AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La jolie petite famille au lit [Shae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: La jolie petite famille au lit [Shae]   Mar 22 Mar 2016 - 1:53


Lorsque j'ouvris les yeux, mon premier réflexe fut d'observer les quelques chiffres affichés sur mon réveil. Je fus d'ailleurs quelque peu perturbé en remarquant l'heure puisqu'en temps normal c'était l'heure à laquelle j'étais forcé de me lever pour nourrir Mae. Cependant aujourd'hui je n'entendais pas un son provenir de la chambre de mon fils et aussi étonnant cela puisse t-il paraître, j'étais celui qui ne dormait plus. C'est du moins ce que je pensais avant de me retourner pour finalement faire face à une place vide. J'avais donc mon explication concernant le surprenant mutisme du bébé, si Shae était à ses côtés j'imaginais qu'il n'avait pas besoin de se manifester. Je me décidais alors à quitter mon lit avec la ferme intention de ramener ma femme dans notre chambre. Je voulais bien comprendre que le bien-être et la santé de Mae soit devenu une priorité pour elle mais Shae devait aussi s'occuper d'elle et se reposer correctement si elle voulait pouvoir assumer ses longues journées de travail. J'allais peut-être passé pour le rabat-joie de service mais je supposais que je ne me serais pas interposé si Shae bossait normalement et avait des horaires raisonnables...

Je poussais alors doucement la porte de la chambre de mon fils et les trouvais effectivement tous les deux endormis sur le fauteuil près du berceau de Mae. Du moins, j'apercevais deux ombres dans l'obscurité et je n'eus pas de mal à deviner que Shae et Mae s'étaient endormis en pleine séance de câlins. Je me penchais donc doucement vers mon fils afin de l'attraper tout en priant pour qu'il ne se réveille pas, heureusement il n'en fit rien et je pu l'allonger délicatement dans son petit lit. Je m'intéressais ensuite à ma femme qui n'eut pas besoin de plus de mouvements autour d'elle pour ouvrir les yeux, je glissais donc ma main dans la sienne et l'encourageais à me suivre. L'intéressée s'exécuta docilement malgré sa somnolence et nous pûmes retourner au lit rapidement. Shae ne perdit d'ailleurs pas de temps avant de se rendormir profondément et je ne tardais pas à la suivre. Pour être franc je n'avais pas tellement l'habitude de vivre de telles expéditions nocturnes d'habitude, du moins je me contentais de nourrir Mae au biberon et j'étais libre de retourner au lit mais cette fois la tâche avait été un peu plus compliquée.

Le reste de la nuit fut beaucoup plus calme. Cette fois c'est beaucoup plus tard que mes yeux s'ouvrirent pour mon plus grand bonheur. Cependant je notais un détail plutôt anormal puisque Shae se trouvait toujours à mes côtés dans notre lit. Je supposais qu'elle ne s'était pas réveillée pour le travail et n'osais même pas interrompre son sommeil pour le lui annoncer, je m'imaginais déjà me faire engueuler dans tous les sens pour l'avoir laissée autant dormir mais pourvoir l'admirer alors qu'elle était profondément endormie me plaisait beaucoup et je ne me souvenais plus vraiment d'un réveil aussi paisible à ses côtés. Cependant je ne pu pas en profiter plus longtemps et décidais quand bien même de la réveiller même si cette idée ne me plaisait pas vraiment. Lorsqu'elle ouvrit ses jolis yeux je ne pu m'empêcher de lui sourire doucement.

Je pourrais passer ma vie à te regarder dormir tu sais. Chuchotais-je en souriant. J'aurais aussi pu passer ma nuit à vous observer, Mae et toi. Vous étiez trop mignons... Mais je crois que ton escapade nocturne a été plus fatigante qu'autre chose pour toi, tu es en retard pour le boulot. Ajoutais-je penaud.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: La jolie petite famille au lit [Shae]   Mar 22 Mar 2016 - 20:52


Je sortis doucement du lit et quittais la chambre sur la pointe des pieds pour rejoindre celle de Mae. Il était plutôt rare que je me trouve dans sa chambre en pleine nuit, d’habitude c’était Aaron qui se chargeait de s’occuper de notre fils la nuit venue. Cependant depuis l’accident d’hier après-midi j’étais dans un état second, j’avais la sensation que tous mes sens étaient tournés vers Mae, comme si il était un petit bout de moi fragilisé et que seul moi pouvais comprendre. Je me baissais au-dessus du berceau et aperçu effectivement que Mae était éveillé, il avait les yeux grands ouverts et me fixais silencieusement. Un petit instant de silence prit place jusqu’à ce que Mae se mette à s’agiter doucement en gazouillant visiblement heureux de me voir, ou du moins quelqu’un qui venait s’occuper de lui. J’esquissais un léger sourire et tendis les bras pour le saisir, Mae se mit à gazouiller de plus bel et j’en profitais pour déposer un baiser sur sa joue avant de descendre prudemment l’escalier pour rejoindre la cuisine.

J’allumais la lumière de la pièce et me préparais une tisane tandis que Mae me racontait je ne sais quoi, mais visiblement c’était très important et très descriptif. Mon regard s’attarda ensuite sur l’horloge de la cuisine et je remarquais qu’il ne me restait plus que trois heures de sommeil avant de devoir me lever pour aller à l’hôpital, je poussais un soupire et baissais mon regard vers Mae qui gazouillait toujours. Je n’étais cependant pas certaine que ce soit une bonne idée de partir travailler alors que Mae s’était blessé hier, surtout qu’il avait l’air d’être plutôt attaché à ma présence… Je poussais un soupire et songeais à toutes les fois où maman avait dû rester à la maison avec nous parce que nous étions malades, et ce même si papa était là, elle préférait elle aussi rester avec nous et je savais parfaitement que j’étais toujours heureuse de pouvoir rester dans ses bras quand j’étais malade.

Je me dirigeais jusqu’au téléphone et composais rapidement le numéro de l’hôpital, j’informais une des standardistes de prévenir mon supérieur et mes internes que je serai absente deux jours parce que Mae était malade, après tout les journées enfant malade étaient faites pour ça, même si j’avais toujours été persuadée de ne jamais les utiliser étant donné qu’Aaron était là. Je la remerciais et raccrochais avant de saisir ma tisane et de remonter dans la chambre de Mae de nouveau, je m’installais sur le fauteuil près de son berceau et le laissais s’installer plus confortablement contre moi. Mae finit par s’endormir et je n’eus pas la force de le remettre dans son berceau, je le gardais donc contre moi et finis par m’endormir à mon tour.

Je me réveillais un peu plus tard dans mon lit aux côtés d’Aaron, je clignais plusieurs fois des yeux avant de fixer mon mari en luttant pour ne pas refermer mes yeux directement. Celui-ci affirma qu’il pourrait passer sa vie à me regarder dormir, je fermais mes yeux et pouffais avant de m’étirer de tout mon long. Visiblement c’était aussi vrai par rapport au fait de me voir dormir avec Mae puisque nous étions « trop mignons ». Cependant mon mari songeait que tout ça avait pu me fatiguer étant donné que j’étais en retard pour le boulot, je jetais un coup d’œil rapide à mon réveil puis me glissais dans les bras d’Aaron en songeant que je préférais être dans ses bras plutôt que courir partout dans les couloirs de l’hôpital.

Moi je préfère te regarder quand tu es tout nu assurais-je en déposant un baiser dans son cou. J’ai pris deux journées affirmais-je simplement.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: La jolie petite famille au lit [Shae]   Mer 23 Mar 2016 - 1:30

Je fus agréablement surprit lorsque Shae décida de se blottir contre moi, en effet j’imaginais plutôt qu'elle se serait dépêchée d'appeler l'hôpital pour excuser son retard sauf qu'au contraire ma femme préférait traîner au lit. Je glissais néanmoins mon bras autour de son corps et l'écoutais m'affirmer que de son côté elle me préférait nu. Je ne pu m'empêcher de rire tandis qu'elle enchaîna en m'informant qu'elle avait posé deux jours de congés au boulot, ce qui expliquait sa présence assez exceptionnelle à la maison. Dans tous les cas j'étais infiniment heureux de cette prise d'initiative, j'avais l'impression que le malheureux accident de la veille avait beaucoup chamboulé l'esprit de Shae et dans le bon sens du terme. Certes j'aurais sans doute préféré que ce revirement de situation se produise à la suite d'un autre événement qu'une chute de Mae mais ce dernier s'en sortait avec une petite égratignure et une maman plus attentive alors ça n'était pas si terrible au final. J'imagine que sans cet incident, ma femme n'aurait jamais su s'arrêter de travailler pour passer du temps avec son fils et son mari. Bien sûr je savais que Shae aimait notre bébé depuis le début mais auparavant ses priorités étaient assez différentes des miennes, Mae passait généralement au second plan puisque le boulot avait sa place privilégiée.

Vraiment ? Lui demandais-je étonné. Enfin tant mieux pour nous, je ne vais pas me plaindre de t'avoir deux jours tout entiers à la maison et Mae non plus. Ajoutais-je joyeusement en glissant mes doigts sous la nuisette de ma femme.

Les choses ne purent malheureusement pas aller plus loin puisque le baby phone s'activa au même moment pour laisser entendre les gazouillis de Mae. Je baissais le regard vers Shae, désolé de devoir interrompre ce petit moment et l'embrassais malgré tout avec envie. Après tout nous avions deux jours pour s'adonner à ce genre d'activité... J'avais d'ailleurs encore du mal à assimiler la nouvelle tant c’était beau. Je n'eus néanmoins pas le loisir d'y songer davantage et informais ma femme que j'allais récupérer notre bébé, je lui demandais de ne pas bouger d'ici et esquissais un sourire lorsqu'elle acquiesça. Je rejoignis ensuite la chambre de mon fils et me penchais au dessus de son berceau tandis qu'il agitait ses petits bras tout en poussant de joyeux petits piaillements. Je ne pu m'empêcher de rire et attrapais le petit asticot pour le serrer doucement contre moi et l'embrassais plusieurs fois de suite sur le visage, ce qui sembla beaucoup l'amuser. Après quoi, j'allongeais précautionneusement Mae sur sa table à langer et m'empressais de remplacer sa couche toute puante. Une fois chose faite nous pûmes quitter la pièce pour retourner dans ma propre chambre ou Shae patientait tranquillement.

Tu as vu qui est avec nous ce matin ? Interrogeais-je mon fils d'une voix complètement gaga. Maman est restée spécialement pour toi. Assurais-je ensuite alors qu'il battait des pieds dans le vide depuis qu'il avait aperçu sa génitrice.

Je ne perdis donc pas plus de temps et glissais Mae dans les bras de sa mère avant de me rallonger à leurs côtés. Passer du temps auprès d'eux de la sorte était un vrai bonheur, je pouvais facilement faire de cette matinée mon quotidien dans la mesure où c'était l'image que j'avais d'une vraie famille. Pas que nous n'étions pas unis avant mais le fait que Shae accepte de prendre du temps pour elle et pour nous était une excellente chose et cette fois j'avais l'impression que nous avancions réellement. De plus, Mae était très enthousiaste depuis hier et se montrer particulièrement affectueux avec Shae, ils étaient vraiment adorables à regarder tous les deux.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: La jolie petite famille au lit [Shae]   Mer 23 Mar 2016 - 22:53

Je ne fus pas étonnée qu’Aaron, lui, le soit quand je lui appris que j’avais posé deux journées pour rester à leurs côtés durant ce temps. Depuis que j’avais repris le boulot je n’avais pas posé une seule journée de repos, au contraire j’avais même fait des heures supplémentaires pour pouvoir rattraper mon retard. Dans tous les cas je pensais qu’il était nécessaire que je reste avec Mae ces quelques jours, ça m’embêtait bien évidemment, mais je savais que c’était aussi mon rôle de rester à ses côtés quand il n’allait pas très bien. Mon mari affirma alors qu’il était heureux de savoir que j’allais passer deux journées avec eux, j’esquissais un léger sourire tout en espérant que les choses se passeraient bien. Je pressentie que les choses commençaient bien dans ce sens quand Aaron glissa ses doigts sur ma peau, cependant le babyphone s’anima soudainement pour nous laisser entendre les gazouillis de Mae qui racontait de nouveau je ne sais quoi. Je poussais un léger soupire et glissais sur mon côté du lit en laissant Aaron se redresser pour aller le chercher.

En attendant je saisis mon téléphone et envoyais un message à mon frère en songeant qu’il allait encore me répondre deux jours plus tard, enfin j’exagérais, mais il m’embêtait un peu à ne pas répondre rapidement même si je savais bien qu’il avait autre chose à faire. Je fis ensuite un tour sur les réseaux sociaux et m’attardais quelques secondes sur le débat actuel entre mon père et ma mère, décidemment ils n’arrêtaient plus en ce moment, je me demandais comment ça devait être à la maison maintenant qu’ils n’étaient plus que tous les deux. Enfin non, je préférais ne pas y penser.

Aaron revint alors et je déposais mon téléphone sur la table de chevet avant de me redresser légèrement pour appuyer mon dos contre la tête de lit. J’attrapais Mae qui s’agitait joyeusement et le saluais avant de l’embrasser doucement tandis qu’il se mettait à rigoler comme si j’étais la personne la plus drôle au monde. Je le fixais d’un air septique avant de me mettre à sourire à mon tour, c’était plutôt étrange de le voir aussi jovial à mes côtés. Enfin ce n’était pas qu’il faisait la tête quand j’étais là avant mais il n’était pas aussi heureux de me voir, ou alors c’était le ressenti que j’en avais.

Ils sont si drôles que ça mes bisous remarquais-je de bon cœur tandis que je rabattais mes jambes sur le matelas pour que Mae puisse s’appuyer contre celles-ci.

Mon fils s’installa confortablement un instant en se remettant à gazouiller dans tous les sens, visiblement son histoire de la nuit dernière n’était pas terminée et elle dura jusqu’à ce qu’il se décide à remonter difficilement jusqu’à moi pour poser ses mains sur mon visage avant de se lancer à la découverte de celui-ci.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: La jolie petite famille au lit [Shae]   Jeu 24 Mar 2016 - 0:30

J'appuyais ma tête sur ma main afin de mieux pouvoir contempler ma femme et mon fils, ce dernier semblait très amusé par les baisers de sa mère et je ne pu m'empêcher de sourire en l'entendant rigoler aussi gaiement. Shae s'empressa d'ailleurs de constater que ses bisous avaient l'air bien amusants. Mae adorait être avec les gens qu'il connaissait, être trimballé de bras en bras ne le dérangeait pas tant qu'il pouvait bénéficier de toute l'affection nécessaire et autant dire qu'il n'en manquait pas grâce à l'ensemble de sa famille. Ses grands-parents maternels demandaient souvent à l'avoir avec eux, en général ils aimaient bien pouvoir le garder quelques nuits par mois et Mae ne manquait évidemment de rien lorsqu'il était là-bas. Ses grands-parents paternels ne pouvaient malheureusement pas le voir aussi souvent mais ne manquaient néanmoins pas de s'intéresser à leur petit-fils. Ils réclamaient des photos à peu près toutes les deux semaines histoire de pouvoir suivre la croissance du petit. Nous faisions le maximum pour que Mae ait l'occasion d'être avec mes parents également mais la route et l'emploi du temps de Shae permettait rarement de pouvoir nous éloigner de New-York et il était exclu que je me rende dans ma famille sans ma femme.

Les gazouillis de Mae me sortirent de mes réflexions et je fus de nouveau complètement attendrit en remarquant que mon fils s'amusait à découvrir chaque parcelles du visage de sa mère, palper le visage de Shae semblait être une activité passionnante. Une fois son analyse terminée, mon fils décida de se laisser tomber contre la poitrine de sa mère avant d'éclater de rire de nouveau, j'échangeais un regard amusé avec ma femme et me redressais pour embrasser la joue de mon fils puis déposer mes lèvres contre celles de Shae. J'étais tellement heureux de pouvoir partager un tel moment en famille, j'avais l'impression de rabâcher toujours la même chose depuis notre réveil mais ces petits moments au lit suffisaient à me satisfaire amplement. J'étais aux anges, au même titre que Mae et que Shae sans aucun doute. Évidemment cette dernière était trop pudique pour l'admettre de vive voix mais son regard la trahissait.

J'ai du mal à croire qu'il atteigne déjà bientôt l'âge de six mois. Soufflais-je réellement étonné. En tout cas il est vachement éveillé, il reconnaît son petit monde et sait parfaitement comment interagir avec nous pour se faire comprendre. Ça promet pour la suite. Lâchais-je ensuite en chatouillant légèrement mon fils qui chercha à se débattre légèrement suite à mon geste.

Je ne cessais néanmoins pas de l'amuser de cette manière et Mae termina par glisser pour s'étaler sur le matelas. En tout cas ce nouveau jeu sembla beaucoup lui plaire puisqu'il s'exprimait comme jamais et bavait partout tant il avait de choses à dire. Je ne pu m'empêcher de rire avant de glisser mes doigts contre son petit ventre pour ensuite aller tapoter le bout de son nez.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: La jolie petite famille au lit [Shae]   Ven 25 Mar 2016 - 17:36

Malgré que jouer avec mon visage semblait amusant pour Mae celui-ci décida néanmoins de se laisser tomber contre ma poitrine sans cesser de rire, je le fixais d’un air désespéré tout en songeant que je l’avais rarement vu aussi joyeux. Il faut dire que pour un petit bonhomme qui avait fait une mauvaise chute la veille il était drôlement de bonne humeur, mais je n’allais pas m’en plaindre bien au contraire. Aaron vint alors taquiner notre fils qui n’n fut que plus heureux, puis mon mari déposa un bisou sur la joue de Mae avant de m’embrasser à mon tour. Je fus plutôt surprise par cet élan de tendresse et esquissais un léger sourire, finalement c’était plutôt agréable de se réveiller tous ensemble. D’habitude je n’étais pas souvent là le matin, soit j’étais déjà à l’hôpital soit je révisais mes cas tout en bossant ma thèse de fin d’étude, dans tous les cas je m’attardais rarement au lit ces derniers temps. J’imaginais bien que même si je prenais goût à ces petits échanges je ne pourrais pas en profiter tous les jours, j’avais beaucoup de boulot et notamment maintenant que j’approchais la fin de mes études.

Mae coupa court à mes pensées quand il se mit à se tortiller dans tous les sens quand son père vint le chatouiller, il s’écroula finalement sur le matelas entre nous deux toujours aussi hilare et fixa son père avec amusement. J’esquissais un nouveau sourire et me tournais légèrement pour pouvoir m’allonger sur le côté afin de mieux les voir tous les deux. C’est alors que mon mari remarqua à quel point le temps passait vite maintenant que Mae approchait des six mois, il était cependant heureux de voir notre fils aussi éveillé pour son âge et capable de mener son petit monde comme il le désirait. J’haussais les sourcils et me mis à rire, oui j’imaginais déjà comment ça pourrait se dérouler et je n’étais pas très rassurée surtout quand je pensais aux hommes de ma famille.

Dire qu’il y a un an de ça il était encore dans mon ventre remarquais-je en fixant mon fils en chair et en os. S’il tient de Noah on aura de quoi faire, tu imagines qu’un jour il sera aussi grand que nous et qu’il aura de la barbe m’étonnais-je en le fixant gigoter joyeusement.

Puis Mae tourna son regard dans ma direction comme si il venait de comprendre que je parlais de lui, il fixa ensuite son père et agita ses mains dans son sens comme si il cherchait lui aussi à l’embêter. Je lui lançais un regard amusé avant de faire la moue.

Désolée, mais papa n’est pas très chatouilleux lui confiais-je en prenant un air penaud. Mais tu peux tirer sur ses jolies bouclettes constatais-je en lui montrant l’exemple en saisissant doucement une mèche des cheveux d’Aaron que je tirais délicatement.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 31
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: La jolie petite famille au lit [Shae]   Dim 27 Mar 2016 - 22:48

Suite à ma remarque concernant l'âge de Mae, Shae ne pu s'empêcher de constater que ce dernier roupillait paisiblement dans son ventre un an auparavant. Je hochais la tête en accord avec elle tout en pensant que le temps filait très rapidement, j'avais envie que mon bébé ne grandisse pas trop vite afin de pouvoir appréhender au mieux son enfance mais j'étais conscient que je n'avais pas de quoi contrôler sa croissance et que c'était dans l'ordre des choses. Cependant j'étais assez préoccupé lorsque j'entendais madame James se remémorer le bon vieux temps, elle se souvenait d'énormément de détails sur la jeunesse de ses trois enfants et c'était surtout dans ces moments là que je réalisais que j'avais fortement intérêt à profiter de chaque moment avec ma famille. Je me rendais également compte que j'avais bien fais de ne pas signer de nouveau contrat avec l'armée tout de suite, pouvoir rester ces deux ans auprès de Mae était une véritable chance et je n'aurais clairement pas pu le voir grandir si j'avais continué de travailler. Pour le coup j'étais sincèrement heureux que Shae m'ait demandé de ne pas me réengager même si ses raisons n'étaient à la base pas les même que les miennes.

Dans tous les cas, ma femme affirma que notre enfant aurait de la ressource pour nous occuper au quotidien s'il héritait du mental de son frère et pour le coup je savais plus ou moins de quoi elle voulait parler. En effet, ma belle-mère adorait raconter à quel point Noah était casse-cou et actif en étant gamin, d'ailleurs il n'avait pas beaucoup changé sur ces deux points. D'ailleurs j'avais la sensation que Mae était plutôt bien parti pour se montrer aussi bon vivant que son oncle, surtout en cet instant et je reconnais que c'était plus ou moins amusant de le voir comme ça même si nous risquions de nous arracher les cheveux un bon nombre de fois s'il conservait cet engouement dans le futur. Shae en profita pour me rappeler qu'un beau jour, notre petit bébé aurait lui aussi de la barbe et atteindrait forcément une taille adulte. Je ne pu m'empêcher de grimacer et de pousser un léger soupire.

Ce fameux ventre qui m'aura valu bien des soucis, surtout quand j'ai eu le malheur de l'afficher sur les réseaux sociaux. Me lamentais-je. Je t'apprendrais à prendre soin de ta jolie barbe lorsque ça arrivera, enfin le plus tard possible quand même... Ton papa a besoin d'être préservé. Affirmais-je à mon fils plutôt sérieusement.

Après quoi Mae décida de venir me taquiner à mon tour mais Shae ne manqua pas de lui faire remarquer que les chatouilles ne me faisaient pas forcément rire mais s'il l'intention y était. Cependant elle lui montra mes cheveux et l'invita à les dérouler comme elle venait de le faire. Je roulais des yeux et lançais un regard vers ma femme tout en pensant que c'était un jeu que ce bébé ne manquerait pas d'adorer. D'ailleurs il chercha à attraper mes cheveux mais ses petits bras l'en empêcher, il fronça légèrement ses petits sourcils et afficha un air contrarié sur le visage.

Tu as de bonnes idées tiens. Constatais-je en riant. Il a les même mimiques que toi quand il n'est pas content, tu sais cette manière de froncer les sourcils ne m'est pas inconnue. Plaisantais-je en regardant Shae.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: La jolie petite famille au lit [Shae]   Lun 28 Mar 2016 - 22:35

Je ne pu m’empêcher d’esquisser un sourire quand Aaron remarqua que mon ventre de femme enceinte lui avait posé de nombreux soucis, notamment quand il avait osé poster une photo de ce dernier sur Instagram. Oui en effet je reconnaissais que j’avais été plutôt invivable durant la période de ma grossesse et je n’avais en aucun cas envie de revivre une telle expérience. Je m’étais sentie démunie face à ce gros ventre qui ne me semblait plus mien, avec Aaron qui ne cessait d’agir comme si il avait un droit sur ma personne étant donné que je portais son enfant et le reste du monde qui agissait comme si c’était merveilleux. Dans tous les cas j’étais bien heureuse que tout ça soit derrière moi. Je ne disais pas que s’occuper d’un vrai bébé était plus évident que de le garder dans son ventre, mais au moins je pouvais laisser d’autres personnes s’en occuper pendant que je vadrouillais de droite à gauche. Je me mis de nouveau à rire quand Aaron remarqua qu’il allait apprendre à Mae de s’occuper de sa jolie barbe, en effet s’il en avait une aussi fournie que son père il aurait de quoi faire. Malgré tout Aaron affirma que Mae devrait prendre son temps, parce que de son côté il avait besoin d’être préservé.

C’est normal, un ventre de femme enceinte c’est intime surtout avec tout le raffut qu’il y a dedans affirmais-je d’un air entendu. Il pourra servir ses jolis sourires et ses clins d’œil avec sa barbe toute neuve ajoutais-je en rigolant.

Pour ce qui était de dérouler les cheveux de son père à la place de devoir le chatouiller Aaron trouvait que c’était une bonne idée, surtout que maintenant que Mae m’avait vu faire il risquait de s’y employer avec plaisir et sûrement beaucoup moins délicatement que moi. Aaron affirma ensuite que la petite moue contrarié de Mae ne lui était pas inconnu, effectivement il assurait que j’avais la même expression quand j’étais moi-même insatis-faite. Je baissais le regard vers mon fils qui s’activait avec impatience vers la chevelure de son père, je n’étais pas certaine qu’on puisse dire qu’un bébé de six mois avait des expressions faciales semblables à qui que ce soit mais s’il le disait.

Qui ne fronce pas les sourcils quand il est mécontent ? Interrogeais-je mon mari d’un air septique. Tu entends ce qu’il dit papa ? Il est jaloux parce que tu as mes jolis cheveux et mes petits sourcils remarquais-je en saisissant Mae qui se remit à gigoter dans tous les sens.

Je le déposais sur Aaron pour que mon fils puisse nous venger et le fixais avec amusement coiffer son père de ses mains. Nous passâmes un bon moment au lit tous les trois jusqu’à ce que Mae s’impatiente et ne réclame son petit déjeuner, nous descendîmes donc à la cuisine pour prendre notre repas. La journée se déroula tranquillement et je fus très heureuse à l’idée d’avoir une journée de plus à passer librement avec ma petite famille.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La jolie petite famille au lit [Shae]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La jolie petite famille au lit [Shae]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)
» Le grand méchant loup & la jolie petite biche ~ PV Magichou ♥
» tres jolie petite x shih tsu (2 a) donnée (54) ADOPTEE
» Les merveilles dans une jungle urbaine (Le Chapelier Fou & Cheetah )
» Une signa pour une si jolie petite fille ? [Signature]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: