était vraiment beaucoup plus… brutal et ce n’était pas pour me déplaire.

C’était vraiment bien murmurais-je le souffle court. Ça m’avait tellement manqué, tu m’avais manqué avouais-je du bout des lèvres en me sentant à la fois soulagée et bouleversée.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]   Jeu 28 Avr 2016 - 0:41

Sentir les mains de Shae se balader le long de mon corps me rendait vraiment vulnérable, j'aurais été capable de n'importe quoi en cet instant présent pour la satisfaire et la rendre heureuse. D'ailleurs elle n'était pas la seule à s'épanouir, moi aussi je me sentais revivre. Je retrouvais des sensations que nous avions perdues depuis un petit moment et je ne savais même pas comment j'avais pu m'en passer pendant tout ce temps. Certes la compagnie de mon fils était infiniment agréable mais je n'aurais jamais dû m'en contenter, surtout que j'avais aussi besoin de Shae. De me sentir aimé par ma femme et de savoir que nous étions un couple uni, ça n'était plus vraiment le cas depuis quelques jours. Nous ne parlions que de Mae et vivions au ralenti comme un vieux couple déjà lassé, j'étais responsable de cette catastrophe c'était moi qui, inconsciemment, avait instauré cette distance et je le regrettais tellement aujourd'hui. Sortir tous les deux en ville ne suffisait pas et je m'en rendais compte à présent, le sexe était essentiel, surtout pour nous parce que depuis le départ nous fonctionnions de cette manière. Shae et moi avions besoin de se sentir proches de l'un et l'autre pour être comblés.

Quoiqu'il en soit notre partie de jambe en l'air fut riche en émotions, c'était comme une première fois mais en beaucoup mieux. Tous mes sens étaient en alerte et c'était comme si je ne vivais plus que pour Shae, elle était la seule qui m'importait à ce moment précis, sentir son corps contre le mien me rendait complètement dingue. J'aurais pu rester des heures à la contempler, à la caresser et à lui donner du plaisir mais malheureusement la réalité nous rattrapa trop vite et nous dûmes séparés nos deux corps peu de temps après. J'appréciais alors les doigts de Shae qui parcouraient mon visage et mes cheveux et répondis à son énième baiser. Je ne pu ensuite pas m'empêcher de sourire lorsqu'elle m'assura avoir aimé notre échange, elle ajouta que tout ça lui avait manqué et qu'en résumé c'était moi qui lui avait le plus manqué.

J'ai trouvé ça super aussi, c'était bizarre... Je me disais justement que j'avais l'impression de vivre ma première fois mais en mille fois mieux. Affirmais-je pensivement. Je ne voulais pas que tu souffres... Je te fais toujours souffrir et je ne m'en rends jamais compte. Je me sens égoïste parce que tu t'es sentie délaissée et je n'ai rien fait pour arranger quoique ce soit, je ne pensais qu'à moi. Je ne sais même pas pourquoi je me suis comporté comme ça, comme si ça ne me faisait rien de ne pas faire l'amour avec toi parce qu'en fait c'est complètement faux. J'ai réalisé que ça m'avait vraiment manqué et que j'ai sincèrement besoin de toi pour être comblé. Continuais-je. Si je devais un jour te perdre je crois que je n'aurais même plus la force de vivre sans toi, tu m'es tellement essentielle. Je vous aimes comme un fou madame James-Hudson, vous, votre superbe corps, vos magnifiques yeux et votre joli visage. Terminais-je en souriant avant de l'embrasser tendrement.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]   Jeu 28 Avr 2016 - 23:14


Je fus quelque peu étonnée quand Aaron affirma que cette partie de jambes en l’air lui avait donné l’impression de revivre sa première fois en mille fois mieux, je fronçais aussitôt les sourcils en me demandant où il voulait en venir. J’aurais préféré qu’il dise la première fois avec moi et pas avec une autre fille, de plus je me souvenais très bien de la fois où il m’avait parlé de sa première fois, c’était d’ailleurs juste après la mienne. Il m’avait avoué qu’elle n’était pas si bien que ça et qu’il préférait ne plus y penser étant donné que ça n’avait duré que quelques malheureuses secondes. Je n’eus néanmoins plus trop le temps de remonter dans mes souvenirs étant donné qu’Aaron avoua qu’il n’avait jamais voulu me blesser en s’éloignant de la sorte, il avait la sensation de toujours me faire souffrir sans jamais réellement sans rendre compte. Il se sentait égoïste et n’arrivais pas à comprendre pourquoi il avait agit de la sorte alors que faire l’amour avec moi lui plaisait réellement. Je restais bloquée quelques instants sur ses premières paroles, il est vrai que j’avais souvent été blessé par Aaron et je lui avais toujours reproché de ne jamais s’en rendre compte, mais je savais qu’à chaque fois il ne le faisait pas exprès et je n’arrivais pas à lui en tenir rigueur, pour moi il n’y avait même pas raison de lui en vouloir étant donné qu’il ne s’en rendait pas compte.

Ta première fois ? Ta première fois avec la fameuse Barbara où tu n’as pas tenu deux secondes ? C’est censé être un compliment ? L’interrogeais-je septique. J’ai eu tellement peur avouais-je à demi mots en baissant le regard.

Comme j’aurais dû m’y attendre Aaron s’élança rapidement dans une déclaration d’amour post apocalyptique en affirmant que si jamais il devait me perdre il n’aurait plus la force de rire sans moi, visiblement je lui étais essentielle. Il poursuivit ensuite en affirmant qu’il m’aimait, le tout en me vouvoyant et en assurant que mes yeux, mon visage et mon corps lui plaisaient tout particulièrement. Cependant même si j’étais heureuse d’entre ces jolies paroles je ne pus m’empêcher de rire aux éclats en réalisant qu’il me faisait une déclaration d’amour digne d’un téléfilm alors que nous étions tous les deux à poils dans la cuisine, finalement je voulais bien le croire que cette partie de jambes en l’air avait été aussi épique pour lui s’il arrivait à sortir des choses pareilles.

Désolée, mais dire ce genre de trucs alors qu’on est complètement nus c’est vraiment bizarre assurais-je en rigolant. Et puis tu n’aimes que mon physique ? Constatais-je. Enfin de toute façon je n’ai pas l’intention d’aller bien loin, t’es pas prêt de te débarrasser de moi affirmais-je en souriant.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]   Ven 29 Avr 2016 - 2:52

Je fronçais légèrement les sourcils lorsque Shae mentionna ma fameuse première fois avec Barbara, celle où je n'avais pas été fichu de tenir assez longtemps pour paraître crédible. Non à vrai dire je ne parlais pas vraiment de cette fois là, mon expérience au lit avec cette fille ne me laissait pas un souvenir impérissable pour être honnête mais je parlais plutôt du jour où j'avais couché avec ma femme pour la toute première fois. C'était cette fois là que j'avais enfin découvert que faire l'amour avec quelqu'un que l'on aime sincèrement changeait complètement la donne. Ce que j'avais vécu avec la fameuse Barbara, la sœur de Morgan ou encore Gabrielle ne signifait plus rien depuis ce jour là parce qu'aucunes d'elles ne pouvaient faire face à Shae. Elle les surpassait toutes largement, je regrettais énormément de ne pas avoir pu vivre ma véritable première fois avec elle mais en tout cas j'avais rapidement compris qu'avec cette jolie blondinette rencontrée dans ce fameux bar les choses seraient bien différentes de ce que j'avais connu avant elle. Elle avait changé toute ma vie, mon monde s'était mit à tourner autour d'elle et maintenant elle faisait de moi un mari et un père comblé. Cependant la suite de sa phrase me rappela des souvenirs moins agréables, en effet elle avait été effrayée à l'idée que j'ai pu la laisser tomber de la sorte et sa posture soudainement moins assurée me fendit le cœur.    

Outch non pas cette première fois là, ma première fois avec toi plutôt. En résumé c'était top aujourd'hui et je ne comprends même pas pourquoi j'ai tourné autour du pot comme ça, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas donné autant. Affirmais-je en esquissant un sourire en coin. Je sais, pardonne-moi... Soufflais-je ensuite alors que toute trace d'amusement quittait mon visage.  

Shae m'assura ensuite que j'aurais dû choisir un autre moment avant de lui déclarer ma flamme parce qu'en étant complètement nus tous les deux elle ne me trouvait pas forcément crédible et trouvais la situation plutôt amusante. Je baissais légèrement le regard vers mon corps dénué de vêtement avant de rire à mon tour et haussais les épaules en pensant que c'était toujours mieux que rien. Après quoi elle me demanda si je n'aimais que son physique et cette fois je ne pu m'empêcher de rouler des yeux en pensant qu'elle ne m'écoutait qu'à moitié. Comme si je n'étais pas attiré que par son physique, c'était un tout après tout. Quoiqu'il en soit ma femme voulu me rassurer en me garantissant qu'elle ne comptait pas s'en aller de si tôt et que je n'avais aucune chance de m'en « débarrasser ».

Oh mince... J'aurais dû attendre d'être à table. Enfin tant pis, c'est fait. Et puis pour maintenant je suis sûr que tu ne meurs pas d'envie que je recommence une fois qu'on sera rhabillés. Devinais-je moqueur. Tu as toujours faim au moins ? Parce que j'ai passé l'après-midi à préparer le dîner et je te promets un dessert tout autant savoureux. L'informais-je ensuite sur un ton enjôleur. N'importe quoi, j'ai dis « vous » tout court avant de parler de ton physique, tu ne m'écoutes pas. Lâchais-je sur un ton faussement désespéré en glissant mes mains le long de ses cuisses. Tant mieux, moi non plus je ne compte pas débarrasser le plancher de si tôt. Conclus-je en souriant.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]   Dim 1 Mai 2016 - 18:38

Je fis la moue quand Aaron tenta de se rattraper en affirmant qu’il n’avait pas pensé à sa première fois mais à sa première fois avec moi, je ne sais pas pourquoi mais j’étais plutôt septique face à ce qu’il affirmait, mais je n’avais pas envie de retourner dans un conflit alors qu’on venait tout juste de se retrouver, alors pour cette fois j’allais passer. Dans tous les cas ce qu’il voulait dire c’était que ce soir les choses avaient été top et que ça faisait longtemps qu’il ne s’était pas autant donné durant un de nos rapports. Une fois de plus je ne pus me retenir de faire la moue, il avait vraiment du mal à réaliser qu’il disait les choses de travers, songeais-je en le fixant d’un air désespéré. Par la suite il s’excusa du fait de m’avoir fait si peur en agissant de la sorte et j’appréciais qu’il le fasse. J’espérais sincèrement que tout ça était derrière nous à présent et que nous allions pouvoir reprendre notre vie comme avant et sans que j’ai à jalouser le temps qu’il accordait à notre fils et pas à moi.

Il revint ensuite sur le fait qu’il m’avait fait une espèce de déclaration d’amour complètement nu dans la cuisine et affirma qu’il aurait dû attendre que l’on retourne manger, sauf que maintenant il était certain que c’était chose faite et que je n’aurais pas envi qu’il recommence une fois que nous serions de nouveau habillés. A vrai dire ça ne me déplaisait pas quand il disait ce genre de chose c’est juste que j’étais incapable de savoir comment réagir, je me sentais soudainement envahie de toutes ses paroles démesurées sans trop savoir quoi lui dire en échange à part que je l’aimais. Mon mari me fit redescendre sur Terre quand il me demanda si j’avais toujours faim étant donné qu’il s’était décarcassé aux fourneaux toute l’après midi, j’hochais précipitamment la tête et ne pus m’empêcher de rire quand il affirma que le dessert était d’autant plus savoureux.

Aaron insista pour rétablir qu’il n’avait pas seulement parlé de mon physique mais m’avait mentionné dans mon intégralité grâce au « vous » qu’il avait employé un peu plus tôt dans sa phrase, j’haussais les sourcils tout en songeant que quand bien même il n’avait cité que mes caractéristiques physiques. J’esquissais néanmoins un sourire quand il affirma que lui non plus ne comptait pas disparaître de si tôt et je m’empressais d’hocher la tête en songeant qu’il n’avait pas intérêt.

Nous nous décidâmes ensuite à dîner le fameux repas qu’il avait préparé et je dois avouer que c’était presque aussi bon que quand maman le faisait, Aaron se débrouillait très bien en cuisine et j’en étais très satisfaite étant donné que c’était aucunement mon cas. La soirée se déroula bien mieux qu’elle avait commencé et nous pûmes savourer ce petit temps tranquille rien que tous les deux, Mae ne se réveilla qu’au début de la nuit et Aaron ne bougea pas d’un pouce, bien évidemment je compris que c’était très difficile pour lui, mais finalement Mae termina par se rendormir et toute la maisonnée n’en fut que soulagée.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Partie de jambes en l'air arrangée [Aaron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Habs vs Bruins (partie 6)
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 37 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: