AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 New home, new life, new cat [Shae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: New home, new life, new cat [Shae]    Ven 4 Sep 2015 - 2:46


J'éclatais de rire quand Noah mima une nouvelle fois le ventre de Shae et son air résigné à chaque fois qu'elle devait avancer d'un pas. Enfin tout ça n'avait rien de méchant, il aimait bien se moquer. Bon certes ma femme n'aurait pas pu s'empêcher de faire une remarque à propos des imitations de son frangin mais tant qu'elle était absente il pouvait toujours se permettre d'être détendu après tout. En plus de ça je ne pouvais clairement pas lui en vouloir dans la mesure où il était également très excité à l'idée de rencontrer notre bébé et je trouvais ça très touchant. Mais pour l'heure c'était moi le plus enthousiaste de tous, j'avais hâte de retrouver ma femme, de découvrir notre nouvelle maison et d'admirer son bidon qui abritait le petit asticot. J'étais déterminé à profiter de ces quelques jours que l'armée nous offrait puisque j'aurais aussi très bien pu poursuivre ma mission jusqu'au bout et rentrer bien plus tard mais heureusement nous avions pu profiter de l'arrivée prématurée d'une nouvelle équipe plutôt habile pour quitter le terrain et rentrer chez nous. J'avais de ce fait décider de ne rien dire à Shae afin de lui faire la surprise de mon retour, du coup seul Noah était dans la confidence puisque c'était lui qui était passé me récupérer à la base et me ramener maintenant dans cette fameuse maison que je ne connaissais pas encore et qui pourtant était la mienne.

En effet, au lieu de craquer pour un nouveau téléphone ou une veste hors de prix, Shae de son côté avait trouvé beaucoup mieux et avait plutôt décidé d'acheter une maison dans la résidence de ses parents et ce sans même me consulter au préalable. Je devais reconnaître qu'apprendre la nouvelle avait été un sacré choc mais finalement j'étais habitué à l'idée maintenant et je me disais que je préférais nettement ça comparé à la recherche de baraque que j'aurais été censé reprendre avec ma femme et à l'enchaînement de visites à effectuer alors que je serais à peine rentré de mission. D'ailleurs en plus de la maison toute neuve, Shae avait décidé qu'adopter un autre chat était une bonne idée alors maintenant nous avions deux chats qui se baladaient tranquillement chez nous. Je priais sincèrement pour que le petit nouveau soit plus docile que César parce que je n'étais pas certain de supporter deux cinglés dans son genre. C'est donc tout ce à quoi je songeais quand Noah m'arrêta devant... chez moi tout en me souhaitant la bienvenue sur un ton amusé que je lui connaissais bien. En tout cas cette bâtisse rendait très bien de l'extérieur, c'était déjà un bon point.

Je remerciais chaleureusement le frère de Shae pour la « balade » et récupérais mon gros sac et mes quelques bricoles dans son coffre avant de l'observer se contenter de faire quelques mètres supplémentaires pour garer sa voiture devant chez lui. Putain de merde j'allais être voisin avec monsieur James, pensais-je en fixant leur baraque d'un air septique. Quoiqu'il en soit je ne préférais pas m'inquiéter pour l'instant à ce propos, j'avais une magnifique femme sans doute encore endormie à aller saluer et j'étais impatient de le faire. Je poussais donc prudemment la porte d'entrée après l'avoir ouverte grâce à la clé que Noah m'avait laissé et pénétrais à l'intérieur en observant les alentours. J'avais la désagréable sensation d'être un cambrioleur pour être honnête mais une fois encore je constatais que mon nouvel environnement était plus sympa. Quelques pièces étaient encore en chantier mais une fois les travaux terminés j'étais certain que tout serait parfait.

Après ma petite visite rapide des pièces principales, je fixais l'escalier quelques secondes tout en devinant que les chambres devaient se trouver à l'étage. Je croisais César au milieu des marches qui me toisait avec dédain et ne pu m'empêcher de lui adresser une grimace avant de continuer mon ascension et d'inspecter chacune des pièces pour enfin trouver la chambre que Shae avait choisie pour nous. Je me glissais donc à l'intérieur et esquissais un sourire en la remarquant confortablement nichée sous ses couettes puis me dirigeais vers mon côté du lit pour enfin la détailler plus intensément, elle semblait si paisible. Mon regard s'arrêta ensuite sur son ventre, je bloquais légèrement tout en pensant qu'elle était encore toute plate la dernière fois que je l'avais vue et maintenant... Wahou !

Il va être aussi costaud que son papa. Chuchotais-je doucement émerveillé par tout ça.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Ven 4 Sep 2015 - 3:13


J’appuyais précipitamment sur l’écran de la tablette en grommelant parce que je n’avais pas réussi à couper assez de fruits pour battre mon record de la nuit dernière, mon score lamentable s’afficha sur l’écran et je poussais aussitôt un juron avant d’éteindre la tablette et de la glisser sur la table de nuit. Je croisais les bras sous ma poitrine et fixais l’écran de la télé avec résignation, il n’y avait absolument rien à la télé à partir de minuit c’était incroyable, je décidais donc de me redresser maladroitement et quittais la chambre lentement. Je descendis les escaliers comme une mamie et poussais un soupire de soulagement une fois arrivée en bas, César me lança un regard perplexe que je lui rendis avant de me précipiter dans la cuisine pour fouiller dans les placards. Après quelques minutes de recherche intensive je dégotais un sachet de popcorn que je glissais dans le micro-onde, je profitais de la cuisson pour sortir un saladier et un mug que je remplis d’eau chaude avant d’y tremper un sachet de tisane, je ne savais d’ailleurs pas pourquoi je m’entêtais à en boire parce que je ne dormais pas plus, mais qu’en revanche je faisais plus pipi.

Une fois les popcorns prêt je vidais le sachet dans le saladier et remontais difficilement jusqu’à la chambre et déposais le tout avec précaution, j’attrapais ensuite un dvd et le glissais dans la fente de l’appareil pour finalement m’allonger avec difficulté dans le lit. En ce moment je redécouvrais les films d’animations d’Hayao Miyazaki et je réalisais que j’étais toujours autant émerveillée même si je n’avais plus six ans. C’était ma mère qui m’avait fait découvrir cet univers que j’appréciais beaucoup quand j’étais encore enfant, un après-midi où je m’ennuyais j’avais proposé à mon père d’en regarder un et même si il n’était pas très enthousiaste je l’avais été pour lui, alors depuis je me refaisais toutes ses œuvres étant donné que j’avais du temps à occuper. Cette nuit j’avais opté pour la Colline aux Coquelicots, même si il avait été créé par son fils je notais que c’était l’un de mes préférés malgré tout, et comme à chaque fois je me retrouvais à pleurer comme une madeleine à la fin.

Heureusement mon flot de larmes incontrôlées s’acheva brusquement quand je m’endormis après que le petit monstre ait lui-même arrêté de gigoter dans tous les sens. Mon petit laps de temps de repos ne fut pas très mouvementé, je rêvais vaguement de Phoebe qui se décidait à repeindre ma maison en rose avant de me réveiller plus ou moins après un léger mouvement dans le lit. Ça devait être O’maley ou César qui débarquait, songeais-je endormie en tendant ma main pour caresser le chat, au lieu de trouver une boule de poils ma main effleura quelque chose qui ressemblait à un visage, mais je ne m’attardais pas sur ce détail et gardais les yeux fermés.

Encore un peu… Murmurais-je. Tu vas arrêter de bouger l’asticot marmonnais-je à l’intention du bébé en glissant ma main sur mon ventre.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Ven 4 Sep 2015 - 11:10

Je rigolais doucement quand Shae glissa furtivement sa main sur mon visage tout en me demandant à quoi elle pouvait bien penser et esquissais ensuite un sourire lorsqu'elle réclama "plus". Les choses devinrent plus claires dans mon esprit quand elle demanda au bébé d'arrêter de s'agiter, je glissais mon regard de nouveau vers son ventre et demeurais stoïque quelques instants alors que ma femme caressait lentement son bidon. Merde parce qu'il était en train de bouger en ce moment-même ? Je fus forcé de me faire violence pour ne pas toucher à mon tour, il était inutile d'inquiéter Shae en l'agressant de la sorte mais j'avais forcément hâte de pouvoir sentir ce petit bout se manifester. Il faut dire que pour moi, toutes les informations que j'avais pu obtenir à propos de la grossesse et ce genre de choses étaient plutôt abstraites. Je ne me rendais compte de pas grand-chose de là où j'étais et j'essayais de m'imaginer ce que cela pouvait représenter mais dans un tel environnement c'était vraiment difficile. Il y avait bien la fois où Shae s'était arrangées pour me faire parvenir une photo de son échographie et j'avais pu reconnaître facilement le petit corps de mon bébé, depuis cette journée j'avais bien compris que j'étais sur le point de devenir papa. Du coup j'avais été excité comme une puce pendant plusieurs heures à la suite de l'ouverture du courrier si bien qu'il avait fallu que je me calme de moi-même afin de ne pas éveiller les soupçons à propos de la grossesse de ma femme.

Ça dépend de quel asticot tu parles. Murmurais-je amusé. Je suis rentré Shae... Et j'aime beaucoup la maison. Ajoutais-je sur le même ton.

Bon certes j'appréciais un peu moins le fait qu'elle ait décidé de se débrouiller toute seule pour l'acheter mais je n'avais pas grand-chose à dire étant donné que je l'avais laissée toute seule pour gérer tout ça. Bien sûr j'aurais préféré pouvoir donner mon avis mais dans notre situation c'était beaucoup trop compliqué, il fallait se contenter de faire avec le peu qu'on avait et c'était comme ça. En tout cas cette mission était déjà loin derrière moi maintenant, je réalisais parfaitement que c'était sans doute la dernière à laquelle je participais avant une longue absence mais je n'étais pas triste ou quoique ce soit. J'étais surtout impatient de pouvoir découvrir les joies de mon nouveau rôle de père, mon nouveau boulot allait être de prendre soin de ma famille et je pouvais parfaitement m'accomoder à ça. Et puis ça n'était pas définitif, j'aurais sûrement l'occasion de repartir une fois que ma femme aurait obtenu son diplôme, pour le peu que je sois motivé à m'en aller d'ailleurs. Bon il se pouvait bien que je le sois parce que j'avais malgré tout besoin de ça pour me sentir vivant mais de toute manière ça ne servait à rien d'y songer maintenant et tout ce que j'avais à faire c'était penser à Shae, au bébé et à l'aménagement de cette nouvelle maison parce que maintenant j'allais moi aussi pouvoir mettre la main à la pâte.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Ven 4 Sep 2015 - 11:51

J’espérais trouver encore un peu de sommeille tout en me doutant que c’était trop tard étant donné que le monstre c’était mis à bouger dans tous les sens et que j’étais incapable de dormir quand il s’agitait de la sorte. Je poussais un soupire et grommelais intérieurement avant d’entendre la voix d’Aaron me demander de quel asticot je parlais, je fronçais les sourcils et entrouvris les yeux pour apercevoir mon mari installé à mes côtés. Sans que j’ai vraiment le temps de comprendre ce qui se passait et pourquoi il était là encore habillé de son uniforme mon mari m’informa qu’il était rentré et qu’il aimait beaucoup la maison. Je fronçais de nouveau les sourcils et le fixais sans rien dire en me demandant si j’étais en train de rêver ou quoi, pourtant les coups que me donnait le bébé me semblaient plutôt réalistes. J’avais eu Aaron au téléphone en fin de semaine dernière, il m’avait dit qu’il ne rentrerait pas avant un mois au moins, même que j’avais pleuré comme une idiote face à cette nouvelle, et maintenant il était là. J’approchais ma main de son visage et le tâtonnais à nouveau tout en songeant que ça me semblait plus réaliste, même beaucoup plus réaliste que les rêves que j’avais pu faire de mon mari durant son absence.

Je réalisais ensuite que si il était vraiment là ça voulait dire qu’il était rentré et pour de bon, mon cœur s’affola rapidement tandis que mes yeux s’écarquillaient, j’étais brusquement très bien réveillée. Je m’appuyais sur mes mains pour tenter de me redresser comme je pouvais en quittant mon royaume d’oreillers et de couettes que je glissais un peu partout quand je dormais, les oreillers permettaient de me maintenir le dos et de m’empêcher de dormir sur le côté, et depuis le début de cette grossesse j’étais incroyablement frileuse surtout que je ne pouvais pas encore allumer le chauffage dans la maison, bon c’est vrai que nous étions en août mais la nuit il faisait vraiment très froid. Mon genou heurta le saladier de popcorn qui restait d’hier tandis que je me demandais ce que j’étais censée faire avec ce gros ventre qui m’empêchait de serrer mon mari comme je le voulais.

Quand est-ce que tu es rentré ? Murmurais-je tandis que mes yeux se remplissaient de larmes. Et comment tu es rentré ? Ajoutais-je sans le quitter du regard. Mais la maison, comment tu as fait pour la trouver ? Demandais-je de nouveau sans comprendre. Tu aurais dû me dire je me serais préparée remarquais-je d’une petite voix en fixant le pyjama horrible que je portais mais qui me portait chaud et ne me serrait pas à la taille. Comment on est censé se faire un câlin maintenant ? L’interrogeais-je en espérant qu’il avait la réponse.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Sam 5 Sep 2015 - 1:47

Spoiler:
 

Je plongeais mon regard dans celui de Shae et ne pu m'empêcher de lui sourire de nouveau tandis qu'elle tâchait d'émerger difficilement du sommeil. Ma femme se montra néanmoins plutôt prudente puisqu'elle préféra s'assurer que j'étais bien là en touchant mon visage d'un geste hésitant. Une fois certaine que j'étais bel et bien rentré, elle essaya de se relever tant bien que mal et je fis légèrement la moue en pensant que porter un tel poids ne devait pas forcément être évident au quotidien. Pour être honnête j'admirais toutes les femmes qui étaient passées par là parce que ça n'était certainement pas grâce aux hommes qu'elles venaient à bout de ces quelques mois et c'était sans parler de l'accouchement. Nous étions totalement impuissant face à tout ça alors elles étaient contraintes par la force des choses de se débrouiller et pour ça je leur tirais mon chapeau, Shae la première. J'étais maintenant curieux d'avoir tous les détails à propos de cette grossesse, de savoir comment elle le ressentait et ce genre de chose parce qu'elle était plutôt récalcitrante au départ à l'idée de tomber enceinte alors je me demandais de quelle manière ses à priori avaient évolués avec le temps qui était passé.

Dans tous les cas ma femme s'interrogeait à propos de mon retour, elle se demandait quand j'étais rentrée et surtout comment j'avais fait pour revenir. Elle me posa également une question à laquelle je m'étais préparé, à savoir comment j'avais trouvé notre maison. Après quoi elle se plaignit de la manière dont elle était fringuée, je ne pu m'empêcher de rouler des yeux face à cette remarque tout en pensant que je n'allais certainement pas faire le difficile et l'écoutais terminer par me demander comment nous étions censés s'étreindre avec son imposant bidon qui nous barrait la route. Je me mis à rire doucement et l'attirais doucement contre moi avant d'embrasser délicatement ses cheveux. Je savourais notre échange et me ré-imprégnais de son odeur pour ensuite appréciais toutes les sensations que ces retrouvailles me procuraient.  

Tôt ce matin, on a voyagé de nuit. Ils ont pensé que nous renvoyer plus tôt que prévu était une bonne idée étant donné que nous n'étions plus d'une grande utilité là-bas avec l'arrivée de cette autre équipe. Les choses étaient suffisamment calmes pour que l'on accepte de se séparer de nos services prématurément. L'informais-je sur un ton apaisé. Quand j'ai su que je rentrais, je me suis arrangé avec Noah pour qu'il vienne me chercher directement à la base et c'est lui qui m'a ramené jusqu'ici. Je voulais te faire la surprise, inutile de sortir tes habits du dimanche pour me plaire tu sais. Affirmais-je ensuite joyeusement. Chasse-moi ces vilaines larmes, je suis là maintenant et je ne te laisse plus. Soufflais-je ensuite avant de la bercer doucement.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Dim 6 Sep 2015 - 14:37

Mon mari m’informa qu’il était rentré tôt ce matin étant donné qu’il avait voyagé de nuit après que ses supérieurs aient décidé de les renvoyer au pays plus tôt que prévu. Visiblement un nouvel escadron était arrivé sur la base et ils avaient donc décidé de renvoyer l’escadron dont faisait partie Aaron étant donné qu’ils n’étaient plus très utiles sur le terrain. Je restais un instant pensive en me disant que c’était vraiment une occasion en or, ça arrivait que très peu en général, mais cette fois-ci ça tombait vraiment bien et j’étais plus qu’heureuse de savoir mon mari de retour si tôt. Je n’aurais jamais pensé qu’il puisse rentrer dès maintenant, je m’attendais à encore un ou deux mois d’attentes, mais finalement il était là et je n’allais sûrement pas m’en plaindre, songeais-je joyeusement. J’appris ensuite que mon mari avait décidé de me faire une surprise et pour ça il avait demandé à Noah de venir le chercher à la base et de le déposer devant chez nous, je pris un air entendu tout en songeant qu’après tout mon frère était vraiment très présent en ce moment et que contre toute attente il était celui qui m’avait le plus aidé après l’annonce de ma grossesse.

Aaron remarqua alors que je n’avais pas besoin de me faire belle pour lui plaire, je fis la moue tout en fixant mon vieux pyjama tout moche que j’avais acheté dans le coin maternité d’un magasin discount où j’étais entrée par hasard. Je le trouvais vraiment moche, mais il était sûrement la chose la plus confortable que je n’ai jamais porté et il me tenait vraiment chaud la nuit, sauf que je m’étais promis de ne jamais porter ça devant Aaron et j’avais profité de son absence pour me laisser complètement aller de ce côté-là. Avec le temps j’avais appris à faire plus attention à moi au quotidien vu que j’habitais avec Aaron depuis un petit bout de temps, mais il m’avait suffi de quelques semaines et de la fatigue de ma grossesse pour retourner à mes gros pulls difformes et toutes ces choses moches mais incroyablement confortables.

Je me laissais porter par mon mari tandis qu’il me glissait contre lui, je me retrouvais donc allongée entre ses bras et le visage déposé contre son poitrail, j’esquissais un léger sourire et Aaron déposa un chaste baiser sur mes cheveux ce qui me laissa davantage septique. Mon mari me demanda ensuite de chasser mes larmes étant donné qu’il était là et qu’il n’était pas prêt de me quitter, j’eus aussitôt la sensation d’être une petite fille, mais j’allais m’en contenter pour le moment.

Noah a réussi à se sortir du lit aussi tôt remarquais-je légèrement amusée. Oui mais là je porte le pire pyjama qui soit, j’ai même honte d’où je l’ai acheté, mais je suis vraiment bien dedans et il me tient chaud, parce que j’ai toujours froid en ce moment marmonnais-je en songeant que j’avais bien de la chance d’accoucher avant décembre. Je n’arrête pas de pleurer tout le temps, hier soir j’ai même regardé un film d’animation et ce n’était même pas triste mais j’ai pleuré tout du long remarquais-je en essuyant mes larmes d’un revers de main. Je suis tellement heureuse que tu sois revenu, tu m’as manqué si tu savais murmurais-je en glissant mon visage dans son cou avant d’y déposer un baiser. Je t'aime soufflais-je doucement.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Lun 7 Sep 2015 - 19:46

Shae fut plutôt étonnée d'apprendre que Noah était parvenu à quitter le confort de son lit à une heure pourtant si matinale pour venir me chercher à la base. J'esquissais un léger sourire tout en me souvenant de ma conversation avec son frère qui s'était montré plutôt enthousiaste à l'idée de me savoir de retour plus tôt et il priait pour que ma présence empêche Shae de pleurer pour un oui ou pour un non. Bon à ce propos je n'étais cependant convaincu de rien, je ne pouvais pas contrôler les hormones de ma femme mais j'étais déjà certain qu'elle serait soulagée de me revoir parce qu'au moins j'allais pouvoir lui apporter un réel soutiens. En ce qui concernait le pyjama de la principale intéressée, elle continuait de maugréer à ce sujet en prétendait qu'il était vraiment trop moche et qu'elle était gênée de l'avoir acheté dans la boutique où elle s'était rendue. Cependant elle ajouta que malgré tout, le molleton lui tenait plutôt chaud et le vêtement lui permettait d'être à l'aise. Je la fixais sans comprendre tout en me demandant où était le problème dans ce cas, je n'étais pas Hayley après tout et je n'irais sûrement pas dénoncer les fautes de goûts de Shae à sa cousine, surtout pas si tout ça favorisait son confort après tout.

Il était content, enfin quand je l'ai eu au téléphone il était enthousiaste du moins mais ça ne devait pas être la même affaire ce matin, je te l'accordes. Affirmais-je en riant. On s'en fiche qu'il soit moche, l'essentiel c'est que tu sois bien dedans. Tu dois déjà porter notre petit asticot, je ne vais pas faire le difficile à propos de ce que tu mets comme fringues. Soufflais-je sincère.  

Ma femme m'informa ensuite qu'elle passait son temps à chouiner pour n'importe quoi. Visiblement elle avait même fondu en larmes devant un dessin animé qui n'avait rien de triste. Je fis légèrement la moue tout en me demandant si j'étais censé m'en amuser ou la plaindre, je savais qu'en ce moment il avait mieux être délicat avec Shae pour éviter tout conflit inutile ou un flot de larmes inexpliqué sauf que c'était difficile à gérer. Et encore je n'avais dû m'appliquer qu'au téléphone, maintenant j'allais devoir faire attention durant mon quotidien et je ne savais pas si j'allais pouvoir m'habituer rapidement à parler de manière aussi détachée. Quoiqu'il en soit, l'intéressée m'avoua qu'elle était ravie de me savoir de retour, mon absence commençait à lui peser et je devais reconnaître qu'elle aussi m'avait terriblement manquée. Je passais mon temps à m'inquiéter à son propos, je me demandais si tout allait correctement de son côté et j'avais peu d'informations pour me rassurer malheureusement. Cependant maintenant nous allions pouvoir rattraper le temps perdu et c'était tout ce à quoi je songeais pour l'heure. Shae termina d'ailleurs par m'annoncer qu'elle m'aimait ce qui me fit sourire aussitôt tout en savourant la pression de ses lèvres dans mon cou.

J'ai un peu peur de te répondre, tu ne pleures pas hein? La taquinais-je. C'est normal, non ? Enfin tes hormones doivent être en ébullition à l'heure qu'il est. Remarquais-je en haussant les épaules. Toi aussi tu m'as énormément manqué, j'avais envie de t'appeler toute la journée et puis je m'en voulais de t'avoir laissée rentrer seule. Avouais-je penaud. Je t'aime aussi. Conclus-je en glissant ma main le long de son ventre. Comment se porte l'asticot ? Tu as dis qu'il bougeait ? M'enquerrais-je.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Mar 8 Sep 2015 - 0:43

Aaron m’affirma que mon frère avait été très heureux d’apprendre son retour, je lançais un regard à mon mari tout en me demandant pourquoi Noah était si présent, j’étais vraiment heureuse de l’avoir à mes côtés c’était certain, mais j’étais toujours un peu étonnée par son engouement à toutes épreuves. Depuis l’annonce de ma grossesse il n’arrêtait pas de débarquer pour m’emmener manger dans des petits restaurants ou pour me traîner dans des boutiques pour faire des achats aussi bien pour le bébé que pour moi. Il avait même accroché cette fichue tête de renard en peluche bizarre sur le mur de la chambre du petit, dans tous les cas je ne m’étais pas attendue à ce que mon frère soit aussi prévenant, pour moi il était toujours ce gringalet tête en l’air et désinvolte, mais il avait vraiment changé, songeais-je. Mon mari affirma ensuite qu’il n’en avait que faire que mon pyjama soit moche tant que j’étais bien dedans, j’esquissais un sourire sans le quitter du regard tout en songeant que j’avais tellement de chance de l’avoir, il était incroyable. Il ajouta alors qu’étant donné que je portais notre enfant il n’allait pas faire le difficile sur des choses futiles comme mes habits.

Il a vraiment été génial avec moi ces dernières semaines remarquais-je en glissant ma main sur la sienne. Oui tu as raison, j’ai le droit à tout ce que je veux maintenant affirmais-je en rigolant doucement.

Après quoi Aaron avoua qu’il avait peur de me répondre avant de me demander si j’étais en train de pleurer, je relevais le regard avant de remarquer qu’il plaisantait, j’esquissais un sourire et hochais négativement la tête. Mon mari concéda donc que mes hormones devaient être en pleines ébullition et il était donc normal que je sois dans cet état, je ne quittais pas mon sourire ni son regard, il était vraiment génial, songeais-je de nouveau. J’étais d’autant plus heureuse de l’entendre me dire que je lui avais manqué et qu’il aurait voulu pouvoir m’appeler toute la journée d’autant plus qu’il s’en voulait de m’avoir laissée toute seule durant cette période. Je fis légèrement la moue avant d’esquisser un nouveau sourire quand il assura qu’il m’aimait aussi, toutes ses jolies paroles m’avaient vraiment manquées. Je fus légèrement étonnée quand sa main glissa le long de mon ventre, je baissais le regard pour la fixer tout en songeant que j’avais oublié le petit et sa présence durant quelques minutes. Bien évidemment Aaron chercha à savoir comment il se portait et si il bougeait encore, je redressais un regard un peu gêné vers lui et hochais doucement la tête.

Mais non, enfin de toute façon quand ça vient je suis incapable de me retenir, je suis déjà désolée d’avance assurais-je en faisant la moue. Ne t’inquiète pas, comme je t’avais dit je n’ai pas été toute seule un seul moment, mon père et Noah sont vraiment à fond, surtout avec la maison affirmais-je en rigolant légèrement. Ça m’a manqué tous ces jolis mots assurais-je en glissant ma main le long de son torse. Ça va, il dort pas mal en ce moment, il bougeait un peu tout à l’heure mais il s’est calmé là, on va voir, attend, tu vas rire affirmais-je d’un ton un peu maladroit.

Je me tortillais pour remonter mon haut de pyjama et dévoiler mon ventre proéminant, je glissais ensuite mes mains le long de ma peau pour tenter de sentir où le bébé se reposait. Je lançais un regard Aaron pour m’assurer qu’il me regardait bien et appuyais contre la peau de mon ventre qui s’affaissa doucement, j’attendis quelques secondes avant qu’un léger mouvement se fasse sentir à l’intérieur de moi, puis un petit coup résonna contre ma peau qui se déforma doucement sous l’impact. Je me mis aussitôt à rire doucement, avant de fixer de nouveau Aaron.

Ça fait flipper Noah, il dit que j’ai un Alien en moi, bon c’est vrai que ça en a un peu l’air affirmais-je amusée avant de recevoir un nouveau coup. Il n'aime pas quand le traite d'Alien maugréais-je en fronçant les sourcils avant de tout de même me mettre à rire légèrement.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Mar 8 Sep 2015 - 10:50

Shae m'informa que Noah avait vraiment été super avec elle, j'esquissais un sourire tout en pensant que je me doutais depuis le départ que le pilote ne l'aurait pas laissée tomber. Son frère était le genre de type qui passait son temps à s'enjouer pour pas grand-chose, j'étais vraiment heureux de savoir qu'il s'était montré particulièrement présent pour sa sœur. Après quoi elle reconnu que sa grossesse lui permettait en effet d'avoir quelques avantages, notamment celui de porter des pyjamas moches tant qu'ils étaient confortables. Je joignis mon rire au sien tout en pensant que je voulais sincèrement qu'elle soit heureuse maintenant, le bébé était mon idée et je savais au fond qu'elle avait accepté de le faire parce que j'avais insisté. Du coup je voulais que tout soit parfait dorénavant parce que j'avais besoin de la savoir épanouie, je ne voulais pas qu'elle vienne un jour à regretter tout ça ou quoique ce soit parce que dans ma tête tout était réellement parfait. La seule zone d'ombre dans le tableau restait pour l'instant mon absence à ses côtés durant l'essentiel de sa grossesse, bien sûr je n'étais responsable de rien mais je me sentais coupable parce que je lui avais promis d'être là pour elle et malheureusement je n'avais pas vraiment pu assurer ma part du contrat, les mois qui restaient ne me semblaient pas tellement suffisants pour être honnête.

Après quoi, Shae m'affirma qu'elle ne pleurerait pas mais qu'elle ne saurait de toute façon pas prévenir ses larmes si jamais cela devait arriver. Elle s'excusa donc d'avance pour une éventuelle séance de chouinerie, je la fixais d'un air dubitatif avant de me mettre à rigoler devant l'énormité de cette remarque. Elle tâcha par la suite de me rassurer quant à mes fameux mois d'absences en m'affirmant que Noah et monsieur James s'étaient vraiment investis, notamment dans les travaux de la maison. Je hochais la tête, soulagé de l'entendre me le dire et même un peu surpris d'être une fois de plus informé de l'enthousiasme de mon beau-père qui semblait vraiment apaisé vis-à-vis de tout ça. Enfin il ne m'avait pas encore revu, j'espérais que ses bonnes résolutions allaient se poursuivre. Quoiqu'il en soit, ma femme fut plutôt satisfaite de m'entendre lui dire de « jolis mots », le tout avant de préciser que notre enfant se portait bien même s'il passait beaucoup de temps à roupiller ces derniers temps. Elle m'informa qu'il s'était mit à bouger au moment où j'étais rentré sauf que là il ne se manifestait plus vraiment.

Tant pis, je ne vais pas me plaindre j'y ai échappé trop longtemps. Assurais-je en esquissant un sourire en coin. C'est étrange de t’entendre dire que ton père s'est investi, enfin Noah je ne suis vraiment pas étonné mais c'était plutôt mal barré pour mon adorable beau-père. Je prie pour qu'il continue sur cette voie alors, même après mon retour. Affirmais-je amusé. Tant mieux, tu ne vas plus y échapper maintenant, tu es prévenue. Garantis-je sur le même ton. C'est l'essentiel alors, j'ai hâte de t'accompagner pour la prochaine échographie, dis-moi que je suis rentré à temps. Priais-je en baissant mon regard vers elle.

Ma femme ajouta ensuite que j'allais « rire », le tout avant de remonter son haut de pyjama. Je fixais son ventre quelques secondes tout en me demandant s'il était possible qu'il ait pu s'arrondir autant en l'espace de quelques mois seulement, enfin j'aimais bien savoir que notre bébé était confortablement installé dedans. Je fixais ensuite avec intérêt les gestes de Shae qui appuya sur son ventre avant que celui-ci ne se mette à mouver légèrement. J'écarquillais les yeux et restais stoïque quelques instants tandis que ma femme m'avoua que Noah n'était pas rassur par tout ça puisqu'il jugeait que notre petit était un Alien même si selon elle ça y ressemblait plutôt bien. Elle précisa aussitôt après que l'intéressé n'appréciait pas trop de l'entendre dire qu'il avait l'air d'un Alien.

Je... Wahou. Je pensais qu'on ne voyait ça que dans les films, c'est vraiment impressionnant. Constatais-je. J'ai un peu de mal à croire qu'un si petit être puisse faire autant de remue-ménage. Ajoutais-je en glissant de nouveau mes doigts sur la peau de son ventre dans l'espoir de pouvoir toucher quelque chose. Il ne doit même pas savoir qui je suis. Maugréais-je.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Mar 8 Sep 2015 - 21:20

J’hochais la tête d’un air entendu quand Aaron affirma qu’il n’allait pas se plaindre de mes crises de larmes étant donné qu’il y avait échappé pendant un long moment. Cependant si l’investissement de Noah ne l’étonnait pas c’était tout le contraire quand il comprenait que mon père avait été très présent pour moi ces derniers mois. Enfin malgré tout il espérait que mon père continuerait maintenant qu’il était rentré, j’hochais doucement la tête tout en espérant que c’est ce qui se passerait aussi. J’avais vraiment apprécié ces petits instants que j’avais partagé avec mon père ces dernières semaines, ça faisait longtemps que nous n’avions pas passé du temps tous les deux et surtout sans se hurler dessus. Nous avions fait de nombreux magasins ensemble pour trouver de quoi bricoler la maison, puis lorsqu’il ne bricolait pas il venait à la maison pour passer un peu de temps avec moi histoire que je ne sois pas toute seule toute la journée. Dans tous les cas Aaron affirma que je n’allais plus louper ses petits mots d’amour, j’esquissais un sourire en songeant que cette fois-ci ça n’allait pas me déranger vu que ça m’avait vraiment manqué ces derniers mois. Mon mari chercha ensuite à savoir si il était arrivé à temps pour assister au moins à une échographie.

Il n’était vraiment pas content au début, mais finalement ça été, ma mère a vraiment été forte sur ce coup là. C’est lui qui a retouché la plupart de la maison avec Mike, Liam, Noah et Tim, même Todd est venu aider. Aucune nouvelle de Steve par contre bien évidemment ronchonnais-je. Tu as raté le seconde de peu, mais il y a toujours la troisième échographie, dans un mois et demi à peu près il me semble, on saura peut-être enfin si c’est un garçon ou une fille maugréais-je en fixant mon ventre d’un air agacé.

Après que je lui ai montré mon petit tour Aaron affirma qu’il pensait que ce genre de choses n’existaient que dans les films, je fronçais légèrement les sourcils et levais le regard dans sa direction en me demandant ce qu’il voulait dire par-là, c’était normal que le bébé bouge après tout. Mon mari était cependant étonné de voir que le petit pouvait faire autant de remue à lui tout seul dans un tel espace, je frissonnais légèrement en sentant ses doigts glisser le long de la peau de mon ventre, je n’étais vraiment pas habituée à un tel contact sur ma peau nue. Je compris rapidement qu’Aaron cherchait à sentir le bébé, j’attrapais doucement sa main et la fis glisser sur le côté de mon ventre où le bébé s’activait puis ne la lâchais plus tandis qu’il remarquait que le bébé ne devait pas le connaître.

Ca m’a un peu fait peur les premières fois, mais bon on s’y fait remarquais-je. Tu parles, il est petit mais il n’arrête pas, il me rend complètement folle depuis son abri marmonnais-je. Il ne bouge plus, attend ça va venir l’informais-je en guettant ses mouvements. Bien sûr que si, tu étais là durant les premiers mois et puis tu es là maintenant, il aura le temps de s’y faire affirmais-je doucement avant que le bébé se mette de nouveau à bouger.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Mar 8 Sep 2015 - 22:40

Une fois de plus, je ne fus vraiment pas étonné d'apprendre que monsieur James ne s'était pas forcément montré enthousiaste après l'annonce de la grossesse. Shae m'en avait vaguement parlé au téléphone et c'était malheureux à dire mais je m'étais parfaitement douté que les choses ne se dérouleraient de manière idyllique vis-à-vis de son père et de sa sœur. J'étais de ce fait très heureux de pouvoir entendre aujourd'hui que leurs relations s'étaient améliorées avec le temps, madame James n'était pas tout à fait innocente dans cette affaire selon ma femme mais je n'allais pas me plaindre de son intervention dans la mesure où celle-ci fut clairement profitable à tout le monde. Mon beau-père s'était donc attelé à la rénovation de la maison avec l'aide de ses amis mais aussi de Noah et de Todd, visiblement seul Steve manquait à l'appel. J'appris ensuite que je venais de manquer la deuxième échographie mais que j'allais malgré tout pouvoir profiter de la dernière avant l'arrivée de notre petit bout, Shae espérait que nous pourrions connaître le sexe de notre enfant qui s'obstinait toujours à nous le dissimuler pour l'instant. Dans le pire des cas il nous ferait la surprise à sa naissance mais je ne cachais pas que je serais sincèrement heureux si je pouvais connaître l'anatomie du bébé en même temps que ma femme lors de la prochaine échographie.

Content d'apprendre que tu as pu bénéficier de l'aide d'autant de gros bras, quelle idée de se lancer dans l'achat d'une maison à travaux toute seule et surtout en étant enceinte. Remarquais-je faussement désespéré. Steve était peut-être occupé, j'essayerais de l'appeler dans la semaine. Je suis sûr qu'il serait ravi de pouvoir nous aider lui aussi. Affirmais-je en tentant de m'en convaincre. Vraiment ? C'est dommage. Enfin je vais me contenter de la troisième, j'ai peu d'options de toute façon. Soupirais-je. Il ou elle est trop pudique pour nous montrer quoique ce soit pour l'instant, exactement comme ses parents. Terminais-je sur un ton ironique.

Après quoi, ma femme m'informa qu'elle avait été un peu secouée par le fait de voir son ventre mouver de la sorte mais maintenant elle était habituée et s’accommoder plutôt bien à tout ça. En réalité elle avait l'air de prendre cette grossesse avec bonne humeur dorénavant, je la retrouvais clairement investie dans son rôle de maman et j'aimais beaucoup pouvoir la voire comme ça. Elle m'informa d'ailleurs que la taille de notre asticot ne l'empêchait pas de gigoter, au point d'en rendre un peu étourdie Shae. J'esquissais un sourire et fixais nos deux mains posées sur son ventre tandis qu'elle m'informait qu'il n'était néanmoins plus trop décidé à s'agiter pour l'instant. Elle en profita pour ajouter que j'étais présent durant les premiers mois de son existence à l'intérieur de Shae et même maintenant nous aurions parfaitement le temps de s'adapter l'un à l'autre.

Oui c'est vrai que ça surprend un peu mais c'est plutôt normal quand on y pense, un petit être est en train de se développer là-dedans. Il a bien le droit de se manifester. Assurais-je en riant. D'autres pères peuvent assister à l'évolution de la grossesse au fil des mois, il fallait que je fasse parti de ceux qui exercent un métier pourri. Pestais-je avant de me détendre en sentant quelques petits coups contre ma main. Il est plutôt vif effectivement. Finis-je par constater complètement aux anges.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Mer 9 Sep 2015 - 0:02

Aaron sembla amusé par le fait que tout le monde soit venu mettre la main à la pâte pour m’aider avec la maison, de mon côté je trouvais ça plutôt normal étant donné que mon père n’allait pas rénover la maison tout seul et que de toute façon ils aimaient bien se retrouver tous ensemble pour n’importe quel prétexte, alors j’en avais profité. Todd quant à lui c’était parfaitement fondu dans la masse, il s’entendait très bien avec Tim et ça ne m’étonnait même pas tant je les trouvais similaire par le comportement et même par quelques caractéristiques physiques. Dans tous les cas mon mari trouvait ça plutôt insensé de se lancer dans l’achat d’une maison qui comprenait des travaux surtout dans mon état, j’haussais les épaules tout en songeant que cette maison était une occasion en or et j’avais vraiment flashé dessus, au moins ça avait permis d’occuper mes journées. Je fronçais ensuite les sourcils quand Aaron tenta de trouver des excuses à Steve, on aurait dit Todd qui tentait de justifier son absence à chaque fois, enfin ce n’est pas comme si il me manquait mais j’avais bien vite compris que si Aaron n’était pas dans le coin je ne valais même pas la peine à ses yeux. Je préférais amplement parler du bébé que de Steve, c’est dire, Aaron était donc un peu déçu d’avoir raté la dernière échographie mais affirmait que le petit était sûrement trop pudique pour oser se montrer, si il le disait.

Je suis bien entourée c’est vrai. C’était une occasion en or et j’aimais beaucoup la maison, je préférais gérer ça avant que maintenant avec mon gros ventre affirmais-je. Non hors de question, il ne met pas les pieds chez moi, tu le vois chez lui si tu veux, mais moi je vais bien me passer des ondes négatives de ce type assurais-je d’un ton catégorique. Il fait son capricieux, il m’en veut parce que je le traite d’Alien, j’espère que ce n’est pas une fille marmonnais-je ensuite en fixant mon ventre d’un air perplexe.

Après avoir senti les petits coups du petit Aaron affirma que c’était plutôt normal en soi mais que ça l’avait surpris malgré tout, il jugeait que le petit qui se développait avait bien le droit de se manifester, je fis la moue tout en songeant qu’il se manifestait trop parfois, enfin il m’avait tenu compagnie ces derniers mois même si au départ c’était de sa faute si j’étais là toute seule. Mon mari se lamenta ensuite de ne pas avoir eu l’occasion de voir le bébé grandir en moi comme le faisait les autres pères, je lui lançais un regard curieux tandis qu’il ajoutait que le bébé était plutôt vif.

Il est nourrit et logé, il pourrait au moins me laisser dormir affirmais-je. Tu vas devoir veiller avec moi maintenant, on jouera à la tablette tous les deux assurais-je joyeusement. Ça c’est de ta faute aussi, tu voulais un bébé alors que tu savais que tu pouvais repartir en mission, mais tout va bien et tu seras beaucoup plus présent que n’importe quel papa même si tu bénéficies de moins de temps affirmais-je. Il est calmé notais-je simplement avant de me tourner vers mon mari. On fait l’amour ? L’interrogeais-je sans le quitter du regard.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Mer 9 Sep 2015 - 0:55

Shae reconnut qu'elle était en effet plutôt bien aidée grâce à sa famille ainsi que nos propres amis, à vrai dire j'avais rarement vu des gens aussi soudés entres eux avant de débarquer dans la vie de ma femme mais j'étais plutôt satisfait de tout ça parce que je savais parfaitement qu'en cas de problème n'importe qui de notre entourage était capable de débarquer pour donner un coup de main et c'était quelque chose que je ne connaissais pas dans la mesure où j'avais très peu de famille et les seules personnes sur qui j'avais pu réellement compter durant toute mon enfance avaient toujours été mes parents. En ce qui concernait la maison, Shae jugeait que c'était une occasion « en or » puisqu'elle affectionnait particulièrement cette baraque et avait jugé plus utile de s'en charger tant qu'elle le bébé ne prenait pas encore trop de place dans son ventre. Après quoi le ton de sa voix changea brusquement et ma femme me défendit de ramener Steve chez nous puisqu'elle estimait qu'il allait apporter ses mauvaises ondes avec lui. Je fis la moue et baissais le regard vers elle tout en pensant que mon ami n'avait rien de méchant, il était juste un peu difficile à cerner... Pour ce qui était de notre enfant, Shae m'assura qu'il s'obstinait à ne pas nous montrer son sexe pour se venger de l'insulte à son encontre, dans tous les cas elle priait pour que ce ne soit pas une fille.

Je n'avais jamais connu autant de solidarité avant de te rencontrer tu sais. Affirmais-je joyeusement. Dis plutôt que c'était surtout la localisation qui t'a séduite. La taquinais-je ensuite tout en me doutant qu'il y avait malgré tout une part de vérité dans tout ça. Quoi ? Mais ce n'est pas un monstre ! Vous êtes partis du mauvais pied tous les deux, Steve est un type intéressant... Tentais-je de le défendre. Pourquoi tu ne veux pas d'une fille ? Tu pourrais la coiffer et la fringuer pendant des heures, je croyais que toutes les nanas rêvaient d'avoir une fille. Constatais-je pensivement.

Quoiqu'il en soit ma femme jugeait que le bébé pourrait se tenir à carreau et lui laisser un peu de répit dans la mesure où elle l'abritait et le nourrissait, je ne pu m'empêcher de rire en pensant que cet enfant devait sûrement commencer à se sentir à l'étroit après tout. Dans tous les cas Shae me prévint d'avance que je serais également obligé de veiller tant qu'elle ne dormirait pas non plus, alors ça c'était une exigence à laquelle je n'étais pas préparé. Pour ce qui était de mes regrets concernant mon absence, elle m'assura que j'étais responsable puisque j'avais voulu d'un gamin en étant conscient de pouvoir être rappelé par l'armée à tout moment. Cependant les choses s'étaient bien passées et j'allais dorénavant être plus que présent pour notre enfant. Je hochais doucement la tête alors que ma femme remarqua que bébé s'était calmé, ce qui la poussa à me demander le plus naturellement du monde si nous pouvions faire l'amour. Je ne fus cette fois pas m'empêcher de rire de bon cœur tout en pensant qu'elle n'en raté vraiment pas une.

Il manque de place ce pauvre bonhomme, je me mets autant à sa place qu'à la tienne. Affirmais-je. Ah... Génial. Mentis-je en feignant de paraître enjoué. Mais je ne pensais pas qu'il arriverait aussi vite, je ne peux pas grand-chose au fait d'être performant... Soupirais-je avant de sourire. Maintenant ? D'accord mais ce n'est pas un peu gênant? M'enquerrais-je en baissant le regard vers son ventre.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Mer 9 Sep 2015 - 1:18

Je lançais un regard intrigué à Aaron quand il affirma qu’avant de me rencontrer il n’avait jamais connu autant de solidarité, j’hochais les épaules tout en me disant que c’était plutôt normal après tout, papa leur rendait toujours service quand il le pouvait et c’était donc réciproque. Mon mari remarqua ensuite que ce n’était pas autant la maison qui m’avait séduite mais l’endroit où elle se trouvait, je fronçais légèrement les sourcils avant de hausser de nouveau les épaules, hé bien oui c’était pratique d’avoir papa et maman non loin de chez nous. Quand le bébé serait là Aaron serait bien content de pouvoir être dépanné rapidement par mon père ou ma mère, et puis c’était une très jolie résidence, il n’y avait aucun problème dans ce voisinage, nous y serions bien et pour trouver une jolie maison avec un jardin non loin du centre de New-York il fallait avoir de la veine ou de l’argent. Je me crispais davantage quand Aaron osa affirmer que j’étais partie du mauvais pied avec Steve et qu’il n’était pas un monstre mais au contraire quelqu’un d’intéressant, je le fusillais aussitôt du regard, il préférait défendre cet idiot plutôt que sa femme qui en plus de ça portait son enfant. Finalement mon mari me demanda pourquoi je ne voulais pas d’une fille état donné que c’était le rêve de la plupart des femmes que de cajoler et coiffer leur fille.

Tu vivais comme un reclus aussi remarquais-je simplement. Aussi, mais on a une jolie maison et un joli jardin dans un lieu calme avec un voisinage qu’on connaît affirmais-je. Un type intéressant ? Plutôt un type qui fait le mort dès que tu n’es pas là, qu’il m’aime pas je peux le concevoir et c’est réciproque, mais j’attends ton bébé alors j’imaginais un peu plus de soutient de sa part. Todd était là lui ajoutais-je énervée. C’est sûr que moi j’adore coiffer et habiller les autres, les filles ça chouine c’est ennuyant, au moins si c’est un garçon j’aurais plus de facilité à le comprendre à m’en occuper affirmais-je simplement.

Aaron ajouta ensuite que le bébé manquait de place dans mon ventre, enfin vu la taille de celui-ci j’avais plutôt l’impression qu’il était à l’aise moi, c’était pour ça qu’Aaron tentait de se mettre à la place du bébé tout autant qu’à la mienne. Ça commençait déjà, songeais-je agacée, le bébé n’allait pas se plaindre de l’endroit où il était étant donné que c’était moi qui supportait les maux de dos à répétitions ainsi que l’interdiction de boire du café et de manger des sushis. Je buttais de nouveau sur l’air peu convaincu d’Aaron quand je lui parlais de nos nuits à veiller tous les deux, même la suite de ses paroles ne me firent pas rire et le reste n’arrangea rien. Alors que j’explicitais ouvertement l’envie de lui faire l’amour mon mari buta sur mon ventre en me demandant si ça n’allait pas être gênant, je sentis aussitôt mon regard se remplir de larmes en réalisant que ce que j’avais imaginé pouvoir partager avec lui n’était pas.

Tu as raison il a de quoi se plaindre marmonnais-je. Enfin si ça te gêne tant de passer du temps avec moi ou de vivre ce que je vis depuis des semaines je suis désolée, tu voulais être présent le plus possible mais ce n’est que des belles paroles affirmais-je en me redressant maladroitement. Gênant ? Ça y est tu ne veux plus ? Je te dégoûte avec mon gros ventre ? Ca fait des mois qu’on ne s’est pas vu et avant ma grossesse tu n’aurais pas hésité un seul instant, on l’aurait même fait depuis longtemps et tu ne m’as toujours pas embrassé, tout ça à cause de mon ventre lâchais-je tout en me mettant à pleurer à chaudes larmes.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Mer 9 Sep 2015 - 12:36

Shae nota qu'il était plutôt naturel que j'ai découvert les bienfaits d'un entourage aussi riche après l'avoir rencontrée puisqu'avant ça je vivais comme un « reclus ». Elle avait sûrement raison, je ne fréquentais que les gars de l'armée avant de commencer à fricoter avec elle et même en étant plus jeune je n'avais que mes parents. En ce qui concernait notre maison, elle reconnut effectivement que vivre dans la même résidence que ses parents était un plus, cependant elle remarqua également que nous avions un joli jardin, une jolie maison et un voisinage irréprochable qui nous était assez familier. Dans tous les cas je me fichais bien de l'endroit où on habitait, cette baraque était sympa et savoir Shae heureuse dans son environnement était tout ce qui importait. Cependant, ce qui ne rendait clairement pas ma femme heureuse c'était la présence de Steve dans notre quotidien, elle estimait qu'il n'était plus solidaire dès l'instant où je n'étais plus dans les parages. Elle était consciente du fait que mon ami ne l'aimait pas et elle partageait d'ailleurs son point de vue mais elle lui reprochait de ne pas s'être manifesté alors qu'elle était enceinte de moi, exactement comme Todd qui s'était investi. Je poussais un léger soupire alors qu'elle me rappelait que jouer à la dînette et à la poupée n'était vraiment pas son truc, de ce fait elle préférait avoir un garçon pour pouvoir s'en occuper plus facilement.

C'est pas totalement faux. Reconnus-je en souriant légèrement. Bien sûr, cette maison est très sympa. Enfin je n'ai pas encore vu l'extérieur et j'ai dû louper quelques pièces mais ça me plaît, j'ai hâte de pouvoir mettre la main à la patte maintenant que je suis rentré. Assurais-je sincèrement ravi. Todd et Steve sont vraiment différents. Enfin je suppose que je peux dire Adieu à mon idée de proposer à Steve d'être le parrain du petit ? Demandais-je en soupirant. On verra bien, ça sera la surprise du chef. Moi je m'en fiche, je suis déjà bien content que ce petit asticot soit là. Avouais-je en rigolant.

La suite de notre conversation fut néanmoins beaucoup moins amusante puisque Shae devint soudainement très susceptible et m'accusa de ne pas vouloir passer de temps à ses côtés pendant que le bébé l'empêchait de dormir par exemple, elle me reprocher de ne pas vouloir m'investir complètement contrairement à ce que j'avais prétendu un peu plus tôt. Je poussais un soupire tout en pensant qu'elle savait parfaitement que j'avais l'intention de prendre soin d'elle durant le reste de la grossesse. Après quoi elle s'empressa de se détacher de moi et me reprocha de nouveau de ne plus vouloir d'elle à cause de son gros ventre, je fronçais les sourcils tout en pensant que ce n'était pas du tout ce à quoi je songeais en disant que ce serait « gênant ». Visiblement je n'aurais pas hésité une seconde pour lui faire l'amour avant qu'elle soit enceinte, sauf qu'aujourd'hui je ne 'avais même pas embrassé et elle jugeait son bidon responsable de cette distance imaginaire.

Je plaisantais, tu sais parfaitement que je serais là pour toi. Je veux vraiment m'investir, c'est important pour moi d'être là et de pouvoir suivre ta grossesse. J'ai déjà loupé beaucoup trop de choses alors non j'étais sincère tout à l'heure mais là je rigolais parce que ça risque d'être dur de veiller la nuit. Me défendis-je en priant pour que ça suffise. Non, tu n'y es pas du tout. Je parlais du bébé, je me disais que c'était peut-être vis-à-vis de lui que les choses seraient gênantes, c'est la première fois qu'on va le faire dans cette situation... Ton ventre ne me dérange pas et je ne t'ai pas embrassée parce que tu viens de te réveiller, je ne voulais pas te brusquer c'est tout. Soupirais-je. Ne soit pas triste, ne pleure pas je t'en prie... Je suis désolé si je suis maladroit avec toi. Murmurais-je penaud en essayant de l'attirer de nouveau vers moi.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Mer 9 Sep 2015 - 21:19

Je fus légèrement soulagée quand Aaron assura la maison était sympa, il n’avait pas encore eu l’opportunité de voir le jardin et de visiter l’intégralité de la maison mais il avait cependant hâte de pouvoir mettre la main à la pâte. J’esquissais un léger sourire tout en songeant qu’il n’y avait plus grand-chose à faire, il fallait juste repeindre la pièce vide qui allait sûrement servir de bureau et finir de monter les meubles que j’avais acheté hier avec mon père. Ma jovialité s’éclipsa rapidement quand Aaron mentionna Steve et quand il osa affirmer que Steve était très différent de Todd, oui ça je l’avais bien compris mais ce n’était pas pour autant qu’il avait besoin de me snober. Je manquais donc de m’étouffer quand Aaron osa me dire qu’il comptait demander à Steve d’être le parrain du gosse, c’était quoi cette idée encore ! N’importe quoi, Steve comme parrain, je m’étais attendu à tout sauf à ça. Pour ce qui était du sexe du bébé Aaron affirma que pour lui ce n’était pas un problème de ne pas savoir si ça serait un garçon ou une fille étant donné qu’il était déjà heureux qu’il soit là.

Ça tu verras avec mon père, c’est lui qui dirige les travaux assurais-je d’un ton détaché. Tu veux qu’un type qui n’en a visiblement rien à faire de ton gosse devienne le parrain ? Noah a vraiment été présent et il est très heureux à l’idée de la venue du bébé, mais bon j’imagine que tu vas préférer Todd, ça me va aussi, mais Steve hors de question affirmais-je d’un ton décidé. Oui enfin ça aurait été bien pratique de le savoir avant, la dernière fois il y avait une salopette trop mignonne dans un magasin, enfin je l’ai achetée quand même mais bon ce n’est pas pratique, alors si c’est une fille elle portera quand même cette salopette ajoutais-je.

Suite à mon coup de gueule je me retrouvais de nouveau hors de moi et incapable de me contrôler, j’étais de nouveau envahie par cette sensation familière où j’avais l’impression que tout était insurmontable et que tout allait de travers. Les larmes coulaient toutes seules le long de mes joues et j’étais incapable de me contrôler, j’avais la sensation de vivre quelque chose d’absolument injuste et j’étais profondément triste, je n’exagérais même pas. Alors quand Aaron tentait de me consoler et se morfondait en excuses je n’avais même pas envie de l’écouter. Il m’assurait qu’il avait voulu plaisanter et que pour le sexe il avait peur que le bébé soit gêner par notre rapport, oui c’était ça, le bien être du bébé était mieux que ce que moi je désirais. Il me demanda ensuite de ne pas être triste et de ne pas pleurer sauf qu’il commençait déjà à me repousser au profit du bébé.

Je m’ennuie toute seule à ne pas dormir, je pensais que tu serais content de pouvoir passer du temps avec moi après tout ce temps séparés murmurais-je. J’en sais rien moi de si ça va le déranger, tu te souviens pas toi de quand tes parents le faisaient et le gynécologue ne m’a jamais dit que je n’avais pas le droit de le faire affirmais-je d’un ton colérique mais tout autant larmoyant. Enfin je te signale qu’on couchait toujours durant mes premiers mois de grossesse remarquais-je. Tu m’avais promis que rien ne changerait murmurais-je.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Mer 9 Sep 2015 - 23:48

Shae m'informa que si j'avais envie de m'investir dans les travaux de la maison, j'allais devoir négocier ma place avec monsieur James puisque c'était lui qui s'occupait d'organiser tout ça. Je retins un soupire tout en pensant que j'étais à peine rentré et déjà forcé d'aller affronter mon beau-père sans tarder, enfin il paraîtrait que l'intéressé était plutôt d'humeur joviale en ce moment. J'allais pouvoir m'en enquérir de moi-même comme ça. Après quoi, la réaction de ma femme ne se fit pas attendre concernant mon idée de désigner Steve comme parrain pour notre enfant et elle refusait catégoriquement cette possibilité. Selon elle, Noah méritait cette place de droit au vue de son enthousiasme et même Todd pouvait assurer ce rôle correctement sauf qu'il n'était pas la peine d'envisager Steve. Je hochais doucement la tête tout en pensant que les termes de ce contrat là n'étaient même pas négociables et l'écoutais m'avouer qu'elle aurait préféré connaître le sexe du bébé histoire de pouvoir prévoir le nécessaire pour sa venue. Du coup elle n'avait pas pu résister et avait quand bien même acheté une salopette qu'elle ferait porter à notre enfant et ce peu importe son sexe.

J'ai hâte de rencontrer le tout nouveau monsieur James décidemment. M'amusais-je. J'en sais rien, peut-être qu'il n'a pas osé venir étant donné l'état de vos relations... Mais d'accord, je n'insiste pas et on exclut Steve. Garantis-je en cachant ma déception. C'est pas grave, les salopettes c'est mixe et peu importe comment on l'habillera, il ou elle sera parfait. Affirmais-je en retrouvant ma gaieté.

L'instant d'après, Shae se plaignit de n'avoir pas grand-chose à faire la nuit lorsque notre petit s'agitait et elle s'était imaginé que je serais ravi de pouvoir accompagner ses nuits étant donné tout le temps que nous avions passé séparément. Je poussais un soupire tout en pensant que c'était le cas, comme je lui avais précisé un peu plus tôt, ce que j'avais pu lui dire relevais juste de la plaisanterie et il était évident que je n'allais pas cracher sur le temps que nous aurions à tuer tous les deux une fois la nuit tombée. Elle ajouta ensuite qu'elle ne savait pas si l'enfant serait embêté ou quoique ce soit par nos ébats mais remarqua que nous n'avions pas de souvenir des activités nocturnes de nos propres parents alors que nous logions dans le ventre de notre mère donc elle le voyait pas pourquoi ce serait le cas ici, surtout que sa gynécologue ne lui avait pas donné de contres-indications à ce sujet. Shae nota également sur un ton toujours agacé que nous n'avions pas cessé de faire l'amour durant ses premiers mois de grossesse et termina par me rappeler que je lui avais promis de ne rien changer à notre relation.

Je te l'ai dis, je suis content de pouvoir passer du temps avec toi et même si c'est la nuit. Je te taquinais c'est tout, mais moi aussi j'ai hâte de pouvoir rattraper le temps perdu et je ne vais pas me priver de toi au profit de quelques heures de sommeil ou je ne sais quoi. Affirmais-je sur un ton déterminé. Je me posais des questions, rien de plus. C'est nouveau tout ça et je ne sais pas ce qui se passe là-dedans concrètement mais d'accord peut-être que je m'inquiète pour rien sauf que ce n'est pas pour ça que je n'ai pas envie de te faire l'amour. Continuais-je en fronçant les sourcils. Rien ne va changer, arrête de t'inquiéter! Promis-je de nouveau.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Shae James-Hudson
Cheeky girl ღ
avatar

Messages : 674
Loisirs : Etre heureuse
Age : 28
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Chirurgien(ne)
Enfant(s): Deux
€: Riche
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Jeu 10 Sep 2015 - 18:01

Aaron affirma qu’il avait hâte de rencontrer le « nouveau Monsieur James », je fis la moue tout en espérant que ça allait bien se passer entre mon père et mon mari maintenant qu’il était de retour. Je n’en n’avais pas trop parlé avec papa de peur que nous repartions dans une dispute, il faut dire que tout allait tellement bien en ce moment que je craignais vraiment que tout redevienne comme avant. Le sujet des relations difficiles perpétua avec le cas Steve, Aaron jugeait que son ami avait peut-être craint de venir à la maison parce que justement nous nous entendions pas très bien, j’haussais les épaules, pour moi il n’y avait rien de différent et ça avait permis de prouver tout ce que je pensais depuis le départ à son sujet. J’étais cependant heureuse de voir qu’Aaron n’allait pas insister plus longtemps pour le prendre comme parrain. Je l’écoutais me confier que le cas de la salopette n’était pas grave étant donné que c’était un élément mixe et que de toute manière l’enfant serait parfait alors qu’importe l’habit ça lui irait.

Merci soufflais-je simplement. Oui, on ira acheter quelques vêtements si tu veux, du coup je n’ai pas grand-chose encore et je ne sais jamais trop quoi prendre, tu pourras te lâcher affirmais-je avant de lui sourire.

Suite à mon petit coup de gueule Aaron affirma qu’il avait plaisanté et que bien évidemment il voulait passer du temps avec moi même la nuit venue. Je fus soulagée de l’entendre me dire qu’il ne désirait pas se priver de temps passé en ma compagnie pour dormir à la place. J’eus un nouveau sanglot et je m’efforçais d’hocher la tête avant d’essuyer mes larmes d’un revers de main. Par rapport au sexe Aaron affirma qu’il s’était simplement posé des questions à ce sujet et que même si il était inquiet à ce sujet ça ne l’empêchait pas d’avoir envie de me faire l’amour. Je sentis aussitôt mon cœur s’alléger d’un lourd poids et écoutais Aaron m’affirmer que rien n’allait changer entre nous et que je n’avais pas à m’inquiéter à ce sujet. J’hochais maladroitement la tête et séchais mes larmes avant de me glisser de nouveau contre Aaron en glissant mon visage dans son cou.

Evite de dire des choses ambiguë ou de plaisanter sur ce sujet, je suis désolée murmurais-je contre sa peau. J’ai fini par m’habituer à mon nouveau physique mais je ne pensais pas que tu reviendrais si tôt alors je n’ai pas pu me préparer, ça m’angoisse et j’ai lu tous ces trucs sur internet quand j’ai fait des recherches, et je me monte la tête toute seule avouais-je. Ça fait tellement de temps qu’on a pas pu passer un moment tous les deux remarquais-je en songeant à tout ce temps que nous avions passé en mission sans pouvoir être véritablement ensemble. C’est normal que je m’inquiète murmurais-je.

__________________

« And I will stay up through the night Let's be clear, won't close my eyes And I know that I can survive I'll walk through fire to save my life It's hard to lose a chosen one But you won't see me fall apart 'Cos I've got an elastic heart »
Revenir en haut Aller en bas
Aaron James-Hudson
Pleasant guy ☮
avatar

Messages : 489
Loisirs : faire des bébés à Shae
Age : 32
Localisation : New-York

Carte d'identité
Profession: Au foyer
Enfant(s): Un
€: Moyen
MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    Jeu 10 Sep 2015 - 23:11

J'esquissais un sourire quand Shae me suggéra de l'accompagner lors de ses prochaines sorties dans les boutiques afin d'aller acheter davantage de tenues pour le petit puisqu'elle ne s'était pas encore trop mouillée là-dedans pour l'instant. Pour être franc cette idée me séduisait beaucoup, enfin pas que j'aimais particulièrement arpenter les rayons des magasins de vêtements mais c'était une manière supplémentaire de pouvoir enfin m'investir pour préparer la venue du bébé. Je reconnaissais que je n'aimais déjà pas beaucoup aller me racheter des fringues, la plupart du temps c'était Shae qui était obligée de me traîner dans un centre-commercial afin de m'aider à renouveler ma garde robe sauf que pour le coup c'était vraiment différent. J'allais être papa et il était grand temps que je mette à mon tour ma main à la patte et puis les boutiques de vêtements pour bambin devait être beaucoup moins terribles que celles qui concernaient les adultes après tout. Du moins c'était ce que j’espérais. Il était cependant vrai que le seul problème majeur restait que nous ne connaissions pas le sexe de notre enfant et que nous allions devoir tenter de rester le plus neutre possible dans le choix de ses habits, surtout dans le cas où il décidait de rester caché jusqu'à l'accouchement.  

Ça pourrait être sympa ! Et avant ça on ira manger dans ce fameux resto italien si tu veux. Ton frère m'en a parlé ce matin, apparemment ça vaut le détour... Enfin tu le connais peut-être déjà mais c'est moi qui régale. Affirmais-je en rigolant. Enfin dans tous les cas, même si on assure pas niveau fringues, je suis sûr qu'Hayley et Juliet ne vont pas se priver de gâter le bébé. On n'a pas trop à s'inquiéter là-dessus si tu veux mon avis. Remarquais-je ensuite en souriant.

Shae me demanda par la suite de ne plus essayer d'être taquin avec elle, ma femme s'excusa et je me contentais de la serrer contre moi tout en pensant que j'avais sûrement manqué de tact. Elle m'annonça également qu'elle avait fini par s’accommoder à sa nouvelle morphologie sauf qu'elle n'imaginait pas me revoir si rapidement, elle n'avait donc pas pu se préparer pour mon retour et était stressée à propos de tout ça, notamment à cause des choses qu'elle avait lu sur internet et des idées qu'elle se faisait. Shae poursuit en remarquant que nous n'avions pas pu passer de temps rien que tous les deux depuis un sacré bout de temps et je ne pu m'empêcher d'approuver tout en pensant que mon retour à la maison risquait de nous faire beaucoup de bien à tous les deux. Elle ajouta qu'il était plutôt naturel pour elle de s'inquiéter dans sa situation.

D'accord, moi aussi je suis désolé. Chuchotais-je doucement. J'aurais dû te prévenir... Enfin tu sais tu ne vas pas garder ce physique toute ta vie et moi j'aime bien cette rondeur parce que ça représente la vie en quelque sorte, celle que tu t'apprêtes à donner. Tu n'aurais jamais dû prendre ses informations sur internet, ils racontent n'importe quoi la plupart du temps. Soupirais-je. Je t'aime tellement, je suis heureux d'être rentré plus tôt. Ça devenait vraiment long... Affirmais-je penaud. Ça va aller, je te le promets. Terminais-je sur un ton que je voulu réconfortant avant de relever doucement son visage pour l'embrasser.

Nous continuâmes de discuter tranquillement de choses et d'autres avant de se laisser glisser sous la couette pour s'enlacer et échanger des caresses de plus en plus intenses. Au final nous pûmes enfin faire l'amour et les choses me semblèrent encore plus différentes de d'habitude, elles avaient été plus fortes selon moi. Je ne savais pas si c'était à cause du bébé ou de ma trop longue absence mais j'avais bien vite pu réaliser à quel point ma femme m'avait manquée. Heureusement nous passâmes déjà le restant de cette journée tous les deux à ne rien faire du tout si ce n'est rester enlacés dans le canapé devant un film que nous ne regardâmes qu'à moitié. Shae tint même à me faire visiter le jardin et les pièces que j'avais loupé, dans tous les cas j'adorais notre nouvelle maison et aussi notre vie qui me plaisait énormément, si bien que j'avais hâte de pouvoir compléter ce petit bonheur avec l'arrivée de notre enfant.

__________________


You're free to touch the sky whilst I am crushed and pulverised, because you need control. You've taught me to lie without a trace and to kill with no remorse. On the outside I'm the greatest guy, now I'm dead inside.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: New home, new life, new cat [Shae]    

Revenir en haut Aller en bas
 
New home, new life, new cat [Shae]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DAENERYS SHAE ೱ Color my life with the chaos of trouble.
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Boarding House Of Death :: Intrigue n°5-
Sauter vers: