AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout ça parce qu'Ollie s'est tapé Jeffrey [James's family]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Tout ça parce qu'Ollie s'est tapé Jeffrey [James's family]   Mer 24 Fév 2016 - 16:59


J'écoutais le démarrage du moteur et m'empressais aussitôt d'envoyer un message à Shae pour l'informer que nous venions de nous mettre en route. Après quoi, Nathanaël s'engagea sur la chaussée tandis que je fixais distraitement les alentours. Aujourd'hui, ma mère avait décidé de nous convier pour un repas tous ensembles mais je devais reconnaître que j'appréhendais un peu cette réunion de famille dans la mesure où je craignais surtout que cette confrontation ne tourne au vinaigre étant donné que j'étais maintenant au courant que ma mère et mon oncle étaient sortis ensembles lorsqu'ils étaient plus jeunes. Pour être franche, je n'aurais certainement pas été autant dérangées par cette affaire si Jeffrey n'avait pas également été le frère jumeau de mon père, ce détail rendait donc la situation un peu étrange. C'était alors à contrecœur que j'avais dû une nouvelle fois aller à la rencontre de ma mère pour tenter d'en savoir plus sur cette autre aspect de son passé. Néanmoins, je voulais bien admettre que j'aurais cette fois-ci sûrement préféré pouvoir garder le secret de ma découverte et c'est d'ailleurs probablement ce que j'aurais décidé de faire si Shae n'avait pas insisté pour que j'aille cuisiner maman.

J'avais donc une fois de plus essayé de soutirer des informations à ma mère au détour d'une pause déjeuner mais les choses ne s'étaient évidemment pas passées comme je l'avais imaginé. J'avais d'abord eu droit à une expression du visage dont je ne soupçonnais même pas l'existence et pour finir elle m'avait lâchée son éternelle réponse comme quoi tout ça ne me regardait pas. Je m'étais alors sentie aussitôt obligée d'accuser Mike, ce dernier risquait de s'en prendre plein la tête mais je n'en avais rien eu à faire sur le coup tant que je pouvais me sortir de cette impasse. Je tentais de me consoler en me disant que nous n'en serions pas là si mon parrain était parvenu à tenir sa langue, surtout que tout ce que je voulais à la base c'était en connaître plus sur les « aventures » de mon père lorsqu'il était jeune. Quoiqu'il en soit je n'avais pas eu le courage d'insister et ce fameux déjeuner avec ma mère s'était terminé silencieusement. Cependant depuis toutes ces découvertes, je ne pouvais plus m'empêcher de penser que j'avais aussi une famille avec son lot de secrets.

C'est pourquoi aujourd'hui j'étais inquiète rien qu'en imaginant l'issue de ce repas, je priais pour que maman ne se soit pas confiée à mon père. Je voulais simplement pouvoir parler d'autre chose, c'est d'ailleurs pour ça que j'avais insisté pour que Nathanaël vienne avec moi aujourd'hui. Je l'avais convaincu en prétendant qu'il était maintenant normal que mon petit-ami m'accompagne lors de repas de famille comme celui-ci mais également en évoquant la présence de Noah et d'Aaron, les mentionner était visiblement une excellente source de motivation. Du coup, j'étais heureuse de le savoir avec moi parce qu'en étant présent j'espérais que les conversations ne puissent pas se... disperser et dans le cas où cette technique resterait inefficace j'étais quand même soulagée qu'il puisse être à mes côtés. Je fixais discrètement le profil de l'intéressé avant de le reporter devant moi tandis qu'il se garait devant la maison.

J'espère que Shae est déjà là. Marmonnais-je en descendant de la voiture tandis que jetais un œil vers sa propre maison.

Nous avançâmes ensuite vers la porte d'entrée, j'écoutais la sonnette retentir après l'avoir actionnée et entrais de moi-même à l'intérieur en m'assurant que mon copain me suivait. Il referma derrière nous tandis que je constatais avec soulagement que ma sœur et son mari étaient déjà installés au salon, tous les regards étaient rivés vers le bébé qu'Aaron tenait dans ses bras. J'esquissais donc un sourire à l'assemblée lorsqu'ils nous remarquèrent et m'approchais de chacun des membres de ma famille pour les saluer le plus naturellement possible. Enfin surtout ma mère pour le coup. Je terminais par m'approcher de Mae et me penchais légèrement vers lui tout en pensant que je ne savais jamais comment dire bonjour à un gamin aussi petit et qui n'en avait d'ailleurs certainement rien à faire, enfin apparemment c'était bien vu.

Il grandit vite, encore un qu'on va vite voir installé derrière le volant d'une F1. Lâchais-je en lançant un regard de biais à mon frère pour finalement me rapprocher de mon petit-ami.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Ollie James
Dark dove ☆
avatar

Messages : 635
Loisirs : S'envoyer en l'air avec les jumeaux James
Age : 51
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Trois
€: Riche
MessageSujet: Re: Tout ça parce qu'Ollie s'est tapé Jeffrey [James's family]   Mer 24 Fév 2016 - 22:57


Je me tournais instinctivement vers Julian en entendant la sonnette de la maison résonner dans la pièce avant que la voix de Shae prenne le dessus, je serrais nerveusement mes mains puis attrapais le saladier pour rejoindre la salle à manger d’un air décontracté. Noah venait de descendre l’escalier qui menait au chambre et embrassa joyeusement ma joue avant d’aller accueillir sa sœur, Aaron et Mae, je les rejoins à mon tour et m’enthousiasmais de nouveau face à la petite bouille de mon petit-fils. Ça faisait seulement quatre jours que je ne l’avais pas vu et j’avais pourtant l’impression qu’il avait déjà grandi, il était tellement adorable, songeais-je en fixant son joli visage. J’avais eu quelque peu peur de devenir grand-mère, à vrai dire j’imaginais difficilement ce rôle étant donné que je me trouvais encore assez « jeune », mais Shae avait eu un enfant tôt et je n’avais pas trop eu le choix, heureusement tout se passait incroyablement bien et j’étais très heureuse de ce nouveau rôle. Il faut dire que l’époque où mes enfants étaient eux aussi si petits et insouciants me manquait grandement.

Je retins un soupire en songeant de nouveau à ce que j’allais devoir dire aujourd’hui, je ne tenais vraiment pas à en parler mais comme je m’en étais doutée Phoebe avait continué de fouiner dans mon passé jusqu’à découvrir que j’avais eu une histoire avec Jeffrey. C’était incroyable à quel point le passé pouvait nous rattraper, je devais peut-être cependant m’estimer heureuse qu’elle n’ait pas appris pour le livre que Jeffrey avait écrit sur notre histoire d’amour, dans ce cas-là je n’aurais plus eu rien à cacher à mes enfants. Suite à tout ça Julian et moi avions décidés d’en parler librement à nos enfants, nous allions tous leur dévoiler – dans le mesure du raisonnable – en espérant que les choses ne seraient pas trop difficiles à encaisser pour eux. Je préférais ça que les voir fouiner à droite à gauche, au moins les choses seraient claires et nous pourrions reprendre un train de vie normal.

Phoebe arriva alors et je compris bien rapidement que le temps était venu de me jeter à l’eau, Aaron décida d’aller coucher le petit et Nathaniel s’empressa de lui emboiter le pas, je les fixais s’éloigner avant de me tourner vers Julian qui semblait encore plus tendu que moi. Je pris donc une inspiration en comprenant que j’allais devoir moi-même lancer la discussion. Je les invitais donc à s’asseoir sur le canapé et je devinais facilement au regard que Phoebe lança à Shae qu’elle était elle aussi au courant de tout, Noah quant à lui semblait assez distant même si je me doutais qu’il avait dû avoir vent de tout ça, je m’installais donc sur le fauteuil face à eux aux côtés de Julian et réfléchis un instant.

J’ai parlé avec votre père de ce que Phoebe à découvert à notre sujet et nous avons décidés de vous dire la vérité, aucun de nous n’y tenait véritablement mais nous ne pensons pas non plus qu’il soit juste de faire comme si de rien n’était pendant tout ce temps. Ce n’est pas pour autant que nous cautionnons le fait que tu sois allée fouiller dans notre passé et questionner des personnes pour obtenir des informations à notre sujet alors que je t’avais demandé de ne pas le faire assurais-je en fixant Phoebe. Avant de rencontrer votre père j’ai fréquenté deux hommes, dont l’un d’eux était votre oncle Jeffrey, notre histoire a duré quelques mois avant de prendre fin. J’ai alors rencontré un autre homme qui était l’ami d’un ancien copain de Juliet, il dirigeait un bar dans un quartier huppé et petit à petit nous nous sommes mis à nous fréquenter je pris une inspiration et réfléchis un instant à comment j’allais pouvoir présenter les choses, je détestais avoir à ressasser ces souvenirs. Je n’ai appris que plus tard qu’il était à la tête d’un important trafic de drogue dans toute la région de New-York et qu’il avait tendance à être plutôt violent quand les choses n’allaient pas dans son sens. Je me sentais très seule à l’époque, ça n’a pas été une période facile et je ne savais pas comment me sortir de cette relation murmurais-je tandis que ma voix perdait de son intensité. J’ai alors rencontré votre père et il m’a apporté tout ce dont j’avais besoin… Oui il ressemblait à mon ancien petit-ami, oui c’était son frère jumeau, mais je… ajoutais-je sans trouver les mots avant de détourner le regard.

La fin de cette phrase était que j’étais convaincue que Blake allait se débarrasser de moi d’une manière ou d’une autre, alors coucher avec le frère jumeau de mon ex était le cadet de mes soucis, il me rappelait Jeffrey, je me sentais en sécurité avec lui et j’avais surtout oublié à quel point avoir quelqu’un qui vous parlait avec douceur pouvait être agréable. Je ne pouvais pas dire ces choses à mes enfants, je posais donc mon regard sur celui de Julian et secouais doucement la tête pour lui faire comprendre que je n’arriverai pas à continuer mon récit.

__________________

«How far would I travel Just to be where you are ? How far is the journey From here to a star ? And if I ever lost you How much would I cry ?»
Revenir en haut Aller en bas
Julian James
Bonobo ❖
avatar

Messages : 469
Loisirs : être grincheux
Age : 55
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Pilote
Enfant(s): Trois
€: Riche
MessageSujet: Re: Tout ça parce qu'Ollie s'est tapé Jeffrey [James's family]   Jeu 25 Fév 2016 - 0:21


Ollie demanda à nos trois enfants de s'installer sur le canapé, ces derniers s'exécutèrent et je me contentais de les fixer tour à tour pendant qu'ils prenaient place. J'entrepris ensuite de m'asseoir à mon tour face à eux et ma femme se glissa à mes côtés peu de temps après. Je pouvais sentir à quel point elle était angoissée à l'idée de devoir raconter une histoire que nous aurions tous préféré oublier, surtout qu'il était aujourd'hui question de Shae, Phoebe et Noah ; Devoir s'exprimer sur notre passé était d'autant plus difficile dans ces conditions. Honnêtement je pensais que nous n'aurions plus jamais à déterrer cette affaire mais même après la trentaine d'année qui s'était écoulée, cet enfoiré de Blake venait encore assombrir notre quotidien. J'en voulais un peu à Phoebe qui s'était mêlée de tout ça mais nous ne pouvions pas vraiment lui jeter la pierre dans la mesure où je comprenais que notre histoire puisse intriguer autant. Néanmoins, Ollie et moi aurions sincèrement apprécié qu'elle respecte notre choix et cesse de faire des recherches nous concernant. Surtout qu'elle était allée consulter Mike et bien évidemment mon imbécile d'ami n'avait pas su tourner sa langue sept fois dans sa bouche, à la place c'est d'autres détails comme la relation entre Ollie et Jeffrey qu'il avait trouvé judicieux de dévoiler à ma fille.

C'est pourquoi, Ollie et moi avions décidé de raconter les faits à nos enfants de manière à ce qu'ils n'aillent plus jamais remuer le passé. C'était déjà assez difficile d'en reparler alors autant clarifier toute cette histoire une bonne fois pour toute. J'étais bien conscient que mon épouse restait la plus fragile de toute en ce qui concernait l'affaire Blake, elle avait vécu la période la plus difficile de sa vie à ses côtés et je n'osais même pas imaginer ce qui aurait pu lui arriver si je n'avais pas réagis à temps. Même aujourd'hui, je ne regrettais pas de m'être débarrassé de ce type, j'estimais que grâce à moi de nombreuses personnes avaient pu être épargnées alors c'était un sacrifice qui en valait la peine. Évidemment c'était un ressenti que je ne pouvais pas partager avec ma famille mais j'étais assez satisfait d'avoir appuyé sur la détente et j'étais tout autant heureux lorsque je repensais aux circonstances de la mort de son frangin, Chris. Les frères les plus pourris de la Terre brûlaient sûrement en enfer à l'heure qu'il était et l'imaginer me remplissait de bonheur pour être franc.

Pour l'heure, il n'était néanmoins pas questions de leurs carcasses desséchées mais plutôt du commencement de toute cette affaire. C'est Ollie qui se jeta à l'eau la première, elle raconta à nos enfants qu'elle était effectivement sortie avec Jeffrey puis avec Blake. Elle s'attarda quelque peu sur le cas de ce dernier, leur expliqua quel rôle il jouait dans la société et surtout qu'elle comportement il adoptait pour gérer les crises. Sans le dire ouvertement, elle tenta de faire comprendre aux jumelles et à Noah que Blake s'en était déjà pris à elle. Je ne pu m'empêcher de serrer brusquement les poids tandis qu'elle continua en se penchant cette fois sur les circonstances de notre rencontre et surtout sur le fait que j'étais le portrait craché de son premier petit-ami. Elle fut pourtant incapable de poursuivre et je compris parfaitement que le moment était venu pour moi de prendre la relève. Je glissais doucement ma main dans le dos d'Ollie et caressais celui-ci comme pour la réconforter avant de me lancer à mon tour.

Votre mère et moi nous sommes rencontrés au bon moment, comme elle l'a souligné, c'était une période compliquée. En ce qui me concerne je venais tout juste de débarquer en ville lorsque l'on s'est connus et je ne savais pas trop ce qu'il se tramait vraiment dans les environs, je ne connaissais personne à New-York. Ce bar huppé que votre mère a mentionné était mon seul repère de l'époque quand je posais mes valises ici. Je ne parlais pas à Jeffrey et Olivia habitait encore chez votre grand-père à l'époque. Au final je n'avais que ce fameux type que votre mère a fréquenté, je bossais pour lui. Il m'envoyait arpenter les routes d'Amériques, de cette manière il me tenait loin de ses magouilles la plupart du temps. Racontais-je en fixant la table basse. Pourtant lorsque je suis revenu cette fois là, rien ne s'est déroulé comme il l'aurait voulu. Je suis resté parce que j'avais rencontré votre mère mais nous ne pouvions pas être tout à fait heureux tous les deux parce qu'il était toujours dans les parages pour nous mettre des bâtons dans les roues. Un jour j'ai fini par tout découvrir et surtout à quel point il pouvait être violent et déséquilibré. C'est d'ailleurs plus ou moins à ce moment là que j'ai rencontré Mike, Jared, Tim et Liam. Ils bossaient pour cet homme également mais ils ne se sentaient plus en sécurité non plus, ils ont voulu agir alors on l'a fait tous ensembles. Ça s'est passé rapidement, je me suis retrouvé face à lui avec une arme dans les mains et j'ai tiré. Terminais-je en les toisant tous les trois avant de lancer un regard vers Ollie.

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe James-Taylor
Carefree girl
avatar

Messages : 529
Loisirs : être naïve
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Tout ça parce qu'Ollie s'est tapé Jeffrey [James's family]   Jeu 25 Fév 2016 - 2:02

Je ne savais plus du tout où donner de la tête, ni même ce que j'étais censée penser. Pour l'heure, j'étais simplement capable de ressentir une immense culpabilité, si nous en étions là c'était complètement de ma faute. Je m'en voulais terriblement d'être à l'origine de tous ces aveux, je me rendais bien compte que mes parents souffraient en évoquant ces horribles souvenirs et j'en étais responsable. Il avait évidemment fallut que je m'en mêle, que je fasse ces foutues recherches pour en apprendre plus et ce sans me douter une seule seconde que les choses aient pu un jour être aussi graves. Je n'étais cette fois plus curieuse de rien mais malgré tout je ne pouvais pas m'empêcher de me demander comment quelqu'un avait pu un jour vouloir du mal à ma mère, elle était si douce et gentille... Elle ne méritait vraiment pas l'enfer qu'elle avait vécu, ni même mon père. Au final j'étais bien heureuse que cet homme à l'origine de tous leurs maux soit six pieds sous terre, d'autant plus qu'ils n'étaient pas ses deux seuls victimes. Visiblement même Mike, Jared, Tim et Liam s'étaient retrouvés piégés par ce type et je n'arrivais pas à croire que quelqu'un ait pu s'en prendre de la sorte aux membres de ma famille.

Dans tous les cas, je ne pu retenir mes larmes face à la détresse de ma mère. J'étais certaine de ne jamais l'avoir vue si bouleversée et ça me fendait le cœur, je détestais cette situation, je me détestais pour l'avoir provoquée et je détestais son bourreau. Lorsque mon paternel eut terminé de parler également je m'empressais de me redresser pour venir m'asseoir auprès de ma mère, j'attrapais ses mains et restais un peu chancelante devant elle. Je ne savais même pas si mes excuses seraient suffisantes, après tout je lui avais désobéis et de cette manière j'en étais venue à lui manquer de respect en violant une intimité qu'elle aurait voulu garder secrète pour toujours. J'imaginais que je serais furieuse à sa place et je me doutais qu'elle avait très certainement dû être très en colère contre moi, d'autant plus après que j'ai appris pour elle et Jeffrey.

Je suis tellement désolée de m'être mêlée de tout ça, je ne voulais pas vous rendre malheureux et vous rappeler autant de mauvais souvenirs. Pour être franche je n'imaginais même pas l'ampleur de cette histoire, je ne pensais que les choses avaient pu être si graves et je m'en veux pour avoir déterré de tels souvenirs. Murmurais-je. Je suis contente que papa ait pu te sortir de là et même si je ne suis pas censée dire ça, à mes yeux la justice a été rendue. Personne n'a le droit de te faire du mal ou même de se mettre entres vous. Ajoutais-je sur le même ton. Encore une fois je suis désolée. Terminais-je finalement en serrant doucement ses mains dans les miennes.

Jamais je n'aurais imaginé que cette affaire puisse se terminer de cette manière, à vrai dire je ne pensais pas non plus qu'ils aient pu avoir un passé aussi difficile et surtout pas ma mère. J'étais même certaine qu'un enfant se refuse forcément d'imaginer ses parents dans une telle situation alors je ne voulais plus en entendre parler. Je voulais qu'ils puissent tous enterrer cette affaire définitivement pour ne plus jamais la mentionner de nouveau, bien sûr s'ils avaient dû le faire aujourd'hui c'était surtout parce que je ne savais pas me mêler de ma propre vie mais maintenant je comprenais pourquoi il était important de laisser le passé au passé.

__________________


Show me mercy ! Help me, I've fallen on the inside. I tried to change the game, I try to infiltrate, but now I'm losing. Men in cloaks always seem to run the show. Save me from the ghosts and shadow before they eat my soul.  ღ
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: Tout ça parce qu'Ollie s'est tapé Jeffrey [James's family]   Jeu 25 Fév 2016 - 16:00


Je me crispais aussitôt que maman révélait que ce fameux homme qu’elle avait fréquenté avait des tendances à être violent, j’avais du mal à imaginer de quelle genre de violence dont elle parlait, envers elle ? Vu le comportement de papa à son égard j’imaginais que la réponse était plutôt évidente et la simple idée qu’on ait pu faire du mal à ma mère me révoltait. J’étais bien contente que papa ce soit débarrassé de cet abruti, il méritait bien d’avoir perdu la vie après ce qu’il avait bien pu faire. Je ne comprenais pas que de telles personnes puissent exister et qu’elles aient le droit de fouler notre Terre pour faire de la vie des autres un enfer. Les quelques mois que j’avais passés à l’armée confirmaient cette idée, à vrai dire je ne pouvais juger papa pour son acte étant donné que j’avais moi-même abattu un homme par le passé pour protéger ma vie, et si j’avais dû recommencer je l’aurais fait sans hésiter. Bien évidemment c’était plus facile à expliquer quand on était dans un pays en guerre et qu’on était habilité à tuer un homme, cependant cet autre homme avait nuit à maman et c’était normal que quelqu’un l’arrête si la justice ne voulait pas s’en occuper.

Cependant j’étais plus étonnée d’apprendre que papa et maman avaient pu baigner dans un tel milieu, quoique maman avait bien expliquée qu’elle n’avait pas eu le choix et que c’était la rencontre avec cet abruti qu’il l’avait propulsé dans un milieu aussi sombre et éloigné de son environnement de naissance. Par contre nous ne savions toujours pas comment papa avait pu se retrouver mêler au milieu de la drogue, c’était toujours obscur et j’imaginais que le moment n’était pas venu de l’interroger à ce sujet.

Ce fut Phoebe qui réagit la première et vint s’asseoir auprès de maman pour s’excuser d’avoir fouillé dans son passé de la sorte et d’avoir ravivé des souvenirs qui avaient été difficiles pour elle. Je les laissais toutes les deux et me tournais vers Noah qui semblait très perturbé par tout ça, il n’avait pas dit un seul mot et avait le regard perdu dans le vide. J’imaginais que c’était vraiment difficile pour lui d’apprendre tout ça, Noah n’était pas trop du genre à faire attention aux difficultés, il vivait dans un monde parallèle où tout était toujours très léger et très facile, de plus il était très proche de maman et j’imaginais qu’apprendre toutes ces choses l’affectait beaucoup. Son regard croisa finalement le mien, je lui lançais un petit sourire et tapotais son épaule.

Tu parles bien pour une avocate toi plaisantais-je en faisait références aux paroles de Phoebe par rapport à la justice que papa avait faite de lui-même. Tout ça pour finir père au foyer lâchais-je ensuite à mon père pour tenter de détendre un peu l’atmosphère devenue très pesante.

J’aperçus un semblant de sourire se dessiner sur les lèvres de Noah et je me sentis aussitôt plus satisfaite, d’habitude c’était toujours lui qui détendait l’atmosphère alors j’imaginais bien que je pouvais l’aider un petit peu aujourd’hui. Il ne lui fallut plus que quelques secondes supplémentaires pour lâcher que ce fameux gars devait vraiment être un abruti pour ne pas s’être méfié de papa et de son air vicieux, je me mis à rire tout en le regardant se redresser pour aller serrer maman à son tour après qu’elle ait relâché Phoebe.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: Tout ça parce qu'Ollie s'est tapé Jeffrey [James's family]   Dim 28 Fév 2016 - 22:58


Une fois que Phoebe et Nathanaël eurent débarqué et salué tout le monde, je décidais que le moment était venu pour moi de m'éclipser et d'aller coucher mon fils qui n'allait de toute façon plus tarder à s'agiter. Le copain de ma belle-soeur comprit bien rapidement la marche à suivre et m'emboîta le pas sans se faire prier. Pour être franc, je préférais largement les laisser entres eux pour régler leurs affaires de famille, je me doutais que Shae m'en raconterait davantage une fois à la maison mais pour l'heure il valait mieux qu'ils discutent sans les pièces rapportées de la famille. Et puis il est également question de madame James et de son aventure avec le jumeau de monsieur James, j'imaginais qu'elle tenait à s'ouvrir devant le moins de personnes possibles à propos de cette affaire. En réalité il était question de tellement de chose que je n'avais même pas su en assimiler la moitié, je savais que mon beau-père s'était débarrassé d'un type avec une arme à feu, qu'il avait trempé dans un milieu peu recommandable et pour finir que madame James avait couché avec son beau-frère. De toute manière je n'avais même pas cherché à en savoir davantage tant que Shae n'avait pas elle-même la version officielle de tout ça, surtout que ces différents événements qu'avaient soi-disant vécus monsieur et madame James me paraissaient invraisemblables pour un seul couple.

L'odeur nauséabonde que dégageait la couche sale de Mae suffit pour me sortir de mes pensées et je me plaignis aussitôt auprès de Nathanaël qui se moqua joyeusement de la situation. Quoiqu'il en soit mon fils avait grandement besoin d'être nettoyé et c'est ce que je m'empressais de faire avant de lui remettre un body propre. Après m'être occupé de laver les fesses de mon fils, je m'empressais de lui enfiler un nouveau linge sur le dos avant qu'il n'attrape froid et proposais ensuite à mon ami de surveiller mon fils pendant que je me dépêchais d'aller me laver les mains. Une fois chose faite, je rejoignis la chambre aménagée spécialement pour le bébé par mes beaux-parents et esquissais un sourire en remarquant Mae gazouiller joyeusement face aux chatouilles de Nathanaël [tel un petit couple]. Je ne manquais pas de lui donner une tape dans l'épaule et notais qu'il était fin prêt à pouponner mais au vue de l'expression de son visage j'en déduisis que ça n'était pas demain la veille et je lui souhaitais bon courage pour les négociations à venir étant donné que tout ça s'avérait toujours bien compliqué quand il était question d'une James.

Dans tous les cas je n'eus ensuite plus qu'à enfiler sa gigoteuse à Mae et à l'embrassais doucement avant de l'allonger dans son petit berceau. J'activais le mobile au dessus de lui et nous pûmes quitter la chambre. Je tandis ensuite l'oreille en sortant afin de vérifier que les choses sérieuses étaient passées et la remarque de Shae me poussa à croire que oui étant donné qu'elle prétendait que son paternel avait fait tout ça pour terminé père au foyer. J'esquissais un léger sourire et descendis les marches, talonné par Nathanaël. Une fois dans le salon, je lançais un regard curieux vers ma femme en remarquant Noah dans les bras de sa mère mais n'osait aucun commentaire.  

Il s'est endormit rapidement... Soit c'est grâce à la présence de Nathanaël, soit c'est la chambre. Affirmais-je sur un ton amusé avant de rejoindre Shae. Ça va ? Lui demandais-je ensuite doucement en veillant à ne pas parler trop fort.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Ollie James
Dark dove ☆
avatar

Messages : 635
Loisirs : S'envoyer en l'air avec les jumeaux James
Age : 51
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Avocat
Enfant(s): Trois
€: Riche
MessageSujet: Re: Tout ça parce qu'Ollie s'est tapé Jeffrey [James's family]   Lun 29 Fév 2016 - 0:26

Je serrais Phoebe contre moi un instant tout en affirmant que malgré tout je comprenais qu’elle ait été aussi curieuse, c’était tout à fait normal étant donné la situation et même si j’aurais préféré qu’il en soit autrement. J’imaginais aussi que discuter ouvertement de ces choses allait nous permettre de détendre l’atmosphère autour de nous, et peut-être rendre les choses plus limpides, du moins c’est ce que j’espérais. Après Phoebe se fut Noah qui vint chercher mon étreinte, j’esquissais un sourire et le serrais à son tour contre moi en assurant que tout allait bien et que c’était derrière nous, j’avais tiré un trait sur cette période de ma vie, même si je n’aimais pas m’en rappeler j’étais en paix avec cette affaire et je savais que j’avais de la chance d’avoir la vie que j’avais maintenant. Malgré tout cette histoire m’avait permis de rencontrer Julian et pour ça j’en étais infiniment heureuse, Phoebe, Shae et Noah ne seraient pas là si toutes ces choses n’étaient pas arrivées, alors je préférais me concentrer sur le positif qui était sortie de cette histoire.

L’arrivée Nathanaël et d’Aaron coupa cet instant de révélation et j’aperçus Shae échanger quelque mot avec son époux avant de me rejoindre à son tour pour déposer un baiser sur ma joue, elle continua de plaisanter quelque peu avec son père avant que ce dernier décide de servir l’apéritif. Noah s’installa près de moi et je compris bien vite que cette histoire le turlupinait, j’imaginais que ce serait à Julian d’en parler avec lui, après tout de mon côté j’aurais du mal à en dire plus que tout à l’heure, j’étais persuadée que mon mari saurait trouver les mots justes pour réconforter notre fils et lui faire comprendre que cette histoire était passée.

Heureusement l’atmosphère se détendit rapidement et nous pûmes partager un moment en famille très agréable, j’étais soulagée que tout ce soit plutôt bien passé et je profitais avec plaisir de ces instants avec mes enfants et leur compagnon. Shae et Nathanaël se mirent rapidement à raconter des détails sanglants de leur travail pour la plus grande joie de Noah qui n’en ratait pas une miette, puis nous nous rendîmes à table pour partager un repas et la journée se termina sur une note beaucoup plus apaisée qu’à son commencement.

__________________

«How far would I travel Just to be where you are ? How far is the journey From here to a star ? And if I ever lost you How much would I cry ?»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout ça parce qu'Ollie s'est tapé Jeffrey [James's family]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ça parce qu'Ollie s'est tapé Jeffrey [James's family]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une fois, tout est une histoire de goût [Eichi Maeda/Tom James]
» kyran | un jour, j'irai vivre en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien.
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» tout le monde veut devenir un cat. parce qu'un chat quand il est cat, retombe sur ses pattes [21/03/12 à 13h50]
» Parce tout le monde a une histoire - Haley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: