AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Help me, I've fallen on the inside [Aaron, Phoebe et le presque mort]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Help me, I've fallen on the inside [Aaron, Phoebe et le presque mort]   Lun 7 Mar 2016 - 0:48


Je lançais à Aaron un regard rempli de rage en écoutant tout ce qu’il avait à me reprocher quand soudain mon regard se perdit dans le vague, je sentis mon cœur se serrer douloureusement et la sensation désagréable que quelque chose s’arrachait à moi. Le temps s’arrêta quelques secondes, plus rien ne bougeait autour de moi, hormis Phoebe, j’avais la sensation désagréable qu’on était en train de me la retirer, qu’elle s’en allait et c’était la sensation la plus insupportable que je n’avais jamais ressentie. Pire que les douleurs de mon accouchement, pire que la fois où je m’étais fait tirer dessus, toutes les fois où Aaron était partie en mission, quand je l’avais quitté et que j’avais cru que notre histoire était terminée. Ce n’était pas physique, ni psychique, c’était tout, j’avais mal et j’avais peur, c’était tout ce que ressentait Phoebe en ce moment même, quelque chose lui était arrivé.

Le temps repris brusquement autour de moi, Aaron parlait dans le lointain, mais rien ne m’atteignait. Phoebe. Je m’activais brusquement et cherchais mes clefs dans les poches de la veste de Phoebe, elles n’y étaient plus, puis finalement je mis les mains dessus, Aaron me lança un regard interrogateur et j’eus soudainement du mal à respirer. Elle allait partir, elle allait me laisser seule, réalisais-je dans un hoquet de douleur.

Phoebe lâchais-je avec précipitation. Il lui est arrivé quelque chose ajoutais-je d’une voix douloureuse. Je dois y aller ajoutais-je en me tournant vers la voiture.

Aaron vint à ma rencontre et me poussa vers la place passager, je m’installais rapidement et sortis mon téléphone en tremblant, je téléphonais plusieurs fois ma sœur mais elle ne répondit pas, ni Nathanaël et plus le temps passait plus je réalisais que quelque chose de grave lui était arrivé. Les larmes finirent par inonder mes joues tandis que je tentais de la contacter avec désespoir, mais ça ne servait à rien, je savais que ça n’allait pas, elle ne pouvait pas répondre.

Puis soudainement je l’aperçus, la voiture de Nathanaël. Elle était écrasée contre un arbre et mes sanglots stoppèrent aussitôt, je sortis précipitamment de la voiture en hurlant le nom de ma sœur avant de courir jusqu’à la voiture. J’attrapais la carrosserie une fois près de celle-ci et fixais ma sœur qui semblait endormie à l’intérieur, j’hurlais une nouvelle fois de douleur avant de tenter d’ouvrir la portière sans y arriver. J’y mis toutes mes forces mais il n’y avait rien à faire elle restait fermée. J’éclatais en sanglot et m’acharnais encore un moment sur la poignée avant d’implorer je ne sais qui, je voulais juste qu’elle ouvre ses yeux, songeais-je en tapant contre la vitre dans l’espoir de la réveiller.

Phoebe… S’il-te-plait murmurais-je complètement perdue.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help me, I've fallen on the inside [Aaron, Phoebe et le presque mort]   Lun 7 Mar 2016 - 2:04


Je serrais nerveusement la mâchoire en comprenant que Shae ne m'écoutait plus depuis longtemps et l'accusait cette fois de faire la sourde oreille. Ma femme ne me laissa néanmoins pas terminer et s'empressa de mentionner sa sœur, je roulais des yeux aussitôt tout en pensant que j'avais suffisamment entendu parler de Phoebe pour quelques jours et qu'il n'était pas utile d'en remettre une couche. Cependant Shae paraissait plus inquiète qu'autre chose et mes soupçons se confirmèrent lorsqu'elle lâcha sur un ton déstabilisé que quelque chose lui était arrivé. Elle ajouta précipitamment qu'elle devait « y aller » et se dépêcha donc de s'exécuter pour rejoindre la voiture, je secouais la tête complètement hébété par ce revirement de situation et talonnais ma femme avec la ferme intention de prendre le volant. Il était clairement hors de question qu'elle conduise dans cet état, je ne savais même pas à quoi j'étais censé m'attendre sauf que la réaction de Shae n'était pas naturelle. Heureusement elle ne chercha pas à me confronter et se plaça d'elle-même sur le siège passager tandis que je m'installais du côté conducteur.

Je démarrais la voiture sans attendre et jetais régulièrement quelques regards vers ma femme qui s’obstinait à contacter Phoebe, visiblement injoignable. Je ne savais même pas comment j'étais censé gérer toute cette histoire. Peut-être même que j'aurais dû réclamer de l'aide à monsieur et madame James, avaient-ils seulement déjà été confrontés à une telle situation ? Et d'ailleurs je ne savais même pas de quoi nous parlions, peut-être que l’instinct de Shae se trompait... Comment pouvait-on ressentir la douleur de quelqu'un de cette manière ? Bien sûr ils avaient cet étrange lien entres jumelles mais jusqu'ici je ne savais pas que c'était à ce point et j'étais complètement dérouté. Ma femme pleurait et ne m'écoutait même pas quand j’essayais de la rassurer, pour elle tout ça était réel et Phoebe allait vraiment mal. Je ne pouvais pas ignorer sa souffrance, quelque chose devait vraiment s'être passé en elle je voulais bien l'admettre mais ça me dépassait totalement.

Et pourtant Shae ne se trompait pas, une voiture avait effectivement percutée un tronc d'arbre et c'était bel et bien celle de Nathanaël. Je me stoppais à quelques mètres de l'accident et fixais d'un air impuissant Shae tandis qu'elle quittait précipitamment l'habitacle alors que nous venions à peine de nous immobiliser. Je me hâtais de m'élancer derrière elle et remarquais aussitôt le visage de Phoebe à l'intérieur de l'épave, ma belle-sœur était inconsciente et Shae peinait à ouvrir la porte. Mon premier réflexe fut alors d'appeler les secours, après quoi je fis le tour afin d'aller vérifier l'état de Nathanaël et peut-être avoir plus de chance avec la portière conducteur mais malgré mes efforts celle-ci ne céda pas non plus. Je remarquais alors soudain du mouvement à l'intérieur, je relevais la tête pour remarquer un Nathanaël complètement sonné. Heureusement l'intéressé sembla reprendre quelque peu ses esprits lorsqu'il comprit que nous ne pouvions rien faire avec les portes verrouillées, il leva alors difficilement le bras pour atteindre le bouton tout en grimaçant de douleur mais parvint malgré tout à déverrouiller les portières. Je m'empressais d'ouvrir celle du côté conducteur tandis que Shae s'occupait de sa sœur. Je conseillais à Nathanaël de bouger le moins possible en attendant les secours mais tout ce qui l'intéressait réellement c'était de savoir comment se portait sa petite-amie.

Je crois que ça va, Shae est en train de la sortir de la voiture... Non, non, ne bouge pas la tête Nath. Il ne faut pas que tu bouges, fais-moi confiance Phoebe est entres de bonnes mains. Tentais-je de le rassurer alors que toute mon attention était en réalité focalisée sur sa respiration très saccadée. Shae ! Il respire mal, il faut que tu viennes voir. La hélais-je en priant pour que le sort de Phoebe soit plus rassurant.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Help me, I've fallen on the inside [Aaron, Phoebe et le presque mort]   Lun 7 Mar 2016 - 2:37

Soudainement la portière de la voiture céda sous ma pression, je poussais un soupire de soulagement et me penchais aussitôt au-dessus de Phoebe, je pressais mes doigts tremblant contre son cou et sentis tout mon être se relâcher dès l’instant où je sentis son pouls pulser contre mes doigts. Nous étions en vie, songeais-je avec soulagement avant de trouver la force d’ausculter le reste de son corps. Elle n’avait aucune plaie, ne serait-ce qu’une égratignure sur son front, et ses pupilles semblaient répondre normalement. Mon cœur se mit de nouveau à battre normalement jusqu’à ce que ma sœur ouvre ses yeux, je lui demandais aussitôt si elle m’entendait et si elle me reconnaissait tout en pleurant de nouveau. Je n’avais jamais vécu un enfer pareil, j’avais réellement cru la perdre et je ne voulais plus jamais revivre ça. Je questionnais Phoebe encore un bon moment avant de décider de l’aider à sortir de la voiture le plus délicatement possible, nous rejoignîmes le bord de la route et je l’aidais à si asseoir avant de m’assurer de nouveau qu’elle n’avait rien. Je la serrais un moment contre moi en remerciant tous les dieux qui pouvaient exister de l’avoir protégée, j’avais réellement cru pouvoir la perdre ce soir et je n’aurais jamais pu le supporter.  

Ce fut Phoebe qui me sortit de mes pensées quand elle me demanda comment allait Nath, je me réveillais soudainement et tournais mon visage vers l’autre côté de la voiture où Aaron se tenait, je me redressais rapidement et confiais à ma sœur que j’allais voir. Je lui laissais ma veste sur ses épaules tout en lui faisant promettre de m’appeler si il se passait quoique ce soit.

Je courus jusqu’à Aaron et pris sa place dans l’embrasure de la portière pour fixer Nathanaël, je gardais un regard complètement impassible et lui posais les questions habituelles pour vérifier qu’il était bien conscient. Je n’eus pas trop le temps d’en faire plus que les pompiers et la police débarquèrent, heureusement pour moi j’avais déjà rencontré les pompiers en question et ils n’eurent aucun de mal à me croire quand j’affirmais que j’étais chirurgienne à l’hôpital St Luke. Ils décidèrent de sortir Nathanaël le plus doucement possible et de le poser sur le goudron.

On va regarder tout ça alors murmurais-je doucement. Tu te souviens de mon nom ? Du tien ? Le questionnais-je tandis qu’il ne pouvait s’empêcher de me faire remarquer qu’après l’épisode de ce soir il n’était pas sûr de qui j’étais réellement, ce qui m’arracha un sourire, au moins il avait la force plaisanter. Tu peux serrer mes doigts ? Ok super ajoutais-je avant de l’ausculter au stéthoscope.

Je remarquais rapidement que le côté droit de son thorax était étrangement abaissé et son souffle trop difficile, Nathanaël me confirma qu’il éprouvait des douleurs à ce niveau et avait dû mal à respirer. Merde. Je me tournais rapidement vers les pompiers et leur demandait si ils avaient de quoi faire une exsufflation à l’aiguille avant de demander à un autre d’appeler l’hôpital pour qu’ils me préparent une salle d’opération en urgence.

Ça va te faire mal, mais si je ne le fais pas tu n’arriveras plus du tout à respirer d’ici quelques minutes, on te posera un drain à l’hôpital et je m’occuperai de toi affirmais-je sans le quitter du regard tandis que je faisais signe aux pompiers de venir le maintenir. Je suis là, tu ne me quittes pas du regard, Phoebe va bien, imagine la avec des jolis sous-vêtements assurais-je en glissant mes doigts le long de ses côtes. On respire doucement, je suis là, ça va aller ajoutais-je sans le quitter du regard avant de presser brusquement l’aiguille entre ses côtes.

Nathanaël se mit aussitôt à hurler de toutes ses forces, son thorax se redressa brusquement tandis qu’il prenait une grosse inspiration très bruyante. Je fis signe aux pompiers de le placer sur le brancard quand Nathanaël devint brusquement livide, je serrais la mâchoire et attrapais précipitamment un scalpel pour lui ouvrir le poitrail, je glissais ma main à l’intérieur et trouvais rapidement la source de l’hémorragie. Je pressais mes doigts contre la plaie et montais à mon tour sur le brancard pour maintenir correctement la pression de la plaie tandis que les pompiers s’occupaient de nous faire entrer rapidement dans le camion.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help me, I've fallen on the inside [Aaron, Phoebe et le presque mort]   Lun 7 Mar 2016 - 4:08


Lorsque j'ouvris les yeux, je crus tout d'abord rêver. Shae était penchée au dessus de moi et la retrouver auprès de moi était réellement inattendu, cependant sa présence fut suffisante pour que je garde mon calme malgré les circonstances peu rassurantes. De la fumée s'échappait de dessous le capot, la vitre avant était brisée en mille morceaux, la carrosserie était totalement déformée parce que nous avions visiblement heurté un arbre de plein de fouet et nos airbags s'étaient déclenchés. L'espace d'un instant j'eus du mal à respirer, j'étais perdu, je ne me souvenais de rien mais la voix de ma sœur suffit à apaiser mes angoisses et je me contentais de répondre à ses différentes questions. Quand Shae jugea que j'étais apte à sortir de l'habitacle, elle me donna un coup de main afin que je puisse le quitter et m'aida même à aller m'asseoir sur le sol. Elle m’étreignit ensuite doucement et je glissais ma main dans son dos comme pour la rassurer, j'allais bien. Enfin jusqu'au moment où des flashs de l'accident me revinrent en mémoire, nous avions évité quelque chose sur la route, un chat ou un chien à vrai dire je n'en savais plus rien. Nathanaël... Mon cœur s'accéléra de nouveau dans ma poitrine et je m'empressais d'interroger ma jumelle quant à l'état de mon petit-ami.

Shae se redressa subitement et lança un regard en arrière avant de m'informer qu'elle devait encore aller l'ausculter. Elle me donna quelques recommandations supplémentaires et glissa sa veste sur mes épaules, je m'apprêtais d'ailleurs à lui assurer que ça irait sans et qu'elle pouvait la garder mais ma sœur était déjà en train de courir vers Nathanaël. Je voulu me relever pour aller vérifier de moi-même sauf que ma tête se mit à tourner brusquement et je n'eus pas d'autres choix que de rester assise encore quelques instants. Je glissais ma main sur mon front avant de la fixer pour finalement noter que je saignais, le seul son qui s'échappa d’entre mes lèvres fut un « outch » un peu loin de la réalité quand on voyait l'état de la voiture. Si jamais il était arrivé quelque chose à Nathanaël je ne pourrais jamais m'en remettre, j'avais tellement peur de m'en être sortie sans une égratignure et que lui ne s'en remette jamais. Imaginer le pire me redonna alors un peu de courage et je pu cette fois me remettre debout, j'ignorais d'affreux maux de têtes et m'élançais vers l'épave de la voiture.

Les pompiers débarquèrent au même moment et c'est eux qui s'occupèrent de sortir mon petit-ami de la voiture. Je me contentais de fixer la scène de loin, Aaron en profita pour se glisser à mes côtés et me demanda comment j'allais et s'il ne valait pas mieux que je reste assise encore un peu. Je lui assurais que ça irait beaucoup mieux quand je saurais pourquoi Nathanaël ne pouvait pas se relever et que je ne pouvais clairement pas rester tranquille en ne sachant pas ce qu'il a. Heureusement c'était Shae qui s'occupait de lui, elle était celle en qui j'avais le plus confiance pour s'occuper de Nate et j'étais rassurée de la voir s’affairer autour de lui comme elle le faisait. Cependant la suite des événements me plu beaucoup moins, après quelques minutes passées à « discuter » avec lui les choses s’accélérèrent et ma sœur effectua un geste qui fit hurler Nathanaël de douleur. Ses cris me glacèrent le sang et je sentis aussitôt les larmes me monter aux yeux, Aaron glissa son bras autour de mes épaules mais son geste m'inquiéta encore plus : lui aussi avait entendu, c'était plus grave que ce que j'imaginais.

Les pompiers placèrent ensuite mon copain sur un brancard et je m'apprêtais à le rejoindre aussitôt mais Shae fut forcée d'intervenir de nouveau, elle utilisa cette fois un scalpel et l'enfonça dans le torse de Nathanaël si bien que du sang coulait de partout, c'était absolument horrible. Aaron dû me retenir à plusieurs reprises pour m'empêcher d'y aller et m'assura que Shae s'occupait de lui, au même moment les pompiers hissèrent ma sœur et mon petit-ami dans le camion avant de fermer les portes pour enfin démarrer. Cette fois je ne pu empêcher les larmes de couler, je sentis le sol se dérober sous mes pieds et des tas de pensées traversèrent mon esprit. Est-ce qu'il allait mourir ? Parce qu'il ne pouvait pas me laisser toute seule, j'avais tellement besoin de lui. Il avait prit une place tellement importante dans ma vie en si peu de temps que je ne le supporterais jamais si je devais le perdre et puis il était tellement jeune, tellement gentil... Il n'avait pas le droit de mourir. Je lançais un regard sans doute remplit de désespoir à Aaron qui m'assura que nous allions les rejoindre. Nous montâmes dans sa voiture et j'ignorais les sentiments qui me traversèrent à l'idée d'être de nouveau enfermée dans l'un de ces engins, je devais être forte pour pouvoir épauler Nath, il allait avoir besoin de moi.

Nous roulâmes donc en direction de l'hôpital, Aaron laissa sa voiture sur le parking et nous nous dépêchâmes de rejoindre l'entrée des urgences. Je fixais la vieille dame derrière l'espèce de comptoir et devinais qu'elle ne pourrait pas m'aider, il fallait que je me débrouille toute seule. Je hélais donc une infirmière pour lui demander des renseignements sur le jeune patient qui venait d'être ramené et cette dernière me toisa quelques secondes avant de s'étonner que je ne sois pas en train de l'opérer. Elle s'inquiéta également de savoir ce qui m'était arrivé pour que mon front soit dans un tel état. Ils me prenaient pour Shae... Je serrais nerveusement les poings et m'apprêtais à rejoindre un couloir au hasard mais Aaron empoigna mon épaule en me rappelant que ma sœur maîtrisait la situation, j'étais censée poireauter ici en attendant qu'elle ne vienne nous chercher.

Tu as vu la même chose que moi, non ? Il va très mal, il faut que je sois là ! M'énervais-je alors que ma tête recommençait à me jouer des tours si bien que je n'eus vraiment pas d'autres choix que d'écouter Aaron et rester tranquille.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Help me, I've fallen on the inside [Aaron, Phoebe et le presque mort]   Lun 7 Mar 2016 - 10:10

Dès l’instant où nous arrivâmes en salle d’opération je pris Nathanaël en charge toutefois sous la supervision d’un des titulaires, l’opération n’était pas très compliquée une fois retiré le caractère urgent de la manœuvre. Je n’eus qu’à bloquer l’hémorragie, le recoudre, poser le drain et Nathanaël était hors de danger. Cependant dès l’instant où je posais le fil je ressentis une incroyable fatigue me retomber dessus, le contre coup des évènements et c’était beaucoup plus intense que la fois où j’avais dû opérer Ben en milieu hostile. Je restais quelques moments abasourdie en me demandant comment ma journée avait pu prendre une telle tournure, il y a quelques heures de ça j’étais très en colère contre Aaron et maintenant tout ce que j’avais envie c’était de me rouler en boule dans mon lit et de ne plus en sortir. Je n’avais jamais été si proche de la perte d’un être cher, et surtout de Phoebe, c’était encore difficile à assimiler et j’eus brusquement la nausée.

Un interne vint cependant me sortir de mes pensées en me demandant si ça allait, je le fixais un instant et hochais la tête avant de quitter le bloc opératoire. Je me lavais les mains, retirais ma blouse d’opération ainsi que mon masque et quittais les lieux en me demandant si Aaron et Phoebe étaient arrivés. Peut-être que Phoebe était allée se faire ausculter… Elle aurait sûrement terminé vu l’heure, mais en j’étais incapable d’estimer le temps que j’avais passé dans la salle d’opération avec Nathanaël. Je décidais donc de rejoindre la salle réservée aux familles durant les opérations chirurgicales, je croisais quelques collègues que je saluais vaguement avant de chercher Aaron et Phoebe dans les personnes présentent dans la salle. Je les aperçus rapidement et m’approchais d’eux en m’efforçant de sourire.

Il va bien affirmais-je aussitôt en fixant ma sœur et une grande blonde qui devait sûrement être la sœur de Nathanaël. Tout est normal, j’ai arrêté l’hémorragie et posé le drain, il est en salle de réveil il va falloir attendre un peu avant de pouvoir le voir ajoutais-je en glissant ma main le long du bras de ma sœur.

Je remarquais que sa plaie au front avait été soignée et je me sentis aussitôt plus soulagée, elle n’avait rien c’était l’essentiel. Mon cœur se serra cependant et j’esquissais un sourire avant de la serrer contre moi, j’étais encore toute chamboulée par ce que j’avais ressenti plus tôt et plus jamais je ne voulais vivre une expérience pareille, mais j’avais bien compris que ce ne serait pas à moi d’en décider. Je la laissais ensuite discuter avec la grande blonde et me laissais tomber sur un des sièges en espérant pouvoir retrouver assez d’aplomb pour ne pas m’effondrer d’ici mon retour à la maison.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help me, I've fallen on the inside [Aaron, Phoebe et le presque mort]   Lun 7 Mar 2016 - 22:23

L'infirmière avec qui Phoebe venait de « discuter » à l'instant se rapprocha discrètement de moi après que ma belle-sœur ait enfin décidé de se poser sur une chaise. Elle me demanda sur un ton peu rassuré ce qui se passait, en effet s'agiter de la sorte ne ressemblait visiblement pas à Shae et c'était sans parler de sa « vilaine blessure toute dégoulinante » au front qui l'inquiétait. Je n'eus alors pas d'autres choix que d'informer l'infirmière qu'elle se trompait sur la personne, la jeune fille paniquée installée un peu plus loin n'était pas Shae mais sa sœur et celle-ci venait d'être victime d'un accident de la route. Mon interlocutrice hocha la tête comme si elle comprenait soudainement mieux les événements et m'informa qu'il valait dans ce cas mieux lui faire une batterie de test avant de la laisser rentrer chez elle. J'approuvais aussitôt ses paroles et priais pour que Phoebe ne proteste pas mais heureusement l'intéressée se laissa faire et accepta de suivre l'infirmière à travers les couloirs. Je poussais un soupire de soulagement tout en devinant que l'infirmière venait de nous faire une fleur en prenant en charge ma belle-sœur tout de suite malgré les autres malades et je me doutais que le statut de Shae dans l'hôpital avait certainement dû aider.

J'en profitais pour prendre place à mon tour sur l'une des chaises encore disponibles de la salle d'attente et savourais la quiétude du moment. Je me sentais lessivé, je n'avais plus assisté à d’événements tragiques comme ceux-là depuis longtemps. J’espérais que Nathanaël allait s'en sortir sans séquelles malgré ses cris de douleurs peu rassurants. Repenser à ce moment suffit d'ailleurs à me remettre les images de la scène en tête, je revoyais Shae s'affairer autour du copain de sa sœur. Ma femme avait su gérer cette situation avec un grand sans froid, je me doutais que rester calme dans ce genre de situation faisait parti de son quotidien mais dans la mesure où elle s'était occupée d'un proche j'avais une grande admiration pour elle parce que je n'aurais jamais su en faire de même. Elle n'avait pas hésité une seule seconde avant d'enfoncer ce scalpel dans la poitrail du blessé, sur le coup j'avais eu comme l'impression qu'elle aurait pu donner n'importe quoi pour qu'il s'en sorte.

Pourtant les choses n'avaient pas été si simples au début, si Phoebe ne s'était pas réveillée, j'imaginais que Nathanaël n'aurait plus jamais eut l'opportunité de le faire non plus. Pour être franc, je n'avais jamais vu ma femme aussi paniquée et angoissée. Quand il était question de sa sœur il n'était pas du tout question de sang-froid, elle perdait son assurance et c'était très déroutant. De mon côté j'avais été contraint d'observer la scène de loin et surtout de supplier le ciel pour que Phoebe ouvre les yeux à temps afin que Shae puisse s'occuper de Nath, autrement j'étais bien conscient qu'elle ne se serait jamais intéressée à lui. Et puis au delà de tout ça, je n'osais pas imaginer notre quotidien si Phoebe devait perdre la vie, j'avais pu avoir un aperçu de l'état de Shae et je n'étais pas curieux d'en savoir plus.

Le retour de Phoebe et de son infirmière me sortit de mes pensées, ma belle-sœur était soignée et allait bien d'après la brune qui l'accompagnait. J'esquissais un sourire tout en pensant que j'en connaissais une autre qui serait ravie de l'apprendre et me relevais quand l'infirmière nous suggéra de la suivre vers la salle destinée aux familles qui patientaient durant les opérations chirurgicales. Une grande blonde débarqua quelques instants plus tard et secoua Phoebe comme un prunier en l'interrogeant sur l'état de Nathanaël mais cette dernière n'en savait pas plus. J'appris un peu plus tard que cette fameuse nana était la sœur de notre grand blessé et je compris aussitôt sa panique. Heureusement cette lourde atmosphère pu enfin se dissiper au retour de ma femme qui affirma que Nath allait bien. Je poussais un soupire de soulagement et écoutais distraitement les quelques détails de l'opération avant de suivre Shae du regard qui préféra s'exiler un peu plus loin et s’effondrer sur l'un des fauteuils. Je décidais de la rejoindre aussitôt et glissais ma main sur sa cuisse dans un geste que je voulu rassurant.

Tu as été parfaite ce soir, les choses auraient pu être bien pire si tu n'étais pas intervenue. Assurais-je doucement. Je suis tellement fier de toi, tu as agis avec un tel sang-froid... Je n'aurais jamais pu faire la même chose. Continuais-je sur le même ton. Tu es dignes des plus grands, je comprends maintenant pourquoi ce boulot prend une telle place dans ta vie. Tu es vraiment faite pour ça et tu es terriblement sexy quand tu exerces. Ajoutais-je en souriant finalement en coin.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Help me, I've fallen on the inside [Aaron, Phoebe et le presque mort]   Mar 8 Mar 2016 - 23:35

J’avais la sensation que ma tête était encore trop lourde pour être maintenue toute seule, je la déposais contre le mur avec lassitude et fermais mes yeux quelques instants. Je sentis une main se glisser contre ma jambe et j’ouvris doucement les yeux pour apercevoir Aaron à mes côtés, un simple échange de regards suffit pour m’apaiser. J’avais complètement oublié de le prendre en compte dans cette histoire, j’étais partie comme une furie puis une fois sur place j’avais été trop inquiète et trop occupée pour songer à ce qui lui arrivait à lui. J’étais cependant heureuse qu’il soit là, je savais que je pouvais lui confier Phoebe le temps de m’occuper de Nathanaël. A présent j’avais juste envie de rentrer la maison, je voulais pouvoir m’allonger dans mon lit et oublier toute l’horreur de cette soirée en me glissant dans ses bras. J’avais complètement oublié ma rancœur de début de soirée, je réalisais qu’il y avait des choses bien plus graves que le fait qu’il ait aimé une stupide photo sur Instagram, enfin ça ne me plaisait toujours pas et j’imaginais que ça m’énerverait de nouveau d’ici quelques jours. Enfin il faut avouer qu’en fin de compte c’était plus Aaron qui s’était énervé que moi et je préférais éviter de devoir me faire engueuler de nouveau comme tout à l’heure.

J’esquissais un sourire quand Aaron me fit remarquer que j’avais été parfaite ce soir et que les choses auraient pris une toute autre tournure si je n’avais pas été là. Mon mari poursuivit en assurant qu’il était très fier de moi et qu’il avait été très étonné par mon sang-froid dès le moment où j’avais pris Nathanaël en charge, il était de son côté persuadé qu’il n’aurait pas pu faire la même chose. A vrai dire c’était mon métier et j’avais rapidement appris à garder mon sang froid en toute situation, surtout depuis que j’étais partie en mission à l’armée, les blessures que j’avais dû soigner là-bas étaient monstrueuses et il fallait être capable de rester impassible pour avoir toutes les capacités de résoudre la situation et surtout de ne pas paniquer le blessé.

Malgré les jolies paroles d’Aaron je sentis les larmes humidifier mes yeux, l’entendre dire ces choses me faisaient encore mieux réaliser l’horreur de la situation, je n’imaginais pas ce qui aurait pu se passer si je n’avais pas réussi à sortir Nathanaël de là. J’étais cependant si heureuse de l’entendre dire ce genre de choses, jusqu’ici il me faisait plus de remarques désagréables quant au fait que je passais trop de temps au boulot qu’autre chose. Aaron ajouta que j’étais vraiment douée pour mon boulot et que j’étais digne des plus grands, tout en saisissant pourquoi ce travail prenait une telle place dans ma vie. Je glissais ma main contre la sienne et me mis à rire doucement quand il affirma que j’étais sexy quand j’exerçais, c’était au moins ça songeais-je.

J’ai appris tout ça en mission, ça été les mois les plus formateurs de toutes mes études, c’est dommage que je n’ai pas pu terminer mon apprentissage là-bas affirmais-je en repensant à mon départ précipité. Tu avais bien réussi pourtant la fois où le centre commercial avait explosé et que j’étais coincée sous cette pierre remarquais-je persuadée qu’il en était capable. C’est plus dur quand ça touche aux personnes qu’on aime, si ça avait été Phoebe… J’aurais été incapable de m’en occuper soufflais-je plus doucement en réalisant mon incompétence. Heureuse de t’avoir plu alors, tu pourras venir me voir de temps en temps à l’hôpital si je te plais autant que ça affirmais-je en rigolant avant de lui faire remarquer que j’espérais pouvoir bientôt rentrer à la maison.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Help me, I've fallen on the inside [Aaron, Phoebe et le presque mort]   Mer 9 Mar 2016 - 1:46

J'écoutais Shae quand elle m'informa que ses quelques missions avec l'armée avaient grandement contribué à son apprentissage du métier, grâce aux opérations extérieures elle avait pu travailler sur son self-control et mieux appréhender les situations compliquées. Cependant elle regrettait de ne pas avoir pu rester plus longtemps, je ne pu m'empêcher de baisser le regard vers son ventre redevenu parfaitement lisse pour finalement constater silencieusement que c'était un mal pour un bien. Notre petit asticot aurait difficilement pu supporter davantage de sensations fortes, l'épisode de l'explosion avec Ben suffisait amplement. La voix de ma femme me tira néanmoins de mes pensées quand elle me rappela que je m'étais parfaitement comportement avec elle lorsque le centre-commercial s'était écroulé sur nos têtes. Oui enfin les choses étaient différentes, il avait suffit que je soulève une pierre pour qu'elle s'en sorte, pas de l'opérer en pleine rue. Quoiqu'il en soit j'étais d'accord avec Shae quand elle affirmait qu'il était beaucoup plus compliqué de rester calme lorsque l'un de vos proches était touché. Elle avoua même qu'elle aurait été incapable de s'occuper de Phoebe si sa sœur avait été la personne à secourir. Moi j'étais convaincu du contraire, elle se sera donné corps et âme pour secourir sa jumelle, j'en étais convaincu.

Ma femme termina ensuite par se réjouir de voir qu'elle m'avait autant plu pendant qu'elle travaillait et me suggéra même de revenir à l'hôpital pour l'observer tandis qu'elle exerçait son métier. J'esquissais un sourire, enchanté par l'idée et ne pu m'empêcher de penser que je la préférais largement vêtue d'une blouse de chirurgienne qu'avec l'uniforme de l'armée sur le dos. Bon je reconnaissais qu'elle était absolu à tomber dans les deux tenues mais malgré tout son habit actuel primait parce qu'au moins je la savais en sécurité dans un hôpital de New-York. Après quoi je hochais la tête en accord avec ma femme lorsqu'elle m'informa être pressée de quitter l'endroit pour rentrer à la maison. Moi aussi j'avais hâte de pouvoir me glisser sous nos couettes et puis j'étais pressé que le jour se lève pour retrouver mon fils. Tous ses événements m'avaient rappelés que la vie était fragile et combien j'aimais les membres de ma famille.

C'est dommage oui... Mais je ne suis pas certain de l'état de Mae à l'accouchement si tu étais restée sur le terrain. Lui rappelais-je un peu amusé. Certes... Mais c'était différent, tu n'étais pas en train d'agoniser dans une voiture accidentée. Je ne me suis pas donné beaucoup de mal pour te sortir de là, j'ai eu de la chance que tes blessures ne soient pas plus graves. Affirmais-je songeur. Bien sûr que si, je pense même que tu aurais été encore plus investie. De mon côté je priais pour que Phoebe n'ait rien et que tu puisses t'occuper de Nath rapidement, je n'aurais jamais pu l'aider tout seul. Je ne t'avais jamais vue aussi bouleversée non plus... Il faudra que tu m'expliques un jour comment ça marche, comment tu arrives à ressentir toutes ces choses quand il est question de Phoebe. Finis-je par assurer. Avec plaisir, j'adorerais avoir mon pass VIP. Terminais-je avec amusement.

Finalement ma femme décida de prendre son courage à deux mains pour s'entretenir avec sa sœur et l'encourager à rentrer également. Elle ne pourrait de toute manière pas être au chevet de son petit-ami avant de bonnes heures alors il valait mieux qu'elle nous suive et dorme un peu avant de revenir. Bien évidemment Shae dû se battre pour résonner sa sœur et finalement celle-ci accepta de nous accompagner, nous laissâmes néanmoins la grande blonde derrière nous qui elle semblait déterminée à passer le restant de la nuit ici. Enfin l'essentiel était Phoebe soit là, autrement Shae aurait également opté pour la nuit à l'hôpital et je n'y tenais pas. Finalement nous pûmes tous rentrer à la maison et profiter du calme après la tempête.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Help me, I've fallen on the inside [Aaron, Phoebe et le presque mort]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Help me, I've fallen on the inside [Aaron, Phoebe et le presque mort]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fallen Galaxy
» Narry Potter [Spoiler Inside]
» Happy B-Day Fallen !
» Les Gros Cons ! (Humour suisse inside)
» Every single one of us has a devil inside [pv Ab']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: